Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Formula Ire Projet de These

Formula Ire Projet de These

Ratings: (0)|Views: 65 |Likes:
Published by selotmani

More info:

Published by: selotmani on Jan 13, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/12/2012

pdf

text

original

 
Projet de thèse de Mr. Melle. Mme. : ................................
Formation Doctorale :..
Physique et Ingénierie 2010-2011
Structure d'accueil : ...........................................................................................Directeur de thèse :
EL HITMY Mohamed
.....................................................Directeur de la structure d'accueil
 
:.................................................................
Titre de la thèse :
La classification en traitement de signal et sesapplications
.................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................
Spécialité
: ......................................................................................................
(voir liste des disciplines et spécialités)
Description du projet :
 Résumé du projet (10 à 15 lignes)
La classification est le fait d’attribuer une classe spécifique à un objet donné. Ce faitnécessite une certaine abstraction afin d’extraire des généralités communes à une classe,à partir des exemples disponibles.Bien que cette définition de la classification est simple, sa réalisation n’est paschose aisée : en effet, le dégagement de caractères communs à des classes n’est pasfacile, le choix de tel ou tel ensemble de caractères communs pour l’attribuer à uneclasse, ne l’est pas non plus ; et ceci aussi bien pour l’homme que pour la machine. Néanmoins, des découvertes d’ors et déjà entreprises, ont frayé des chemins plusqu’intéressants pour des recherches futures plus opérationnelles.Une classification faite par la machine, de visages, de données médicales, deformes, est une tâche assez difficile. Par exemple, il est difficile d'énoncer de primeabord, pour la reconnaissance de caractères manuscrits, une description générale tenantcompte de toutes les variations particulières de chaque caractère. C’est pourquoi desrecherches suivent une autre approche celle de l'apprentissage : le critère pour décider siune image correspond ou non à une lettre donnée consiste à comparer si cette image estsuffisamment similaire à des exemples reconnus de cette lettre. Il n’y pas de calculs pour la classification de caractères : C’est un apprentissage à partir d'exemples.
Université Mohammed Premier
 
لوا دمــح ةعـــج
Faculté des Sciences Oujda
 
دجو ـــعا ةيــك
 و ـــ هارـتكدا ــسار زكــــــينق
Centre d’Etudes DoctoralesSciences et Techniques
1
 
Objectifs scientifiques :
. Axe de la Théorie de l’information.
Le recours à la théorie de l’information est motivé par le fait que tout objet physique peut être réduit à des informations représentant ses caractères physiques ou chimiques :le traitement de ces informations produit une représentation des caractères de cet objetaprès leur traitement.
 Axe des Réseaux de neurones.
On a besoin des réseaux de neurones pour faire une classification, car ces réseauxune fois établis font une classification rapide et assez sûre des éléments à classer : or, larapidiest un atout majeur pour une classification, surtout pour des machinesdangereuses ou vitales.
L'analyse Kohonen.
Les seaux de neurones bas sur l’analyse de Kohonen permettent unapprentissage très rapide d’où leur intérêt pour une classification.
 Axe de traitement d’images.
Si on désire une classification de la forme, de la couleur ou même du relief d’objets physiques, une représentation de ces caractères sur plus d’une seule dimension (aumoins deux et trois pour un objet plat) est une nécessité fréquente. Cette représentation peut se manifester sous la forme d’une image monochromatique (noir et blanc) sur deuxdimensions (trois dimensions pour les niveaux de gris) ou polychromatique (couleur)avec au moins trois fois trois dimensions. Cette image devrait en général être prétraitéeafin d’en dégager les caractères utiles et supprimer le superflus. Ce prétraitement del’image se fait par des techniques dites de « traitement d’image ».
Compression : DCT DWT,
Les opérations préliminaires à réaliser pour extraire de l'information sontconditionnées largement par le mode et les conditions d'acquisition et de numérisationdes images traitées.
La DCT
L’idée majeure pour la compression JPEG a été le passage par la DCT. Ce processus découle d’une classe d'opérations mathématiques, de la même façon que laTransformée de Fourier. C’est un simple un changement de domaine d'étude de lafonction, tout en gardant exactement la même fonction étudiée. Dans notre cas, on étudieune image, qui est une fonction à trois dimensions : X et Y, indiquant la position du pixel, et Z donnant la valeur du pixel en ce point. Dans le cas d'une image couleur, Onconsidère indépendamment trois fonctions, pour chacun des canaux RGB.
DWT
On utilise pour la compression de données numériques avec ou sans perte, unetechnique appelée la transformée en ondelette discrète (Discrete Wavelet Transform, ouDWT). Cette compression est réalisée par une approximation successive de l'information2
 
initiale en partant du plus grossier et en arrivant au plus fin. En choisissant un certainniveau de détail, on peut réduire de cette façon la taille de l'information.
 Axe de la reconnaissance d’objets et phénomènes physiques.
La reconnaissance d’objet.
Il existe de nombreuses applications dans la vie courante, qui sont réalisées demanière informatique, et qui utilisent la reconnaissance d'objets, notamment le tri desfruits et légumes de façon automatique sur un tapis roulant ou alors le tri du courrier par une simple reconnaissance des codes postaux.
La reconnaissance de forme « pattern recognition ».
La reconnaissance de forme ou parfois reconnaissance de motifs, peut être définiecomme étant l'étude d'un groupe d'informations visuelles afin d'en déterminer les formesconstitutives.
La reconnaissance des signaux.
La classification usuelle des signaux dans le traitement de signal (voir figure plus bas), et qui se fait selon leur caractères énergétiques et leurs variations dans le temps esttrès importante pour étudier les phénomènes et objets physiques. Cette classification quidonnent de très bons renseignements sur ces phénomènes et ces objets, ne suffit pas àelles mêmes de décider en se basant sur ses résultats.
Conclusion
De ces axes les objectifs se dégagent naturellement :
1*/ vu que ces axes sont des domaines conjoints, il serait difficile d’étudier un sans connaissances de l’autre, c’est pourquoi il est plus pratique de lesétudier au fur et à mesure de l’avancement de la recherche.2*/ acquérir les connaissances cessaires à l’émanation d’uncheminement grossier à suivre.3*/ affiner ce cheminement au point de devenir un plan opérationnel bienbalisé.4*/ suivre ce plan et mesurer les résultats de l’avancement de la recherche.5*/ comparer les résultats mesurés aux résultats attendus dans le plan.6*/ se remettre en question si les résultats diffèrent trop, revoir les mesureset le plan et les rectifier.
Méthodologie envisagée :
(décrire en quelques lignes les techniques utilisées et les protocoles suivis)
La détection et la classification des événements dans un signal suscitent un intérêtgrandissant depuis plusieurs années dans tous les domaines. Ce domaine de recherchereste un terrain en friche que seuls les chercheurs qui sauront rester en avant-garde pourront en profiter.3

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->