Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
16Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Cours Croissance et développement, Licence AES

Cours Croissance et développement, Licence AES

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 5,126|Likes:
Published by Pitchoune6289

More info:

Published by: Pitchoune6289 on Dec 18, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/22/2014

pdf

text

original

 
Croissance et Développement L3 AES
Page | 1
 A.Closse
Croissance et Développement
 Examen
: 2 questions sur deux heures. L’une basique et l’autre sur une réflexion.
Bibliographie :
 
Jean-Claude Vérez, « Pauvretés dans le monde », édition ellipses, 2007
 
Guellec & Ralle, « Les nouvelles théories de la croissance », édition La Découverte,collection repères
 
www.pnud.com,rapport mondial sur le développement humain.Plan du cours :Chapitre I : La mesure et les indicateurs de la croissanceChapitre II : Les modèles et les facteurs de la croissanceChapitre III : La mesure et les indicateurs du développementChapitre IV : Les inégalités du développement dans le mondeChapitre V : Les théories du développement
 
Croissance et Développement L3 AES
Page | 2
 A.Closse
Chapitre 1 : La mesure et les indicateurs de la croissance
Les premiers économistes qui se posent la question de la croissance sont les économistesclassiques.Les classiques libéraux : Adam Smith, fin 18
e
siècle
. Le libéralisme économique n’est pasopposé à l’Etat. L’opposant aux classiques libéraux est Malthus, sa préoccupation est le fait que
la population croit à un rythme supérieur que la croissance de production. Il pense que nous ne
sommes pas dans l’hypothèse des rendements croissants. Plus la croissance démog 
raphique est 
élevée, plus on va vers l’état stationnaire qui va engendrer de la paupérisation. A partir de la 
moitié du 19
e
 
on a d’autres classiques qui vont être opposés aux libéraux, se sont des socialisteset le plus célèbre d’entre eux est Karl Marx. I
l considère que le système capitalisme ne peut passe passer de la croissance. Il pense que le capitalisme est voué à disparaitre. Si la croissance est limitée, les profits sont moins nombreux. Sauf que cette logique va amener le capitalisme à sa propre mo
rt parce qu’on n’arrive pas à consommer
tout ce qui est produit. Beaucoup plusrécemment les auteurs qui se sont intéressés à la croissance sont ceux qui suivent Keynes, qui
est contemporain de la crise de 1929. La problématique Keynésienne n’est plus à la 
mode
aujourd’hui mais elle l’était dans les années 1990. L’idée est que pour la croissance soit 
régulière, il faut non pas comprimer les dépenses de consommation mais faire en sorte que lesménages consomment, il faut les accélérer pour éviter une crise de surproduction. On a lesnéokeynésiens et les nouveaux classiques. Les néokeynésiens sont pour un état régulateur. Cequi distingue les keynésiens des néokeynésiens ce ne sont pas des économistes qui
accepteraient d’aller au
-delà des dépenses actuelles. Les nouveaux keynésiens veulent un état régulateur mais il ne doit pas être trop interventionniste.
Courbe de Laffer
 
Recettesfiscales
0 %
100 % Taux d’imposition
 
 
Croissance et Développement L3 AES
Page | 3
 A.Closse
I-
 
La mesure de la croissance
1-
 
Définition
«
Précis d’économie international
», édition ellipses, ouvrage de Jean-Claude Vérez.Le PIB mesure la somme des valeurs ajoutées
pour une économie nationale au cours d’uneannée civile. C’est un indicateur statistique. Une partie des valeurs ajoutées n’est 
pas déclarée,
une partie n’est pas quantifiée parce qu’on ne les intègre pas.
Il faut prendre en considérationles échanges qui passent entre les différents pays. Toutes les frontières ne sont pas fiables. Il y a 
des trafics de drogues, d’armement et de plus en plus d’organes. Dans les pays dans lesquels lesinstituts statistiques n’existent pas ou ne sont pas fiables ou sont corrompus, sont 
problématiques pour le PIB.Le PNB sont les valeurs ajoutées qui sont créées par les entreprises françaises alors que le PIB
c’est toutes les entreprises sur le territoire français.Le taux de croissance d’une économie dépend de deux facteurs. Le premier est le tauxd’accroissement du nombre d’heures travaillées. Le second facteur est le taux d’accroissement 
de la production horaire. Autrement dit la productivité de la population active. Le PIB est soit 
global, soit il est rapporté au nombre d’habitants mais quand on prend le PIB par habitant deux
problèmes se posent.
Selon les pays il existe des taux d’inflation différents.
Le PIB par habitant 
est comparé en PPA (Parité du Pouvoir d’achat). C’est une technique qui permet de limiter lesécarts de l’inflation ou de taux de change entre les pays.
 
2-
 
Le PIB Mondial
L’idée
est de comparer des indicateurs entre pays avec des taux de change différents.Exemple
: Un panier de 100 $ aux USA. En 2006, 100 $ = 80 €. Sur place on a le taux dechange suivant 1 $ = 0,8 €. L’américain achète le même panier 90 € en France. Parce que en
tre
autre le taux de change n’est pas le même.Taux de PPA 90/100 = 0,9 € pour 1 $.
Niveau général des prix français est > de 12,5%.Indice relatif (90/80) x 100 = 112,5 %Pour comparer les prix du même panier de produits, on va procéder à la parité de pouvoir
d’achat et on va dire que le taux de PPA est de 90/100 c'est 
-à-
dire 0,9 € pour 1 $. Si l’américainle paye 90 à Paris alors qu’aux US il paye 80, il le paye plus cher
pour un pourcentage de 12,5%. Cela peut refléter un taux de change différent ou être considéré comme le fait que les prixfrançais sont plus élevés que les prix américains.Exemples de comparaison des PIB et PPA :
 En 2007 
PIB (en milliards de $) PPA (en milliards de $)USA
13 750 13 750
Chine
3 200 7 096

Activity (16)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Ben Blondé liked this
NEGRETISSA liked this
Adrien Zibret liked this
Justine Bécourt liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->