Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
204_01152011

204_01152011

Ratings: (0)|Views: 561|Likes:
Published by elmoudjahid_dz

More info:

Published by: elmoudjahid_dz on Jan 14, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/27/2013

pdf

text

original

 
Météo
PÉTROLE
Le Bren
 
tà 98,94dollarsle baril
MONNAIE
L'eur
 
o à 1,334dollar
21°à Alger22°à Adrar
     Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. :(021) 73.70.81 —Fax :(021) 73.90.43 — 52
e
Année —Algérie :10,00 DA -France :1 €
LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE
9-10 Safar 1432 - Vendredi 14- Samedi 15 Janvier 2011 - N°14100 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287
 
FOOTBALL
 
Une moyenne de 170.000 infractions et plus de 60 MdsDA de chiffre d’affaires dissimulés, sont recensés chaqueannée par les services de contrôle du commerce
EN Olympique
 
Un nouveau centre de ormationparamédic
 
ale opérationnel à Béjaia
Les clémentinespour aronterles rimas
Stage dès aujourd'huiet jusqu'au 20 janvierà Sidi Moussa(Alger)
P. 24PP. 12-13
 
SANTÉ
AIN DEFLA
Mille kilomètresde routes réalisésdans la wilaya
Lancement durant cepremier semestre des travauxde la rocade Khemis-Miliana-Bordj-BouArréridj  annonce AmarGhoul à Aïn Defa.
Pour veiller à l’application des nouveauxprix de l’huile et du sucre
160
contrôleurs surle terrain dès demain
100.000 tonnes de sucre et 44.000 tonnes d’huilesont consommées annuellement par les Algériens.
 
SELON LE RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE
Une nette haussede la croissance économiquede l’Algérie en 2011 et 2012
Après plusieurs joursde troubles sociaux
Le Premier ministretunisien MohammedGhannouchiprésident par intérim
Le Premier ministre tunisien, MohammedGhannouchi, assure désormais l'intérim de laPrésidence d
 
e la République tunisienne en raisonde l"'inc
 
apacité temp
 
oraire du président Zine ElAbidine Ben Ali à assumer ses onctions", dans laoulée des troubles sociaux qui rapp
 
ent le p
 
aysdepuis plusieurs semaines."Con
 
orm
 
ém
 
ent à l'article 56 de la Constitution,j'a
 
ssume à par
 
tir  de cet inst
 
ant la char
 
g
 
e de pr
 
é-sident par intérim", a annoncé vendredi soirM. Gh
 
annouchi (69 ans), dans une déclaration à latélévision, expliquant se
 
s nouvelles onctions parl"'incap
 
acité temp
 
orair
 
e du président Ben Ali àa
 
ssumer ses onc
 
tions".
 
ONU-Sahara occidental-Maroc
La 5
e
réunioninformelle du21 au 23 janvieràNew York
 
7
e
Forum sur l’avenir à Doha
M. Messahel met en exergueles eorts déployés par l'Algériepour la consolidationde l'Etat de droit
P. 9P. 6P. 4P. 7P. 3
P. 9
 
