Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
2Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
270_03302011

270_03302011

Ratings: (0)|Views: 1,051|Likes:
Published by elmoudjahid_dz

More info:

Published by: elmoudjahid_dz on Mar 29, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger —Tél. :(021) 73.70.81 —Fax :(021) 73.90.43 — 52
e
Année —Algérie :10,00 DA -France :1 €
LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE
25 Rabi’El Thani 1432 - Mercredi 30 Mars 2011 - N°14164 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287
 
La Conérencearicaine desministres del’Industrie(CAMI)dont la19
e
éditions’ouvre cematin àAlger, estun rendez-vousde concertation et d’échange surla situation des industries dans lecontinent et les méthodes de lesdévelopper.Instituée en 1975 en tant qu’ap-proche panaricaine coordonnéepour promouvoir le développe-ment industriel accéléré etdurable en Arique, la CAMI quise tient tout les deux ans dansun des pays membres de l’Unionaricaine (UA) sert de orum oùles dirigeants aricains et leurspartenaires se rencontrent pourdiscuter et examiner les avan-cées de l’industrialisation ducontinent.Son institution témoigne de laréafrmation collective, par lespays aricains, du rôle clé quel’industrie peut et devrait jouerdans le développement socioéco-nomique de l’Arique,selon undocument dont l’APS a obtenuune copie lors de la session desexperts chargés de la prépara-tion de l’ordre du jour de laréunion des ministres ari-cains de l’industrie les30 et 31 mars àAlger.La CAMI estormé de deuximportantsorganes :l’organelégis-latiet l’organe exécuti. Le premierest composé de la session minis-térielle qui est généralementprécédée d’une réunion duComitéintergouvernementald’experts (hauts onctionnairesdes ministères, notamment lesdirecteurs des départements ducommerce et de l’industrie) detous les Etats membres de l’UA.L’organe exécuti ou le bureaude la CAMI est composé, quant àlui, de cinq représentants démo-cratiquement élus, qui sont àl’origine des ministres,plus un membre de droit.Au début, l’organisation de laCAMI était entièrement sous ladirection de l’ONUDI jusqu’en2006, année où elle a étéconfée à l’UA par un mémo-randum d’entente signé lamême année au Cairelors de la CAMI-17.La CAMI d’Algerporte sur lethème de la''Promotion dela compéti-tivité desindus-triesaricaines par l’augmentationet l’amélioration de la valeurajoutée''.Quelque 300 onctionnaires etexperts aricains prendrontpart à cette maniestationcontinentale organiséepar l’Algérie en colla-boration avecl’ONUDI et l’UA.
FOOTBALL
 
SANTÉ
 
Météo
PÉTROLE
Le Br
 
entà 115,32dollarsle baril
MONNAIE
L'euroà 1,4
 
08dollar
21à Alge
 
r27°à Ouargla
 
Championnat ProessionnelLigue 1(17
e
journée)
 
L’ASO Chlemet les voiles
Les problèmespsychologiquesdans l’enance ontun impact durable
Jusqu’où irala coalition ?
La conérence sur la Libye s’achèvesur une "large adhésion" de lacommunauté internationaleà l’action de la coalition
 
APN
La 19
e
Conérence aricaine des ministres de l’Industrie (CAMI)s’ouvre ce matin au Palais des nationsBenmeradil’a annoncé hier
 
1100
milliards de dinarspour relancer le secteurindustriel public
300 participantsau rendez-vous d’Alger
Des députés soulignentla nécessaire révisiondu systèmede sécurité sociale
 
