Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Edition 7 Mars

Edition 7 Mars

Ratings: (0)|Views: 174|Likes:
Published by La Rotonde

More info:

Published by: La Rotonde on Mar 07, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/16/2014

pdf

text

original

 
www.larotonde.ca
Le journal indépendant de l’Université d’OttawaÉdition du 7 mars 2011 – Volume LXXVIII N
o
20
BasketBall masculin
u d è-   d
| P. 18
Dénommée Disqualifié
« Nous irons en cours »
La co spcal du Cosl d’admsao a ms um à ds dscussos mouvms su la campaglcoal d la Fdao uda d l’Uvsd’Oawa. | P. 2 - 3
laissez-passer universel
Le U-Pass de retour l
’a pocha
l v d’o   d d d’      j    2011-2012.
 | P. 4 - 5
au féminin
Ds xps aals l’mag dla fmm das ls vus | P. 11
La Rotonde
 
Actualités
Antoine TrépanierKristina BrazeauJulien Paquetteactualites@larotonde.ca
le 7 mars 2011actualites@larotonde.ca
2
• www.larotonde.ca
résultats feuo
U so oubl
AntOine tréPAnier
A
lors que la salle duSénat de l’Universitéétait réservée pour laréunion spéciale du Conseild’administration (CA de laFédération étudiante de l’Uni-versité d’Ottawa (FEUO, desproblèmes administratis ontchangé les plans. Des étudiantsmécontents qu’on les empêched’assister à la rencontre, unaccès d’abord interdit aux mé-dias étudiants, puis de longuesheures de débats résument lasoirée de dimanche soir der-nier.Deux agents du service deprotection étaient présentspour la réunion devant la salledu pavillon Lamoureux, nou-veau lieu de rencontre desélus. « Les étudiants ne pour-ront accéder à la salle : unemotion a été adoptée lors dudernier CA qui proposait uneretransmission via le Web de laréunion », a répété à de nom-breuses reprises Federico Car-vajal, président du CA, devantdes étudiants qui n’acceptaientpas de rester à l’extérieur.
Des étudiants désabusés
Lorsqu’on a conrmé queles médias n’avaient pas droitd’être présents dans la salle,c’est un mouvement de protes-tation qui s’est enclenché. « Jene erai pas entendre ma causesi les médias n’ont pas droitd’être présents, si les médiasne peuvent pas inormer lesétudiants de ce qui se passe,eh bien ça ne passera pas demême », a scandé BrandonClim, présent pour aire en-tendre un appel devant le CA,en quittant les lieux sans queson appel ait été entendu.« Tyler Steeves a demandéun point d’ordre pour deman-der si les médias pouvaiententrer dans la salle, M. Carvajala reusé immédiatement en di-sant que ce problème avait étéréglé », a dit M. Clim une oissorti de la salle.Lorsque Amalia Savva a na-lement été élue ociellementprésidente de la FEUO pourl’année scolaire 2011-2012,plusieurs étudiants présentsont voulu savoir quel était sonpoint de vue ace au reus duCA de laisser entrer qui quece soit. « Je pense qu’il auts’assurer que les membres duConseil soient en sécurité », adit M
me
Savva.Jean-François Landry, étu-diant en droit civil, a alors vou-lu savoir ce qu’elle pensait duait que les étudiants qui l’ontélue étaient insatisaits de seaire reuser l’entrée. « Qu’al-lez-vous aire, M
lle
Savva? Quedites-vous aux corps édérésqui souhaitent se déédérer dela FEUO? » a-t-il questionné.À chaque question, M
me
Savvaa demandé qu’on lui « donnedu temps pour vérier les dos-siers ».Après que les médias ont -nalement eu accès à la salle deréunion, les protestations ontcontinué dans le corridor. Lesélus qui quittaient la salle ontmême eu droit à l’hymne na-tional soviétique et à des salutsmilitaires de la part de la ving-taine d’étudiants présents. « LaFEUO c’est comme l’Union so-viétique : on coupe le droit deparole au peuple », a dit un desétudiants présents.
Le Sénat aux étudiants
Alors que le Sénat de l’Uni-versité était censé accueillirles membres du CA et que lepublic devait assister à une di-usion web de l’événement àpartir du pavillon Lamoureux,c’est plutôt l’inverse qui s’estproduit. Une étudiante a réser-vé le Sénat pour ainsi donner lachance au public d’assister à laréunion. À la dernière minute,les locaux ont été inversés. « Dûà des problèmes avec le Sénat,la rencontre a été déménagéeau pavillon Lamoureux », adéclaré le président du CA, viacourriel, et ce, deux minutesavant le début de la rencontre.Pour les étudiants qui ontprééré assister à la représenta-tion au Sénat de l’Université, lesprotestations étaient bien pré-sentes. « Les étudiants criaientà l’écran, c’est vraiment la pre-mière ois depuis mon arrivée àl’U d’O que je vois des étudiantsbouillonner de la sorte ace àleurs élus, c’est complètementinsensé ce qui se passe », a ré-vélé un étudiant.
Des étudiants ont attendu à l’extérieur de la salle de réunion en espérant pouvoir y entrer.Martin Shoots-McAlpine et Iain Brannigan, deux membres du co-mité des élections.Paige Galette, vice-présidente aux communications, avant d’entrerdans la salle 108 du pavillon Lamoureux.
Photo de Mark CollettiPhoto de Mark CollettiPhoto de Mark Colletti
 
