Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le Leadership Organisationnel

Le Leadership Organisationnel

Ratings: (0)|Views: 296|Likes:
Published by Daname Kolani
le leadership un concept de plus en management.
le leadership un concept de plus en management.

More info:

Published by: Daname Kolani on Mar 27, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/05/2014

pdf

text

original

 
KOLANI.Daname
On appelle leadership
“le processus par lequel une personne influence les activitésd’un individu ou d’un groupe afin d’atteindre un objectif ou un but partagé”. Il serait 
important pour éclaircir cette notion de se demander à savoir : comment reconnaît-onun leader ? Comment procède-t-il ?
D’où
lui vient son pouvoir ? En quoi diffère-t-
il d’un
dirigeant ordinaire
? Et enfin quel est son apport dans la vie d’un groupe
?1.
 
Les caractéristi
ques d’un leader
:Le leadership est une notion assez complexe mais il a été énuméré quelquescaractéristiques communes aux leaders qui les distinguent des non-leaders :
-
Un leader est dynamique
, s’implique, témoigne d’un grand désir d’accomplissement 
et évolue avec son groupe.
-
Comme autre caractéristique un leader est honnête, ne craint pas de montrer sesfaiblesses et est doté
d’une forte
intégrité ce qui lui confère une confiance plus oumoins absolue de la part de ses subordonnées. De cette confiance, le leader peut parfois sacrifier une partie de son pouvoir pour déléguer des subordonnés.
-
Il est fait d’un grand désir de
diriger, de mener les autres et ne craignent pas
d’endosser les responsabilités.
 
-
Un leader est caractérisé par une assurance qui lui permet de convaincre les suiveursou subordonnés.
-
Il est doté d’une
intelligence
forte qui lui permet d’une part, de comprendre dessituations jugées complexes et d’autre part, de synthétiser des informations et d’en
déduire les implications pour en suite élaborer des décisions conséquentes efficaces.
Il fait preuve d’un grand calme face à un imprévu, il sait anticiper, donc
il est aussi fait 
d’une grande sagesse quant à la prise de décisions.
 
-
Les compétences professionnelles
sont l’une des qualités d’un leader, il comprend lesproblèmes, c’est grâce à son expérience, aux conclusions et aux leçons qu’il en tirequ’on dit qu’un leader est né de nouveau.
 2.
 
Les typologies de styles de leadership :
 
Selon les comportements, Kurt Lewin distingue trois styles
qu’on peut qualifier de
classiques ou traditionnels du leadership :
-
Le
style autocratique
:
le leader centralise l’autorité, impose ses méthodes,
prend des décisions unilatéralement.
-
Le
style démocratique
: le leader implique les subordonnés dans le processus deprise de décisions et délègue son autorité ; ce style peut être consultatif, si le
leader se contente de s’informer de l’opinion des collaborateurs et participatif s’il
leur laisse la latitude de contribuer au processus de décisionnel.
-
Le
style laisser-faire ou non-interventionniste
: ici les collaborateurs sont 
libres de prendre les décisions qu’ils jugent nécessaires et le leader se contenterad’en fournir les moyens en vue de leur accomplissement.
 
 
Blake et Mouton,
pour leur part analyse en terme de degré d’intérêt du leader
; selon
que l’intérêt soit tourner vers le personnel ou à la production
:
 
KOLANI.Daname
Intérêt pour les personnes
Faible
1
Moyen
5
Fort 
9
 
Intérêt pour la production 
Faible
1
 
Style laisser - faireStyleautocratique
Moyen
5
 
Style parcompromis
Fort 
9
 
Style socialStyle
d’
intégrateur
 
Robert House lui distingue quatre types de styles de leadership : - le style directif selon que le leader est orienté vers la tâche
le style bienveillant 
selon qu’il porte un
grand intérêt aux personnes
le style participatif 
le style orienté vers
l’accomplissement.
 
 
Comme autres styles de leadership, on distingue trois nouveaux styles de leadership :
-
le
style charismatique
 
(émise à l’origine par weber)
qui caractérise un leader enqui les collaborateurs voient des compétences et qualités extraordinaires ouhéroïques ;
-
le
style visionnaire
, le leader ici est capable de concevoir une vision réalistepour le groupe ;
-
le
style transactionnel
(Burns) qui consiste à stimuler et à orienter lessubordonnés en clarifiant les rôles et les tâches et pour finir
-
le
style transformationnel
(Burns) qui incite les collaborateurs à transcenderleurs intérêts personnel pour le bien de tous.3.
 
Les sources du pouvoir d
un leader :
La perception que les gens ont de la nature de l’autorité du leader (sa base de pouvoir)
va affecter de manière notable son efficacité. Un leader peut tirer son autorité de
différentes “sources de pouvoir” :
 -Le pouvoir
d’expertise
 
:
Le fait, pour le leader, de posséder une expertise, descompétences ou des connaissances
 
particulières lui
permet d’aider
le groupe et renforce son autorité.
 
