Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Nexus 52 - Crop circles 2007 - Sylvie Gojard

Nexus 52 - Crop circles 2007 - Sylvie Gojard

Ratings: (0)|Views: 30|Likes:
Published by ustensil

More info:

Published by: ustensil on Mar 04, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/20/2011

pdf

text

original

 
DOSSIER
NEXUS n°52
septembre-octobre 2007
46
C
ette année, parmi nos proches voisins, l’Italie, l’Allemagne,la Belgique et la Suisse ont été particulièrement « servies »avec respectivement vingt-cinq, vingt, onze, et huit agro-glyphes répertoriés. En Italie, qui devance désormais l’Allemagne derrièrela Terre des cercles – l’Angleterre – , la saison a commencé le 1
er
avril enÉmilie-Romagne, avec de timides cercles suivis le 5 mai, à Forli, de deuxmotifs plus élaborés, un trèfle et une étoile à six branches. Le 13 mai, unerosace plus complexe, toujours à Forli, puis le 20 mai, d’autres cercles sontapparus en Sardaigne, près de Cagliari, et dans les Marches, près d’Ancona.D’autres encore ont suivi en juin avec notamment, le 10, une magnifiquerosace apparue dans le Piémont, près de Monteu da Po baptisée « réginadi quadri » (reine de carreau) (photo n° 1).L’Allemagne a été gratifiée d’une série de formations intéressantes, à com-mencer par l’illusion d’optique du 23 avril qui rappelle les « effets tunnel »d’Avebury et Albourne (en Angleterre) l’été dernier. Suivront de belles ro-saces comme celle du 25 mai à Niedersachsen (Basse-Saxe), puis le 17 juin,dans la même région, une autre très belle figure controversée en raisonde quelques irrégularités. Le 24 juin, toujours près de Niedersachsen, uneélégante rosace apparaît ainsi qu’un croissant de lune encerclant un petitcercle, saisissant de pureté et de simplicité (photo n° 2). D’autre bellesfigures s’enchaîneront jusqu’au 28 juillet.Un premier crop belge a été signalé près de Haalst, le 8 juin (quatre cerclesconcentriques), puis un second plus complexe le 14 à Daal, et les figuresse sont succédées jusqu’au 25 juillet, mais c’est à Waterloo que le phéno-mène s’est vraiment fait remarquer avec l’apparition le matin du 16 juin,en pleine célébration de la fameuse bataille (à la barbe du public nombreux réuni pour l’occasion) de ce qu’on a appelé « la fleur deWaterloo » (photo n° 4), une merveille de 80 m de diamètre que le propriétaire a fauché quatre jours plus tard.En Suisse, deux premiers cercles sont apparus le 20 mai, l’un à Ettiswil, dans le canton de Lucerne, et l’autre, en forme de nautile, àRheinau. Mais les figures les plus frappantes sont apparues dans le canton de Vaud : le 2 juillet à Corcelles, près de la base aériennede Payerne, le 13 juillet à Dommartin, le 28 juillet à Chalet-à-Gobet. Ce n’est pas la première année que des agroglyphes sont si-gnalés en terre helvète, mais la qualité des figures de cette année est remarquable : celui de Payerne – six croissants tournant dansun cercle – est une splendeur de géométrie (photo n°3), tout comme ceux de Dommartin et de Chalet-à-Gobet. Le 4 août, enfin, àRochefort, dans la province de Neuchatel, un pictogramme évoquant un « scarabée » a clôturé la saison sans qu’on ait eu le tempsde l’examiner, l’agriculteur ayant fauché son champ dès le lendemain pour sauvarger ce qu’il en restait…D’autres formations ont été signalées un peu partout dans le monde, aux Pays-Bas (treize), aux États-Unis (six), en Slovénie (trois),en Croatie, en Tchéquie, en Norvège... Au Canada, signalons un « faux » manifeste, exécuté par Greenpeace dans un champ d’OGM...Et la France, dans tout ça ?Aucun cercle n’avait été authentifié dans l’hexagone depuis 2001... et cela n’est pas pour cette année ! Le « yin-yang » de 80 mètresapparu dans un champ de céréales à Sarrebourg, en Moselle, le 27 mai n’a pas résisté à l’enquête de gendarmerie et aux analysesdes spécialistes, dont l’Allemand Andreas Müller. Pour ce dernier, le verdict est sans appel : tiges abîmées, écrasées et non couchées,présence de trous, absence d’anomalies géomagnétiques, c’est un faux. La « plaisanterie » aura fait perdre plus de cinq tonnes decéréales aux agriculteurs qui ont porté plainte pour vandalisme…
CROP CIRCLES 2007 :
1
1 : Monteu da Po,Italie, 10 juin.2 : Niedersachsen,Allemagne, 24 juin.3 : Corcelles, Suisse,13 juillet.4 : Waterloo,Belgique, 16 juin.5 : Oliver’s Castle,Wiltshire, 15 avril.6 : East Field,Wiltshire, 7 juillet.7 : Chute Causeway,Wiltshire, 26 juillet.
234
© F. Blanchoud© G.T. Concasso© V. Mahieu© S. Rampfel
 
