Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La nouvelle révolution turque - Note d’analyse géopolitique n°11

La nouvelle révolution turque - Note d’analyse géopolitique n°11

Ratings: (0)|Views: 428|Likes:
En Europe, la Turquie est essentiellement envisagée à l’aune de son adhésion prévue à l’Union européenne. Or ce contexte souvent passionnel n’est pas propice à une compréhension sereine des profondes mutations à l’oeuvre en Turquie.
En Europe, la Turquie est essentiellement envisagée à l’aune de son adhésion prévue à l’Union européenne. Or ce contexte souvent passionnel n’est pas propice à une compréhension sereine des profondes mutations à l’oeuvre en Turquie.

More info:

Categories:Types, Business/Law
Published by: Grenoble Ecole de Management on Jan 18, 2011
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/12/2014

pdf

 
La nouvelle révolution
turque
Denouvellesélitesentreislametmarché
En Europe, la Turquie est essentiellement envisagée à l’aunede son adhésion prévue à l’Union européenne. Or ce contextesouvent passionnel n’est pas propice à une compréhension sereinedes profondes mutations à l’œuvre en Turquie. C’est ce que permetde découvrir un récent ouvrage consacré à la
“nouvelle puissanceturque” 
. En puisant aux sources de la géopolitique et de la sociologie,son auteur, Tancrède Josseran, brosse le portrait d’une société en proieà une profonde transformation sous l’influence d’un islam politiqued’un genre nouveau.
“Depuis 2002 et l’arrivée des néo-islamistesaux affaires
, écrit-il,
une révolution silencieuse est en cours.La marche vers l’Europe et la mondialisation ont bousculé les clivages.Nationaliste, laïque, progressiste, la matrice kémaliste est démanteléeau profit d’une synthèse originale alliant foi, démocratie et économiede marché.” 
Cerner ce basculement est d’autant plus important pour les décideurs économiques appelés à nouer des relations commercialesavec la Turquie que, selon cet auteur,
“ce processus est porté  par une classe d’entrepreneurs islamiques dynamiques”.
C
omprendrelaTurquied’aujourd’hui,celledésormaisdirigéeparlesnéo-isla-mistesduPartidelaJusticeetduveloppement(AKP),exigedes’abstrairedesstéréotypesquionttropsouventcoursàproposdecepays.Eneffet,commel’expliqueTancdeJosseran,directeurdel’Observatoiredumondeturcetdesrelationseuro-turquesdela
LettreSentinel 
,
“enrompantprogressivementaveclesdogmesdelavolutionlaïquemaliste,laTurquierenoueavanttoutavecuneidentitécomplexein-discernablesanslerecoursàlaopolitique” 
.
Uneidenticomplexeàlaconfluencedetroismondes
Pourreprendrelesmotsdel’ancienPremierministreturc,TürgütÖzal,lemondetur-cophones’étend
“desrivagesdelamerAdriatiqueàlamurailledeChine” 
.Àlaconfluencedetroismondes(l’Europe,l’Asie,leMoyen-Orient)laTurquieestlepivotstragiquedel’Eurasie.Loindereniercesdonnéesgéographiquesetcivilisationnelles,lesnéo-is-lamistesenfontaucontrairelefondementdeleurvolution.
“UnelobotomieculturelleafaitperdreàlaTurquiesonidentiprofonde” 
,plorent-ils.Àchargepourelledere-noueravecsesracineshistoriquesmaisaussiavecl’ensembledesonenvironnementrégionaletcultureletd’enexploiter,simultanément,touteslesrichespotentialitésopolitiques.Forceestdeconstaterqu’ilsmettentceprogrammeenpratique.Pourlesnéo-islamistes,laTurquieappartienthiérarchiquementàtroisensemblesdistincts:lemondemusulmanausud,l’Eurasieàl’est,l’Occidentàl’ouest.Onsaitquelesgou-vernementsAKPontaffiretmeaccentlesouhaitd’adsionàl’Unioneu-
“Enrompantaveclesdogmesdelarévolutionmaliste,laTurquierenoueavanttouavecuneidentitécomplexeindiscernablesanslerecoursàlagéopolitique.
C
omprendre
L
es
E
njeux
S
tratégiques
Note hebdomadaire d’analyse géopolitiquede l’ESC Grenoble.10 décembre 2010
 
11
CLES
- Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Note d’analyse n°11 - 10 décembre 2010 - www.grenoble-em.com
- 1 -
Par Jean-François
Fiorina
Directeur de l’Ecole Supérieurede Commercede Grenoble
CLES
 
