Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Guide Mainstream 2011 (Frédéric Martel)

Guide Mainstream 2011 (Frédéric Martel)

Ratings: (0)|Views: 467 |Likes:
Published by Avignon1789
A guide for students on Mainstream culture, entertainment, medias and the Internet. Made by Esdra Reseau. Based on the Book Mainstream by Frederic Martel.
A guide for students on Mainstream culture, entertainment, medias and the Internet. Made by Esdra Reseau. Based on the Book Mainstream by Frederic Martel.

More info:

Published by: Avignon1789 on Jan 03, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/03/2012

pdf

text

original

 
ANALYSES
LA CULTUREC’EST AUSSIUNE INDUSTRIE
PAGE 3
IDÉES CLÉS
PAGE 4
SÉRIESAMÉRICAINES
PAGE 5
DISCUSSIONS
PAGE 6
PROLONGEMENTS
PAGE 7
L’EUROPE A T-ELLEPERDU LA BATAILLECULTURELLE ?
PAGE 8
 
2
RDR Analyses N°11
Mainstream
 
2
Mainstream
Frédéric Martel
Né en 1967,Frédéric Martel estdocteur en sociologie.Chef dubureau du livre à l’ambassade deFrance en Roumanie (1990-1992),puis chargé de mission au départe-ment des affaires internationalesdu ministère de la Culture 1992-1993),il a été conseiller de MichelRocard,puis rédacteur en chef dela revue de la CFDT (1995-1997).Il fut ensuite conseiller techniqueau cabinet de la ministre de l’Emploiet de la Solidarité,Martine Aubry,(1997-2000),conseiller du prési-dent de l’EHESS (2000-2001),puisattaché culturel à l'ambassade deFrance aux États-Unis (2001-2005).Il enseigne à l’Institut d’Etudes poli-tiques de Paris.
PRINCIPAUX OUVRAGES
Philosophie du droit etphilosophie politiqued’Adolphe Thiers,
LGDJ, 1995.
Le Rose et le Noir :leshomosexuels en Francedepuis 1968,
Le Seuil, 1996 ; Points-Seuil 2008.
De la culture en Amérique,
Gallimard, 2006.
Mainstream,Enquête surcette culture qui plaît à toutle monde,
Flammarion, 2010 
 
L’AUTEUR
Les frontières entre l’art et le divertis-sement deviennent floues.
Aux Etats-Unis,plus je traînaisdans les bureaux de MTV [...],plus j’ai commencé à me direque les frontières qui séparentl’art de l’
entertainement 
[le divertisse-ment] sont pour une large part le résul-tat d’appréciations subjectives.L’endroitoù vous placez cette frontière est sou-vent un indice de l’année où vous êtes néet de votre couleur de peau.
P
AGE
142
C’EST DIT
Dans l’Europe divisée,la culture amé-ricaine progresse
.
La culture mainstream euro-péenne est aujourd’hui toutentière en train d’évoluer versle modèle belge.Des batailles de langues,d’identités cul-turelles,une méconnaissance grandis-sante des cinématographies et desmusiques des autres pays,peu de lec-
L’industrie du divertissement est en pleine révolution.Les révolutions dans la production culturelle ne sont pas une nouveauté :le disque,la radio,le cinéma la télévi-sion,le magnétoscope,poussèrent les uns à crier au miracle et les autres à annoncer la mort de ce qui avait pré-cédé.La radio devait tuer le disque,et la télévision dans chaque foyer provoquerait la faillite des cinémas! Faceaux innovations en cours (Internet,le numérique) il faut raison garder.
Citations
tures communes,un morcellementcommunautaire et la culture américai-ne qui,grâce à ses divisions,progresseinexorablement.
P
AGE
401
IL N’Y A
pas d’hégémonieculturelle améri-caine.A l’époque de la guerre froide,il y avait en France le camp des admira-teurs de l’Amérique,de sa puissance etde sa culture (cinéma,musique) quivoyaient dans les Etats-Unis un modè-le à imiter.En face,on dénonçait en blocl’impérialisme militaire,la dominationéconomique et l’hégémonie culturelledes Etats-Unis.L’ouvrage de FrédéricMartel amène à réviser sérieusementla thématique antiaméricainecar l’in-dustrie culturelle des Etats-Unis estdésormais confrontée à de puissantsrivaux.
• Frédéric Martel• Flammarion
 