21° à Alger,22° à Adrar
Aprèsladissipationdesbrumesetdubrouillarddupetitmatinletempsseragénéralementensoleillésurlensembledesrégionsnorddupays.Lesventsserontvariablesfaiblesetlamerserabelle.AuSudletempsseragénéralementdégagé.Lesventsserontdesecteurestànord-est(30/50km/h)avecquelquessoulèvementsdesablesurleSaharacentraletoriental.Lemercureaffichera21°àAlger20°àAnnabaetàTlemcen19°àOranàGhardaïaetàChlef18°àBatnaetConstantine16°àSétif20°àTlemcen22°àInSalahetAdrar.
Météo
EL MOUDJAHID
2
Vendredi 14 - Samedi 15 Janvier 2011
Ce matin à 11 h à la maisonde la presse Tahar Djaout
Conférence de pressede la CNEC
La Coordination nationale des enfants de chouhada, prési-dée par Khaled Bounedjma, organise une conférence de pres-se ce matin à 11 h à la maison de la presse Tahar Djaout.
Contrôle industriel
Conférence de presse,le 17 janvier
Une conférence de presse sur le contrôle industriel auralieu le lundi 17 janvier de 9 h à 13 h 30 à l’hôtel Sofitel,Alger.
Le 19 janvier, à 8 h 30, à l’hôtel Mercure
Séminaire sur la GMAO,un outil de la maintenance
GSBit (Générale Système. Bit) organisera le 19 janvier de8 h 30 à 12 h 30, à l’hôtel Mercure, un Séminaire gratuit placésous le thème « la GMAO, outil incontournable de la mainte-nance ». Ce séminaire est animé par les experts de GSBit etl’éditeur DimoMaint».
Le 20 janvier à l’hôtelRais El Marsa
Journée de vulgarisationsur la créativité et l’innova-tion au sein des entreprises
BEG Consulting Group, en partenariat avec le cabinetbelge CIC, organisera une journée de vulgarisation sur la créa-tivité et l’innovation au sein des entreprises, le jeudi 20 jan-vier à l’hôtel Raïs El Marsa, Bordj El Bahri, Alger.
Alliance assurance et Renault Algérie
Conférence de presse,le 23 janvier
AllianceAssurance organisera en partenariat avec Renaultune conférence de presse le 23 janvier à la salle Hamma del’hôtel Sofitel.
Cet après-midi, à la BN
Séance de vente-dédicaceavec l’auteur MahieddineAmmimour
La Bibliothèque nationale d’Algérie entamera ses activitésde l’année 2011 par la présentation cet après-midi à 15 h dunouvel ouvrage de Dr Mahieddine Ammimour, une publica-tion parue à Dar Houma. Une séance de vente-dédicace del’ouvrage suivra la présentation.
Cet après-midi à 14 h, à la librairiePoint Virgule
Séance de dédicaces avecl’auteur Zoubir Souissi
L’auteur Zoubir Souissi rencontrera ses lectrices et lec-teurs et dédicacera son dernier ouvrage «
Caméléon
» paru auxéditions Casbah. Rendez-vous est donné cet après-midi à par-tir de 14 h à la librairie Point virgule sise au 4, route deZouaoua, Chéraga, Alger.
Conseilde la nation
Séancesplénièresdu 17au 19janvier
Le Conseil de la nation poursuivrases travaux du 17 janvier à partir de 9 h30 au mercredi 19 janvier. Ces séancesplénières seront consacrées à la présenta-tion et au débat du projet de loi relatif auxzones protégées dans le cadre du déve-loppement durable et le projet de loi rela-tif au cinéma. Il sera également questionde la présentation et débat du projet de loifixant les règles régissant l'actividepromotion immobilière.
Ghlamallahà Batnaet à Sétif
Le ministre desAffaires religieuses etdes Wakfs, M. Bouabdallah Ghlamallah,effectuera demain une visite de travail etd’inspection dans la wilaya de Batna. Lelendemain, soit le lundi 17 janvier, il sedéplacera à Sétif pour une autre visite detravail et d’inspection.
Ould Abbès reçoitles producteursnationauxopérationnelsdu médicament
