Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
236_EM22022011

236_EM22022011

Ratings: (0)|Views: 507 |Likes:
Published by elmoudjahid_dz

More info:

Published by: elmoudjahid_dz on Feb 20, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
Météo
PÉTROLE
L
L
e
eBrentà 102,75dollarsle baril
M
M
O
O
N
N
N
N
A
A
I
I
E
E
L
L
'
'
e
e
u
u
r
r
o
o
 
 
à
à
 
 
1
1
,
,
3
3
6
6
9
9
d
d
o
o
l
l
l
l
a
a
r
r
1
1
6
6
°
°
à
à
 
 
A
A
l
l
g
g
e
e
 
r
r
 
 
 
 
2
2
3
3
°
°
à
à
 
 
B
B
é
é
c
c
h
h
a
a
r
r
     Quotidien national d’information  20, rue de la Liberté - Alger  T
T
é
é
l
l
.
.
 
 
:
:
(021) 73.70.81  F
F
a
a
x
x
 
 
:
:
(021) 73.90.43  52
e
Année  A
A
l
l
g
g
é
é
r
r
i
i
e
e
 
 
:
:
10,00 DA - F
F
r
r
a
a
n
n
c
c
e
e
 
 
:
:
1 €
LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE
18 Rabi’El Aouel 1432 - Lundi 21 Février 2011 - N°14132 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-
 
F
F
O
O
O
O
T
T
B
B
A
A
L
L
L
L
 
S
S
A
A
N
N
T
T
É
É
C
C
 
C
C
H
H
 
H
H
A
A
 
A
A
N
N
 
N
N
 
 
 
 
2
2
 
2
2
0
0
 
0
0
1
1
 
1
1
1
1
 
1
1
 
Algérie - Tunisie en 1/2 finale
Un derbymaghrébin chaudet indécis
Diabète et maladiecardiovasculaire
Intérêtdu “régimecannelle”
Bureaux de poste et wifi prochainementdans les universités et les campus
M. Medelci au journalespagnol
El Pais 
“L’effetdomino,une inventionde la presse”
Réunion ministériellede l’IEF
Yousfi à Ryadh
Benatallah à Londres
Rencontre avecla communautéalgérienne
L’ambassadeurde l’Inde en Algérie,rend visiteà
El Moudjahid 
Construction de l’Etat de droit
U
U
n
n
 
 
p
p
r
r
o
o
c
c
e
e
s
s
s
s
u
u
s
s
 
 
i
i
n
n
e
e
x
x
o
o
r
r
a
a
b
b
l
l
e
e
Développement
 
h 24 !
Quoi que l’on dise et quoi que l’onfasse, les faits sont là et ne souffrentaucune contestation. L’Algérie faitpartie des rares pays dans le mondequi a une vision, une feuille de route et uneambition en matière de développementdurable. Il est important de rappeler cette réali-té car elle est bien souvent ignorée, occultée outout simplement tronquée. Pourquoi ? Il faut ledire franchement, certains éprouvent un malinplaisir, mais il faut en convenir, non dénuéd’arrière-pensées, à brosser un sombre tableaude la situation de l’Algérie.Certes, le pays  a encore des problèmes àrégler, le chemin du développement est encorelong et semé de difficultés et de contraintesréelles. Personne ne peut nier également cetteévidences, mais elle ne saurait masquer lesprogrès accomplis et remportés chaque jour surle sous-développement. Le pays tout entier estdevenu un immense chantier ; chaque coin etrecoin sont hérissés de grues. Pas une parcelledu territoire national n’a échappé à cette for-midable dynamique du développement.Depuis 2001, date de lancement du PSREet suivi par deux plans quinquennaux 2004-2009 et 2010-2014, le pays s’est lancé dans ungigantesque programme de construction d’in-frastructures de base. Entre 2001 et 2014, lepays aura programmé des investissementspublics d’environ 450 milliards de dollars.C’est dire l’ampleur de cet effort financier pourun pays en voie de développement. C’est làaussi une parfaite illustration de l’utilisationrationnelle et optimale des ressources tirées dupétrole pour financer le développement.A cet effet, il faut signaler le niveau desréserves de change, véritable “bas de laine” dupays. Grâce à ces programmes de développe-ment, le pays aura construit plus de trois mil-lions de logements. L’autoroute Est-Ouest estdéjà une réalité.A l’horizon 2014, le pays sera doté d’unréseau ferré de 9000 km, de 35 nouveaux bar-rages, des dizaines de stations d’épuration deseaux usées, d’une nouvelle autoroute desHauts Plateaux...  Ce sont des réalisations quifaçonneront le visage de l’Algérie.Parallèlement à cela, l’Algérie entendrelancer le potentiel productif national enallouant à l’industrie et à l’agriculture respecti-vement 2000 milliards de dinars et 1000 mil-liards de dinars au cours de la période 2010-2014.L’Algérie avance, n’en déplaise à certains.On oublie trop souvent qu’elle a combattu lecolonialisme et connu durant une décennie, leterrorisme le plus barbare. Malgré cela,l’Algérie est debout et remporte quotidienne-ment des victoires sur le sous-développement.C’est cette volonté, cette ardeur et cette ambi-tion qui dérangent.
Moumène C.
Bientôt, le paiementélectronique par le mobile
Le ministre du Commercel’a annoncé hier
Un plan nationalpour traiterla problématiquede l’informel
P. 3P. 9P. 5P. 9P. 15P. 15P. 7P. 2P. 16P. 32
M. KuldeepS. Bhardwaj 
 
