Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
10Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Recueil Des Prêches Prononcés A

Recueil Des Prêches Prononcés A

Ratings: (0)|Views: 1,487|Likes:
Published by Tawhid 001

More info:

Published by: Tawhid 001 on Oct 24, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/12/2013

pdf

text

original

 
 Mot de son Excellence, le Mufti
Louange à Allah, Seigneur des mondes, et que Ta Paix et Ta Bénédictionsoient sur Ton Serviteur et Messager Mohammad, le plus honorable desprophètes et messagers, ainsi que sur toute sa famille et tous sescompagnons, de même pour quiconque les ayant suivis par bienfaisance jusqu'au Jour Dernier.
Après ce préambule:
Le jour de 'Arafa est un jour de grand honneur et immense valeur. Il est le jour où la Oumma Mohammadienne a obtenu la médaille d'honneur et de lasupériorité devançant ainsi toutes les autres communautés. En effet, c'est ence jour qu'Allah a révélé à son Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) le
verset: La table servie(Al Mâ’ida) 5: Vers
et 3 Aujourd'hui, J'ai parachevépour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islamcomme religion pour vous. Il l'a révélé à Son Prophète alors que ce dernierse tenait debout le jour de 'Arafa qui était aussi un vendredi.Certains adeptes des autres confessions se sont rendus compte de ce grandhonneur, comme les Juifs.Un juif dit à `Omar (qu'Allah soit satisfait de lui):"Il y a un verset dans votre Livre que vous récitez souvent, si c'était à nous(Les Juifs) qu'il était révélé, nous aurions pris le jour de sa révélation comme
Recueil Des Prêches Prononcés A `ArafaPar Son Excellence, Le Cheikh `Abd-Al-`Azîz Ibn `Abd-Allah Ibn Mohammad
AlAch-Chaykh
 
 
SOMMAIRE
Mot de son Excellence, le MuftiIntroduction
Prêche de l’an 1402 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1403 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1404 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1405 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1406 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1407 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1408 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1409 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1410 de l’hégire
 
 
Prêche de l’an 1411 de l’hégire
 
 
un jour de fête." - "Lequel ?", demanda-t-il. -
La table servie(Al Mâ’ida) 5:
Verset 3Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, `Omar luidit: "Nous savons très bien le jour et la place de la révélation de ce verset. Ilétait révélé au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) pendant qu'ilstationnait à `Arafa un vendredi."Or, les deux sont jours de fête.Mon frère, musulman, le prêche du jour de 'Arafa a la particularité d'être unprêche qui se prononce devant les pèlerins de pays différents et de languesdiverses. Son importance est beaucoup plus accrue de nos jours, où elle estdiffusée via les satellites dans tout le globe, tout le monde l'écoutesimultanément. Ce prêche a donc son importance et sa grandeur qui fontque l'on doit en prendre soin dans les mesures du possible.Par la Grâce d'Allah et la réussite qu'Il nous a accordée, Il nous a permis deprononcer le prêche à la Mosquée de Namira le jour de 'Arafa, depuis l'an1402 de hégire Le cinq du mois Dhoul Qi`da, j'ai reçu un discours qui m'étaitadressé de la part du Serviteur des deux Mosquées Sacrées, le Roi Fahd ibn`Abd-Al`Azîz (Qu'Allah lui fasse miséricorde) qui me chargea de prononcer leprêche du jour de 'Arafa à Namira en guise de remplaçant à son excellence lecheikh `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Hassan Al Ach-Chaykh qui - pourdes décennies remontait cette tribune -. J'entamai le prêche cette année là,puis l'année d'après. En suite, me vint la directive de la part du Serviteur desdeux Mosquées Sacrées - qu'Allah lui fasse miséricorde - en l'an 1404, pours'occuper du prêche dans cette chaire de façon permanente. Je prie Allahpour qu'Il m'y accorde la réussite pour tout le bien.
Mon frère, musulman, ce prêche s’ 
avère important pour celui qui leprononce et s'y exprime, vu que la réalité des faits l'implique aussi. En effet,le prêche s'adresse au monde entier pour jeter la lumière sur la charia del'Islam : les vertus de cette législation, ses avantages et ses caractéristiques.Il fait appel au monde pour méditer et contempler raisonnablement. Il leurdit: telle est la législation d'Allah, telle est la religion d'Allah, tels sont les
mœurs de l'Islam, tels sont les principes de l'Islam, accrochez
-vous-y, ohmusulmans, et acceptez l'Islam vous qui vous ne l'avez pas encore embrassé,car il est la religion de la vérité, la seule religion acceptée par Allah.Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) est, véritablement, le maître detous les prêcheurs du jour de 'Arafa de façon absolue. Il avait prononcé,
devant cette foule honorable son discours qui, bien qu’il soit concis, il étaitriche de sens. Il n’y a rien d’étonnant à cela, il s'agit du maître des éloquents
(Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et le plus lucide, le plus apte à résumer lessens dans un seul mot, car Allah lui a conféré le don de formuler des parolesconcises mais riches en sens. Il avait prononcé ce grand prêche où il a bienmis au clair que leurs biens leurs sont prohibés (entre eux), et que cetteprohibition équivaut à celle de ce grand jour dans La Maison Sacrée et lemois sacré. Il a montré les droits qui incombent à la femme et ce qu'elle doiten devoirs. Il a expliqué à l'Oumma que par son envoi, Allah a annulé toutes
 