Le ministre de laSanté, de la Populationet de la Réforme hospi-talière, M. DjamelOuld Abbès, recevrademain, dimanche 16janvier à 14 heures ausiège de son départe-ment ministériel, les producteurs natio-naux opérationels du médicament.
Ghoul,demain,à Tipasa
Le ministre desTravaux publics, M.Amar Ghoul, effectuerademain une visite de travail et d’inspec-tion aux différents projets du secteur de lawilaya de Tipasa. Cette visite sera uneoccasion pour inspecter la voie expresseBousmail-Cherchell et l’inauguration dupont sur la RN42 (route de Hadjout et lasubdivision maritime à Tipasa).
SmaïlMimouneà Annabaet à El Tarf
Le ministre du Tourisme et del’Artisanat, M. Smaïl Mimoun, effectue-ra aujourd’hui une visite de travail etd’inspection dans la wilaya de Annaba.Demain, dimanche 16 janvier, le ministrese rendra à El Tarf où il se penchera deprès sur l’état d’avancement des projetsrelevant de son secteur et marquera deshaltes au niveau de bon nombre infra-structures.
Khanafou, demain,à Aïn-Témouchent
Le ministre de laPêche et des Ressourceshalieutiques, M. AbdellahKhanafou, effectuerademain, dimanche 16 jan-vier, une visite de travailet d’inspection dans lawilaya de Aïn -Témouchent.Cette visite permettra au ministre des’enquérir de l’état d’avancement del’ensemble des programmes relevant deson secteur dans cette wilaya,
Ce matin, à 10 h
Conférence sur l’armementet l’approvisionnement durantla guerre de Libération nationale
L’Association Machaâl Chahid en collaboration avec le journal
El Moudjahid 
organisent ce matin à 10h au Centre de pressed’
El Moudjahid 
une conférence sous le thème « l’armement et l’approvisionnement durant laguerre de Libération nationale, hommage au défunt Mahmoud Chérif, chef de la Wilaya 1 his-torique et ministre de l’armement et de l’approvisionnement du GPRA ».Plusieurs compagnons d’armes du moudjahed seront présents à cette rencontre qui seraanimée par des historiens.
Report de la table ronde sur les énergiesrenouvelables
La table ronde portant sur les énergies renouvelables, prévue demain, dimanche 16 janvier,à 10 h, est reportée à une date ultérieure qui sera communiquée ultérieurement.
Cet après-midi, au siège central du parti FLN
Réunion du groupeparlementaire
Le siège central du FLN abritera cet après-midi à 15 h sousl’égide du SG du parti, M.Abdelaziz Belkhadem, une réunion dugroupe parlementaire.
AHD 54
Rassemblementpopulaire à Chlef
Le président du part Ahd 54, M. AliFaouzi Rebaïne, animera un rassemblement populaire ce matin à10 h au centre culturel islamique de la wilaya de Chlef.
Demain à 9 h à la résidence El Mithak
1
re
session ordinairedu Conseil nationalde la famille et de la femme
Le ministre de la Solidarité nationale et de la Famille, M. Saïd Barkat et la ministre déléguéechargée de la Famille et de la Condition féminine, M
me
Nouara Saâdia Djaâfar, présiderontdemain à 9 h à la résidence El Mithak, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 1
re
sessionordinaire du Conseil national de la famille et de la femme.
Le 23 janvier, à 14 h, au Cercle national de l’armée
Installation du Conseil de partenariatde la formation et de l’enseignementprofessionnels
Sous le haut patronage du Président de la République, le ministère de laFormation et de l’Enseignement professionnels organisera le 23 janvier à 14 h au Cercle natio-nal de l’armée à Beni Messous, la cérémonie d’installation du Conseil de partenariat de la for-mation et de l’enseignement professionnels.
