Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
11Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Comment réaliser soit même un mailing

Comment réaliser soit même un mailing

Ratings:

5.0

(4)
|Views: 48,467|Likes:
Published by Canevet
uand on est un jeune entrepreneur avec un petit budget, et que l'on veut envoyer un mailing à sa base clients ou même réaliser un prospectus à distribuer sur un salon, le plus difficile ce n'est pas d'écrire le mailing, mais tout ce qui suit la conception, c'est-à-dire choisir le papier et son épaisseur, savoir quelle police utiliser, choisir de l'envoyer par fax/emailing/mailing, estimer le coût de l'affranchissement…

C'est pourquoi Maryse Tocco a eu la gentillesse de nous faire parvenir cet article où elle explique de manière pratique comment imprimer et diffuser un mailing soit même, en nous mettant en garde contre toutes les erreurs classiques à ne pas commettre.
uand on est un jeune entrepreneur avec un petit budget, et que l'on veut envoyer un mailing à sa base clients ou même réaliser un prospectus à distribuer sur un salon, le plus difficile ce n'est pas d'écrire le mailing, mais tout ce qui suit la conception, c'est-à-dire choisir le papier et son épaisseur, savoir quelle police utiliser, choisir de l'envoyer par fax/emailing/mailing, estimer le coût de l'affranchissement…

C'est pourquoi Maryse Tocco a eu la gentillesse de nous faire parvenir cet article où elle explique de manière pratique comment imprimer et diffuser un mailing soit même, en nous mettant en garde contre toutes les erreurs classiques à ne pas commettre.

More info:

Published by: Canevet on Oct 16, 2007
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, DOC, TXT or read online from Scribd
See More
See less

05/31/2013

pdf

text

original

 
Comment imprimer soit même son mailing ?
Quand on est un jeune entrepreneur avec un petit budget, et que l'on veut
envoyer un mailing à sabase clients ou même réaliser un prospectus à distribuer sur un salon
, le plus difficile ce n'est pasd'écrire le mailing,
mais tout ce qui suit la conception
, c'est-à-dire choisir le papier et son épaisseur,savoir quelle police utiliser, choisir de l'envoyer par fax/emailing/mailing, estimer le coût del'affranchissement…C'est pourquoi
Maryse Tocco
a eu la gentillesse de nous faire parvenir cet article où elle explique demanière pratique
comment imprimer et diffuser un mailing soit même
, en nous mettant en gardecontre toutes les erreurs classiques à ne pas commettre.Nb: nous ne parlerons pas de la phase d'écriture du mailing, car nous l'avons déjà traité dans l'article "Les11 étapes à respecter pour faire un mailing".
Un bon mailing est un mailing qui ne nourrit pas lespoubelles!
Avant de commencer à imprimer son mailing il faut déjà savoir que de nombreux mailings, qui ont parfoiscoûté très cher,
finissent directement dans les poubelles sans être lus
, faute d'être bien pensés audépart…On ne répétera jamais assez que
la clé de la réussite d'un mailing c'est d'abord une offre adaptéeet un bon ciblage
(=toucher les bonnes personnes avec le bon message), et seulement ensuite la miseen forme du mailing.Il faut savoir qu'en moyenne
un foyer français reçoit plus de 40 kg de prospectus par an
. C'est plusde 18 milliards de publicités (prospectus, mailings…) qui sont envoyées aux ménages français, soit 830000 tonnes de papier / an…Vous devez donc
travailler la mise en forme de votre mailing pour sortir du lot et être lu
... et sipossible provoquer un achat immédiat.A noter: certaines études américaines indiquent qu'il faudrait entre
6 et 8 contacts (appel, mailing,prospectus…) avant de déclencher un achat.
Pour cela vous devez écrire un texte qui doit capter immédiatement le regard du destinataire. Suivant leproduit ou service proposé, votre courrier interpellera le lecteur par une accroche qui peut être une phrasechoc et courte, une image, un avantage financier (ristourne, cadeau…), un chiffre étonnant…Rappelez-vous que dans un dans un mailing, vous devez porter toute l'attention sur votre lecteur, et passur votre entreprise : vous devez convaincre votre contact que votre produit / service va lui être utile ouindispensable, que vous allez résoudre son problème…Pour en revenir à l'impression et à la diffusion de notre mailing, nous allons prendre
le cas le pluscourant, le mailing papier au format 21x29,7 cm (A4 standard) en impression recto-verso
(desdeux côtés de la page). Nous vous conseillons de vous reporter à notre article sur les brochures
 