16° à Alger,29° à In Salah
Avosparapluies!
Letempsseranuageuxetinstableavecdesaversesdepluielocalementassezmarquées(orageuses)notammentsurlesrégionsduCentreetdel'Estdupays.Lesventsserontengénéralmodérésàlocalementassezforts(40/60km/h)etlamerseraagitée.AuSudletempsserapartiellementnuageuxavecquelquespluiessurlenordSahara.Lesventsserontengénéralmodéréslocalementassezforts.Aujourdhuilemercureaffichera16°àAlger15°àAnnaba18°àOran12°àBatna11°àConstantine13°àChlef8°Sétif21°àGhardaïa16°àTlemcen28°àAdraret29°àInSalah.
Météo
EL MOUDJAHID
2
Lundi 21 Février 2011
Demain à 10 h 30,au siège du parti AHD 54
Conférence de presse animéepar M. Ali Faouzi Rebaïne
Le président du parti AHD 54, M. Ali Faouzi Rebaïne,animera une conférence de presse demain à 10 h 30, au siège duparti sis au 53, rue Larbi Ben M’hidi, Alger.
14
e
anniversaire du RND
Cérémonie, ce matin,à la maison de la culturede Aïn Témouchent
A l’occasion de son 14
e
anniversaire, le RND organise unecérémonie ce matin à 9 h 30 à la maison de la culture de AïnTémouchent. La rencontre sera présidée par M. Miloud Chorfi,porte-parole du parti.
Sous l’égide du CRJJ
AG constituante desmédiateurs judiciaires,ce matin,à l’hôtel Mazafran
Sous l’égide du centre de recherche juridique et judiciaire,une assemblée générale constituante pour la création del’association nationale des médiateurs judiciaires algériens setiendra, ce matin à 9 h à l’hôtel Mazafran de Zéralda.
A partir d’aujourd’hui, au Hilton
Cours de formation au profitdes femmes chefs d’entreprises
L’Institut italien pour le commerce extérieur (ICE), bureaupour la promotion des échanges de l’ambassade d’Italie, organiseà partir d’aujourd’hui et jusqu’au 23 février au Hilton un cours deformation pour les femmes chefs d’entreprises et plusparticulièrement sur l’innovation et le transfert de technologies,le marketing et les techniques du commerce extérieur.Acet effet,une conférence de presse sera organisée à la salle Hoggar del’hôtel à partir de 9 h 30, en présence de l’ambassadeur d’Italieen Algérie, M. Giampaolo Cantini, du directeur de l’ICE, M.Giuseppe Agostinacchio ainsi que la présidente de l’associationAME, Mme Khedidja Belhadi et de l’association SEVE, MmeYasmine Taya.
A partir de demain, à l’hôtel Riadh
4
e
colloque international surles ressources en eau et ledéveloppement durable
L’Ecole nationale supérieure de l’hydraulique organise, àpartir de demain à l’hôtel Riadh de Sidi Fredj le 4e colloqueinternational sur les ressources en eau et le développementdurable. L’ouverture des travaux est prévue à 9 h.
Perturbation de l'alimentation eneau dans des communes d'Alger
L'alimentation en eau potable connaîtra une perturbation dansles communes de Hussein Dey (en partie) Bachdjerrah (en partie)et Magharia du 20 février à 8h au samedi 26 février à 8 h , indiquela Société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEAAL).Pendant cette période, ces communes verront leur alimentationen eau potable assurée par une distribution au quotidien sur uneplage horaire d'environ 17 heures, précise la même source. Cetteperturbation intervient dans le cadre du programme annuel demaintenance des installations de la station de dessalement duHamma. Les travaux sont localisés au niveau de l'avenue del'ALN, dans la commune de Belouizdad.A cet effet, SEAAL mettra en place un dispositif de citernesafin d'alimenter en priorité les établissements publics ethospitaliers pour réduire les désagréments, ainsi que lapopulation dans les limites de ses possibilités.
