Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
macrocéphales

macrocéphales

Ratings: (0)|Views: 44 |Likes:
Document analysant diverses découvertes de crânes macrocéphales à travers l'Eurasie.
Document analysant diverses découvertes de crânes macrocéphales à travers l'Eurasie.

More info:

Categories:Types, Research, History
Published by: Xru Whitestag Valkyrnight on Nov 24, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/24/2010

pdf

text

original

 
Crâne macrocéphale do Saint-Prex et photographie dessépultures préhistoriques de Chamblandes
In: Bulletins de la Société d'anthropologie de Paris, V° Série, tome 2, 1901. pp. 583-587.
Citer ce document / Cite this document :Schenk Alexandre. Crâne macrocéphale do Saint-Prex et photographie des sépultures préhistoriques de Chamblandes. In:Bulletins de la Société d'anthropologie de Paris, V° Série, tome 2, 1901. pp. 583-587.
 
OBJETS
OFFERTS
583
Dissertations
sur
l'origine
des
Francs.
In
12,
194
p.
avec
pi.
Paris,
1748.
(Par
Riband
de
La
Chapelle.)
Histoire
de
la
Virginie.
Par
un
auteur
natif
et
habitant
du
païs.
In-12,
416
p.
avec
flg.
Paris,
1707.
(Par R.-B.
Beverley.)
Histoire
des
Sevarambes,
peuples
qui habitaient
la
terre
australe.
In-12, 272,
247
p. Amsterdam,
1715.
(Par
Denis
Vairasse.)
Iles
Marquises.
Climat,
productions,
mœurs
des
habitants.
In-S8,
128
p.
avec
fig.
Paris,
1843.
Mémoire
sur
les
Samojedes
et
les
Lappons.
In-12,
112
p.
s.
1.,
1762.
(Par
Thimothée-Mersahn
Klingstoed).
Recueil
d'articles
sur
les
Baïoeasses,
la
G
iule,
les
Gaulois,
la
Narbon-naise,
les
Huns,
les
Alains,
les
Igours
et
les
Sabirs. —
Ext.
Mém.
Acad.
des
Inscriptions
et
B.L.
9
brochures
reliées
en
1
vol.
in-12,
Paris.
ARTICLES
A
SIGNALER
DANS
LES
PÉRIODIQUES
Bulletin
de
la
Société
de
Géographie
(1901,
10).
J.
Dsnikkr
:
La
pre
mière
photographie
de
Lhassa.
G.
R.
de
la
Société
de
Biologie
(190
1,
nos
31-32).
Chemin
et
Tribondeau
:
Dissociation
du
plexus
brachial
du
gibbon
;
Alezais
:
Le
canal
rachi-dien
et
les fonctions de
locomotion chez
les
mammifères.
Revue
de
l'École
d'Anthropologie
(1901,
10).
A.
Lefèvre
:
Quelques
années
du
bon
vieux
temps;
Capitan
et
Bueuil
:
Les
grottes
à
parois
gravées
ou
peintes
à
l'époque
paléolithique.
Revue
scientifique
(2e
sem. 1901,
nos
16-18).
E.
Rivière
:
Les
dessin
s
gravés
et
peints
de
la
grotte
de
la
Mouthe;
Cossar
Ewart
:
L'étude
expérimentale
de
la
variation
;
Paul
d'ENJOY
:
Le
pays d'Annam.
InternationalesArchiv
fur
Ethnographie
(suppl.
vol.
XtV).
B.
AdLer
:
Der
nordasiatische
Pfeil.
Journal
Asiatic
Society
of
Bengale
(1900,
part.
III).
Waddell
:
The
tribes
of
the
Braljmaputra valley.
M.
A.
de
Mortillet
présente
le
1er
volume
de
la
Société
d'Excursions
scientifiques
et
demande
l'échange.
ÉLECTIONS
M.
G.
Courty,
géologue,
présenté
par
MM.
A.
de
Mortillet,
Chervin
et
Vinchon,
est
élu membre
titulaire.
OBJETS
OFFERTS
Crâne
macrocéphale
de
Saint-Prex
et
photographies
des
Sépultures
préhistoriques
de
Chamblandes
M.
G.
Hervé
offre
à
la
Société,
de
la
part de
M.
le
Dr
Alexandre
Sghenk,
membre
correspondant,
directeur
du
Musée
archéologique
cantonal
de
Lausanne
:
,
Le
moulage
d'un
crâne
artificiellement déformé, trouvé
â
Saint-
 
