Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
On s'acharne toujours sur les assistés socizux

On s'acharne toujours sur les assistés socizux

Ratings: (0)|Views: 8|Likes:
Published by lawgri2
Pourquoi toujours s'acharner sur les assistés sociaux, alors qu'on peut considérer qu'il y a des entreprises qui sont sur l'aide-sociale, parce que les gouvernements leurs donnent des "taux d'imposition préférentiels"
Pourquoi toujours s'acharner sur les assistés sociaux, alors qu'on peut considérer qu'il y a des entreprises qui sont sur l'aide-sociale, parce que les gouvernements leurs donnent des "taux d'imposition préférentiels"

More info:

Categories:Types, Research
Published by: lawgri2 on Aug 06, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/09/2014

pdf

text

original

 
 
On s’acharne toujours sur les assistés sociaux
Texte modifié le 6 août 2008Lawrence Griffin
Au mois d’août 2006, le juge Robert Mongeon de la Cour supérieure duQuébec, rejetait la cause déposée devant lui par le Front commun despersonnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) qui lui demandait destatuer sur la légalité de la loi qui permet au gouvernement d’amputer 100$sur les chèques des prestataires d’aide sociale qui logent chez leurs parentset qui ne sont pas eux-mêmes prestataires de l’aide de dernier secours.Le jugement du juge Mongeon doit certainement faire plaisir augouvernement Charest. Il doit probablement faire plaisir aussi à une partie dela population qui a toujours entretenu des préjugés envers les assistéssociaux, plusieurs oubliant que personne n’est à l’abri de la malchance, ouque la pauvreté est la conséquence de certaines décisions « irresponsables »de nos élus.On a qu’à penser aux diverses modifications apportées à notre filet desécurité social par les différents paliers de gouvernement. Au fédéral, nousavons eu la réforme de l’assurance emploi au milieu des années 1990, qui aeu pour conséquence de priver 55 % des chômeurs
(1)
de toucher desprestations d’assurance-emploi en 2004, ce qui obligent donc certains d’entreeux à se tourner vers l’aide sociale, alors que le gouvernement a eu l’audacede détourner 45 milliards $
(2)
de la caisse d‘assurance-emploi afin derembourser la dette et financer les baisses d‘impôts
(3)
qui profitent seulementaux mieux nantis de la société.Les provinces ayant été témoins de la façon de faire d’Ottawa, ont elles aussibien appris la leçon donnée par le fédéral, et ont alors commencé à étudiercertains scénarios pour résoudre les problèmes de finances publiques.Ainsi au Québec, la Régie des rentes a déjà envisagé la possibilité de"transférer" les personnes invalides de 60 à 64 ans vers les compagniesd’assurance privées et collectives
(4)
, et si la personne invalide n’est pasassurée, elle devra alors se tourner vers l’aide sociale ou prendre une retraiteanticipée. Alors, cette réforme si elle est adoptée aura encore commeconséquence de grossir les rangs des assistés sociaux.Certains envisagent également d’autres alternatives dont celle« d’encourager » les prestataires d’aide sociale aptes au travail à faire dubénévolat dans certains centres communautaires, ou suivre des cours deformation, afin de pouvoir toucher à leur chèque, mais est-ce que ce sontvraiment des solutions envisageables ?Est-ce que le milieu communautaire serait intéressé à prendre des bénévolesafin de valider leurs chèques d’aide sociale ? C’est peu probable. Certainsorganismes communautaires ont le mandat de lutter contre la pauvreté et lesinjustices ; et en acceptant les assistés sociaux fassent du bénévolat dans lebut d‘avoir le plein montant d‘aide sociale, ce serait comme s’ils donnaientleur aval à la décision gouvernementale.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->