Semaine nationale du Coran
La 12
e
éditiondu 21 au 23 févrierà Dar El Imam
Placée sous le haut patronage du Président de laRépublique Abdelaziz Bouteflika, la 12
ème
Semainenationale du Coran se tiendra du 21 au 23 février cou-rant à l’institut Dar El Imam de Mohammadia, a-t-onappris lundi dernier, auprès de Dr Mohand IdirMechenane, sous-directeur au ministère, chargé del’enseignement coranique.Organisée par le ministère des Affaires Religieuseset du Wakfdans le cadre de la célébration de la fête duMawlid Ennabaoui, cette importante manifestation, ajoute la même source, offrira l’occasion de mettre surpied trois concours de récitation du Coran, durantcette période, parallèlement à la tenue d’un colloquescientifique auquel devront participer des professeurset de spécialistes, issus de plusieurs universités du pays.Le haut cadre du ministère a ensuite précisé que les30 meilleurs apprenants du Coran, âgés de moins de 25ans et qui ont été sélectionnés à travers les mosquées dupays, auront la possibilide participer soit auconcours national de récitation, psalmodie et interpré-tation du Coran soit à celui portant sur la récitation etla psalmodie du livre sacré. Quant au troisièmeconcours, il est mis sur pied à titre d’encouragement auprofit de 15 enfants de moins de 15 ans et connaissantle Coran par cœur. Des prix d’une valeur de 100.000, 80.000 et 50.000 dinars seront remis aux trois lauréatsde chaque concours, selon l’ordre de classement.
Demain, à 10 h
Conférence-débatsur la restaurationde la Casbah
Le président et les membres de laFondation Casbah , assureront le mardi 22février, à 10 h, une conférence-débat au centre de presse d’
El Moudjahid,
destinée à faire le point sur les efforts qu’entreprend la Fondation pour larestauration du site historique de la Casbah.
Ce matin à 9h à l’ISGP
Noureddine Moussa réunitles directeurs des DUC,des DLEP et les DGdes 48 wilayas
M. Noureddine Moussa, ministrede l’Habitat et de l’Urbanisme,présidera ce matin à 9 h à l’Institutsurieur de gestion et deplanification (ISGP) de Bordj ElKiffan, une réunion d’évaluation del’état de mise en œuvre desprogrammes d’habitat etd’urbanisme.Cette réunion regroupera lesdirecteurs généraux des OPGI, lesdirecteurs de logements et d’équipements publics ainsi queles directeurs de l’urbanisme et de la construction des 48wilayas.
Ressourceshalieutiques
La recherchescientifique enpoint de mire
Le ministre de la Pêche et desRessources halieutiques, M.Abdellah Khanaffou, présidera cematin à 9 h à l’aérogare d’Alger Port, quai n°11, lacérémonie officielle de réception du bateau de recherche“Chahid Grine Belkacem”, acquis par le ministère poureffectuer des missions d’évaluation périodiques desressources halieutiques, tout le long de la côté algérienne.
Cet après-midi à 16 h
Signature d’uneconventionMTIC-Jeunesseet sports
MM. Moussa Benhamadi et Hachemi Djiar signerontaujourd’hui une convention de partenariat au siège duministère de la Poste et des Technologies de l’Informationet de la Communication.
Le bureau du Conseilde la nation examine desquestions réglementaires