584
7
NOVEMBRE
1901
Prex,
sur
la
rive
vaudoise
du
Léman,
dans
une
tombe de
l'époque
hel-véto-burgonde.Ce crâne
est
un
spécimen
accompli
du
type
de
déformat
ion
onnudepuis Hippocrate
sous
le nom de
macrocéphalie,
déformationrencontrée,
comme
on
sait,
au Caucase
et
en
Grimée,
en
Hongrie,
en
Basse-Autriche
et
en
Bohème,
en
Suisse
et
en
France
(crânes
deVoiteur,de
Corveissiat
et
de
Marseille).Si
les
plus
anciens
de
ces
crânes
remontent
au
premier
âge
du
fer,
beaucoup
d'entre
eux,
provenant
de Grimée, de
Hongrie
et
d'Autriche,
ne
datent
que
des
premiers
siècles
du
moyen
âge,
et
ilen
est
de
même
des
deux
exemplaires
fournis
parla
Suisse
(crâne
deBel-Air, à
Chesaux,
et
crâne
de
Saint-Prex),
tous
deux
découverts
dans
des
sépultures
burgondes.
M.
Schenk
fait
également
don
à
la
Société
de
magnifiques
photogra
phies
eprésentant
les
dernières sépultures
néolithiques
fouillées
par
ses
soins,
à
Ghamblandes,
près
Pully,
sous
les
auspices
du
Département
vau-
dois
de
l'Instruction
publique.
«
L'on
sait,
écrit
M.
Schenk
(Mater,
pour
l'anthrop.
des
populations
pri
mitives
de
la
Suisse,
1901,
pp.
8-10),
que
les
ossements
de
lapierre polie,
provenant
de
sépultures,sont
excessivement
rares
en
Suisse
;
les
seuls
connus
sont
ceux
du
Schweizersbild
et
de
Daschenbûhl, dans
le
canton
de
Schaffhouse,
ceux
du
Châtelard
et
de Montagny-sur-Lutry,
et
enfin
ceux
de
Chamblandes.
Les
ossements
du
Schweizersbild,
du
Châtelard
et
deMontagny-sur-Lutry
sont
de
la
fin
de
la
période
néolithique;
ceux
de
Ghamblandes,
au
contraire,
sont
plus
anciens
et
paraissent
se
rapporter
au
commencement
ou,
tout
au
moins,
au
milieu
de
cette
période
«
Cessépultures
ou
cistes
de
pierre,
découvertes
pour
la
première,
fois
en
1880
et
1881
par
A.
Morel-Fatio,
et
en
1894
et
1895
par
M.
A.
de Molin,
conservateur
du
Musée
d'archéologie,
étaient toutes orientées
de
l'ouest
a
l'est
et
mesuraient
environ
1
mètre
de
long
sur
0
m.
50 de
large
et
de
profondeur;
les
parois
étaient
formées
par
quatre
dalles d'une
pierre
assez
bien
travaillée
en
calcaire
des
Alpes ou
en
grès
dur
feuilleté
de
la
Paudèze,
posées
de
champ
sur
le
sol
naturel
et
recouvertes
d'une
ci
nquième
aplanieau-dessous,
restée
à
l'état
brut
à
sa
face
supérieure.
Ces
sépultures
renfermaient
quelquefois
deux,
trois
et
même
cinq
indi
vidus,
sans
que,
pour
cela,
la
dimension
de
la
tombe
se
trouvât
modifiée...
«
Le
mobilier
funéraire
comprend
:
des
défenses
de
sanglier,
per
cées
de trous à
leurs
deux
extrémités
et
devant
servir
d'ornements;
des
morceaux
d'ocre
jaune
et
surtout
d'ocre
rouge;
des
coquillages
marinsprovenant
des
bords
de
la
Méditerranée
(Tritonium
nodiferum
et
Pectun-
culus
pilosus)
et
perforés
de
deux
trous
;
des
fragments
de
crâne humain,travaillés
de
main
d'homme
et
jouant
le rôle
d'amulettes;
des
grains
d'un
collier
formé
de
petites
perles
taillées
dans
des
coquilles;
des
grains
plus
gros
en
corail;
des
amulettes
et
des
colliers
en
rondelles
d'os;
des grains
d'un
collier
composé
de
toute
une
série
de
petits
disques
en
jayet,
variété
de lignite
provenant
des
régions
du
nord-est
de
l'Europe
;
un
marteau
oupercuteur
en
pierre, de
forme
sphérique...
Aucune
trace,
comme
on voit,
de
poteries
et
d'objets
en
pierre
polie.
Par
contre,

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->