Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Coopération Nucléaire Militaire en Europe / exposé

Coopération Nucléaire Militaire en Europe / exposé

Ratings: (0)|Views: 399 |Likes:
Published by La Machine
Master 2 / SIDIE / Année 2010-2011
Master 2 / SIDIE / Année 2010-2011

More info:

Published by: La Machine on Jan 18, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/24/2012

pdf

text

original

 
Master 2 – Sécurité internationale, Défense et Intelligence économique / année 2010 - 2011
1
 
 
Katia AZAÏS
 
 
Intégration au niveau des organisations internationales, politiques d’endiguement
 
Christelle CHAVANNE
 
 
In
troduction
 
Guillaume LORIN
 
 
Appréciation de la dissuasion nucléaire en Europe, renouveau de la coopération
Mardi 11 janvier 2011
Version définitive
 
Master 2 – Sécurité internationale, Défense et Intelligence économique / année 2010 - 2011
2
lyaencorepeudetemps,l'exploitationdel’énergienucléaire,neserait-cesurunplancivil,étaitextrêmementmalperçue.Desrisquesimportants,unimpactenvironnementaletuneresponsabilitéaccrusencasd'accidentendonnaientuneimagetrèsnégative.Maislesproblèmesgéoéconomiquesactuelsremettentlesprojetsportantsurlenucléairereviennentaugoûtdujour,etcetteénergiesetrouverevalorisée.Àcourtterme,l’industriedunucléaireestconfrontéeàtroisphénomènes.Dansunpremiertemps,lesprogrammesd’extensiondeduréedeviedescentralesetdeleurmaintenances’intensifient.Dansunsecondtemps,l'onobservecependantleralentissementd'importantsinvestissementsdansdenouvellesstructuresexploitantl'énergienucléaireauseindespayseuropéensetauxÉtats-Unis.Lacriseéconomiquen'étantpasétrangèreàcephénomène,s'yajoutentdesproblèmesdefinancement,ainsiquedeconséquentesdécouvertesdenouvellesressourcesengaznaturel–lasuspicionquantàl'exploitationdel'énergienucléaireétanttoujoursprésente,certainsagentspublicsouprivésseposentlaquestionliéeàlapréférencedel'exploitationdesénergiesfissiles.Enfins'esquissentdenouveauxdessinsconcernantlaconsommationénergétiqueenmatièrenucléaireenAsie.Cefaitn'estpasàocculter,carilsourcedenouveauxmarchéspourlesinvestisseursetdonclaconcurrence.L’AgenceInternationaledel'ÉnergieAtomique(AIEA)asouligné,danssondernierrapportportantsurlemarchédunucléaire,quelacrisefinancièreaeuunimpactmodestesurl'exploitationdecetteénergie,maisquececines'inscrirapassurlelongterme.Deplus,alorsmêmequel’ontenteetdoitréduirelesémissionsdegazàeffetdeserre,lademandemondialed’énergienevapascesserdecroître.Icimême,lenucléaire,quipeutprétendreàunesolutionalternative,offred'autresatouts.Eneffet,sisoninvestissementinitialestélevé,lecoûtd'exploitationl'estpeu,contrairementàceluidesénergiesclassiques.Cependant,sil'exploitationdel'énergienucléaireestenpleinecroissance,etprésentedéjàdesavantages,ilnefautpasoublierquesonusagen'estpasseulementréservéàlaviecivile.Lenucléairead'abordétaitexploitéàdesfinsstrictementmilitaires.Armed'intimidation,dedestructionmassiveetnonconventionnelle,sonusageconnaîtunehistoireparticulière.Ilexistedeuxformesd'armenucléaire.Onrecenselesarmesàfissions,soit«bombesA»,nécessitantl'utilisationd'uraniumenrichi,oulesbombesàfusion,dite«bombeH»,pluspuissantequelespremière.Dès,etsuiteàlaSecondeguerremondiale,s'ensuitunecourseàl'armementnucléaireentregrandespuissances,etnotammentcellesfigurantauConseildeSécuritédel'OrganisationdesNationsUnies(ONU).AuxÉtats-Unisd'Amérique,suiteauxavertissementsdescientifiquesquantaudangerquereprésenteraitl'AllemagneNaziesicelle-cisedotaitdel'armenucléaire,estlancé,sousl'impulsiondeRoosevelten1939,leProjetderecherche«Manhattan»,concernantl'armementnucléaire.C'esten1945,surlessitesd'HiroshimaetdeNagasaki,auJapon,qu'ontétéutiliséesdeuxbombes«A»,parl'arméeaméricaine.Suiteàcela,plusde100000mortsimmédiatsontétéàdéplorer.En1943,laRussielanceunprogrammed'étudesetderecherchespourmeneràbienl'acquisitiond'unarsenalnucléaire.En1949,ellealiserasonpremieressaiauKazakhstan,instaurantunclimatdeparanoïaauxÉtats-Unisquantàl'usagequ'ellepouvaitfairedelabombenucléaire.LeRoyaume-Uniaacquiscetyped'armementdès1957.LaFrancesedoteofficiellementdel'armenucléairedès1958etréalisesonpremieressaien1960enAlgérie.QuantàlaChine,celle-cis’enpourvoiten1964.SuiteàsonutilisationauJapon,etauvudelapuissancedecettearmeetdesdégâtsoccasionnés,l'armenucléairen'aplusétéutilisée.OnluiapréférédurantlaGuerreFroidedesfinsdissuasives.Lorsdecettepériode,unecourseàl'armementanotammenteulieuentrelespuissancesaméricaineetsoviétique.Cefaitaengendréunclimatdepeurquantàl'utilisationparl'uneoul'autrepuissancedel'armenucléaire.S'estdoncinstalléeunepolitiquedel'équilibredelaterreur,chacundesdeuxcampsayantpeurquel'autreaitrecoursàl'armenucléaire.Cefaitaurait,eneffet,engagélarépliquedel'adversaireenusantdumêmemoded'arme.Ainsi,etdurantplusieursdécennies,s'estdessinéuneconfigurationgéostratégique«stable»,lesadversairessedissuadaient
I
 