Ouargla
Plus d'un millionPlus d'un millionde quintauxde quintauxde dattes récoltésde dattes récoltés
Une récolte de plus d'un million de quintaux dedattes a été réalisée dans la wilaya de Ouargla cettesaison, a indiqué la direction locale des servicesagricoles (DSA).Le bilan de la DSA fait état d'une récolte deplus de 540.000 quintaux de dattes de variéDeglet Nour, et de plus de 416.000 quintaux pourla variété Ghars, le reste constitué de la DeglaBeida et diverses autres variétés.La DSA a jugé ''bonne'' cette production, parrapport à celle de la saison écoulée ou 965.000quintaux avaient été récoltés, toutes variétés dedattes confondues. Elle a toutefois déploré ladétérioration, cette année, de certaines variétés, due aux effets des grandes chaleurs estivales.La même source a relevé, par ailleurs, unehausse de la production de dattes, ces dernièresannées, résultat des efforts fournis pour le déve-loppement de la phoeniciculture dans la région.
Phœniciculture
L’assèchement de la sourceL’assèchement de la sourcede Mougheul met en dangerde Mougheul met en dangersa palmeraie millénairesa palmeraie millénaire
L’assèchement de la source de Mougheul (43 km au nord de Béchar) met en danger sonimposante palmeraie, ont signalé des représentants de la population et des responsables decette commune. Le tarissement de la principale source qui irriguait l'imposante palmeraiede la localité de Mougheul, qui compte plus de 200.000 palmiers dattiers, met en péril cetespace oasien, a-t-on indiqué. Cette préoccupation, qui a été soulevée lors d'une récentevisite du chef de l’exécutif de wilaya à cette commune, est un phénomène naturel, et seulesde fortes précipitations pourraient régénérer cette source et réalimenter les puits de larégion, a précisé le directeur local du secteur des ressources en eau.Actuellement et après le tarissement de cette source et d’une douzaine de puits, seul unforage débitant 25 litres/seconde est consacré à l’approvisionnement en eau potable de lapopulation locale, dont les représentants souhaitent la réalisation de nouveaux forages danscette région à fortes potentialités hydriques souterraines.Des projets de forages sont en cours d'inscription pour tenter de remédier à cephénomène naturel, a-t-on fait savoir.La palmeraie millénaire de Mougheul est l’une des plus anciennes de la région etconstitue une source économique importante pourplusieurs familles d’agriculteurs de cettecommune, a-t-on expliqué. Elle constitue aussi un site naturel d’une grande importancepour les activités touristiques en réel développement dans cette région ksourienne de lawilaya de Béchar.La "majorité" des infrastructures et équipements publics dusecteur ayant subi des dégâts lors des récents actes de vandalismedans certaines wilayas du pays sont "opérationnels", a indiquévendredi le ministère de la Poste et des Technologies del'information et de la communication.Le ministère a enregistré avec satisfaction, dans uncommuniqué, que "la majorité de ces infrastructures sontaujourd'hui, grâce à l'intervention rapide des équipes d'entretienet de maintenance, opérationnels"."Des équipes d'intervention technique, réagissant tout de suiteau sinistre, ont pris les dispositions idoines en vue de rétablir, dansles meilleurs délais, toutes les connexions et les services publics", ajoute les communiqué.
TIC
La majorité des équipements endommagésdans des actes de vandalisme "opérationnels
"
 