Le président du Conseil de la nation, M. AbdelkaderBensalah, a présidé, hier, une réunion du bureau du Conseilde la nation consacrée à l'examen de plusieurs questionsrelatives au fonctionnement et aux structures du Conseil, indique uncommuniqué du Conseil de la nation. Outre les questions organisationnellesinhérentes à l'ouverture de la session d'automne 2011, les membres du bureau ontexaminé et approuvé les questions orales et écrites avant de les soumettre auGouvernement. Lors de cette réunion, il a également été fait référence à lavacance du siège de M. Hocine Daoud, élu membre du Conseil constitutionnel.Les mesures d'application des statuts des employés du Conseil de la nation ontégalement été débattues lors de cette réunion.
L'ensemble des universitéset campus dotés prochainementde bureaux de poste et du wifi
L'ensemble des cités universitaires etuniversités d'Algérie seront dotés prochainementde bureaux de poste et d'équipements pour l'accèsà l'Internet sans fil (wifi), a annoncé hier, àAlger leministre de la Poste et des Technologies del'information et de la communication (MPTIC) M.Moussa Benhamadi.Cette opération sera effective à la faveur de lasignature, la semaine prochaine, d'une conventionentre le MPTIC et le ministère de l'Enseignementsupérieur et de la Recherche scientifique, a indiquéM. Benhamadi à la presse en marge d'une visitequ'il a effectuée au niveau de 4 bureaux de poste, dont deux ont été inaugurées.Il a précisé, en outre, que "10 équipes mobilesd'Algérie Poste", sont déployées actuellement dansles universités et campus et ce nombre sera doublé la semaine prochaine, ajoutant que les établissements de santé sont également concernés parcette opération.
Demain à 14 h 30, au centre culturelMohamed Aissa Messaoudi d’Hussein Dey
Rencontre culturelle avec le poèteDjamel Saâdaoui
Le bureau d’Alger de l’association nationale culturel Mohamed LamineLaâmoudi, organise en collaboration avec le centre culturel Mohamed AissaMessaoudi d’Hussein Dey, un après-midi culturel. Au cours de cette rencontreprévue demain à 14 h 30 au centre culturel Mohamed Aissa Messaoudid’Hussein Dey, le poète Djamel Saâdaoui présentera son recueil intitulé
C’est ma révolution
.
Echange d’expériences entre médecins
Le chirurgien, suisse, spécialiste de la main,Dominic Della Santa, à Alger
Dans le cadre des échanges d’expériences entre médecins, un orthopédiste suisse, spécialiste de la main, M.Dominic Della Santa, est en Algérie du 16 au 28 février. Durant son séjour, il partagera son savoir-fairechirurgical avec ses homologues algériens, et assurera, par la même, des interventions au profit de maladessouffrant de plusieurs pathologies relevant de sa spécialité. Avant de se rendre au Sud du pays, ce spécialisteaura à opérer pas moins de 12 malades à Alger, du 19 au 22 février courant. Demain, il se rendra dans la wilayade Ouargla, où il fera partie d’une mission composée de 12 chirurgiens chargés d’opérer 11 maladespréalablement sélectionnés, apprend-on auprès du Professeur A. Benbouzid de l’hôpital de Ben Aknoun.
Panel du 24 février 2011,au siège du quotidien
Liberté 
« Comment libérer le potentielde l’entreprise privée pour relancerl’investissement, la productionet la création d’emplois ?
»
Le quotidien
Liberté 
organise une série de rencontres sous forme depanels. Le premier thème portera sur « Comment libérer le potentiel del’entreprise privée pour relancer l’investissement, la production et lacréation d’emploi ? » et aura lieu le jeudi 24 février au siège du quotidien.
 