NEXUS n°52
septembre-octobre 2007
47
fidèles au rendez-vous
Par Sylvie Gojard © 2007
Le feuilleton continue. En 2006, le nombre de crop circles découverts dans le monde étant en net recul (cent sept contre cent soixante-seize en 2005), on commençait à parler d’un déclin du phénomène. 2007 ne confirmepas cette tendance puisqu’au moment où nous publions, on dénombre cent quarante-cinq formations apparuessur la Terre dont quarante-sept « seulement » en Angleterre, terre d’élection des crops. Avec quelle proportionde faux, demanderez-vous ? Avant d’aborder les questions d’authenticité et de faire le point sur les diversesinterprétations du phénomène, ne boudons pas notre plaisir et admirons les plus beaux spécimens de la saison.Pendant ce temps, sur la Terre des cercles...
Cette année, la saison a commencé très tôt en Angleterre, le 15 avril exactement, avecune sphère de cent mètres dans un champ de colza en fleurs à Oliver’s Castle près deDevizes, dans le Wiltshire, région qui, rappelons-le, concentre généralement à elle seuleplus de la moitié des apparitions de crops dans le monde. Derrière sa simplicité apparen-te, cette figure parfaite qu’on a surnommé « cadran solaire » (photo n° 5) présente uneparticularité étonnante : une tige sur deux est intacte tandis que l’autre est pliée ! Autremotif remarquable, « l’étoile » en perspective apparue à Morgans Hill dans le Wiltshire,le 18 mai, dont les cercles concentriques produisent un effet de trompe-l’œil particuliè-rement réussi (p. VI). Ce même effet 3D se retrouvera dans l’impressionnant « serpent »(85 m) signalé le 14 juin à Westbury, toujours dans le Wiltshire (3
e
de couverture). Autrethème désormais récurrent, l’effet tunnel du cercle de Winterbourne Monkton (p. VII)qui s’était particulièrement illustré l’année dernière à Avebury et Albourne. En dépitde sa ressemblance suspecte avec le logo de la Banque mondiale, la sphère apparue le6 juin à Abbits Down manifeste la virtuosité d’un crop authentique avec, dans les parties« évidées », un effet de relief pyramidal obtenu par le croisement impeccable des blés(p. VI). On remarquera aussi l’élégant « flocon de Koch » (photo n° 7) découvert le 26juillet à Chute Causeway (Wiltshire).Passons maintenant aux plus spectaculaires. Le plus grand : une figure de trois centsmètres apparue le 7 juillet à East Field (photo n° 6). Selon la journaliste d’investigationaméricaine Linda Molton Howe présente sur place, d’intenses flashs de lumière auraientprécédé l’apparition de ce crop qui se serait matérialisé en quelques minutes. Le plusbeau : le magistral « papillon » du 16 juillet (notre couverture et les pages IV et V) ap-paru à Hailey Wood (Oxforshire) qui semble compléter la « queue de paon » de l’an der-nier, paru près d’Uffigton Castle,le 8 juillet 2006. Le plus inédit(et troublant) : le « corridor » du28 juin (West Kennett Long Bar-row), qui semble nous guider surun sol en damier jusqu’au fondd’un couloir jalonné de portes(p. III)... Il ne nous est pas pos-sible de les citer tous ici, maissignalons encore deux magnifi-ques cercles apparus le 19 juilletà Cliffords Hill et Martinsell Hill ainsi que les derniers très beaux spécimensde la saison qui se sont succédés à Sugar Hill (le 1
er
) Pewsey White Horse (le 4)et Clatford (le 9) (p. I, VII et VIII).Faisons les comptes… : quarante-sept crop circles anglais cette année, contreune cinquantaine en 2006, soixante-dix en 2005, soixante-quinze en 2004…Le phénomène s’essoufflerait-il dans sa terre d’élection ? Réponse l’annéeprochaine.
675
© S. Alexander© S. Alexander© S. Alexander
 



DOSSIER 
TOUT CE QUE VOUS AVEZ
toujours voulu savoir
SUR LES
crop circles...
Impossible, si l’on est un tant soit peu curieux, de ne pass’interroger sur les crop circles. Années après années,depuis près de trente ans, ils réapparaissent dans lemonde, se renouvellent en défiant notre intelligence,notre raison, notre imagination... La thèse du canularsoigneusement entretenue par les médias en dépit de sesfaiblesses évidentes, n’en fait pas moins écran à une réalitébeaucoup plus complexe et fascinante :« quelque chose » se manifeste, est à l’œuvre sous nosyeux et nous interpelle. Quelque chose qui « connaît » lesmathématiques, la géométrie sacrée, et semble vouloir nouslivrer un message... Retour sur les différentes facettes duphénomène, les hypothèses, les interprétations, les théoriesauxquelles les scientifiques aboutissent aujourd’hui.
Et l’interview de Stéphane Cardinaux, architecte et géobiologiste* :
« Les crops sont des lieux sacrés en plein champ »Dans ce numéro :une analyse inédite et originaleEt aussi un supplément 8 pages couleurs avecles plus beaux crop circles de l’année 2007photographiés par Steve Alexander
http://www.temporarytemples.co.uk

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->