Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La revue antimaçonnique - année 3-10-11, Août, septembre 1913

La revue antimaçonnique - année 3-10-11, Août, septembre 1913

Ratings: (0)|Views: 144 |Likes:
Published by Aghadeon

More info:

Categories:Types, Research, History
Published by: Aghadeon on Nov 16, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/25/2013

pdf

text

original

TroisièmeAnnée
N°s10 tt 11
Août-Septembre
1913
Les
idées
et
les
faits
UNE CONFIRMATIONEPISCOPALE
Nousdisions à cetteplacedans notre numérodejuin :
«Lasupérioritéde nos armes nepermetni auxArabesd'Algérie
« ni aux Annamites d'Indo-Chine
l'espoird'unerévoltevictorieuse :
«notre Gouvernement
lésait à merveille.Mais, si ArabesetAnna-
«mites sont molestés dans leurs sentiments
religieux,quisont ce
«quileurimporte le plusaumonde, ilest àprévoirqu'ilsferont àla
«Foiquiles anime le sacrifice de leurvie, qu'ilsrecourront
aux
«armesmême sansespoir detriompher, etqu'il en coûtera dutemps,
«dusanget de l'argent pourbriser leur résistance.Notre Gouverne-
«ment nese dissimulepascela, et il estimeque leplaisiretleprofit
id'inventoriermosquéeset pagodesne vaut pasde courir lerisque
«d'uneinsurrection.
Voilàpourquoile culte musulmanestentouré,
«enAfrique,d'égardsaussi grands qu'àConstantinople
même;
«voilàpourquoiles écolesdethéologie musulmanes
fonctionnent
11
auxfraisde l'Etatfrançais;pourquoile clergé musulman est rétri-
((buéparl'Etat ;pourquoiles
troupes françaises
concourent
à la
"célébrationdes solennités
musulmanes.
Tout celaétant moins
*dangereuxet moins cherqu'une guerrecivile à réprimer, les FF.*.
<(quinousgouvernent estimentqu'ils s'entirent,ensomme,àbon
*compteet ilsgardentleursbrutalités
policières,
leurs baïon-
'nettesetleurschargesde cavaleriepour lesCatholiques
français,
'Wueux,ne connaissentd'autre forme de résistanceque... lapro-
*testation. »
KEVUE
ANTIMAÇONNIQUE.
T.VI.'
I
214
Noussommes heureux de trouverdans la Croix uninterviewde
MgrBouissière,hier encore vicairegénéral d'Oran etrécemment
crééévêquede Constantineetd'Hippone, qui confirmepleinement
notreappréciation sur les raisonsqui dictent l'attitude
desfrancs-
maçonsau pouvoir.
MgrBouissière fait un triste tableau de l'état auquellapersécution
maçonniquea réduitl'Eglise CatholiqueenAlgérie. Ilyavaitjadis
trois Grands Séminaires,
l'unàAlger, l'autre àOran et letroisième
à Constantine. Celui d'Oranseul subsiste encore et il n'aplusque
huitélèves. Desparoisses qui comptent quinze cents fidèlesn'ont
plusde curé et elles sont maintenant
desserviespar desprêtresqui
ont souvent20 kilomètres à fairepour venir dire la messe.
«Parcontre»,ajouteMgr Bouissière, « on n'a nullementtracassé
«les musulmans.
Lesmuphtis et les imans sont encorepayés comme
ministres du culte. Les inventaires
n'ontpas été faitsdansles
«mosquées, et le Gouvernement a trèssagemetit agi, carlesagents
«duliquidateur auraient étéreçus àcoups defusil...Les musulmans
« sont très fortement attachésà leurreligion.Ilsn'admettent
pas
«qu'un peuple n'aitpoint dereligion et ils sont heureux desvexations
«commises contre les Chrétiens : «Chien dechrétien, tareligion
«n'estpas bonne commela miennepuisqu'on lapersécute!...»
Ainsiparla le successeurdesaintAugustin sur lesièged'Hippone.
Les inventairesn'ontpas eu lieu dans lesmosquées parceque les
agentsduliquidateur
«auraient étéreçus àcoups defusils ».Et
MgrBouissière
constatequ'ilen est ainsi« parceque les musul-
mans sonttrès fortementattachés à leurreligion...»
Quellesavoureuseleçon pour lesCatholiquesfrançais, dont l'éter-
nelsoumissionnisme
a rendupossibles tous les attentats contrela
religionduChrist 1... Etquandmériteront-ils,
euxaussi, l'éloge
que L'évêquede Constantine
