Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Enquète anthropométrique et de mortalité dans la région sud-est de Madagascar, Vangaindrano: Rapport final (Juillet 2006)

Enquète anthropométrique et de mortalité dans la région sud-est de Madagascar, Vangaindrano: Rapport final (Juillet 2006)

Ratings: (0)|Views: 1,331|Likes:
Published by HayZara Madagascar
Le district de Vangaindrano fait partie de la Région Atsimo Atsinanana dans la province de Fianarantsoa. Suite à des pluies excessives durant les mois de mars et avril 2005 qui ont provoqué des inondations et des dégâts importants aux cultures, entraînant ainsi une période de soudure précoce, le district a connu une crise nutritionnelle et alimentaire. Douze des 29 communes du district (Vatanato, Bekaraoky, Matanga, Sandravinany, Vohipaho, Marokibo, Vohimalaza, Masianaka, Manambondro, Fenoambany, Isahara et Amparihy Est) ont été les plus affectées.

Des évaluations nutritionnelles rapides, à l’aide du périmètre brachial ont permis d’observer des niveaux de malnutrition très élevés entraînant le déclenchement d’une crise nutritionnelle par les autorités de la région. Une première enquête anthropométrique réalisée en décembre 2005, utilisant la méthodologie SMART (Standardized Monitoring and Assessment of Relief and Transitions) a confirmé cette crise, avec un taux de malnutrition aiguë globale (évaluée par l’indicateur Poids/Taille) dépassant le seuil d’alerte nutritionnelle qui est de 15 % sans aucun facteur aggravant de la malnutrition.

Après 5 mois d’interventions nutritionnelles, une seconde enquête SMART fut conduite en avril 2006 dans les mêmes communes afin d’en évaluer les impacts. Les résultats positifs observés lors de cette seconde enquête ont aidé la prise des décisions qui s’imposent par rapport à l’orientation des interventions en cours.

Le rapport présente un bref historique de la méthodologie rapide SMART, les résultats de l’enquête SMART de décembre 2005, les interventions nutritionnelles réalisées, les résultats de la deuxième enquête évaluant les impacts de ces interventions ainsi que les conclusions et recommandations.
--------------
ONN/ SNUT/PNSAN/ /UNICEF, Juillet 2006
Le district de Vangaindrano fait partie de la Région Atsimo Atsinanana dans la province de Fianarantsoa. Suite à des pluies excessives durant les mois de mars et avril 2005 qui ont provoqué des inondations et des dégâts importants aux cultures, entraînant ainsi une période de soudure précoce, le district a connu une crise nutritionnelle et alimentaire. Douze des 29 communes du district (Vatanato, Bekaraoky, Matanga, Sandravinany, Vohipaho, Marokibo, Vohimalaza, Masianaka, Manambondro, Fenoambany, Isahara et Amparihy Est) ont été les plus affectées.

Des évaluations nutritionnelles rapides, à l’aide du périmètre brachial ont permis d’observer des niveaux de malnutrition très élevés entraînant le déclenchement d’une crise nutritionnelle par les autorités de la région. Une première enquête anthropométrique réalisée en décembre 2005, utilisant la méthodologie SMART (Standardized Monitoring and Assessment of Relief and Transitions) a confirmé cette crise, avec un taux de malnutrition aiguë globale (évaluée par l’indicateur Poids/Taille) dépassant le seuil d’alerte nutritionnelle qui est de 15 % sans aucun facteur aggravant de la malnutrition.

Après 5 mois d’interventions nutritionnelles, une seconde enquête SMART fut conduite en avril 2006 dans les mêmes communes afin d’en évaluer les impacts. Les résultats positifs observés lors de cette seconde enquête ont aidé la prise des décisions qui s’imposent par rapport à l’orientation des interventions en cours.

Le rapport présente un bref historique de la méthodologie rapide SMART, les résultats de l’enquête SMART de décembre 2005, les interventions nutritionnelles réalisées, les résultats de la deuxième enquête évaluant les impacts de ces interventions ainsi que les conclusions et recommandations.
--------------
ONN/ SNUT/PNSAN/ /UNICEF, Juillet 2006

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Nov 04, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/29/2012

pdf

text

original

 
REPUBLIQUE DE MADAGASCAROFFICE NATIONAL DE NUTRITION MINISTÈRE DE LA SANTÉET DU PLANING FAMILIALCNS PNSAN INSTAT UNICEF
ENQUETE ANTHROPOMÉTRIQUE ET DE MORTALITÉ DANS LARÉGION SUD-EST DE MADAGASCAR  VANGAINDRANO
Rapport fina
Juillet 2006
 
