Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Theme VoIP, Imagerie Satellitaire

Theme VoIP, Imagerie Satellitaire

Ratings: (0)|Views: 1,462|Likes:
Published by dzcsconf

More info:

Published by: dzcsconf on Mar 06, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/01/2013

pdf

text

original

 
ARiPhone« Augmented Reality iPhone »
Ammar Sidhoum
1
, El-Hadi Soltani
1
et Haroun Djaghloul
2
1
Université Ferhat Abbas Sétif, UFAS
si_amar2000@yahoo.fr 
 
1
Université Ferhat Abbas Sétif, UFAS
 yclic_web@yahoo.fr 
2
Université Ferhat Abbas Sétif, UFAS
djaghloul@yahoo.fr 
 Résumé—
Cet article présente le domaine de la réalitéaugmentée, dans lequel des objets virtuels 3D sont intégrésdans un environnement réel en temps réel.L’objectif de notre travail est le développement d’un systèmeinteractif de réalité augmentée, pour cela on a proposé uncombiné augmenté qu’on a désigné par ARiPhone« Augmented Reality iPhone
»
qui permet la numérotationsans utiliser son appareil de téléphone portable.
 Mots clés—
Réalité augmentée, Marqueurs, ARToolKit,Reconnaissance des formes, Bluetooth.
 Abstract—
This paper surveys the field of Augmented Reality,in which 3D virtual objects are integrated into a 3D realenvironment in real time.The objective of our work is the development of an interactiveaugmented reality system, we have proposed an augmentedhandset phone that we have designated by ARiPhone"Augmented Reality iPhone", it allows the composition of numbers without using the mobile phone.
 Key words—
Augmented reality, Patterns, ARToolKit, Patternrecognition, Bluetooth.
I.
 
Introduction
La réalité augmentée est une nouvelle technologie quisuscite de plus en plus d’intérêt auprès des scientifiques. Sacapacité d’enrichir le monde réel par l’ajout d’entitésvirtuelles lui offre un grand potentiel et ouvre ainsi lesportes à de nouvelles applications. Depuis quelques années,de nombreux systèmes de réalité augmentée ont vu le jour.Cependant, dans leur grande majorité, ces systèmes sontdestinés à des environnements intérieurs restreints etcontrôlables qui limites les problèmes souvent rencontrésen RA (variation de luminosité, gestion des occultations,alignement 3D, etc.).Les avancées enregistrées dans le domaine de la vision parordinateur et dans l’informatique mobile, ont rendu possiblela mise en œuvre d’applications de RA de plus en pluscomplexes.La réalité augmentée a pour but d’améliorer notreperception du monde réel par ajout d’éléments qui ne sontpas a priori perceptibles par l’œil humain.Dans son état de l’art, Azuma [1] définit la réalitéaugmentée comme un système capable de combiner desimages réelles et les images virtuelles, en 3D et en tempsréel, c'est-à-dire que nous devons disposer d’objets virtuelsmodélisés en 3D et positionnés dans un repère 3D associé ala scène. La définition concerne donc principalement lesapplications d’immersion où l’utilisateur perçoit des objetsvirtuels en même temps que l’environnement réel danslequel il évolue.La réalité augmentée est un système ayant troiscaractéristiques :
 
Combine le monde réel et le monde virtuel.
 
Interactif en temps réel.
 
Calibré en 3D.
II.
 
Travaux connexes
Des recherches antérieures dans la réalité augmentée ontabordés une variété de domaines d'application, par exemplele cockpit de l'avion de contrôle [2], l'assistance enchirurgie médicale [3], la construction d'infrastructures [4],l'entretien et la réparation [5], les pièces d'assemblage [6] etd’autre efforts [7], [8], [9], [10].Notre travail met l'accent sur la combinaison des nouvellestechnologies (PC, téléphone portable, Bluetooth, webcam,etc.) et la réalité augmentée. Nous décrivons uneapplication qui utilise un combiné augmenté pour lacomposition d’un numéro de téléphone et faire des appelssans utiliser le téléphone portable.
III.
 
Le suivi d’un organe humain (la main)
Le plus grand problème dans le domaine de RA c’est leproblème suivi, pour ce la on a utilisé des marqueurs carrés,ce qui rend le travail relativement faisable.
Fig.1 Le suivi de la main.
CNTA ’09 Université A.MIRA BEJAIA
 
IV.
 
ARiPhone
La multiplication des ordinateurs et la généralisation del’utilisation des dispositifs mobiles (Téléphone portable,PDA …) nous a apporté l’idée de développement de notrecombiné augmenté
ARiPhone
 
qui a pour but lanumérotation directe avec le doigt ou n’importe quel objetsans utilisé l’appareil de son téléphone portable.Comme tout autre système de réalité augmentée évolue,
ARiPhone
 
nécessite une Webcam, des marqueurs 2D, unPC et un téléphone portable équipés d’un périphériqueBluetooth pour assurer la liaison sans fils entre eux etfinalement une oreillette Bluetooth pour faire descommunications. Voici la liste détaillé des exigences de«
ARiPhone
» :
 
Webcam :
indispensable pour un système deréalité augmentée.
 