Hierà06h54
Séismede3,3enregistrédanslawilayadeBejaia
Unesecoussetelluriqued'unemagnitudede33degrésurl'échelledeRichteraétéenregistréedimanchematinà06h54danslawilayadeBejaiaaannoncéleCentrederechercheenastronomieastrophysiqueetgéophysique(CRAAG).L'épicentredelasecousseaétélocaliséà5kmnordd'Aokaspréciselamêmesource.
Demain, au Sheraton d’Oran
Les 2
es
rencontresdes podiums de Fertial
La société Fertial, spécialisée dans la production et la commercialisationdes engrais fertilisants, organise demain au Sheraton d’Oran, les 2esrencontres des podiums de Fertial. Un rendez-vous annuel exclusivementdédié aux professionnels de l’agriculture algérienne. Placée sous le hautpatronage du Dr. Rachid Benaissa, ministre de l’Agriculture et duDéveloppement rural, les deuxièmes rencontres des podiums de Fertial serontconsacrées au thème de l’analyse des sols comme un outil de gestionscientifique de la terre agricole et d’aide à la prise de décision pour lesagriculteurs algériens.
 
EL MOUDJAHID
3
Lundi 21 Février 2011
N
ation
Construction de l’Etat de droit
Unprocessusinexorable
I
l est de certains concepts qui neperdent jamais leur utilité etencore moins leur pertinence.C’est la raison pour laquelle, ilssont à la fois récurrents et toujoursd’actualité. L’Etat de droit, ladémocratie, les droits de l’hommeet les libertés publiques sont desthèmes qui ne se démodent jamaisils résistent à l’air du temps etmieux que tout cela sont toujoursdes sujets importants pour desdébats. Cela veut dire que ce sontdes thèmes qui intéressent toutes lessociétés, développées ou non démo-cratiques ou en voie de transitionvers la démocratie et l’Etat de droit.En d’autres termes, chaque paysconstruit l’Etat de droit, la démo-cratie et fait respecter les droits del’homme et les libertés selon sonhistoire, ses traditions, son niveaude développement et les aspirationsde sa population. Il doit avancer sonrythme pour ne jamais reculer. Carla précipitation et l’improvisationsont synonymes d’échec. Il doitavancer progressivement mais sûre-ment pour éviter les écueils et sur-tout créer toutes les conditions d’unprocessus irréversible. Car, il estimpensable d’exiger de tous lespays qui diffèrent entre eux surtous les plans, d’avancer au mêmerythme ou ce qui est encore plusutopique d’atteindre, en un tempsrecord, le niveau des nations lesplus démocratiques et les plus déve-loppées. Aucun modèle politique etéconomique, fut-il parfait, ne peutêtre transposable à l’état brut àd’autres pays. D’abord, ce seraitdangereux au cas où la greffe neréussit pas. Enfin, les peuples n’ac-cepteraient pas de se voir imposerdes véhicules du fait de la spécifici-té historique, culturelle économiqueet sociale de chaque nation.D’ailleurs, tout le monde aujour-d’hui reconnaît l’erreur fatale qu’ily aurait à transposer les modèlesnationaux.L’Algérie a entamé, depuis plusde vingt ans, un processus inexo-rable de construction de l’Etat dedroit et, dans son sillage, la démo-cratie et la promotion des droits del’homme et de toutes les libertés.Elle s’est tenue à cette ligne deconduite malgré un double environ-nement, national et international,particulièrement difficile. En effet,malgré les dures conditionnalités duprogramme d’ajustement structurel(PAS) au début des années 90,d’une part et la décennie sanglanted’autre part, l’Algérie a posé lesjalons de la démocratisation du sys-tème politique et économique. Lesavancées incontestables en matièrede construction de l’Etat de droit,de la démocratie et du respect deslibertés ont même été saluées par lacommunauinternationale, engénéral et les Etats-Unis, toutrécemment, en particulier C’estainsi que l’Algérie peut poursuivreavec sérénité et détermination savoie en matière de développementet d’achèvement du processus deconstruction de l’Etat de droit et dela démocratie.
Mehdi C.
Développement
Pas de répit
L