ropéenne. Toutefois, cette orientation n’est, désormais, plus exclusive. Ainsi, parallèle-ment, la Turquie préside, depuis 2004, l’Organisation de la conférence islamique au seinde laquelle Ankara a souhaité créer un secrétariat permanent sur le modèle des Na-tions-Unies pour permettre aux pays musulmans de parler d’une seule voix. De même,tout en restant membre de l’Alliance atlantique, la Turquie s’émancipe, depuis les an-nées 2000, de la tutelle américaine et élabore une politique étrangère multidirection-nelle qui s’est récemment traduite par un rapprochement spectaculaire avec Téhéran,évidemment peu apprécié à Washington. Vues d’Europe, ces initiatives apparemmentcontradictoires peuvent être envisagées comme le signe d’une certaine duplicité dunouveau pouvoir turc. Mais, pour Ankara, ce n’est que la traduction diplomatique na-turelle d’une identité complexe délibérément assumée qui oriente également très pro-fondément la vie politique intérieure dans le sens d’une rupture avec l’idéologie laïqueet étatiste du kémalisme.
La démocratie islamique : une revanche de la périphérie
En effet, comme le note Tancrède Josseran, l’arrivée au pouvoir de l’AKP en novem-bre 2002 constitue une véritable
“révolution” 
car elle marque
“la revanche de “toute unefrange de la population tenue en marge du cœur de l’Etat depuis 1923 et la fondation de laRépublique par Mustapha Kemal” 
. Il s’agirait d’une
“revanche de la périphérie sur le cen-tre”.
En Turquie le terme de
“centre” 
renvoie à une idéologie officielle : la laïcité. À l’in-verse, la
“périphérie” 
désigne les franges de la population qui se sentaient brimées oubridées par un système institutionnel notoirement rigide. Elle recouvre ainsi les Kurdesmais aussi les différents mouvements islamistes dont le Parti de la Justice et du Déve-loppement. Or, depuis une vingtaine d’années, cette périphérie est aussi le creuset denouvelles élites dont le dynamisme s’exprime à travers trois vecteurs : des confrériesreligieuses irriguant la société en profondeur, un parti politique doté de solides assisespopulaires, et un patronat islamique conquérant rassemblé dans une organisation spé-cifique : le MÜSIAD (Association indépendante des hommes d’affaires et des indus-triels).Pour Tancrède Josseran, cette mutation sociologique constitue
“un démenti au stéréo-type qui voudrait que l’Islam ne puisse entrer en contact avec la modernité que de façon vio-lente. En effet, cette nouvelle approche de l’Islam allie foi, économie de marché et démocratie” 
.L’AKP a compris que
“la faiblesse originelle des régimes laïcs orientaux, est de s’être déve-loppés sans assise sociale véritable” 
et que
“les partis islamistes sont davantage perméablesà l’économie de marché que les vieux États laïcs et plus susceptibles de secréter leurs pro-pres bourgeoisies” 
. Si bien qu’en Turquie, les néo-islamistes défendent d’un même mou-vement l’économie de marché, la diminution du rôle de l’Etat, les valeurs familiales etla libre expression de la religion dans la vie de tous les jours. Des valeurs qui
“ne sontpas sans rappeler celles défendues par les néo-conservateurs outre-Atlantique” 
. Aussi, les di-rigeants de l’AKP ont peu à voir avec les canons habituels de l’islam politique : habilesdialecticiens, ils donnent de nouvelles significations à des termes habituellement valo-risés par le camp progressiste:
“démocratie”, “société civile”, “liberté de conscience”.
L’islam des marchands : émergence d’une nouvelle élite
Cette matrice idéologique redoutable pour l’Etat kémaliste est une relative nouveauté.Longtemps le capitalisme a fait figure de repoussoir pour les islamistes turcs.
“Mais,
re-marque Tancrède Josseran,
à partir des années 1980, le discours change. Les élites isla-mistes comprennent que le marché est peut-être le bélier qui pourra les libérer de la gangued’acier de l’Etat kémaliste et de sa triple logique, centraliste, bureaucratique, laïque. »
Cetterévolution culturelle passe aussi par le rejet d’un certain fatalisme, du
Inch Allah
quibride l’initiative créatrice. Objectif poursuivi avec application en s’inspirant directe-ment des idées et des pratiques managériales en vigueur en Occident. Ainsi, cet
“islamdes marchands”,
que n’aurait pas désavoué Max Weber, a su élaborer sa propre éthiquedu travail. Selon celle-ci, la prière, l’ascèse, la prostration ont été mal comprises et onttrop souvent abouti à la dépréciation de soi. Pour les néo-islamistes, l’exécution de latâche professionnelle
“demeure la manifestation la plus visible de l’amour du prochain”.
Àl’image de ce qu’affirme un certain protestantisme, le succès dans les affaires est dèslors dicté par l’adhésion à la loi naturelle. Respecter cet ordre, c’est obéir à une in- jonction divine. Dès lors,
“si la richesse consacre l’accomplissement du devoir profession-nel, elle devient non seulement autorisée mais expressément ordonnée” 
. Conséquencelogique : la consommation n’est plus un tabou et un véritable
“consumérisme hallal” 
allie fierté islamique et confort matériel. Ainsi,
“une large gamme de produits estampil-lés islamiques se développe dans la mode, l’alimentation, l’hôtellerie
.
Des entreprises choisis-sent des noms à connotation coranique : Tevhid (unicité divine), Ittifak (alliance), Ilhas(sincérité)”.
Gare donc à toute mauvaise compréhension : dans l’esprit du nouveau pa-
“Pour les néo-islamistes,la Turquie appartient hiérarchiquement à troisensembles distincts : le mondemusulman au sud, l’Eurasieà l’est, l’Occident à l’ouest.”“L’AKP a comprisque la faiblesse originelledes régimes laïcs orientaux,est de s’être développéssans assise sociale véritableet que les partis islamistessont davantage perméablesà l’économie de marchéque les vieux États laïcset plus susceptiblesde secréter leurs propresbourgeoisies.”
CLES
- Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Note d’analyse n°11 - 10 décembre 2010 - www.grenoble-em.com
- 2 -
“Les élites islamistescomprennent que le marchéest peut-être le bélierqui pourra les libérerde la gangue d’acier de l’Etat kémaliste et de sa triplelogique, centraliste,bureaucratique, laïque.

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Didier Furgaut liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->