EL MOUDJAHID
3
Vendredi 14 - Samedi 15 Janvier 2011
N
ation
Pour mettre fin au monopole
La CACI appelle à davantage d'investissements
L
e président de la Chambre decommerce et d'industrie, M.Tahar Kelil, a appelé jeudi àencourager les projets d'investisse-ment dans les industries agroali-mentaires afin de "mettre fin aumonopole sur les produits de largeconsommation en Algérie".Les pouvoirs publics sont appe-lés à encourager l'arrivée de nou-veaux opérateurs en matière deproduction, de commerce et de dis-tribution des produits alimentairesde base, notamment le sucre etl'huile, a indiqué M. Kelil dans unedéclaration à l'APS, et ce, a-t-il dit,"dans le but de mettre fin au mono-pole et au chômage tout en garan-tissant la stabilité des prix de cesmatières".Les importations de l'Algérie ensucre brut et en huiles destinés auxindustries agroalimentaires ontatteint l'année dernière 1,07 milliardde dollars avec une augmentationde près de 30% comparativement à2009, selon les derniers chiffresdes douanes algériennes. La consé-cration du principe de la compétiti-vité dans ce secteur, a poursuivi lemême responsable, signifie l'appro-visionnement du marché local, enquantités suffisantes, en produitsqui répondent aux critères de laqualité et de la conformité auxnormes sanitaires et alimentairesmondiales à des prix accessiblesaux différentes catégories sociales.Il a, de même, critiqué la pra-tique du monopole qui constitue,selon lui, "un danger à la fois pourl'Etat et le citoyen" affirmant que"trois ou quatre" opérateurs dans ledomaine de la production et de latransformation du sucre et de l'hui-le, exercent "un grand monopole"sur le commerce et la commerciali-sation de ces deux matières debase.Le ministère du Commerce avaitsouligné mercredi que les baissesappliquées par le groupe Cevital surles prix du sucre et de l'huile en vuede maintenir sa position dominantesur ces deux produits "sontcontraires à la loi" ajoutant que lesprix appliqués par ce groupe ne sontpas conformes aux termes de l'ac-cord conclu dimanche dernier entrele ministre du secteur et les pro-ducteurs et transformateurs de cesdeux produits et constituent uneinfraction à la loi sur les pratiquescommerciales qui interdit la vente àun prix plus bas que le prix derevient. Le président de la CACI aréaffirmé l'importance des mesuresde régulation prises par les autori-tés publiques visant à baisser le prixdu sucre à 90 DA le kilogramme etl'huile à 600 DAle bidon de 5 litres,tout en appelant au respect de cesmesures dans "la transparence".M. Kellil s'est également félicitéde la poursuite de la tendance bais-sière des prix de l'huile et du sucresur les marchés, tout en affirmants'attendre à des baisses de prix d'aumoins 41 % pour ces deux produits.La CACI compte intensifier sesefforts pour sensibiliser les opéra-teurs économiques afin qu'ils"accomplissent leur rôle" en matiè-re de lutte contre la spéculation etles pratiques commerciales illégalesqui sont à l'origine de la flambéedes prix enregistrée récemment, a-t-il ajouté. Il a en outre précisé que laCACI, à travers ses 48 chambresrégionales, était disposée à œuvrer,dans le cadre d'initiatives, pour lasensibilisation des hommes d'af-faires et des investisseurs, et ce encollaboration avec les institutionspubliques. Le ministère duCommerce est appelé à assurer unsuivi "continu" et "rigoureux" del'application sur le terrain desmesures prises pour réguler le mar-ché et juguler la hausse des prixmême au-delà de fin août prochain,à travers le contrôle des importa-teurs et des grossistes afin d'empê-cher les pratiques spéculatives àl'avenir, a estimé M. Kellil.
Dégâts matériels des troubles :
941,5 millions de dinars occasionnés au secteur commercial à Alger
L
e montant des dégâts maté-riels subis par des biensrelevant du secteur du com-merce lors des manifestations deprotestation contre la hausse desprix de produits de large consom-mation àAlger a été évalué à 941,5millions de dinars, selon un bilancommuniqué jeudi à l'APS par ladirection du Commerce d'Alger. Lebilan provisoire, qui couvre lapériode allant du 4 au 8 janvier, faitétat de plus d'une cinquantained'établissements commerciauxendommagées ou volés lors decesévènements. Les secteurs d'activitéles plus touchés par les actes de volet de destruction sont l'électromé-nager, suivi du commerce de détail,d'effets vestimentaires et de pro-duits