amélioration du cadre devie des citoyens, la priseen charge de leurs préoc-cupations les plus urgentes, lechômage, la guerre sans merci quiest livrée à l’habitat précaire, à lacrise du logement, n’ont jamaisété négligées par le Président dela République, dont on ne peutraisonnablement passer soussilence ni occulter les efforts qu’ila déployés avec persévérance toutau long de ses mandats à la tête del’Etat. Les résultats engrangés nesont plus à démontrer. Desmesures sans cesse accrues et ins-crites dans la durée, plaident enfaveur d’une volonconstanteimprimée par le Chef de l’Etat quis’était engagé à prendre en char-ge les aspirations de nos conci-toyens. Des programmes de largeenvergure et mobilisant desinvestissements considérablesattestent d’une détermination àassurer aux citoyens des condi-tions de vie décente, concrétisantdans les faits, la notion de justicesociale et d’équité. Il importe plusque jamais de persister dans cettevoie et de continuer à garantir, pardes mesures affinées et efficaces,la promotion de la population, enparticulier les franges juvénilesqui bénéficient incontestable-ment, de dispositifs conséquentsd’insertion dans le monde du tra-vail. Les dispositions prises dansle cadre du dernier Conseil desministres en direction des jeuneset destinées à améliorer les sou-tiens publics aux micro-crédits, àles élargir par des créations grou-pées de cabinets pour les diplô-més universitaires, l’allégementdes procédures y afférentes, lesinstructions à l’effet de dynamiserla mise en exploitation des locauxréalisés pour les jeunes au chôma-ge, de prolonger les durées devalidité des dispositifs de pré-insertion dans la vie profession-nelle, l’augmentation des capaci-tés d’accueil des dispositifs d’em-plois d’attente, les mesures inci-tatives au recrutement des jeunesdemandeurs d’emplois par lespromoteurs et les investisseurs,les encouragements à la créationdes petites et moyennes entre-prises tout en accélérant la finali-sation du dispositif destiné à faci-liter l’accès des PME aux créditsbancaires, sont autant d’initia-tives qui contribuent à offrir auxjeunes, des chances incontes-tables de rejoindre au plus vite lavie active et de participer à l’ef-fort d’édification du pays.Le gouvernement est tenu deprocéder à l’accélération de l’af-fectation locale de l’importantequantité de logements sociauxlocatifs déjà réceptionnés, la fina-lisation de certains sites de loge-ments promotionnels demeurésen chantier au motif de conten-tieux divers dont la situation juri-dique doit être solutionnée, l’ac-célération de l’exécution des pro-grammes ruraux totalisant700.000 unités, l’intensificationde la réalisation des 340.000logements destinés à la résorptionde l’habitat précaire à travers lepays, l’encouragement desbanques à faciliter l’accès descitoyens aux crédits pour la pro-motion immobilière dans le cadredes dispositifs mis en place, lacréation d’ un fonds de garantiede ces crédits pour la construc-tion ou l’acquisition d’un loge-ment individuel dans desensembles collectifs.Le Chef de l’Etat a donné ins-truction pour renforcer l’adminis-tration du contrôle commercialqui vise un meilleur encadrementdu marché, approfondir lesmesures arrêtées en vue de conso-lider les mécanismes de régula-tion et de transparence dans lesactivités économiques et com-merciales de sorte à éviter toutetentative d’instrumentalisation deces mesures contre l’intérêt géné-ral. Il a instruit le gouvernementde veiller à améliorer les presta-tions du service public, notam-ment en renforçant le rôle et lacontribution des assembléespopulaires communales dans laréponse aux attentes des citoyenset d’engager un programme derenforcement de l’encadrementdes communes en compétences àmême de leur permettre de pro-mouvoir la qualité de leurs presta-tions, de veiller à la célérité desprestations des administrations etétablissements publics dontchaque responsable est tenu defavoriser l’écoute et le dialogueavec les administrés. Le servicepublic doit rompre avec la routi-ne, les mobilisations ponctuelleslors des seules manifestations detensions. Il doit renouer avec savocation, son éthique, car lapopulation est en droit de ressen-tir les effets d’un progrès rapidequi soit le signe palpable d’unchangement qualitatif.L’effort de l’Etat demeureconstant et permanent pour laprise en charge des préoccupa-tions des populations par d’autresmesures ultérieures importantes,dans nombres de domaines de lavie sociale, économique de noscompatriotes en matière d’em-plois, d’habitat, comme cela a étéannoncé lors de la réunion despartis de l’alliance présidentielle.L’ensemble des mesures qui sontprises tient lieu de feuille de routequi approfondit la notion de justi-ce sociale.
M. B.
 
