Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La revue antimaçonnique - année 3-8, Juin 1913

La revue antimaçonnique - année 3-8, Juin 1913

Ratings: (0)|Views: 36 |Likes:
Published by Aghadeon

More info:

Categories:Types, Research, History
Published by: Aghadeon on Nov 16, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/02/2011

pdf

text

original

Troisième
Année
N»8
Juin 1913
Les
idées
et
les
faits
PAROLES D'ÊVÊQUES
j»'",TOHraousconnaissons
tous cetype, malheureusement
tropré-
§f|k^§fl
pandu,deCatholiques
qu'affole
la seuleidée d'une
raï^Cyf
résistance
àl'oppression.
Parmi les modèlesdepiété
™ËËËïËlquel'histoirede 1Eglise proposeàl'imitation desfidèles,
ladévotion de ceux dont nousparlons ne vani auxmartyrs qui
mouraient sousla dent deslions,pour n'avoirpas voulusacrifier
auxidoles; ni à ceuxquirefusaient de livrer lesbiens dEglise, au
risque'd'expirersur le grilde saint Laurent ;ni aux Chrétiens,
lasdetroissiècles desupplices, qui, sous lesordres deConstantin,
mirentfin,l'épée à lamain, aurègne despersécuteurs.
Non,la
.sympathiedeces étrangesCatholiques,
dontchacun connaîtquelque
échantillon,iraitplutôtà ces Chrétiens flétris du nom « traditeurs»
parcequ'ils avaient livré auxproconsuls romains les livressacrés
etlesbiens dontils avaient lagarde. Volontiersleurs successeurs
modernesglorifieraient
l'habilepolitiquedé ces hommes conciliants,
REVUE
ANTIMAÇONNIQUE.
T. VI.
I
:74
qui,en évitant d'exaspérer
lepouvoird'alors,l'empêchèrent
dese
portersur leurspersonnes
àde fâcheuses extrémités;volontiers
ilssouligneraient
le tact de leurattitude, lamesure dé leurlan-
gageet la largeurde leurs vuesqui les rendaient sidifférentsde
cesChrétiens,partisansde la politiquedu pire, quiselaissaient
conduire ausupplice par leur étroit entêtement.
LesCatholiques
dont nousparlons, pour qui unemauvaise
capitulation
atoujours euplus de charmes
qu'unbon martyre,
connurent
pendantcedernierquart de siècle desheuresd'heu-
reusequiétude. C'étaitlépoque
où il leursuffisait derépondre
aux exaltésquileur prêchaient
larésistance, mêmepar laforce,à
l'oppression
: «Voussavezbien'que
Rome souhaite laconcilia-
tion. »Que d'efforts ne furentpointtentés, que decoupsnefurent
pointdonnés,nireçus,au nom de cette conciliation prétendument
souhaitéepar Rome ? Les«traditeurs
»denotreépoquepleurent
.encore dejoie enpensant à cesheures bénies.
Hélas !vint lepontificat de PieX,qui proclama leséternelles
véritésdel'Eglise avectropd'éclat pourqu'on pûtencore affecterde
seméprendre sur le sens des conseils venus de Rome. Il fallutbien
admettrequele Saint-Pèreréclamait la résistance à outrance.Les
«traditeurs
»l'admirent
engémissant.
Mais ilseurent aussitôtla
ressource d'une excusenouvelle: « Sansdoute,oui, lePapenous
« exhorte à résister...L'Encyclique
est unebien bellepage,d'une
«fermeté admirable...
Mais ily a,lespossibilités,
lepoint devue
«pratique...Etpuis, nosEvèques...Ah ! si nosEvêquesvoulaient
«nous conduire àla lutte? Avecquellejoie, avecquelleabnégation
«nousrépondrions...
Mais,vouslesavez, ils sontpour la concilia-
«tion...Donc, il fautvoir, il faut attendre...Surtout,pas depro-
«vocationimprudente.
» Les« traditeurs» ont vécudix années
encore,dix annéesd'un pontificatcomme celui de Pie X 1sur une
chansonpareille...
Nouscroyonsfermementquel'heure approche où ils vont être dé-