 
1
Préface
SMART ou Standardized Monitoring and Assessment of Relief and Transitions est un procédé d’enquêteanthropométrique conçu pour les situations d’urgences nutritionnelles. En effet, la rapidité de sa mise enœuvre permet de déterminer dans un délai relativement court s’il y a nécessité ou non d’entreprendre desinterventions nutritionnelles d’urgence.Outre le fait qu’elle peut produire rapidement des données de base décrivant le portrait nutritionnel desenfants, la méthodologie SMART est aussi indiquée pour évaluer l’impact des interventions mises enplace en cas d’urgence nutritionnelle.Son application à Madagascar a fallu la création de l’ Équipe Nationale de Coordination, chargée de laplanification, de la formation, de la mise en œuvre de l’enquête ainsi que du traitement et de l’analyse desdonnées.Les autorités malgaches ainsi que les partenaires financiers et techniques ne peuvent que se féliciter decompter la méthodologie SMART comme outil de suivi, d’évaluation et d’intervention en situationd‘urgences nutritionnelles.Ce rapport élaboré à partir de la méthodologie SMART, par les membres de l’Équipe Nationale deCoordination, avec l’assistance technique d’un nutritionniste consultant de l’UNICEF, est censé répondreaux besoins d’informations aussi bien des autorités gouvernementales que de divers partenairestechniques et financiers opérant dans le secteur des urgences nutritionnelles et autres.
Remerciements
La réalisation de l’Enquête Anthropométrique utilisant la méthode SMART dans les 12 Communes deVangaindrano ayant connu une crise nutritionnelle, a vu la contribution de plusieurs départementsministériels et organismes regroupés actuellement au sein de l’Équipe Nationale SMART. Il s’agit de :
Office National de Nutrition
Service de la Nutrition du Ministère de la Santé et du Planning Familial
Programme National de Surveillance Alimentaire et Nutritionnelle du MENRS
Institut National de la Statistique du MEFBNous formulons à leur endroit nos plus vifs remerciements.Nous voudrions témoigner toute notre reconnaissance à l’UNICEF pour son soutien financier et techniquepour cette opération.Nous exprimons également notre gratitude :
Aux autorités locales qui ont facilité la mise en œuvre de la collecte des données, pour leur appuiainsi que leur soutien ;
Aux ménages enquêtés qui ont bien voulu accepter de se soumettre aux interviews et mesuresanthropométriques.Nos remerciements vont enfin aux équipes de terrain (superviseurs, chefs d’équipe, agents, logisticien)qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour la réussite de l’opération.Enfin, nous remercions le comité de lecture pour ses critiques constructives.
 
 
2
Direction/ Équipe de supervision ou coordination/ Analyse des données
Conception et exécution de l’enquête
Oumar HAMZA, Consultant international en Nutrition
Coordination et exécution de l’enquête
Ambinintsoa RAVELOHARISON, Coordonnateur National ONNJean Harvel RANDRIAMANJAKASOA, chef de service à l’INSTATSimon RAKOTONIRINA, chef de service de la Nutrition, MinSan PFHarinelina RANDRIAMASIARIJONA, Service de la Nutrition,MinSan PFBerthine RAZAFIARISOA, PNSAN, MENRSSimone RAKOTOARIVO, PNSAN, MENRSJosiane ANDRIANARISOA, ONNOumar HAMZA, Consultant international en NutritionPaola Valenti, Nutrition Officer de l’UNICEF
Supervision de la collecte des données
Jean Harvel RANDRIAMANJAKASOA, chef de service à l’INSTATBerthine RAZAFIARISOA, PNSAN, MENRSJosiane ANDRIANARISOA, ONNSimon RAKOTONIRINA, chef de service de la Nutrition, MinSan PFOumar HAMZA, Consultant international en Nutrition
Saisie et traitement des données
Josiane ANDRIANARISOA, ONNJean Harvel RANDRIAMANJAKASOA, chef de service à l’INSTATSimon RAKOTONIRINA, chef de service de la Nutrition, MinSan PFOumar HAMZA, Consultant international en Nutrition
Rédaction du rapport de l’enquête
Oumar HAMZA, Consultant international en NutritionBerthine RAZAFIARISOA, PNSAN, MENRSJosiane ANDRIANARISOA, ONNSimone RAKOTOARIVO, PNSAN, MENRSHarinelina RANDRIAMASIARIJONA, Service de la Nutrition,MinSan PF
 
Jean Harvel RANDRIAMANJAKASOA, chef de service à l’INSTAT
Lecture et commentaires du rapport
Paola Valenti, Nutrition Officer de l’UNICEFAmbinintsoa RAVELOHARISON, Coordonnateur National ONN
 

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->