Actualités
actualites@larotonde.cale 7 mars 2011
 
www.larotonde.ca •
3
 
élections feuo
Domm s ocllm dsual
Sarah Jayne King occupera le poste de vice-présidente aux nances en 2011-2012
AntOine tréPAnier
Le Conseil d’administration(CA) de la Fédération étu-diante de l’Université d’Ottawa(FEUO a ociellement disqua-lié Tristan Dénommée, élu à lavice-présidence aux nanceslors des récentes élections. Uneautre motion été adoptée pourrejeter l’appel voulant que lacandidate déaite Sarah JayneKing ne soit pas élue, aisantd’elle la prochaine vice-prési-dente aux nances. Maintenantque la décision est ocialisée,M. Dénommée compte amenerl’aaire en cour.Après plusieurs heures dedébats, le CA a rendu sa déci-sion tard dimanche soir dansune salle du pavillon Lamou-reux. « La motion pour dis-qualier Tristan Dénomméea été adoptée par majorité », adéclaré Federico Carvajal, pré-sident du CA. Les trois accusa-tions à l’endroit de M. Dénom-mée, qualiées de non-ondéespar des dizaines d’étudiants,étaient basées sur des présumés« manquements aux règlementsélectoraux », quant à l’achageet au contenu de sa plateormequi « critiquaient ouvertementson opposante ». Rappelonsque M. Dénommée a été dis-qualié plus d’une semaineaprès l’annonce des résultatspréliminaires.Hannah Draper, représen-tante des étudiants en Com-mon Law au Conseil d’adminis-tration, arme que le CA a prisune décision tout à ait correcte.« Un étudiant qui enreint lesrèglements doit être pénalisé »,a-t-elle dit.Pour M. Dénommée, cettedécision n’a pas de sens, mais iladmet s’y être attendu. « Je vaiscommencer par dire que je nesuis pas surpris, parce que çaa toujours été comme ça avecla Fédération étudiante. Je suisdésappointé, c’est certain »,a avoué ce dernier tout justeaprès avoir appris la décisiondu Conseil.« À partir de maintenant, onretourne sur la table à dessinavec mon avocat. On va airece qu’on a à aire pour gagneret ramener la démocratie surce campus. C’est une claquedans la ace à l’endroit de plusde 1600 étudiants qui ont votépour un candidat qui a été dis-qualié sans raison ondée », asoutenu le candidat disqualié.« C’est rendu un truc légal.À partir de maintenant, nousn’émettrons plus de commen-taires, outre que nous ironsen cours », a conclu AlexisGoudreau, responsable de lacampagne de M. Dénommée.
La Rotonde
n’a pas été en me-sure de recueillir les propos deM
me
King.
Des étudiants insatisaits
« Je suis déçu de voir le pro-cessus démocratique, a dit ÉricBarrette, étudiant de troisièmeannée en développement in-ternational. Beaucoup de gensont voté pour Tristan, et le pro-cessus démocratique n’a pasété respecté quand on voit queTristan a remporté par majori-té. » M. Barrette n’est pas le seulà être sans mots, la vingtained’étudiants qui attendaient leverdict dans les corridors dupavillon Lamoureux semblaientdéaits.Pour Jean-François Landry,étudiant en droit civil, les évé-nements de dimanche soirn’ont pas de sens au niveau lé-gal. « Je pense qu’on s’est aper-çu que Tristan, on ne pouvaitle contredire que sur le ondet que pour gagner, pour airegagner Sarah Jayne King, ilallait attaquer la candidaturede Tristan sur la procédure,sur la orme et sur des points,qui à mon sens et à mon avispersonnel, n’avaient aucunelégalité d’attaque », a-t-il révéléquelques instants après l’an-nonce de la décision.M. Landry va plus loin enattaquant la légitimité des élusétudiants. « Les gens élus surle comité exécuti et certainsmembres du CA reçoivent uncertain montant pour les onc-tions où ils siègent. Malheureu-sement ils n’en auront jamaisassez pour acheter ce dont ilsont besoin, parce ce dont ils ontbesoin ne s’achète pas, alors jetrouve ça assez dommage », a-t-il conclu.
élections feuo
Ds lus mcos
 
