Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Droit commercial (version complete)

Droit commercial (version complete)

Ratings: (0)|Views: 403|Likes:
Published by Sophie
Droit commercial, L3 droit, université de Strasbourg
Droit commercial, L3 droit, université de Strasbourg

More info:

Published by: Sophie on Jan 07, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/07/2013

pdf

text

original

 
DROIT COMMERCIAL
2010
INTRODUCTIONSECTION 1DÉFINITION ET RÔLE DU DROIT DES AFFAIRESA) DéfinitionLes affaires sont les opérations de toutes natures constitutives de la gestiond’un patrimoine ou de la réalisation d’une convention.Le droit des affaires c’est la règlementation des différentes composantesde la vie économique, ses cadres juridiques, ses agents, les B et S quoi ensont l’objet, les activités économiques, production, distribution,consommation
.
Il s’agit d’un vaste sujet.
B) Situations voisines à ne pas confondre
Droit des affaires - droit civil 
Le
droit civil 
a été conçu de manière formaliste et conservateur. Il est attaché àla conservation des biens plutôt qu’à leur circulation. C’est le
droit de larichesse immobile
. Le CC de 1804 était surtout centré sur la valeur immobilière.La vie des affaires se nourrit de nombreuses relations qui se font et se défontavec une rapidité inconnue dans la vie civile.Le
droit des affaires 
a donc été imaginé pour
favoriser la circulation desrichesses en permettant la rapidité des informations.
A l’heure de la mondialisation des échanges et de l’accélération de la circulationdes richesses, ce droit est de plus en plus important.Le droit des affaires fait partie du droit privé, il régit des rapports entreparticuliers.Il faut se rappeler que le droit civil constitue le droit commun en matière dedroit privé et donc lorsque le droit des affaires présentera une lacune le juge seréférera au droit civil pour motiver sa décision. C’est la raison pour laquelle uncommercialiste est toujours un civiliste.
1
 
DROIT COMMERCIAL
2010
Sa spécificité a pour impératif la
recherche du profit qui nécessite destransactions rapides et la possibilité de recourir au crédit pour développerune activité qui se veut de plus en plus internationale.
Droit des affaires - Droit commercial 
L’expression droit des affaires et souvent employée comme synonyme de droitcommercial : pas tout à fait exact.
Le droit des affaires dépasse le cadre trop étroit du droit commercial quiest le droit applicable aux seuls commerçants, sociétés commerciales etactes de commerces
.Le droit commercial fait intégralement partie du droit des affaires ce quisingularisera davantage encore le droit des affaires en raison précisément de laspécificité du droit commercial. Le formalisme du droit commercial va ainsi sedémarquer des règles du droit civil tantôt le formalisme sera réduit à son strictminimum dans un souci de rapidité, tantôt il sera très rigoureux notamment pourles opérations concurrent un crédit.C’est ainsi qu’en droit commercial, la preuve se fait par tout moyen, que desgaranties de paiement plus efficaces que les suretés classiques du droit civil ontétés mises en place, qu’il est fait plus généralement un large recours à lapublicité.
Droit des affaires - droit économique
Le droit économique est plus vaste. Il est
l’ensemble des règles de droitgouvernant l’organisation et le développement de l’économie relevant de l’Étatde l’initiative privée, ou du concert de l’un et de l’autre.
Il englobe des aspects du droit public, ce qui n’est pas le cas du droit desaffaires. 
C) Le rôle 1) Le droit condition de l’ordre des affairesa) Droit expression de la liberté des affaires
2
 
DROIT COMMERCIAL
2010
Il faut prendre conscience du rôle du droit dans la société et du rôle du droitpour les commerçants. Sans droit rien n’est possible. C’est le
droit qui vaorganiser les affaires
.Le droit va laisser une grande latitude aux hommes d’affaires pour exercer lecommerce et pour fixer un certain nombre d’éléments : condition, montant duprix, liberté au moment de la livraison, pour les modalités de paiement.Cette liberté, c’est la
liberté de commerce et de l’industrie
 
pur produit dulibéralisme :
art 7 du décret Dalarde 2 et 17 mars 1791
, qui a énoncé : «
il sera libre à toute personne de faire négoce ou d’exercer telle profession art ou métier qu’elle trouvera bon » 
.Le CE n’en a pas moins décidé qu’il s’agissait d’une liberté publique
Arrêt du 4 juillet 1989Et le CC a intégré cette liberté dans la liberté d’entreprendre
décision 20 janvier 1990.Liberté d’entreprendre
art 4 de La DDHC
:
tout ce qui ne nuit pas à autrui,ainsi l’exercice naturel de chaque homme n’a de borne que celle qui assure aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits, ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi 
.Cette liberté s’exerce à
l’art 1134 du CCiv 
.
b) Le droit, expression de la sécurité des affaires
L’existence de la règle de droit est de nature à rasséréner les contractants, ilssont la liberté d’aménager leurs rapports mais ils disposent de tout un arsenal juridique pour limier les risques et assurer la sécurité du projet.Le rôle du juriste est capital à ce stade.
Lorsque dans certains domaines, l’autonomie de la volonté est insuffisantepour assurer l’ordre des affaires sera pris par les pouvoirs publics pour lasécurité de l’activité économique
.
C’est ce que l’on appelle
l’ordre public économique
, qui se décompose en
ordre public de direction
(crédit, monnaie, concurrence) et un
ordrepublic de protection
(salaires, actionnaires, consommateurs). 
2) Les sources du droit des affaires
3

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
pbelin_1 liked this
Rita Noussa liked this
Míni (Anca) liked this
yassine_kc liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->