alimentaires, précise la mêmesource. La plus lourde perte maté-rielle a été subie par une unité demontage de produits électroména-gers, située dans la daïra d'ElHarrach, précise le rapport, qui éva-lue à 500 millions de dinars lavaleur des objets qui y ont été volésou saccagés.Elaboré sur la base des constatsdes agents du contrôle de la direc-tion du commerce, le bilan relèveplusieurs actes de destruction et devol dont ont fait l'objet des agencesagréées de constructeurs automo-biles à Bab El Oued, mais aussi uneunité de fabrication de produits ali-mentaires à l'ouest d'Alger.D'importants biens publics ontété endommagés durant ces événe-ments à l'image de l'incendie d'uneunité de stockage de pneus relevantd'une entreprise publique de pro-duits pétroliers, de même que le voldu matériel informatique d'uneagence d'assurance.Quant aux zones où l'on a relevéle plus d'actes de sabotage et depillage de biens publics ou privéset relevant du secteur du commerce,la même direction indique qu'ils'agit des commune de Baraki,Tessala El Merdja (dra deBirtouta) ainsi que celle de Bab ElOued. Enfin, les services de ladirection du commerce d'Alger tra-vaillent encore sur l'évaluation desdégâts matériels subis par les opéra-teurs économiques dans les com-munes de l'Est d'Alger, notammentà Bab Ezzouar, Bordj El Kiffan etDar El Beida, où des dépôts deconcessionnaires automobiles ainsique le siège d'un opérateur de télé-phonie mobile ont été la cibled'actes de pillages et de destruc-tion.
Agroalimentaire
Pour veiller à l’application des nouveaux prix de l’huile et du sucre
160contrôleurssurleterraindèsdemain
B
ien que la tendance soit à labaisse des prix de l’huile etdu sucre, conformément auxnouveaux seuils fixés par l’Etat,soit 90 DA pour le kilogramme desucre et 600 DA pour le bidond’huile de 5 litres, à la faveur desconclusions du Conseil interminis-tériel du 9 janvier dernier, certainscommerçants du détail ne se sontpas encore intégrés dans cette dis-position. Par conséquent, le dépar-tement du commerce procédera,dès, demain dimanche, au déploie-ment des contrôleurs des prix sur leterrain pour vérifier la conformitédes commerçants aux nouvellesmesures et constater, les éventuellesinfractions qui seront suivies dessanctions qui s’imposent par laréglementation.Le directeur général du contrôleéconomique et de la répression desfraudes a déclaré, à cet effet, que ledépartement du commerce « veille-ra, à partir de dimanche, à ce queles prix soient respecs ».Intervenant, jeudi, sur les ondes dela Chaîne III de la Radio nationale,M. Abdelhamid Boukhanoune, pré-cisera, par la même occasion que laloi sur la concurrence a donné uneassise juridique à l’Etat pour fixeret plafonner, désormais, les prix ethomologuer les marges bénéfi-ciaires des produits de largeconsommation, notamment, en casde hausses excessives ou de gravesperturbations sur le marché. Aussi,« pour fixer les marges des produitsde large consommation nous allonsnous baser sur les propositions dessecteurs concernés et des produc-teurs, des pratiques sur le terrain etdes statistiques du marché, la struc-ture des prix étant un autre para-mètre », expliquera l’intervenantqui indiquera que l’Algérieconsomme annuellement l’équiva-lent de 100.000 tonnes de sucre et44.000 tonnes d’huile. Concernantles nouveaux prix, M.Boukhanoune a précisé que « cesderniers ont été calculés en référen-ce aux prix de revient qui sont supé-rieurs à 100 DA pour le sucre etplus de 740 DA pour l’huile et auxmarges bénéficiaires entre les pro-ducteurs, les grossistes etdétaillants. Et c’est pour cette rai-son que l’Etat est intervenu ».Concernant la mise en demeureadressée à Cevital pour avoir baisséles prix à la vente de ces deux pro-duits, le représentant du ministèredu Commerce a tenu à préciser« qu’il ne s’agit pas d’une sanctionà l’encontre de cet opérateur, maisque ce dernier a été interpellé pourfournir des informations et desexplications sur les prix de grospratiqués sur le marché. « L’huile etle sucre doivent être vendus auconsommateur, aux seuils fixés parl’Etat. Vendre avec un prix supé-rieur ou inférieur est une infrac-tion » notera M. AbdelhamidBoukhanoune. Et d’ajouter que ledépartement du commerce est enattente de l’explication de cet opé-rateur pour savoir s’il y a vente àperte ou pas », précisant que lavente à perte est une infractionconfirmée par l’article 19 de la loi04/02 portant