Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Nexus 44 - Anton Parks & Sumer 2ème partie

Nexus 44 - Anton Parks & Sumer 2ème partie

Ratings: (0)|Views: 97 |Likes:
Published by ustensil
LE MONDE SELON PARKS
L’auteur du Secret des étoiles sombres passionne des milliers de lecteurs à travers le monde avec ses récits épiques sur l’origine de la civilisation humaine. Mais ne nous y trompons pas : sous cette forme romanesque, Parks nous restitue peut-être notre véritable genèse, celle qui figure dans les textes sumériens qu’en tant que clairvoyant, Parks décrypte sans complexes. Dans notre précédent numéro, nous avions commencé à découvrir le « phénomène » Anton Parks à travers la longue interview qu’il a accordée à Karmaone. Voici la suite. Accrochez-vous, c’est du Parks !
LE MONDE SELON PARKS
L’auteur du Secret des étoiles sombres passionne des milliers de lecteurs à travers le monde avec ses récits épiques sur l’origine de la civilisation humaine. Mais ne nous y trompons pas : sous cette forme romanesque, Parks nous restitue peut-être notre véritable genèse, celle qui figure dans les textes sumériens qu’en tant que clairvoyant, Parks décrypte sans complexes. Dans notre précédent numéro, nous avions commencé à découvrir le « phénomène » Anton Parks à travers la longue interview qu’il a accordée à Karmaone. Voici la suite. Accrochez-vous, c’est du Parks !

More info:

Published by: ustensil on Mar 04, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/28/2013

