Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
16Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
6 conseils astucieux pour construire votre plan de communication

6 conseils astucieux pour construire votre plan de communication

Ratings:

4.0

(1)
|Views: 1,617 |Likes:
Published by Canevet
Dans cet article, Hérvé nous donne une recette originale pour réussir son plan marketing, que cela soit au niveau de la presse, de la radio ou de l’affichage !
Dans cet article, Hérvé nous donne une recette originale pour réussir son plan marketing, que cela soit au niveau de la presse, de la radio ou de l’affichage !

More info:

Published by: Canevet on Aug 10, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/06/2012

pdf

text

original

 
Dans le cadre du “
” (avec toujours plus de 450 € à gagner), nous avons le plaisir d’accueillir 
Hervé Padilla
le “chef” de
qui vous donnera des trucs et astuces de professionnelpour réussir vos plans marketing !Dans cet article, Hérvé nous donne une recette originale pour réussir son plan marketing, que cela soit au niveau de lapresse, de la radio ou de l’affichage !
1) Communiquer dans la Presse d’Information Régionale
En préambule, sachez qu’
il ne faut pas opposer la Presse Quotidienne Nationale ou Régionale (PQN ou PQR) à laPresse Gratuite d’Information
car ce sont deux supports complémentaires pour les 3 raisons suivantes.
- Le lectorat :
La presse gratuite d’info cible prioritairement les jeunes urbains actifs âgés de 15 à 35 ans alors que lapresse quotidienne nationale ou régionale attire principalement les plus de 35 ans.
La distribution :
Le gratuit vient vers sa cible avec un réseau de distribution comptabilisant de très nombreux points dediffusion (plusieurs centaines par titre) alors que c’est le lecteur qui se dirige vers son quotidien traditionnel. Cettecaractéristique engendre donc une plus forte adaptation du contenu des gratuits aux attentes du lectorat pour améliorer laprise en main ; la ligne éditoriale d’un quotidien classique sera donc plus rigide car son lectorat, plus fidèle, souhaite uneidentité plus forte.
Le prix
: il confère aux quotidiens nationaux et régionaux une image très valorisante et un lectorat très attentif alors qu’onaffecte aux gratuits une image plutôt au rabais et une clientèle infidèle.En résumé :Il ne faut pas faire de choix entre ces deux types de supports; privilégiez une communication en PQR pour unecommunication d’image et préférez le gratuit pour les offres promotionnelles.Cependant, une parution ponctuelle sera insuffisante pour prétendre à un taux de retour satisfaisant.
Comptez entre 2 et4 parutions pour ressentir les retombées commerciales d’une opération ponctuelle et envisagez un plan decommunication annuel pour développer votre notoriété
(et 2 à 3 parutions par mois si vous le pouvez).
2) Communiquer en Radio
Il est très
difficile d’estimer les retombées commerciales directes d’une campagne publicitaire en radio
car elle estgénéralement
couplée avec un ou plusieurs autres supports de communication
.Cependant, il existe quelques règles à respecter pour optimiser l’efficacité de votre campagne.Tout d’abord, vous aurez le choix d’opter 
pour une diffusion de vos spots en T.H.I.
(Tranches Horaires Imposées), c’està dire pendant les écrans publicitaires situés
aux heures de grande écoute
comme le matin entre 7h et 9h, le midi et lesoir après 17h,
ou en floating, c’est à dire là où il y a des espaces publicitaires disponibles et principalement en journée
.Ce constat concerne majoritairement les ondes nationales alors qu’il est possible d’obtenir quelques spots bien placés,même en floating, sur les antennes locales.Dans le cadre d’une
campagne T.H.I. qui est donc plus coûteuse que le floating
, je vous conseille d’opter pour 
7spots minimum / jour alors qu’il en faudra une dizaine en floating
.
Si votre budget radio est inférieur à 4500€, optez alors pour du sponsoring de rubrique
(type météo, jeux, libreantenne,…). Cette solution vous permettra d’être positionné sur des écrans très bien placés (ex.: la météo) avec un petit jingle sympa et
un prix divisé par 2 dans certain cas
. Par contre,
ce produit est intéressant uniquement pour développer votre notoriété
.
 
Dernière possibilité, les radios de proximité proposent de plus en plus la création de rubrique spécialisée et sur-mesureselon vos besoins (emploi, formation, sorties,…). Par contre là, attention à la facture !
3) Communiquer via de l’affichage
Quand on pense affichage,
on pense spontanément au format 4×3 et on pense forcément « gros budget »
; hors ilest
possible aujourd’hui de communiquer sur ce support très efficace pour un budget raisonnabl
e en se posantpréalablement quelques questions :- Je souhaite communiquer pour développer ma notoriété ou mes ventes ?Si votre objectif est de renforcer votre image vous pouvez peut-être choisir 
une période considérée « en basse saison»
pour les afficheurs qui proposeront alors des devis dont le prix sera divisé par deux. Renseignez-vous également sur les
offres de dernière minutes
(délai de réservation inférieur à 1 mois en général).- Est-ce utile d’imprimer mon affiche en couleur ?Si la réponse est non, alors optez pour 
l’impression d’affiches en noir & blanc beaucoup moins coûteuse et trèsclasse !
Enfin, si vous avez pour projet de réaliser une campagne ponctuelle en magasin, lors d’un salon ou sur quelques lieuxstratégiques, vous pouvez également créer vos propres affiches très facilement :Rendez-vous sur 
block posters
pour la réaliser on-line avant de l’imprimer sur votre petite imprimante A4 !Vous devez suivre seulement 3 étapes :1) Téléchargez votre photo ou pub2) Choisissez le format et la taille3) Téléchargez le fichier pdf qu’il suffira d’imprimer !Voilà le résultat final :Dans une chambre…
 
Et dans la rue :4) Communiquer sur InternetPour faire connaître votre site web et donc votre offre de produits et/ou services,
privilégiez le référencement naturelsur les moteurs de recherche
. Pour cela, commencez avec un référencement sur les annuaires en préparantpréalablement les informations suivantes :- Le titre de votre site web- Une description de moins de 250 caractères- Une description plus détaillée de moins de 500 caractères- Une liste de 50 mots clésRéalisez également une analyse de votre site sur  http://www.outiref.compour valider les informations de base nécessaire au bon référencement sur les moteurs.Ensuite, si vous disposez d’un budget de lancement serré,
privilégiez l’achat de publi-rédactionnel auprès des sitesspécialisées
. Ce genre d’article est
bénéfique au référencement naturel
qui vous assurera une
visibilité permanentesur les moteurs
car l’article sera ensuite archivé par les sites concernés, contrairement à l’achat de bannière header (en-tête) ou skyscraper (bandeau vertical) où le taux de clic n’excédera pas 4 % dans le meilleur des cas sur uneopération ponctuelle (voire 0,3% sur les sites non spécialisés). Ces formats sont plus adaptés à une campagne denotoriété dans le cas d’une PME.
5 ) Communiquer sur des objets publicitaires écologiques
Au moment où l’écologie fait partie des préoccupations des consommateurs, vous aussi,
pensez « écolo » encommuniquant sur des supports limitant l’impact sur l’environnement
. Cette décision aura un effet très bénéfiquesur votre image de marque et renforcera le « capital sympathie » :

Activity (16)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Kimoki Kimo liked this
alemlepirate liked this
bill206 liked this
rachid4488 liked this
rachid4488 liked this
Makram Ben Ayed liked this
leeloo974 liked this
Eddy AMANI liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->