Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
9Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Marketing Interculturel

Marketing Interculturel

Ratings: (0)|Views: 5,180 |Likes:
Published by Khadija Khowaydija

More info:

Published by: Khadija Khowaydija on Nov 15, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/10/2013

pdf

text

original

 
 
 Partie 1 Le processus culture
2
 
Les Sources et les Composantes de la Culture :1.Les Source
NationalitéProfession /EducationSources de la culture Groupe d’appartenance / EthnieReligionFamilleEntreprise ou organisation
 
2 -Les Composantes de la Culture :
La culture est beaucoup plus un processus, qu’elle n’est un atout, absolumentidentifié par la somme des ses éléments. Pourtant il est intéressant d’isolerquelque éléments essentiels du bagage culturel tel que :
-
La langue ::C’est un élément de la culture qui joue un rôle prééminentdans la constitution culturelle et d’après
«
WORF
»
la longue que nous avonsapprise dans notre communauté de naissance et d’éducation, structure notrevision du monde et notre comportement social de même elle prédispose notrefaçon de perdre les problèmes et notre comportement face à action.
-
Institution et production :Si la langue est bien évidemment unecomposante essentielle particulrement dans la dynamique culturelle(communication ; interaction dans la communauté culturelle), elle n’est pas deloin la seule composante, trois autres types de composantes parraissentessentielle :
ַ
Les institutions :parce qu’elles structurent le comportement culturelen ce sens qu’elles retiennent l’individuel au collectif.
ַ
Les productions :au sens large du terme : matérielles ; intellectuelles ;artistiques ; de services…parce qu’elles reproduisent et veloppentmatériellement les savoir-faire de la communauté culturelle.
ַ
 
les éléments symboliques et sacrées 
: car ils permettent de gérer larelation entre le monde physique et l’univers métaphysiques.
3
 
I.
Le rôle de la culture dans le comportement des consommateurs :
Bien que le comportement du consommateur connaisse de fortescomposantes universelles ; il n’empêche qu’il a aussi des variations culturelles quel’on ne peut ignorer, on peut citer quelques points d’influence essentielles de laculture :
-
Influence sur la hiérarchie des besoins ;
-
Influence sur l’orientation des valeurs, en particuliers le caractèreindividualiste ou collectiviste ;
-
Influence sur les institutions au sens large, au sein desquelless’inscrivent les comportements de consommation;
-
Influence sur les conventions sociales, les habitudes de vie et lescoutumes ;
-
Influences sur quelques facteurs personnels du comportement duconsommateur : fidélité implication risque perçus styles cognitif.
1.
La hiérarchie des besoins :
Elle influence la hiérarchie des besoins, ceci non pas à cause du niveau dedéveloppement d’une économie plus au moins développée mais à cause de cequ’encouragent les valeurs dominantes. Par exemple : la théorie de MASLOW(que la satisfaction d’un besoin est nécessaire pour qu’un besoin supérieur puisseapparaître) n’est pas vrai sur un plan cross-culturel car dans de nombreux paysdu tires monde on peut se priver de manger pour acheter un frigidaire,remplaçant ainsi la satisfaction d’un besoin physique de sécurité pour celle d’unbesoin social d’estimer et de standing. 
2.
Individualisme et collectivisme :
La littérature Marketing tient compte d’un consommateur individuel quicide pour soi me. Cependant différents auteurs de la littérature deMarketing culturel mettent en valeur le rôle du groupe en tant que tel qu’unrassemblement d’individus partageant de l’information et quelques intérêt etcontraintes communes mais en tant qu’une base organique d’identité. Exemple :dans la plupart des cultures asiatiques, il existe un groupe particulier auquel unepersonne est rattachée, ce qui implique pour lui des codes précis decomportement et d’obligations. Donc un individu asiatique doit toujours prendreen compte l’ensemble des membres de sa famille lorsqu’il prend une décisiond’achat, par opposition avec un processus de décision conjointe mari/épouse enoccident pour les dépenses importantes du loyer.
4

Activity (9)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Betty Bleuwéèn liked this
Bouchra Benalla liked this
Mre Jinkarlo liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->