pdf

text

original

 
O..HISTOIRE
;
.
emonde
selon
-:1"
'auteurduSecreldes.
desmilliersdelectesesrecitsepiqusssur
umaine.Maisne-
cetteformeromane
'
..
::;_,_.
at
r,e
notre
va
ri
Iestextsssu
Parksdecrypte"sans
precedentnum
sro,
nousavionscommence
a
decouvrtr
Ie
~l
phsncmene))Anton
Parks
a
travers
Ia
longueinterviewqu'ilaaccordss
a
Karmaone.Voicilasuite.Accrochez-vous,c'sstduParks
!
K
armaone:
Paul
VonWard,
unauteur.
iun...
ericain
speciali.se
dans
l'
etudedescivilisations
anciennes
et
qui
travaille
surl'hyporhesedefinfluenceextraterrestre
surcescivi-
lisations
antiques,pensequeleslanguesaaeienneseemmeIesanskrit,
l'
akkadienetIesurneriensontlesvestigesdeslangagesquenousauraientenseignescesvisiteursextraterrestres
«
colo-nisareurs
»,
Ceslanguesseraientdoteesd'unreelpouvoir-:.unpouvoircreateur,magiqueeteyocateur.ToujoursselonVon
Ward,toutcelaaurait
ete
perdu.Qu'enpensez-vous
?
Ant~nParks:Leveritablepouvoirque[epeuxidentifierestavantroutunpouvoirdecodificationcornmeje
l'
expliquede:"Ongenlargedansmonpremierouvrage.
Les
syllabessurnerien-aesetakkadiennespermenentdedecomposerlesprinclpauxmotsdelangagesancestraux,comrnejechinois,Thebreu,legreeancien,lelatin,
les
hnguesgermanlquesetamerindien-aes,etc...Celaferasansdomebondirtousleslinguistes,rnais'"pense
avoir
ere
sufflsammem
precis
dansIepremiertome.D'ailleurs,monedireuretrnoiavons
decide
de-placertousles
numeros
et
accentsdessyllabes
quejedecompose
defa;;;on
acequen'importeque!curieuxpuisseverifiermentr.aVail.
Je_
p~ecise
simplement
a
tOUS
ceux
qui
n'auraienrpaslu
Le
Secretdesetoilessombres,
quele
syllabaire
sumerien(l'Emenira'"hrng-.tgemsle)
trait
uniquemeneutiliseparlesnill6Gina'abul,
alorsqueIesfemelles,creatricesde
l'
ensemble
du
syllabaire
,Gi-
na'abul,jonglaientadroitementaveclesparticulessumeriennes
et
relies
queI'onretrouvedans
l'akkadien,
Cetensembleformaitfln:"quelquesorteuneversionInregraledenomrneeEmesa(lelangagemarrice),
Bienenrendu,
toutcecin'esrpasinscritsurles
rabte~es,
lesGina'abulrenaientrrop
it
leurcodelQuant
a
savoiepourquoiIelangage(etlesyllabaire)akkadien-quiestapparu
©
Karmapolis-decernbre2005
©
Novembre2005
AnIonParks,pour
les
decompositions,
traductionsetinterpretationssurnero-akkadlennes
totalementformedujouraulel1demain-semble
a
premierevue
ulrerieurausumerien,
YOW
aurezcettereponsedans'levolume
III:
RisingNebheru
[LEvelldeNebheru]...Karmaone:ZechariaSitchin.a.preselltl:~
les
«Anunnakis
»
commeuneseulerace,ungroupemonolithiquecomposedeplusleurs
dansd'une
rnemefamillequis'opposent,Enki
·s'opposant
a
Enlil,etc.
Or,lorsqu'on
lit
votrelivre,ons'aper-
s:oit
queI'hi~toireestbienpluscomplexeetquecesentites,qui
seraient
venues
sur
Terre,ou
quis'y
seraientinteressees,representeraientplusieurs
racesdissemblables
dontcertainesproviendraientmeme
d'
autresdimensions:
il
y
alaracerepti-
llenne,
en
generalrepresentee
par
leterme
Gina
abul,
racecom-
prenantIesSutu.m,lesArnasutum,les
Kingu,
les
Musgir,
etc.Pourriez..vous
deraillerces
dans,
ces
differentes
racesetnons
expliquerbrievementsicescreaturesontdescaracterisriquesphysiquesdifferentes
des
nottes
erd'oUtellesviennent.Quelestlestatut
precis
desAnunnakis
?
Pourquoi
lestablettes
su-
in:eriennesevoquentparticulierementcesentireset
d'
OU
vient
cenom,lesAnnunakis,
Anton
parks:
r
aidu
respectpourZechariaSitchin,ilestunprecurseurenlamatiere.Gclce
a
lui,bonnornbredeperson-
nes
Sf
sont
fumiliarisees
avecl'universmesopotarnien,
SOI1
espritde
deduction
etsesinterpretations
l'
ontsouventmene
a
desconclusionstresinreressantes.Cependant,luicomme
lesautres
auteurs
sesont-ilsattaches
a
l'origlnedesNungal
(NDR:racedeplanificateursreptiliensmales)d'Enki(les19i9ienakkadien)
?
Sesont-ilsinteressesaux
souches
Kingl'l,
Imdu-
gud
(Aitzu)etMusgir
?
S'llsl'avaienc
faitunramsoitpeu,ilsauraient
tees
vitecornprisquils'agird'elernenrsseparesapparte-
NEXUSn"'44
mal-juln"2006
 