Master 2 – Sécurité internationale, Défense et Intelligence économique / année 2010 - 2011
3
mutuellement.CefaitexpliquelarésolutionplusoumoinspacifiquedesconflitsoudébutdeconflitengageantdirectementlesdeuxpuissanceslorsdelaGuerreFroide.L'armenucléaireestalorsdevenueunearmededissuasion,ayantunimpactpsychologiquefort,laissantplanerlamenaced'uneripostenucléaireencasd'attaquemajeureenversl'undesÉtatslapossédant.Eneffet,lapuissancedecetyped'arsenaltouchedemanièreindiscriminéecivilsetmilitaires.Atitreéquivalent,unearmenucléaire«classique»auneproductionexplosiveéquivalenteàdixmilletonnesdeTNT,tandisqu'unebombedeplusgrandeimportancepourraitavoirlacapacitéexplosived'unmilliondetonnesdeTNTouplus
.
Ellenedégradepasseulementl'environnementàlongtermesursonpointd'impact,maissurunlargepérimètre.C’estnotammentdûàl'ondedechocetauxradiationsquecetyped'armedégageontdenombreuxeffetsnéfastessurlafauneetleshumains.
 
LescinqÉtatsfaisantpartieduConseildeSécuriténefurentcependantpaslesseulsàvouloirsedoterdel'armenucléaire.Faceàuneffetdeproliférationdel'armementenmatrenucléaired'Étatstiers,laRussie,lesÉtats-Unis,ainsiqueleRoyaume-Uniontmisàjour,dèslesannées50,unepolitiquediscriminantedenon-proliférationenmatièredenucléairemilitaire,menantàbienunepolitiquederéduction,voiremêmed'interdictiondesarsenaux.Ce«phénomène»n'apasseulementpourbutdefavoriserlapaixinternationale,maisdemaintenirlestatutdepuissancedesÉtatspossédantl'armenucaire.Aceteffetserontfaitesdevantl’ONUle8décembre1953lespropositionsduprésidentDwightEisenhower,mettantenavantlesdangersd'uneproliférationdesarsenauxnucléairesd'Étatstiers.Seradoncmiseàjourl'idéedelacréationd'uneagencevisantàcontrôlerl'usagedesmatièresnucléaires.En1957,l'AgenceInternationaledel'ÉnergieAtomique(AIEA)voitofficiellementlejour.Lafinalitédel'organismerésideauseindel'article2desacharte,quidisposequel'Agenceviseraàceque«
toutÉtatnondotéd'armesnucléairesquiestPartieauTraités'engageàn'accepterdequiquecesoit,nidirectementniindirectement,letransfertd'armesnucléairesouautresdispositifsexplosifsnucléairesouducontrôledetellesarmesoudetelsdispositifsexplosifs;ànefabriquerniacquérirdequelqueautremanièredesarmesnucléairesouautresdispositifsnucléairesexplosifs;etànerecherchernirecevoiruneaidequelconquepourlafabricationd'armesnucléairesoud'autresdispositifsnucléairesexplosifs».
Il
e
stsoulignédanscettemêmecharte,àl'article4.1,quel'Agencefavoriseraetvaloriseral'émergencedel'exploitationdel'énergienucléaireàdesfinscivilesseulement,sonbutn'étantpasdeporter