L
e secteur du commerce inté-rieur représente un volet nonnégligeable dans l’activitééconomique générale. Son organi-sation prend toute son importancequand on sait que de sa bonnemarche dépend et de beaucoup lastabilité des relations commerçantsclientèle, commerçants-fournis-seurs et producteurs les problèmesde concurrence se posent en lamatière avec acuité, ceux relatifs àla défense des consommateurs,pèsent d’un poids très lourd.Aujourd’hui ce sont tous cesproblèmes qui demeurent posés. Ilfaut s’arrêter sur la question si pri-mordiale aussi, de l’organisa-tion. En fait tous les dysfonction-nements connus en matière d’ap-provisionnement, de circulationdes marchandises d’écoulement decelles-ci, ont contribpar leurnon-maîtrise à créer des situationsconflictuelles devenues de plus enplus ingérables.La volatilité des prix est unaspect de toute cette probléma-tique. Elle n’est pas la seule maiselle demeure la plus expressive carelle touche au porte-monnaie de laménagère et influe sur le coût de lavie, et le pouvoir d’achat ducitoyen. On évoque depuis desannées, la nécessité d’une réorgani-sation du marché national de samise en conformité avec les règlesde gestion telles que connues à tra-vers le monde, la lutte contre lesmonopoles, le diktat des grossisteset leur manipulation du marché degros, (viandes, légumes, produitsde premières nécessité). En dépitdu marché légal qui définit lesmarges bénéficiaires, les procédésde retention des marchandises, lacréation de pénuries artificielles,sont monnaies courante pénalisantle consommateur.Aujourd’hui le gouvernement aconscience que la situation a atteintun point de non retour et que leschoses doivent inévitablementchanger. Le détonateur, en fait unde plus, aura été la dernière flam-bée du prix du sucre et de l’huilequi a provoqué les remous et lesdésagréments que l’on sait, dégé-nérant en manifestations de rues,obligeant le gouvernement à agiren véritable pompier.Cette situation de débordementa amené les autorités au plafonne-ment des prix de ces produits depremière nécessitée (90 DA et 600DA respectivement) et de sus-pendre jusqu’à fin août 2011, l’ap-plication des tarifs douaniers (5%)et de l’IBS (19%) pour la produc-tion et 25 % pour la distribution etde TVA (17%) sur les importationsou la production des sucres roux etblanc et des matières premières deshuiles alimentaires. Tous cesréaménagements seront pris encharge par la loi de finances com-plémentaire pour 2011 selon leministre du Commerce. Le gouver-nement a pris option pour un assai-nissement de la situation, plusencore, c’est à l’instauration derègles et de procédures visant à latransparence des transactions quesouhaitent parvenir les autorités dupays. En clair, c’est la régulationqui doit prévaloir à l’avenir. Maisavant d’y parvenir, d’immenseschantiers sont ouverts qui consis-tent à prévenir les dérives éven-tuelles qui ont depuis des décen-nies, amecertains lobbys àprendre en otage, le marché natio-nal, laissant sans protection tousles intervenants sincères, vendeurset consommateurs.Le marché national a toujourssouffert du poids des grossistes etdes mandataires qui ont toujoursprofité de la désorganisation dumarché quand il n’y ont pas direc-tement contribué. Les choses doi-vent impérativement changer. Etc’est à ce titre que dans un souci deconcertation et de dialogue, leministre du Commerce a décidé del’organisation des premièresassises nationales du secteur ducommerce. M. Mustapha Benbada,compte pour cela regrouper tousceux qui de près ou de loin ont desrelations avec secteur, opérateuréconomiques, bureaux d’études,experts, universitaires.Des réunions de préparation àces assises, sont inscrites dansl’agenda du minisre duCommerce.
Tahar Mohamed Al Anouar
Commerce et stabilité des prix
Le rôle régulateur de l’Etat

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->