3
RDR Analyses N°11
Mainstream
 
3
Une conception idéalisée de la culture fait de celle-ci en une pure création, affranchie pardéfinition de toutes contraintes matérielles et financières.
L
’image du poète composant desvers immortels dans sa soupente ala vie dure.Naguère,point dethéâtres sans mécènes ni de romanciersans imprimeur.La diffusion massive dela culture,depuis le début du 20èmesiècle,implique une importante concen-tration de capitaux afin de financer desstructures de production et de commer-cialisation adéquates.Entre les deuxguerres,les Etats-Unis sont devenus lesmaîtres incontestés de cette culture demasse – dont Hollywood fut et reste lesymbole.C’est « une culture qui plaît à tout lemonde » :le sous-titre du livre de FrédéricMartel exprime bien ce que signifie le mot
I
l y a effectivement un marché mon-dial des contenus qui pèse d’un poidsimportant dans l’économie des paystrès développés et des puissances émer-geantes :en 2008,2,6 milliards de billetsont été achetés pour voir les films pro-duits par Hollywood et 3,6 milliards debillets ont été achetés pour voir les filmsindiens ;le box office indien génère 2 mil-liards de dollars,le box office américain38 milliards de dollars.Certains disques sont vendus à desdizaines de millions d’exemplaires et l’édi-tion populaire vend ses ouvrages par cen-taines de milliers ou par millions (60millions pour le Da Vinci Code).La puis-sance américaine est toujours impres-sionnante:les parks & resorts ontrapporté (en 2009) 10,6 milliards de dol-lars à Disney.Mais les Etats-Unis sont en concurrenceavec l’Inde,il faudra bientôt compter avecla Chine et les pays arabes commencentà produire du mainstream de manièresignificative.Dans l’Iran des mollahs,laculture persane populaire pénètre par lestélévisions étrangères,par les DVD et parInternet.
La culture, c’est aussi une industrieQuant aux contenus, nous sommes déjàdans un monde multipolaire
mainstream:c’est le courant dominant- la culture mainstream étant la culturepopulaire au sens positif du termeLe piratage est lui aussi devenu multipo-laire:la contrefaçon de vidéocassetteset de DVD représente 90% du marché enChine,79% du marché en Russie,29% enInde.Hollywood perdrait 6,1 milliards paran du fait de la piraterie,phénomènemondiale aux multiples applicationslocales.
ALLER
+
LOIN
La culture, les médias et Internet sont désormais tellement imbriqués qu’il ne faut plusparler d’industries culturelles mais d’industries de contenus qui sont avides de capitaux ethautement rentables.
Pour approfondir les analyses de
Mainstream 
,il importe de consulterle site de Frédéric Martel :www.fredericmartel.comOn y trouve une bibliographie complètede l’ouvrage ainsi qu’une documenta-tion et des renseignements statistiquessur les groupes américains de médias,le marché mondial du cinéma,de la musique et des séries télévisées,les principaux conglomérats de rangmondial.
(la culture pour tous) ou au sens négatif:la «culture de marché»,c’est-à-dire laculture commerciale,uniformisée,forcé-ment médiocre.Cette culture de masse,diffusée par lesgrands médias (radio,cinéma,télévision,disque),est une culture du divertissement(entertainement) qui mobilise dessommes considérables et qui s’est répan-due dans le monde entier - mais sousdiverses formes.C’est l’ambigüité de la définition dumainstream et la diversité de cette cul-ture de masse qui est au cœur du livre deFrédéric Martel,résultat d’une enquêteeffectuée auprès de plus de mille per-sonnes dans trente pays.

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Matheus Souza liked this
leguizam liked this
Hernanto_ele liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->