«atteinteaudroitinaliénabledetouteslesPartiesauTraitédedévelopperlarecherche,laproductionetl'utilisationdel'énergienucléaireàdesfinspacifiques
».C'estdansl'optiqued'uneapplicationconcrètedesprincipesmisenavantparl'Agence,queseracréeleTraitédeNonProlifération,quientreraenvigueurle5mars1970,aprèsavoirétératifiépar43États.Avecuneduréedevieinitialede25ans,cetraitéserareconduitdemanièreindéfinieen1995.LesÉtatayantadautrais'engagent,commeilestsouligauseindupréambule,à«
 promouvoirladétenteinternationaleetlerenforcementdelaconfianceentreÉtatsafindefaciliterlacessationdelafabricationd'armesnucléaires,laliquidationdetouslesstocksexistantsdesditesarmes,etl'éliminationdesarmesnucléairesetleursvecteursdesarsenauxnationauxenvertud'untraitésurledésarmementgénéraletcompletsousuncontrôleinternationalstrictetefficace
».CertainsÉtatssesontnéanmoinsrévélésêtredemauvaisélèves,silaCoréeduNords'estretiréduTNP,certainsÉtatstelsqu'Israël,l'IndeetlePakistannel'ontjamaisratifié,bienqu'ilssesoientdotésdel'armenucléaire.Lesarmesnucléaireslétales,détiennenttoujourscerôled'armededissuasion,politique.Lespuissanceslesdétenantsesontengagéesàlimiter,réduireleursarsenauxenratifiantdesaccords,bilatérauxounon.Ainsi,lestraités
StrategicArmsLimitationTalks
(SALT)IetII,de1971et1979,engageaientl'Ex-URSSetlesÉtats-Unisàlimiterleurprogrammed'armementnucléaire.LestraitésSTARTI,II,etNEWSTART,engagentlesmêmesprotagonistes,maisleurimposentunevéritableréductiondesarsenauxnucléaires.LesÉtats-Unisdétiennentactuellement2.200têtesnucléairesstratégiques,bienque2500têtespuissentêtreactivéessinécessaire.Cechiffredevratoutefoisêtreramenéà1550auxtermesdunouvelaccordSTART.LaFédérationdeRussiedétient,elle,unecapacitéestiméeàenviron2600armesstratégiquesetdemilliersd'armestactiques.Bienquecettedonnéesoitcritiquée,l'onaestiméà200environs,lenombred'armenucléairequepossédaitlaChineen2006.ConcernantleRoyaume-Unis,uneannoncedugouvernementdu26mai2010évoquequeleplafondqu’atteindrasonarsenalnucléaire,soit225têtesnucléaires,dontauplus160opérationnelles.LaFranceannonçaitposséderen2008moinsde300armesnucléaires.Lerôleet

Activity (7)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
ANTONNOBEL added this note
salut, je peux utiliser ton cours de diph stp pour travailler sur une disserte? cest assez urgent donc j'attend ta réponse :) en tout cas merci davoir mis tout ca en ligne
Philippe Seillon liked this
Simon Benjamin liked this
Sfran Ovarim liked this
Sfran Ovarim liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->