décerneaux Arabespour leurattache-
mentà leurs convictionsreligieuses?
aSivous endurez ces maux àcause de votrelâcheté, n'accusezpas
les dieuxde votre infortune!
»disait le vieuxSolon aux Athéniens,
quigémissaientsous la tyranniede Pisistrate.
Cesparolessont, pourles Catholiques français, d'uneapplication
facile...
LAREPRISE DES INVENTAIRES
On nerépéterajamaisassezque si lareligion musulmane
dans
l'Afriquefrançaise,commelareligion des Ancêtres enIndo-Chine'
sont encorelibreset même favorisées,c'estque lesadeptesdeces
deuxcroyancessontprêtsà mourirpourdéfendre leurfoitradition-
nelle.LaFranc-Maçonnerie
estpersuadéeque lesCatholiquesIran-
213
cais,parcontre,necroientplus assezprofondément
auxenseigne-
mentsdeleurReligionpour défendrecelle-ci aupérilde leurvie.
assuréedès lors den'avoirjamaisàfaireface àunenouvelleVendée,
|asecteestrésolue àdonner la mort à l'EglisedeFranceparune
sériedemesures savammentgraduées, dont la dernièreseral'inter-
dictiondu cultecatholiqueen France.
Lespremièresendate de ces mesures appartiennent
déjàaupassé
etellesont provoquédelapart desCatholiques
françaissipeude
résistanceréellequelecalcul de la secte paraîtêtretristementexact :
Qilorsdespremiers
coupsportésàl'Enseignement
catholique,
ni
lorsdel'expulsion desCongrégations
religieuses,ni lorsde larup-
turedes relationsdiplomatiques
avec leVatican, nilors de lasup-
pressionde ceBudgetdesCultes,qui n'étaitque larentedérisoire
desbiensd'Egliseconfisquésen 1792,ni lors de l'attribution
aux
Communesdelapropriétédes édifices du Culte,lesCatholiques
ne
réussirentàsecouer leurapathie etàorganiser larésistance.
Celle-ci nesurgit•—•et dequelle manièrespontanée
etinorga-
nique! quelorsqueleGouvernement
maçonnique,
essayantde
doublerl'étape,voulutprocéder sansdésemparer auxinventaires
du
mobilierdesEglises. Encore émuspar laspoliation
juridique,
lesCatholiques serésignèrentmalà laspoliationmatérielle,
et ils.
ébauchèrentquelques gestesviolentsquin'eurent, d'ailleurs,
pas
partoutlamêmeénergie. A Paris,ils secontentèrent debarricader
lesportes deséglises,de huer lapolice, de résisterstoïquement
aux
torrentsd'eau déversésparlespompiers et de selaisserconduireau
postesansrésistance :le Gouvernement
ricana etpassaoutre.En
Bretagne,ilsbrandirent lestraditionnels
pen-baz,etsans doutes'en
seraient-ils servisansl'inopportune
intervention
desdéputéscatho-
liques:la'peurdescoupssuffit cependant pour empêcherungrand
nombred'inventaires.
Dans laHaute-Loire,
enfin,lespaysanscou-
pèrentles routes,décrochèrentleurscarabines, tirèrent à balle sur les
fonctionnairesmobilisés et en blessèrent
plusieurs,dont unsous-
préfet:lelendemain,
lesinventaires
étaientsuspendus
dans la
Franceentière... Nouvelle vérificationde ce fait éternelqu'unefoi
religieusenepeuttriompher que si sesadeptessont prêts, non seu-
lement àmourir,mais encoreà combattrepour elle.
Serendantcomptequ'elle avait ététropvite, laFranc-Maçonnerie
feignit derendre la mainet laissa célébrer lecultecatholique
dans
ceséglisesdontelle lui retirait l'apropriétélégale. Unpeu depré-
voyancechez leschefs, unpeu d'ardeur dans lamasse,auraientsuffi
P°urdéterminer lesCatholiques
às'organiser
en vued'unprochain
assautetde.nouvelles
violences.Ils s'abstinrent
de lefaire,et lepeu
"ecombativitéqui leur restait futgaspillé pareux, soit sur le terrain
Rectoral, soit endiscordes
intestines.
Au lieu de créerpartout,
autourduclochermenacé, uneespèce degardeparoissialecomposée
desjeunesgenset deshommes lesplus vigoureux et lesplusdéter-

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
Sami Moubarak liked this
palpitum liked this
Adnan Yazan liked this
Adnan Yazan liked this
ecrivaine1 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->