Marqueurs :
ce sont des imprimés sous formes decarré.
 
PC :
équipé d’un périphérique Bluetooth pourgérer le système ainsi que la communication sansfils avec le téléphone portable.
 
Téléphone portable :
n’import quel appareil dédiéd’un périphérique Bluetooth.
 
Oreillette Bluetooth :
pour faire descommunications.
Fig.2 Les exigences de « ARiPhone ».
V.
 
Le combiné
Le combiné
ARiPhone
se constitue de onze (11) marqueursdifférents dont chacun représente un numéro de téléphone,avec une interface ergonomique très élégante tirée del’iPhone l’un des meilleures produits disponible sur lemarché annoncé par Apple.ARiPhone a une dimension de 16.5 cm x 8.7 cm, en plus deça c’est une simple image qu’il faut l’imprimer sur n’importquel papier et la mettre sous le champ de vue du Webcampour laisser le programme correspondant faire son travail etfaire des communication avec son oreillette en toutesécurité.
Fig.3 Le combiné ARiPhone.
Les marqueurs ont une dimension de 2.0 cm x 2.0 cmcomme suivant :
Fig.4 Les marqueurs du combiné.
Pour chaque marqueur, un bouton virtuel va le remplacerune fois le combiné est sous le champ de vue de la webcamet cela se fait d’une façon ou on voit juste les boutonsvirtuels sur le combiné, donc les marqueurs ne sont plusperceptibles sur l’écran.
Fig.5 les boutons virtuels.
CNTA ’09 Université A.MIRA BEJAIA
 
VI.
 
Fonctionnement de « ARiPhone »
D’abord le chargement des boutons virtuels correspondant achaque marqueur s’effectué après la vérification del’identificateur de ce dernier, après cela on règle la lumièreet l’éclairage des boutons associés aux différentsmarqueurs. Ensuite on active le mode de texture et le pointde vue de l’utilisateur par rapport aux objets, et le placagedu bouton sur le Carré après l’appel d’une fonction quicharge nos différents objets utilisés.Ensuite on a introduit le son lors du click pour les boutonspar l’utilisation d’une fonction de la bibliothèqued’OpenGL, et la capture de la vidéo continue après avoirredessiné les boutons d’interactions et récupéré le numérocorrespondant dans le presse papier qui sera utilisé commeintermédiaire pour la numérotation.Finalement on a apporté des modifications sur le type dupresse papier pour passer au mode texte et récupérer lenuméro composé dans le buffer et l’envoyé au téléphoneportable via Bluetooth pour la numérotation après avoirvider et fermer le presse papier.Pour la numérotation via Bluetooth, il faut que le téléphoneportable soit déjà couplé avec le PC et que liaison restetoujours sur le profile DUN (Dial Up Network) qu’on peutle choisir facilement dans les options du programme venantavec le Bluetooth.
VII.
 
Implémentation
L’application a été implémenté et développé avec MicrosoftVisual Studio 2005, avec l’intégration de la bibliothèque dela réalité augmentée ARToolKit « Augmented RealityToolKit » [11].
 
 A.
 
 ARToolKit 
ARToolKit est une bibliothèque de logiciels écrite enC/C++ qui permet aux programmeurs de développerfacilement des applications de réalité augmentée qui est lasuperposition des images virtuelles sur des images dumonde réel.L’une des principales difficultés dans la mise au point desapplications de réalité augmentée est le problème de suivi.ARToolKit utilise des algorithmes de vision par ordinateurpour résoudre ce problème, le suivi de la bibliothèque deARToolKit calcule la véritable position de camera etl’orientation par rapport à l’intégrité physique desmarqueurs en temps réel, cela permet la facilité dedéveloppement d’applications de réalité augmentée.
 B.
 
Principe de fonctionnement de « ARToolKit »
ARToolKit permet à des images virtuelles de se superposersur la vidéo en directe du monde réel.Bien que cela semble magique, il ne l’est pas. Le secret estdans les carrés noirs utilisés comme marqueurs de suivi, lesuivi d’ARToolKit fonctionne comme suivant :
 
L’appareil capture la vidéo du monde réel etl’envoie à l’ordinateur.
 
Le logiciel sur l’ordinateur cherche n’importequelle forme de carré.
 
Si une place est trouvée, le logiciel utilise desmathématiques pour calculer la position de lacaméra par rapport au carré noir.
 
Une fois la position de caméra est appelée, unmodèle de l’infographie est tiré de cette mêmeposition.
 
Ce modèle est tiré au-dessus de la vidéo du monderéel et semble bloqué sur la place du marqueur.
 
Le résultat final est affiché sur l’écran del’ordinateur et la superposition de graphique sevoit sur ce dernier.
Fig.5 ARToolKit « principe de base ».
VIII.
 
Tests
D’abord il faut imprimer le combiné et le mettre sous lechamp de vu de la Webcam.
Fig.6 ARiPhone.
Ensuite activer le périphérique Bluetooth de PC et detéléphone portable et lancer l’application.
Fig.7 ARiPhone augmenté.
CNTA ’09 Université A.MIRA BEJAIA

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Azizou Lapinoo liked this
Mohamed Mastere liked this
ericdepres liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->