_it
la
memelignee
que
les
Anunna,
rnais
pourlapluparten.conflltaveccesderniers.
Les
autrestermescomrne
Amaicrum,
Mlminu,etc...nesemblentpaspresentssurlesrablertes,ce-pendant,
je
donnedairementleursdefmitionsdans
monlivre,
Oui,routescessouches,appartenamauxGinaabul,possedentsouventunphysiquedifferent.LesMwgir(lin.«reptile
fu-
rieux
»),
parexernple,sontdesdragons
ailes,
OnIesretrouveaussisousIenomassyrien
«
Pazuzu
».
Ilspeuventcirculersansaucunprobiernede[apremiere
it
latroisiernedimension.LesMlminusent
les
extraterrestresdenornmes
«
Gris
».
Cetermese
rerrouve
chezlesDogons
du
Mali
etveur
dire«fourmi
».
Quantaux
Kingu,
que
I'onidentifie
a
I'akkadienQuingu,
ils
sont
com-melaracinedecenoml'indiquelasoucheroyaledesGina'abul,Decomposeen
sumeriencela
donne
KlN-GO
«ordonner
Ia
terre(oulesregions)
».
Les
Kingu
sonr
enguerrecontreles
crea-
teurs
desAnunna,lesUSumgal
(lin.
«
GrandsDragons",termereprisplustard,parlesSumerienspourdenommerleursdieuxetleurssouverains).Les
Kingti
sontde
3
typesdifferents,les
blancs(les
grandsroyaux),lesrouges(lesguer-riers-nettoyeurs)etlesverts(lepeu-pie,luiaussiguerrier).Lestableuesakkadiennespresentent,duresre,uncertainQuingucommeuncom-
plice
dela
reine
Tiamana),eUe-iUe-meengueere
centre
lesAnunna...
Ce
sont
les
differenresguerresqui
jalonnent
Iemonde
Gma'abul
quiom
separe
routes
ces
soucheslesunesdes
aurres,
C'
est
laguerrequiaenrralnelesAnunnasurlaTerre.C'estpourcetteraisonquecesexilesforcesserontnornmesplus
card
Anunnaki("lesAnunnade
La
lez-vousdelasourceulrimeetoriginellederouteslesdimen-sions,de
tOIM
lesunivers
?
AntonParks:LesKadistusontlesernissairesdelaSourceOri-ginelle("Dieu
»)
done
noussommestousissus.Onretrouvecetermesouslaformeakkadienn~"Qadistu
»
quievoqueunepretressedehamrangdoml'equivalencesumerienneestNU-GIG"Ianonmalade
»
maisaussi«l'imagedumal
»....
Aux
yeux
des
mesopotarnlens,la.Qadisruetaituneprostitue
sacree,
J'insisresuffis'ammentsurIe
rele
du
sexe
etsarelationavec
Ie
di-yindansIepremierouvrage,jene
reviendrai
donepas
dessus.II
mefaut,parcentre,rappelerquechezlesGina'abuJ,lesfemelles
(les
pretresses
Amasutum)
sontdes
emissaires
dela
Sourceet
font
partie
desKadistu.
It
n'estdone
pas
etonnant
de
retrouver
cesprerresses
avec
des
definitions
cornme
«I'imagedumal»
(11
l'instar
d'Evequi
represenre
Ie
peche
'dechairparce
qu'elle
fut
initieeauprincipe
«
dubienetdumal,,)etenrantque
«
nonmalade
»
du
faitqu'ellesconnais-
saientlesvertusdelasexualiresacreequiecarteIamaladie...D'ailleurs,
letermeakkadien
Qadisru
decorn-
poseen
Emesa(Ie
langagema-trice)donneKAD4~IS7-TU,
lin.
«ancien(s)assembleur(s)devie".
Ce
vocableestparailleurs
11
rap-procherdumotlatin
«
caduceus
»
(caducee)(NDR:symbolededeuxserpems
entrelaces
representant
I'
