Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Rapport National sur le développement humain: micro-entreprises, emploi et développement humain (PNUD-2010)

Rapport National sur le développement humain: micro-entreprises, emploi et développement humain (PNUD-2010)

Ratings: (0)|Views: 170|Likes:
Published by HayZara Madagascar
Dans ce cinquième rapport national sur le développement humain (RNDH) à Madagascar, le concept de développement humain est appliqué aux problèmes de l’emploi en général et au rôle des micro-entreprises à cet égard. Les travaux du rapport ont démarré avant la crise politique en cours ; de ce fait, l’importance du thème s’est vue renforcée au regard des effets délétères de la crise sociopolitique sur l’activité économique et l’emploi, surtout dans le secteur informel.

Par ailleurs, l’expérience internationale a montré qu’une croissance rapide a peu d’impact sur la réduction de la pauvreté sans une expansion du travail décent (création de plus et de meilleur emploi). Ainsi, sans emploi décent, la réduction de la pauvreté est illusoire, c’est d’ailleurs une des raisons à l’origine de l’introduction de la cible emploi dans l’objectif n°1 des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Le rapport montre qu’en dépit des progrès accomplis dans le domaine économique, le problème de l’emploi et du revenu issu de cet emploi reste d’actualité et nécessite la contribution et les engagements de tous. Il est également mis en exergue que l’éducation et la formation jouent un rôle important dans l’atteinte d’un meilleur emploi et d’un meilleur revenu à travers une augmentation de la productivité, et qu’une réflexion en profondeur sur les curricula de l’éducation et de la formation ainsi que sur les étapes et le choix des secteurs à développer est crucial.

Ce rapport paraît à point nommé, car la récurrence des crises politiques à Madagascar, consécutivement à des périodes de croissance plus ou moins soutenues, suscite des interrogations sur la capacité du système à promouvoir une politique de redistribution favorable aux pauvres, à travers l’emploi décent notamment.

En effet, une politique de développement efficace doit être axée sur l’amélioration des conditions et de la qualité de vie des pauvres pour qu’ils puissent participer à la croissance et bénéficier des fruits de celle-ci de manière équitable et durable. Autrement dit, il faudrait améliorer significativement les revenus des pauvres et cela ne peut se faire qu’à travers une plus grande création d’emplois générant des revenus pouvant extraire le travailleur et sa famille de la pauvreté de manière durable.
******************************************************************
PNUD - 2010
Equipe technique PNUD
Nicolas Kazadi
Fara Ravololondramiarana
Michèle Rakoto-Andrianaly
Comité de pilotage
Christian Ntsay, Représentant de l’OIT
Patrick Gilabert, Représentant de l’ONUDI
Nicolas Kazadi, Conseiller économique principal du PNUD
Equipe de consultants
Gérard Ravelomanantsoa, Directeur Général de l’INSTAT
Ida Rajaonera, Directeur Général Adjoint de l’INSTAT
Eric Rakotomanana, INSTAT
Tiaray Razafimanantena, INSTAT
Harivelo Rajemison, INSTAT
Patrick Randriankolona, INSTAT
Mamitiana Rasolofoson, INSTAT
Tahiana Randriantoandro, INSTAT
Jimmy Rajaobelina, INSTAT
Maminirina Ralaivelo, INSTAT
Dans ce cinquième rapport national sur le développement humain (RNDH) à Madagascar, le concept de développement humain est appliqué aux problèmes de l’emploi en général et au rôle des micro-entreprises à cet égard. Les travaux du rapport ont démarré avant la crise politique en cours ; de ce fait, l’importance du thème s’est vue renforcée au regard des effets délétères de la crise sociopolitique sur l’activité économique et l’emploi, surtout dans le secteur informel.

Par ailleurs, l’expérience internationale a montré qu’une croissance rapide a peu d’impact sur la réduction de la pauvreté sans une expansion du travail décent (création de plus et de meilleur emploi). Ainsi, sans emploi décent, la réduction de la pauvreté est illusoire, c’est d’ailleurs une des raisons à l’origine de l’introduction de la cible emploi dans l’objectif n°1 des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Le rapport montre qu’en dépit des progrès accomplis dans le domaine économique, le problème de l’emploi et du revenu issu de cet emploi reste d’actualité et nécessite la contribution et les engagements de tous. Il est également mis en exergue que l’éducation et la formation jouent un rôle important dans l’atteinte d’un meilleur emploi et d’un meilleur revenu à travers une augmentation de la productivité, et qu’une réflexion en profondeur sur les curricula de l’éducation et de la formation ainsi que sur les étapes et le choix des secteurs à développer est crucial.

