Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
5Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Réglementation marchés publics Algérie

Réglementation marchés publics Algérie

Ratings: (0)|Views: 3,216|Likes:
Published by saidaggoun

More info:

Categories:Business/Law
Published by: saidaggoun on Feb 07, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

07/07/2013

pdf

text

original

 
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOBRATIQUE ET POPULAIRE
REGLEMENTATIONDES MARCHES PUBLIQUES
 
Le Président de la République ;Sur le rapport du ministre des finances.Vu la Constitution, notamment ses articles 77-6° et 125 (alinéa 1er) ;Vu l'ordonnance n° 66-154 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code de procédure civile ;Vu l’ordonnance n° 67-90 du 17 juin 1967, modifiée et complétée. portant code des marchés publics ;Vu l'ordonnance n° 75-58 du 26 septembre 1975, modifiée et complétée, portant code civil ;Vu l'ordonnance n° 75-59 du 26 septembre 1975, modifiée et complétée, portant code de commerce ;Vu la loi d'orientation n° 88-01 du 12 janvier 1988, modifiée, portant loi d'orientation sur les entreprisespubliques économiques.Vu la loi n" 90-08 du 7 avril 1990, relative à la commune ;Vu la loi n°90-09 du 7 avri11990, relative à la wilaya ;Vu la loi n°90-21 du 15 août 1990, modifiée et complétée, relative à la comptabilité publique ;Vu la loi 90-11 du 21 avril 1990, modifiée et complétée, relative aux relations de travail ;Vu la loi n°90-22 du 18 août 1990, modifiée et complétée, relative au registre du commerce ;Vu l'ordonnance n° 95-06 du 23 Chaâbane 1415 correspondant au 25 janvier 1995, relative à laconcurrence. notamment ses articles 7 et 12 ;Vu l'ordonnance n° 95-20 du 19 Safar 1416 correspondant au 17 juillet 1995, relative à la Cour desComptes ;Vu I’ordonnance n" 96-31 du 19 Chaâbane 1417 correspondant au 30 décembre 1996. portant loi definances pour 1997, notamment son article 62 ;Vu la loi n°98-11 du 29 Rabie El Aouel 1419 correspondant au 22 août 1998, portant loi d'orientationet de programme à projection quinquennale sur la recherche scientifique et le développementtechnologique 1998-2002;Vu la loi n° 99-05 du 18 Dhou El Hidja 1419 correspondant au 4 avril 1999 portant loi d'orientation surla recherche scientifique ;Vu le décret n° 84-116 du 12 mai 1984, portant création du bulletin officiel des marchés de l'opérateurpublic ;Vu le décret présidentiel n° 02-205 du 22 Rabie El Aouel 1423 correspondant au 4 juin 2002 portantnomination du Chef du Gouvernement ;Vu le décret présidentiel n° 02-208 du 6 Rabie Ethani 1423 correspondant au 17 juin 2002 portantnomination des membres du Gouvernement ;Vu le décret exécutif no 91-434 du 9 novembre 1991, modifié et complété, portant réglementation desmarchés publics ;Vu le décret exécutif n° 92-414 du 14 novembre 1992, relatif au contrôle préalable des dépenses
 
engagées ;Vu le décret exécutif n° 93-46 du 6 février 1993 fixant les délais de paiement des dépenses derecouvrement, des ordres de recettes et des états exécutoires et la procédure d'admission en non-valeur ;Vu le décret exécutif n° 93-289 du 14 Joumada Ethania 1414 correspondant au 28 novembre 1993portant obligation pour toutes les entreprises intervenant dans le cadre de la réalisation des marchéspublics du bâtiment, des travaux publics et de l'hydraulique d'être titulaires du certificat de qualificationet de classification professionnelle;Vu le décret exécutif n°95-54 du 15 Ramadhan 1415 correspondant au 15 février 1995 fixant lesattributions du ministre des finances.Vu le décret exécutif n° 98-67 du 24 Chaoual 1418 correspondant au 21 février 1998 portant création,organisation et fonctionnement de la caisse de garantie des marchés publics;Décrète :TITRE lDISPOSITIONS PRÉLIMINAIRESArticle 1 - La mise en œuvre de la politique d’élaboration de passation et d’exécution des marchéspassés par les services contractants s'effectue conformément aux lois et règlements en vigueur et auxdispositions du présent décret.Article 2 - Les dispositions du présent décret sont applicables exclusivement aux marchés, objet desdépenses des administrations publiques, des institutions nationales autonomes, des wilayas, descommunes, des établissements publics à caractère administratif, ainsi que des centres de rechercheet de développement, des établissements publics spécifiques à caractère scientifique ettechnologique, des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel et desétablissements publics à caractère industriel et commercial. Lorsque ceux-ci sont chargés de laréalisation, sur concours définitifs du budget de l'Etat. de projets d'investissements publics, ci-dessousdésignés par "service contractant".Article 3 - Les marchés publics sont des contrats écrits au sens de la législation en vigueur, passésdans les conditions prévues dans le présent décret en vue de la réalisation pour le compte de servicecontractant, de travaux, d'acquisition de fournitures, de services et d'études.Article 4- Les marchés d'importation de produits et services qui, en raison de leur nature, desfluctuations rapides de leur prix et de leur disponibilité, ainsi que des pratiques commerciales qui leursont applicables, nécessitent une promptitude de décision du service contractant, sont dispensés decertaines dispositions du présent décret, notamment celles relatives au mode de passation.En tout état de cause, un marché de régularisation est toutefois établi dans un délai de trois (3) mois àcompter du commencement d'exécution et soumis à l'organe compétent de contrôle externe.Article 5 - L’article 5 du décret présidentiel n° 02-250 du 13 Joumada El Oula 1423 correspondant au24 juillet 2002, susvisé, est modifié et complété comme suit :Tout contrat ou commande dont le montant est égal ou inférieur à six millions de dinars (6.000.000DA) pour les prestations de travaux ou de fournitures, et quatre millions de dinars (4.000.000 DA) pourles prestations d’études ou de services ne donne pas lieu, obligatoirement, à passation de marché ausens du présent décret. Les montants ci-dessus sont exprimés en toutes taxes.Les montants ci-dessus peuvent être actualisés périodiquement par arrêté du ministre desfinances, en fonction du taux d’inflation officiellement enregistré.

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
merycne liked this
urasm213 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->