andeguerlremployeaujourd'huiparlesmedecinsetlespharmaciens),Qu'ils'agissedesprerresseselevees
Qadisru
destraditions
skkadiennes
oudesKadiSru
(lesplanificareurs),
touspossedenrlesecretdeschakrassymbolises
par
Ie
caducee,
Unebon-nemaitrisedel'ensernbledeschakraspermetl'elevationdelaconscienceque
nesouhaitentjusternent
pas
les
Gina'abulmalesqui
manipulent
ce
mondeencoulissedepuis
des
millenaires
!
La
collecrivite
des
Kadisru
est
assezpresents
dansl'histoirequejeracontecarelleestenconflitavecunegrandepartiedesGi-na'abul,IIs'agitplurord'unecornmunautededifferentesraces
extraterrestres,
Sonroleestd'unifier
lesespeces
denotre
univers
aunomdelaSourcederomechoseque
I'
on
associe11Dleusur
laTerre.
II
fautsavoirque
lesKadistu
som
trespuissants.Mais
ilsdisposentd'unprincipefondamentalquiest
celui
denepastropinterfererdanslesaffairesdesetres
it
frequences
reduiees
quisamenpleineevolution.Lhumaniteterrestreactuellefaitpartiedecetyped'erres
a
causede
la
manipulationmillenairedesAnunna.Malheureusementpourresderniersquidirigenten
secretIes
aifairesdesHommes,I'etrehumainest
en
pleinemutationetvabientotsauterdedimension...
C'
estunmomenthisroriquetresartendudansl'histoiredel'humanire.
Les
Kadistunoussurveillentplusquejarnaisetnousenvoienrdesmessagesparl'inrerrnediairedepersonnesqu'ilscontactentdirecrernenr(parabductions)oude£alTonallusive,(parcontactstelepathj~ques),bienqu'ilfailleparfoisrestervigilant,carfaplupartdespersonnescontacteesdeceuefa<;:onsomsouventdebonnefoi,Terre
»},
LaplusgrandernajorieedeseablenessumeriennesrelatentlesaventuresdesAnunnasurlaplanetebleue,C'estunesorted'ode
a
rallongeauxguerriersAnunna,
II
s'agitdechroniquesplusoumoinsdetailleesqui
relarenr
leuretablissementetsurtoutleur
rnainmise
SUtl'hu-main
qu'ils
transfoemerontgel1lhiquementen
betail
pourleurplusgrandplalsir,carlesAnunnakisontplutetparesseuxlD'oule
fait
qu'ilsscientconsiderescornmedes
«
dieux
»
(ou
carrementDieu)auxyeux
de
l'humanite,Maisle
vrai
«
Dieu
»
estailleursetses~ernissairesangeliques
s
nesontpasloin...Ceuxquis'interessentaux«anges
»
etauxfrequenceseleveesnedoiventpasperdredevuequedansl'unrvers,lesopposess'unis-sentroujourspourcreerl'unite.
Dans
unmondedeseparationcornmeIenotre,nejurerqueparlesangesestunpeucommesevoilerlafaceetnecroire
qu'
auxsocietessecretes
et
auxreptiliensrevient
a
donnerdelapuissance
aces
derniers...Karmaone:
justernent,
dansvotre
livre
vousevoquez
l'
existen-ced'unesortedecaste
de
«
planiflcateurs
»,
lesKadistus..
Qui
sont-ils?Represeneent-ilsuneraceparriculiereoupluratunecommunautederacesextraterresrtesd'originesdifferentes
?
En
quoisont-itspoochesdelasourceoriginelle
?
Quelestleurr6le?
A
cetegard,locsque
VOllS
parlezde"sourceoriginelle»,par~
.'
NEXUS
n044
mal.-Juin
2006
 