AntOine tréPAnier
Dimanche dernier, après avoir vu lamajorité des membres du Conseil d’ad-ministration de la Fédération étudiantede l’Université d’Ottawa (FEUO voterpour la motion qui disqualiait TristanDénommée du poste de vice-présidentaux nances, certains membres du CAse sont dits « déçus », mais « pas surpris »de la conclusion de l’aaire.
La Rotonde
 en a rencontré quelques-uns.C’est Alexandre Chaput, vice-pré-sident aux activités sociales, qui aouvert le bal des insatisaits de la dis-qualication de M. Dénommée aprèsl’annonce des résultats. En sortant dela salle de réunion au pavillon Lamou-reux, M. Chaput semblait ébranlé parle résultat des appels des candidats. « Jesuis extrêmement déçu de tout ce quis’est passé aujourd’hui », a-t-il déclaré,vraisemblablement épuisé par les huitheures trente passées à l’intérieur de lasalle. « C’est très négati pour la Fédéra-tion étudiante », a-t-il rétorqué.Même son de cloche pour le prési-dent de la FEUO, Tyler Steeves, qui a vul’aaire Dénommée se conclure sur unenote sombre. « Je ne suis pas surpris,mais je suis absolument désappointé [dela disqualication de M. Dénommé] »,a-t-il dit. M. Steeves a lui-aussi dit que« tout ce qui s’est passé [dimanche] estnégati » pour la Fédération étudiante.Le président de la FEUO était d’ail-leurs entré en contact avec l’avocat de laFEUO, pour qu’il ore son aide aux élus,d’un point de vue légal, dans les appelsdes candidats des élections pour « évitertout problème juridique ».Le représentant de la Faculté des arts,Logan Ouellette, a pour sa part critiquéla division au sein du CA. « C’était beau-coup trop long. On aurait pu aire tousles votes en 20 minutes parce que toutle monde savait comment il allait voteravant même d’être entré dans la salle »,s’est-il indigné. « En ce moment, je nesuis pas très er d’être un représentantau Conseil d’administration », a-t-il ditermement.
Une bonne décision du CA
Pour Jason Benovoy, directeur généraldes élections, la décision nale du CAest acceptable, même s’il avait écarté lapossibilité de disqualier M. Dénom-mée durant la campagne électorale. « Jerespecte la décision du comité des élec-tions. Comme j’ai dit ce soir, je n’ai pasdit qu’il ne devait pas être disqualié, j’aijuste dit que quand j’ai pris la décision,c’est ce que je pensais », explique-t-il.Iain Brannigan, représentant de laFaculté des sciences sociales et membredu comité des élections, est évidem-ment satisait de la décision prise par leConseil. « Le CA a voté sur cette motion,et c’est ce qui arrive », a-t-il mentionné,vraisemblablement amusé.Questionné sur le conit d’intérêtsdans lequel il semblait se retrouver envotant sur les motis que le comité desélections avait amenés au CA plutôtque de s’être abstenu, M. Branniganest clair : « J’ai été élu sur le CA. Lesmembres du conseil m’ont élu pourque je siège sur le comité des élections,alors je ne pense pas avoir été dans unconit d’intérêts. » Il ajoute ne « pasavoir travaillé dans aucune campagne,alors il n’y a aucun conit d’intérêts ».
Tristan Dénommée, accompagné de son ancienne directrice de cam-pagne Reem Zaïa, n’a pas réussi à gagner sa cause devant le CA.
 
Photo de Mark Colletti

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->