commerciales pour étudier le cas des flyers et catalogues.Pour les mailings et prospectus au format A4, il faut distinguer 2 cas :
- un mailing livré à plat (non plié)- un mailing plié pour une mise sous enveloppe.
Le mailing ou prospectus au format A4 sans pliage
Il sera utilisé tel qu'en sortie d'imprimante pour être distribué en boîte aux lettres, déposé par paquets surles tables d'un salon professionnel, inséré dans un journal…Il y a 3 éléments à surveiller particulièrement:
1 – Le grammage :
Comme vous ne faites pas d'envoi par courrier, il n'y a pas de limitation de poids au mailing pour éviterles frais d'affranchissement.Vous pouvez donc vous permettre un support de qualité, avec un grammage "luxe" (le grammage = poidsen gramme d'une feuille par m², pour simplifier son "épaisseur"), c'est-à-dire compris entre 120 et 150grammes.Il faut noter que
plus le papier est rigide, plus l'image de solidité du produit est promue
. Il fautprofiter au maximum de cet avantage "épaisseur", car la différence de prix entre un papier à faible et fortgrammage est minime.Par contre faites bien attention à vérifier les caractéristiques de votre imprimante sur le grammagemaximum accepté, et surtout faites des tests avant de lancer toute l'impression (sinon vous risquez dessurprises, en particulier sur des imprimantes laser et jet d'encre bas de gamme !).Il faut absolument
privilégier un papier "couché"
c'est-à-dire parfaitement opaque et lisse, cela vousévitera des problèmes de "foulage" (c'est-à-dire voir apparaître au recto du papier par "transparence" lestextes et images du verso).Un prospectus avec du foulage est bien entendu inesthétique, et en plus il donnera à votre entreprise unemauvaise image.
2 – Les images :Les images devront être choisies avec soin
, car c'est une des premières choses que vos lecteursanalyseront avant même de lire votre message.N'oubliez pas qu'il faut d'abord
déterminer le but et les objectifs de cette image avant de lachoisir
… C'est une des erreurs classiques de foncer à la recherche d'une image ou d'en trouver unesympa ou marrante en oubliant le but du mailing et finalement adapter son message à l'image ! Ces deuxerreurs entrainent le plus souvent un décalage entre le message et l'image, ce qui risque de brouillervotre communication.Il faut bien entendu éviter les images avec des gros pavés contenant qu'une couleur uniforme...
 
Privilégiez les photos détourées avec une très bonne netteté car l'impression sur papier va révéler tous lesdéfauts d'une image qui sur votre ordinateur avait pu sembler correcte...La Rolls Royce des banques d'image est bien entendu Getty images (http://www.gettyimages.com). Sivous n'avez pas les moyens de débourser entre 49 $ et 700 $ pour une image haute résolution, vouspouvez bien entendu vous tourner vers les sites qui proposent des photos envoyées par des amateurs etpros qui sont souvent de très bonne qualité (et qui coutent moins de 1 €).Les plus connus sontwww.fotolia.com(le petit frenchy de la liste !),Shutterstock.com,Istockphoto.com, Dreamstime.com... Dans une moindre mesure vous pouvez aussi trouver votre bonheur surStockxpert, 123RF,Lucky Oliver,Feature Pics Attention : si vous faites une communication large,
prenez l'image en "exclusivité"
, cela vous éviterade voir une autre entreprise qui n'a aucun rapport avec vous, reprendre la même image dans un de leursmailings…
3- Les polices de caractère :
Vous devez
limiter le nombre de polices de caractères et leur mise à en forme (taille...) à 2 ou 3maximum
. Rappelez-vous que les polices doivent porter le texte, pas l'anéantir.Un mailing ne doit pas devenir un "catalogue" des polices de votre ordinateur. Utilisez une seule et mêmepolice de caractère pour tout le mailing, et jouez sur la taille (pour l'accroche, les titres…), le gras (pourles titres et mots clés) et l'italique (pour citer des réactions clients, un témoignage…).Pour la police de caractère,
préférez une police arrondie et douce comme l'Arial
(Verdana ouTahoma en alternative). Le "Times New Roman" est à éviter (car trop vu dans les journaux, plus difficile àlire…).Evitez bien entendu les lettrages compliqués, trop originaux ou illisibles car ils ne feront que ralentir lalecture, apporter la confusion ou pire faire renoncer votre prospect à lire tout le message.nb: attention aussi aux problèmes liés aux majuscules avec certains polices comme par exemple le "i"majuscule et le "L" majuscule qui sont identiques si on fait un "I" majuscule et un "l" minuscule. C'est lamême chose pour "plus" et plus", dont la compréhension ne doit faire aucun doute.Suivez également ces quelques conseils:
- Faites différents essais de mise en page
: taille de la police, emplacement, sauts de lignes, gras ouresserrement des caractères… la lisibilité globale de votre document peut s'améliorer grandement.
- Montrez votre maquette à votre entourage
afin de tenir compte des remarques générales que vousauriez manqué. En effet lorsqu'on réalise soi-même son propre mailing on est rarement objectif (on a relu10 le même texte et donc on a la tête dans le guidon). Il faut donc un "œil neuf" pour se mettre à la placedu lecteur. L'idéal étant de réunir un groupe de personnes pour un mini brainstorming, pour noter lemailing et le corriger, et éventuellement le refaire et le resoumettre.
- Vérifiez l'orthographe et la correction grammaticale
: qui n'a pas dans son entourage un pro de laconjugaison? Il faut le solliciter afin de présenter un écrit respectueux de la langue française. Ce respectest aussi un reflet valorisant de son entreprise.
Exemple d'un mailing / flyer non plié…
Dans cet exemple nous allons prendre comme exemple Monsieur Dupont qui fabrique des filtresécologiques pour piscines.
Le recto :
Au recto du mailing il faudra mettre en avant le problème actuel du client, expliquer comment le produitrésout le problème, présenter le produit, indiquer sa spécificité, ajouter un visuel et (par exemple) finirpar un coupon-réponse.Il ne faut pas commencer par mettre la photo du filtre pour piscine (= le produit de l'entreprise), mais parla mise en exergue du problème du client.

Activity (11)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Mark Tony liked this
Mor Ndiaye liked this
identifiant liked this
Vincent Dibo liked this
dofna liked this
PascaleMartineau liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->