Ausujetdesabductions,lesGrisenpratiquentaussi,
alorsquJilsont
habituellementauservicedesGina'abul...
rnaispeuventaussi
faire
demauvai-
ses
interpretationsdecequ'
ellesont
reorues.Danslecas
desabductions,
precisons
que
les
«Gris})en
prari-
quem
aussi,alorsqu'ils
sonthabituel-lelTIentauservicedesGina'abul...
LesKadisru
.sonten
quelque
sorte
lesElohim
dela
Bible.
c'esr-a-dire
lesAngesde
«
Dieu
»
(delaSource
Originelle),lisvivent
dans
Ies
dimen-sionssuperieuresettrespeud'enrreeuxpeu,vent
se
mouvoirdans
la
troi-
sierne
dimension,
ce
qui
ne
facilire
paslecontactdirectetquiexpliqueleur
facon
detoumeedenous
approcher,
Ensumerienl'en-sembledesdimensions
superieures
est
denornme
Angal,
c'est-a-dire
«
Grand
Ciel
»,
remarquez
comme
ceterrne
estproche
duvocableanglophoneAngel(ange)
!
Karmaone:Vous
parlez
de'
r
existencedeplusieursdimen-sions,non
pas
nostroisdimensionsmaiscellesrelatives
a
des
universquiseraient
superposes
au
n&tre,comme
.une
sortedemille-feullles.Pourriez-vousexpliquercommentfonctionnecetterepresenrariondumonde,dequelsniveauxprovien-
draient
cesracesrepriliennes
et
ou
noussituerions-nousparrapport
a
eUes
?
AntonParks:
Oui,
maispourvous
repondre,
jevaisreproduire
J~i
uneillustrationquiseradans
AdamGenisis.
ElledetailleleKURen
yajoutant
toutefois
ses
deuxdimensions
rnedianes,
11s'agitd'uneschernatisationduKIGAL
(<<
la
GrandeTerre
quiestcomposeduKI(Iarroisiemedimension)etduKURquienglobelesdimensionslesplusbasses.Le
KI,
correspondautypededimension
OU
l'hurnanireevoluesurTerreactuel-
Iemenr,
Le
KUR
estInvisibleauxerresevoluamenKIcar
il
est
dairement
situeendehorsdelaperceptiontridirnension-nelle.Le
KUR
represenrelenoyaudetoutunsysremetire
directernenr
del'ideologiesecrete
Giniabul.Laconfirmationetlesens
cache
dece
terrne
samapportesen
decomposant
letermeKURenKU-UR,
Co':
quidonne:«lafondationceinru-
ree
»
ou
encoreenKU-UDrMR-{{Ia
base
delafondation
»,
PourassimilerIeKUR,cornmenconsparIehaur.Noustrou-
vans
unedimensionmedianequiestIe
KUR-GI-A
(<<
Ie
KUR
delasourceferme
»).
Latraductionstrictedecetermenousdevoilequ'i1
s'agit
d'unedimensiontransitoire
ou
les
ames
restent
lin
momentavantde
relnregrer
laSource
«(
ferme
»)
ouI'ANGAL(quisetrouveau-dessusduKIetduKUR).Ensuite,.
apparalc
leKUR-GAL
(Ia
deuxiemedimension),c'est-a-dire
«
leGrand
KUR»,
mondeparallele
OU
cer-tainsGina'abuletablirontleurdemeuresur
la
planereTerre.juste
au-dessous,
s'intercaieuneautredimensionrnedianequiestle
KUR-NU-GI
4({(le
KUR
dunonretour
»).
La
decompo-sitiondecemotnousrevelesansl'ombred'undoutequ'ils'agitd'uneragefrequenriel
OU
les
imes
sesamperdues.C'estlelieu
au
serrouventles
enrites
resteesbloqueesetqueI'onasslrnileaujourd'huiauxfantomes.LesSumeriens
voyaient
dansles
KUR-GI-A
et
KUR-NU-GI
deuxrepresentationsdes
enfers,
Finalemenr,apparait
IeKUR-BALA
(lapremieredimension,laplusbassede
routes).
LesSumeriensetlesspecialistes
des
rabletresassimilenrcelieu
11.
«
l'au-dela»,maissonsens
exactest({Ie
KUR
duregneoudeladynastie)..SurlaTerre,ladimensionKUR~BALA
fit
l'objetdenornbreuseshosrilitesentre
Gina'abut,
carI'etrequidetientle
KUR-BALA
devientobligatoirementIe
maitre
desdeuxautresdimensions,cellesdu
KUR-GAL
etduKl,
Le
maitre
du
KUR-BALA
est
litterale-rnent
«
l'oeil
qui
voit
tout,enhamde
la
pyramide...
inversee
»,
car'il
possedeunregarddirectsurleKUR-GALetIeKI!
Voila
pourquoisurlestablettes,Ie
KUR
(au
KUR-BALA)
estsouventrraduit
«
enmonde
ennemi»,
lieuoulechaossembleregnerperperuellernent,
Les
troispremieresdimensionsformentune
sorre
depyramide
it
I'
envers
OU
la
dimension
KI
symboliselabaseetladimension
KUR-BALA
formeIehaurdelapyramide
inversee,Decet
endroit,
routepersonnea
unregard
grossissant
(cornmeuneloupe)surles
dimensions
superieuresjusqu'auKI.Encequiconcernelesdimensionssuperieures(I'ANGAL),celafonctionne
un
peude
larnerne
fa~on,
maisd'unemaniere
inverseeparIeham.Plusonmonte,plusonpossedeunregardderaille(global)surl'ensembledetouteslesdimensions...De
Ia.
provienr
l'idee
que
Dleu(la
Source)sairtoutetvoirtout.
Lesdlfferentsetages
du
KIGAL
SelonAlltonParks,Iemandesecomposedeplusieursdimerlsi.onS.LeKiestcelieouviiI'humanite.
NEXUSn044
rnai-jutn2006

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->