les traces de l'ignorance préislamique (Djâhiliyya), que ce soit dans les biens,les sangs ou les honneurs. Il (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) leur a dit: Tousles actes de l'époque de la Djâhiliyya, sont annulésEffectivement, il aanéanti l'injustice de la Djâhiliyya et son errance, et bâti la sociétémusulmane modérée, fondée sur l'équité, le bien et la guidance. Il a annulétoutes les transactions usuraires dans la société musulmane. En s'adressantà son oncle Al-`Abbâs qui avait des transactions usuraires dans soncommerce, il voulait que le cas d' Al-`Abbâs soit un ordre général à tous lesmusulmans.Il a annulé également les traditions de la Djâhiliyya et ses coutumes vis-à-visdes sangs. Tout ceci démontre que l'Islam est venu pour permettre au monde detransiter d'une vie vers une autre meilleure, d'une image sombre et noire à
une autre lumineuse, pour qu'on accueille de nouveaux œuvres et qu'on
oublie le passé vilain, pour recevoir un nouvel âge et de joyeux jours. Ils sontvéritablement, des jours de bien et de bénédiction. D'ailleurs Allah a rappeléla Oumma ce bienfait en disant : La vache(Al-Baqara) 2: Verset 198 Puis,quand vous déferlez depuis 'Arafât, invoquez Allah, à Al-Ma?'ar-al-haram (Al-Muzdalifa). Et invoquez-Le comme Il vous a montré la bonne voie,
quoiqu’auparava
nt vous étiez du nombre des égarés.La première génération de cette Oumma se rappelait des égarements qu'ellevivait avant, et des catastrophes qu'elle avait subies. Elle se rappelle aussi lebienfait d'Allah envers elle, par le biais de cette religion qui a uni leurs
cœurs, et leurs rangs, et les a fait sortir des ténèbres de l'ignorance vers lalumière du savoir et de la guidance: La famille d’Imran( 'Al Ŕ‘Imrân) 3: Verset
164
Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a
envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses
versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils fussent
auparavant dans un égarement évident. .Le stationnement des fidèles au jour de 'Arafa était toujours une pratiqueislamique, mais que la Djâhiliyya avait complètement déformé et déraillé deson véritable chemin. Les habitant de Al-Haram (la ville sacrée) ne
stationnaient pas à `Arafa et prétendaient: «Nous sommes les habitants d’Al
-Harâm Al-Haram devons-nous stationner Au Haram. Ils réservaient lestationnement à 'Arafa pour les non-habitants de la ville sacrée. Mohammad(Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) vint alors pour remettre le pèlerinage sur lesbases de Abraham . Il se tint à `Arafa et dit:Le pèlerinage "Hadj" c'est"`Arafat".et dit:"J'ai stationné ici, alors que `Arafa en entier est un lieu destationnement.".Mon frère, musulman, je vous présente des prêches que j'ai collectés sur unepériode de dix ans, depuis l'an 1402 de l'hégire jusqu'à l'an 1411. Je les aiprononcées à la Mosquée de Namira .

Activity (10)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
oukhty liked this
ibinsirine liked this
barassa liked this
abouzayd_2 liked this
noireaud liked this
noireaud liked this
abdelkrim163 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->