règles applicablesaux pratiques commerciales. Dansle même contexte, il précisera queles pratiques de prix illicites sontpassibles d’amendes variant entre5.000 et 2 millions de dinars, de fer-meture du local commercial et de lasaisie de marchandises (mesureadministrative). Dans le mêmeordre d’idées, il indiquera que lesservices de contrôle du commercerecensent, en moyenne annuelle,170.000 infractions et plus de 60milliards de dinars de chiffre d’af-faires dissimulé induit par lesachats sans factures. Par ailleurs, ila fait mention de la mise en placede mécanismes de compensationdes différentiels pour cernerd’abord les pertes subies par lesopérateurs estimées à 30 milliardsde dinars, selon une premièreappréciation. Réaffirmant l’accordde principe des pouvoirs publics àce sujet, il insistera sur le fait que ladémarche reste conditionnée par laprésentation de pièces comptables,autrement dit les factures d’achat a-t-il souligné. Sur un autre registre,et confirmant les dépassementsdans les prix de certains produits debase soutenus par l’Etat comme lelait et la semoule, M. AbdelhamidBoukhanoune a déclaré que le dos-sier du pain reste ouvert consé-quemment aux revendications desboulangers qui plaident pour l’aug-mentation du prix de la baguettepour compenser les différentescharges et que les pouvoirs publicssont en train « d’étudier la possibi-lité de trouver des solutions pourpréserver son prix ».Par ailleurs, il a affirmé que leprocessus de mise en place d’unorganisme qui sera chargé de lacréation et de la gestion des mar-chés de gros dans le but de régulerles circuits de distribution estenclencet que cette structuredevrait être opérationnelle au cou-rant du second trimestre de l’annéeen cours.
Akila Demmad
Appliquezles prix fixés,simplement
L
es brigades de contrôle duministère du Commercevont intervenir dès demainsur le terrain afin de vérifierauprès des commerçants de groset de détail que les prix fixés,suite aux mesures prises lors duConseil interministériel de same-di dernier, sont bien respectéss’agissant bien entendu, des prixdu sucre et de l’huile de table.Les services de contrôleveilleront à ce que les mêmesprix soient pratiqués par l’en-semble des détaillants sous peinede sanctions. Les commerçantsqui ne se conforment pas auxprix fixés (selon le plafonnementet les marges bénéficiaires arrê-tés) encourent de lourdes sanc-tions : amendes, fermeture dulocal, saisie des marchandises.Les commerçants de gros etde détail ne peuvent invoquer enla circonstance la règle de laliberté des prix en économie demarché dès lors qu’aujourd’huion est en situation exceptionnel-le et la loi sur la concurrence pré-voit expressément le cas où larègle de la liberté des prix nejoue plus son rôle, elle est alorsremplacée par le régime des prixadministrés fixés d’autorité. Lasituation qui peut survenir en casde constatation de graves pertur-bations ou de hausses des prixexagérés. Une situation logique-ment transitoire qui doit dispa-raître avec la disparition des ano-malies et dysfonctionnementsconstatés pour retourner au régi-me normal de la liberté des prixdans lequel des différences deprix “raisonnables” sont considé-es comme parfaitementlégales, surtout que ces diffé-rences dues à la concurrence sontprofitables au consommateur.L’instauration du régime desprix plafonnés d’autorité est jus-tifié par l’exigence de luttercontre la spéculation et la préser-vation du pouvoir d’achat desconsommateurs. La fixation desprix et la définition des marges,comme cela s’est fait dans lecadre des décisions prises, n’estpas unilatérale et intervient aprèsune concertation entre les res-ponsables du gouvernement(ministère du Commerce) et lesreprésentants des opérateurs,producteurs et commerçants,ceci afin de préserver les intérêtsdes uns et des autres dans le sensde l’équité. Le gouvernement, onl’a vu, pour ramener les prix à unniveau raisonnable et préserverle pouvoir d’achat des citoyens, aconsenti des diminutions de ren-trées fiscales importantes à tra-vers l’élimination des impôts ettaxes (TVA...).
M. Brahim
 
Ph.:Louisa
100.000 tonnes de sucre et 44.000 tonnes d’huilesont consommées annuellement par les Algériens.
Une moyenne de 170.000 infractions et plus de 60Mds de DA de chiffre d’affaires dissimulés, sont recenséschaque année par les services du contrôle du commerce.

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->