Ce rapport paraît à point nommé, car la récurrence des crises politiques à Madagascar, consécutivement à des périodes de croissance plus ou moins soutenues, suscite des interrogations sur la capacité du système à promouvoir une politique de redistribution favorable aux pauvres, à travers l’emploi décent notamment.

En effet, une politique de développement efficace doit être axée sur l’amélioration des conditions et de la qualité de vie des pauvres pour qu’ils puissent participer à la croissance et bénéficier des fruits de celle-ci de manière équitable et durable. Autrement dit, il faudrait améliorer significativement les revenus des pauvres et cela ne peut se faire qu’à travers une plus grande création d’emplois générant des revenus pouvant extraire le travailleur et sa famille de la pauvreté de manière durable.
******************************************************************
PNUD - 2010
Equipe technique PNUD
Nicolas Kazadi
Fara Ravololondramiarana
Michèle Rakoto-Andrianaly
Comité de pilotage
Christian Ntsay, Représentant de l’OIT
Patrick Gilabert, Représentant de l’ONUDI
Nicolas Kazadi, Conseiller économique principal du PNUD
Equipe de consultants
Gérard Ravelomanantsoa, Directeur Général de l’INSTAT
Ida Rajaonera, Directeur Général Adjoint de l’INSTAT
Eric Rakotomanana, INSTAT
Tiaray Razafimanantena, INSTAT
Harivelo Rajemison, INSTAT
Patrick Randriankolona, INSTAT
Mamitiana Rasolofoson, INSTAT
Tahiana Randriantoandro, INSTAT
Jimmy Rajaobelina, INSTAT
Maminirina Ralaivelo, INSTAT

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Mar 23, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/06/2014

pdf

text

original

 
 
M I C RO E N T R E P R I S E S , E M P L O I E T D E V E L O P P E M E N T H U M A I N
1
PREFACE
Le concept de développement humain vise à placer l’homme au centre du développement, avec commeprincipal objectif d’améliorer sa qualité de vie et ses opportunités de choi. Il constitue l’ae principal de travaildu PNUD. Depuis 1990, année de la parution du premier rapport mondial sur le développement humain,plusieurs thèmes ont été abordés au niveau mondial, régional et au sein de chaque pays, faisant de ce rapportun outil de plaidoyer pour le Développement Humain, mais également un outil pour susciter un dialogue et
des débats an d’orienter les actions en vue du progrès du développement de l’individu. Dans ce cinquième
rapport national sur le développement humain (RNDH) à Madagascar, le concept de développement humainest appliqué au problèmes de l’emploi en général et au rôle des micro-entreprises à cet égard. Les travau durapport ont démarré avant la crise politique en cours ; de ce fait, l’importance du thème s’est vue renforcéeau regard des effets délétères de la crise sociopolitique sur l’activité économique et l’emploi, surtout dans lesecteur informel.Par ailleurs, l’epérience internationale a montré qu’une croissance rapide a peu d’impact sur la réduction dela pauvreté sans une epansion du travail décent (création de plus et de meilleur emploi). Ainsi, sans emploidécent, la réduction de la pauvreté est illusoire, c’est d’ailleurs une des raisons à l’origine de l’introduction dela cible emploi dans l’objectif n°1 des Objectifs du Millénaire pour le Développement.Le rapport montre qu’en dépit des progrès accomplis dans le domaine économique, le problème de l’emploiet du revenu issu de cet emploi reste d’actualité et nécessite la contribution et les engagements de tous. Ilest également mis en eergue que l’éducation et la formation jouent un rôle important dans l’atteinte d’un
meilleur emploi et d’un meilleur revenu à travers une augmentation de la productivité, et qu’une réexion en
profondeur sur les curricula de l’éducation et de la formation ainsi que sur les étapes et le choi des secteursà développer est crucial.Ce rapport paraît à point nommé, car la récurrence des crises politiques à Madagascar, consécutivement àdes périodes de croissance plus ou moins soutenues, suscite des interrogations sur la capacité du systèmeà promouvoir une politique de redistribution favorable au pauvres, à travers l’emploi décent notamment.
En effet, une politique de développement efcace doit être axée sur l’amélioration des conditions et de laqualité de vie des pauvres pour qu’ils puissent participer à la croissance et bénécier des fruits de celle-ci demanière équitable et durable. Autrement dit, il faudrait améliorer signicativement les revenus des pauvres et
cela ne peut se faire qu’à travers une plus grande création d’emplois générant des revenus pouvant etrairele travailleur et sa famille de la pauvreté de manière durable.Je forme le vif espoir que cette cinquième édition du rapport national sur le développement humain contribueraà enrichir les discussions et les débats sur l’amélioration de la politique de l’emploi, qu’elle accordera une plusgrande attention au secteur des micro-entreprises dont le rôle dans la création d’emploi n’est pas négligeable
et, enn, qu’elle contribuera de manière globale à l’amélioration des politiques de développement à Madagascar.
J’adresse mes félicitations et mes remerciements à toute l’équipe qui a participé à l’élaboration de ce rapport
qui, élaboré avec l’appui du PNUD, est l’expression libre de personnalités scientiques et techniques issues
des forces vives de la nation.
 