busquésde cettedernière,position.
Amesure, eneffet,quela persécution maçonniquese révèleplus
haineuse etplus oppressive,lelangagedes Evêquesde Francese
faitplusnet, plusénergiqueetpluscombatif. Aux entreprisesd'une
secte odieuse et d'ungouvernement
indigne,ils sont amenésà
répondre parl'enseignement
traditionneldel'Eglise: «11vaut mieux
obéir à Dieuqu'aux hommes;quandles droits de Dieusont systé-
matiquement
violés,la résistance ouverte est un devoir de cons-
cience.» Et ces vérités éternellessontproclamées dans unlangage
magnifique,quifait courir dansl'âme desCatholiques
quilesen-
tendentle frisson d'oùnaquit jadisla SainteLigue, dansunlangage
quisonne leglas desmisérables''équivoques
où les« traditeurs»
sesonttrop longtempsréfugiés.
EcoutonsMgrdeGibergues,l'énergique évoquede Valence,clô-
-75-.;.
turantparles déclarations
suivantesl'assemblée
desPères de
famillecatholiquesdeson diocèse,tenue 9 mai dernier:
Mes chersMessieurs,
Vousvene\ d'entendreles déclarations
de nos deux éminents ora-
teurs.Vouslesavecfaites vôtresen vousy associantpar'vos accla-
mationsenthousiastes.
Amontour,je viens libérerma conscience enfaisant hautement.
iMA.
DÉCLARATIONPERSONNELLE,en présencede cette assembléed'ê-
slite de mes cherscatholiques valentinois.Evêqueparlamiséricorde
îdivineet lagrâceduSaint-Siège
Apostolique;membre decegrand
\épiscopatfrançais
quevousacclamieztoutà l'heure et quiest comme
jlemanteaudegloire dontj'enveloppe
mafaiblesse
;successeur
jdes apôtreset chargécomme euxparle Christ etsonreprésentant
1visible,lePape, de veiller audépôt sacré de la Doctrine et de laFoi
|
etdepréserverde toute erreur et de tout danger lesâmes du bien-
1aimétroupeau confiéà ma garde,surtout
les âmes des cherspetits
1agneletssansdéfense —je leurferai, s'il lefaut, unrempart
de
Imoncorps; mais, tantque j'auraiunsouffledevie,je ne laisserai
'jpaslesloups ravisseurs
pénétrerdans la bergerie.
(Vifsapplau-
1dissements.)
I
Et,si deslois attentatoires
à lareligion etaux droits sacrésde
|
Dieusur l'âmedesenfants, si des lois attentatoires
auxdevoirs
\despèresde familleet à leurs droits intangibles
d'élever chrétien-
*nementleursenfants et de surveiller
l'enseignement
quileur est
donnéparles livres etpar laparole,
si depareilles
lois étaient
(jamais votées,dequelque nom qu'onles colore,dequelque étiquette
!quel'onmasque leur perfidie,je prends l'engagement
sacré,au
inomde la Francequej'aimeet dont les intérêts vitaux sontici en
jeu,au nomdu salut des âmesque Dieu m'a confiéesetpour les-
quelles,avec sagrâce,jeserais prêt à donner mavie,et ceque
Ijedisici,tous mes vénérés confrèresdeVépiscopat le diraientavec
moi,je prends l'engagement
sacré d'user detoutel'influence que
monautorité etmacharge me donnent etde lapuissance duSaint-
Espritquim'afait évêque, pour soufflerdans lésâmes de tous mes
cherscatholiquesdrômoisL'INDIGNATION ETLA RÉVOLTE. (Bravoset
applaudisssements.)
Jeprendsl'engagement
sacréde les inviter tous às^unir, en une
sainteet sublimecroisade,pour combattre de toutes leursforces de
pareilleslois ET POURLES VIOLERHARDIMENTET OUVERTEMENT.
(Bra-
vosetapplaudissements.)
Qu'onnousfasse dèsprocès,qu'onnous conduisedevantles com-
missaires depolice et lestribunaux,
qu'onnousenlève nos biens
qu'onnousemprisonne,
qu'onnous mépriseetqu'on nous traîne

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->