-
Le pouvoir d’information
 
:
Le fait, pour le leader, de posséder desinformations
particulières ou d’y avoir accès lui permet d’aider
 
le groupe et renforce sonautorité. -Le pouvoir de référence
:
Ce pouvoir est fondé sur la personnalité du leader et 
le fait qu’il possède des traits de caractère
 
admirés. -Le pouvoir de légitimité
:
L’autoritédu leader est fondée sur la position qu’il occupe dans l’organisation. Plus sa position est 
 
élevée dans la hiérarchie, plus son pouvoir est grand. -Le pouvoir de récompense
:
L’autorité du leader est fondée sur sa capacité à donner des récompen
ses ou desrétributions,
 
honorifiques ou matérielles. Les subordonnés pensent qu’en lui obéissant 
ils obtiendront ce type de
 
récompense. -Le pouvoir de connexion :dans ce cas, le leader
est suivi par ses subordonnés parce qu’il est perçu comme étant en l
ien avec
 
Une
personne influente ou importante et capable de faire bénéficier le groupe de l’appui de
cette
 
Personne. -Le pouvoir de coercition
:
L’autorité est fondée sur la peur.
Tous les leaders peuvent opérer à partir de plusieurs bases de pouvoir, mais le leader
avisé change la base de pouvoir qu’il utilise en fonction de la situation et du niveau de
maturité de ses subordonnés.
 
KOLANI.Daname
4.
 
Analyse comparative et critique entre modèle traditionnel et moderne du leadership:
Les modèles traditionnels de leadership :
-
la théorie des traits de personnalité du leader
: elle est fondée sur l’identification des
caractéristiques personnelles de toutes natures censées distinguer les leaders des non-leaders.
-
Les théories des comportements de leadership : ensemble de théories fondées sur
l’identification des déterminants comportementaux qui distingue
nt les leaders efficacesdes leaders inefficaces. Ces théories analysent le style de leadership selon que lecomportement du leader soit orienté vers la production, soit aux personnes. On
distingue la théorie de l’université d’Ohio (structuration et considération) la théorie del’université de Michigan et pour finir la grille managériale de Blake et Mouton.
 
Les modèles modernes ou les théories par contingence :
- le modèle du leadership contingent de Fiedler
: théorie selon laquelle l’efficacité d’ungroupe dépend de l’adéquation entre d’une part les procédés d’interaction du leader
avec ses subordonnés et 
d’autre part le degré d’influence et de contrôle que lui confère
la situation. Pour Fiedler les facteurs de contingence sont au nombre de trois : - lesrelations interpersonnelles entre le leader et les membres du groupe
la structure destâches
le pouvoir lié à la position hiérarchique.-
la théorie de l’objectif 
- trajectoire de Robert House : selon House, il revient au leader
d’aider ses subordonnés à atteindre leurs objectifs, en leur donnant les instructions et en
les offrant le soutien nécessaires. Les variables de contingence sont 
d’
ordreenvironnemental
et d’ordre individuel
.- le modèle de la participation
: il permet de déterminer le degré d’implication
décisionnelle du leader suivant le type des situations.- la théorie du leadership situationnel de Paul Hersey et Kenneth Blanchard
: d’après
cette théorie le leader doit adapter ou ajuster son style de leadership au degré dematurité/autonomie de ses subordonnés.Il est 
d’
une évidence certaine que toutes ces théories énumérées ci-dessus
essayent d’expliquer ou du moins
de donner une approche globale du leadership. Mais
c’est la façon d’y procéder qui diffère d’un modèle à l’autre. Dans le modèle traditionnel
les auteurs tentent par les traits de personnalité et les comportements du leader
d’identifier les différents styles de leadership et d’en dégager les idéaux à adopter mais
le leadership est une notion assez complexe pour être adopter tel un standard ou unstéréotype. Né
anmoins l’adoption du modèle a réussit à certains d’autres ont échoué
; delà, avec les modèles modernes, a été émise la notion de situation ou de contingencepour expliquer le fait que le style de leadership à adopter ne dépend pas seulement 
d’une part de l’intérêt que porte un leader à l’égard de son personnel ou d’autre part del’engouement que ce dernier a pour la tâche ni même pas de ses traits de personnalitémais plutôt du degré d’influence et de contrôle que le confère la situation.
Ainsi le leader
d’un c
ô
té devrait s’adapter à la situation et d’un autre c
ôté tenir compte du niveau dematurité de ses subordonnés.5.
 
Analyse comparative entre le travail d’un manager et celui d’un leader
: (film à suivreTHE LAST CASTEL)

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Pier_de_Lug liked this
Leila Daoudi liked this
Daname Kolani liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->