M I C RO E N T R E P R I S E S , E M P L O I E T D E V E L O P P E M E N T H U M A I N
2
MEMBRES DE L’EQUIPE CHARGEE DELA REDACTION DU RNDH 2010
Equipe technique PNUD
Nicolas KazadiFara RavololondramiaranaMichèle Rakoto-Andrianaly 
Comité de pilotage
Christian Ntsay,
Représentant 
de l’OITPatrick Gilabert,
Représentant 
de l’ONUDINicolas Kazadi,
Conseiller économique principal
du PNUD
Equipe de consultants
Gérard Ravelomanantsoa,
Directeur Général
de l’INSTATIda Rajaonera,
Directeur Général Adjoint 
de l’INSTATEric Rakotomanana, INSTAT
Tiaray Razamanantena, INSTAT
Harivelo Rajemison, INSTATPatrick Randriankolona, INSTATMamitiana Rasolofoson, INSTATTahiana Randriantoandro, INSTATJimmy Rajaobelina, INSTATMaminirina Ralaivelo, INSTAT
 
 
M I C RO E N T R E P R I S E S , E M P L O I E T D E V E L O P P E M E N T H U M A I N
3
SOMMAIRE
 
SOMMAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3LISTE DES TABLEAUx . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5LISTE DES GRAPHIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7LISTE DES CARTES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7SIGLES ET ACRONYMES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8VUE D’ENSEMBLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15CHAPITRE 1 :
CONCEPTS, DEFINITIONS ET APPROCHE METHODOLOGIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17
1.1. Concepts du développement humain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181.2. Concepts autour de la micro-entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
1.2.1. Essai de dénition de la micro-entreprise dans le cadre de l’étude
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181.2.2. Proposition de typologie des micro-entreprises pour le RNDH . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20CHAPITRE 2 :
LE DEVELOPPEMENT HUMAIN A MADAGASCAR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
2.1 Situation du développement humain national . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 222.1.1. Indicateur De Développement Humain (IDH) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 222.1.2. Disparités de genre dans le développement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
2.1.3. Indicateur sexos-pécique de développement humain (ISDH)
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 242.1.4. Indicateur de la participation des femmes (IPF) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 262.2. Indicateurs de développement humain selon les régions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 262.2.1. Indicateur du développement humain (IDH) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
2.2.2. Indicateur sexo-spécique du développement humain
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 272.2.3. Evolution des indicateurs de développement humain régionau entre 2005 et 2008 . . . . . . . . . . . 292.3. Analyse et évolution des composantes du développement humain à Madagascar . . . . . . . . . . . . . . 312.3.1. Indicateurs démographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 312.3.2. Evolution économique récente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 312.3.3. Evolution de la santé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 332.3.4. Evolution de l’éducation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 342.3.5. Evolution des conditions de vie de ménages au niveau national . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 352.4. Evolution de la pauvreté et de l’inégalité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 362.4.1. Evolutions de la pauvreté au niveau national . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 362.4.2. Evolution de la pauvreté au niveau des régions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41Conclusion et recommandations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44CHAPITRE 3 : PROBLEMATIQUE DE L’EMPLOI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 473.1. Situation sur le marché du travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 483.1.1. Caractéristiques de l’offre de travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 483.1.2. Structures de l’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 523.1.3. Conditions d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 533.2. Emploi et développement humain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 633.2.1. Croissance pro-pauvres et caractéristiques du marché du travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 633.2.2. Emploi et accumulation du capital humain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 643.2.3. Emploi et capital social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 663.2.4. Emploi et disparités du genre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 693.3. Micro-entreprises et transformation sur le marché du travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 703.3.1. Micro-entreprises et mobilité intersectorielle du travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 703.3.2. Contributions et capacités des micro-entreprises dans la création d’emplois . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->