CONFÉRENCE DE LONDRES SUR LA LIBYE
P. 17P. 31P. 3P. 32P. 18
P. 4
 
21° à Alger,35° à In Salah
Surlesrégionsnord,letempsserapassagèrementnuageuxaujourdhui,avecueluespluies,notammentsurlesrégionsdel'Estoùl'onnoteralocalementuneactivitépluvio-orageuseassezmaruée,annonceledernierbulletindelOfficenationaldelamétéorologie..Lesventsserontengénéralmodérés(20/40Km/h)desec-teurouestànord-ouest.Lamerserapeuagitéeetlocalementagitée.DanslesrégionsduSuddupays,letempsserapartielle-mentnuageux,aveclocalement,ueluespluiessurlenordSahara.Lesventsserontengénéralmodérés,aveclocalement,dessoulèvementsdesable.Lestempératures(maximales-minimales)prévuesaujour-dhuiserontcommesuit:Alger(21°-9°),Oran(22
o
-9
o
),Annaba(17
o
-9
o
),Tlemcen(21
o
-6
o
),Constantine(14
o
-6
o
),Batna(15
o
-4
o
),Chlef(21
o
-9
o
),Tiaret(16
o
-3
o
),Béchar(27
o
-12
o
),Ghardaïa(24
o
-12
o
),ElOued(26
o
-12
o
),Tamanrasset(31
o
-16
o
),Djanet(33
o
-17
o
),Adrar(33
o
-14
o
),InSalah(35
o
-18
o
)etTindouf(35
o
-17
o
).
Météo
EL MOUDJAHID
2
Mercredi 30 Mars 2011
Le ministre de la Santérappelle aux paramédicauxque leurs doléances ont été"acceptées"
Les revendications formulées par les personnelsparamédicaux, en février dernier lors d'une grève, ont été"toutes acceptées" et tout nouvel arrêt de travail serait alorsinjustifié, a déclaré hier à Alger, le ministre de la Santé, dela population et de la réforme hospitalière,M. Djamel Ould Abbès.
Association Iqraa’
Sessions de formationau profit des jeunes de moinsde 35 ans
Dans le cadre de l’accord signé avec le ministère de laJeunesse et des Sports concernant la formation d’animateursde jeunes, dont l’âge ne dépasse pas 35 ans, l’associationnationale Iqraa’organise depuis le 27 mars dernier, dessessions de formation à travers l’ensemble du pays, assuréespar les membres de son bureau national. Selon lecommuniqué de l’association, la première session a débutésamedi dernier à l’école primaire Takoucht Ali de Tizi Ouzou.
British Council
Conférence nationalesur l’enseignementde la langue anglaise
L’école « British Council » organise aujourd’hui et demain àAlger la conférence nationale sur l’enseignement de la langueanglaise « Speak Up », destinée aux inspecteurs etenseignants algériens. Elle sera animée par des experts de «British Council » ainsi que des spécialistes algériens etinternationaux de l’enseignement de l’anglais. La cérémonied’ouverture, prévue ce matin, à partir de 9 h 30, à l’hôtel d’ElBiar, sera présidée par l’ambassadeur de Grande-Bretagne àAlger, Martyn Roper.
Ce matin, à 10 heures, à Annaba
Conférence de pressede l’UGCAA
Le siège du bureau de l’Union générale des commerçants etartisans algériens (UGCAA) d’Annaba, sis 02 rue Tandjoub(face au café du Peuple), abritera aujourd’hui à 10 heures, uneconférence de presse sur les dispositifs relatifs au secteurcommercial et aux opportunités d’emploi. Selon le communi-qué de l’UGCAA, cette conférence se tient dans le cadre de laconférence régionale des wilayas de l’Est algérien, portant surle programme national des assises du secteur commercial etéconomique.
Médéa
R
encontre nationale surl’application des TIC dans lavulgarisation agricole
Le siège du centre de formation et de vulgarisation agricolede Médéa (CFVA) abritera les 30 et 31 mars courant, une ren-contre nationale sur le thème : « Application des TIC pour lerenforcement des liens, de la coordination et des services devulgarisation ». Selon le communiqué, cette rencontre estorganisée par le ministère de l’Agriculture et duDéveloppement rural, dans le cadre du programme de renfor-cement des capacités humaines et d’assistance technique(PRCHAT).
Ce matin, à 10 h
Table ronde sur le phénomènedu divorce
Une table ronde sera organisée ce matin à 10 heures, au centre depresse d’
El Moudjahid 
sur le divorce, en tant que phénomène social encourbe ascendante, sa nature et les mesures prises pour en réduireles effets.
Ce matin, à 8 h 45, à Ben Aknoun
Ghoul inspectele projetde la2
e
rocadesud d’Alger
Dr Amar Ghoul, ministre desTravaux publics, effectuera ce matin,à partir de 8 h 45, une visite de travail et d’inspection au pro-jet structurant de la 2
e
rocade sud d’Alger, précisément auxdeux derniers tronçons Birtouta- Meftah et Khemis ElKhechna- Boudouaou.
NoureddineMoussaà Biskra
M. Noureddine Moussa, ministrede l’Habitat et de l’Urbanisme, effec-tuera aujourd’hui une visite de travailet d’inspection dans la wilaya deBiskra, au cours de laquelle il s’enquerrera de l’état d’avan-cement des divers programmes relevant de son secteur, avantde présider une cérémonie de remise des clés à 388 bénéfi-ciaires de logements sociaux participatifs (LSP), en présen-ce des responsables et des élus locaux.
Demain, après-midi,au siège du ministère del’Energie et des Mines
Séminaire sur la recherche- développement dans lesénergies renouvelables« La recherche développement pour la mise en œuvre duprogramme des énergies renouvelables et de l’efficacitéénergétique », tel est le thème d’un séminaire qui s’ouvrirademain 31 mars, à 14 heures, au siège du ministère del’Energie et des Mines.
Ce matin, à 9 h 30,au muséedu MoudjaheddeTizi-Ouzou,
Hommage auxchouhada dumois de mars
Un vibrant hommage sera rendu aux glorieux chouhada de laRévolution de Novembre, tombés au champ d’honneur au mois de mars, ce matin à 9 h 30, au musée du Moudjahed de Tizi- Ouzou, à travers lacélébration du 50
e
anniversaire du commandant Mohamed Aghri, dit « SiMoh Saïd Ouzeffoun », mort le 31 mars 1961.Organisée par l’association Machaâl Echahid, en coordination avec lebureau de wilaya de l’ONM et le musée du Moudjahed de la région, cetterencontre permettra aux chercheurs universitaires, historiens et aux com-pagnons d’armes du glorieux chahid d’évoquer les grandes batailles de laWilaya III historique et les nombreux chouhada, morts les armes à lamain, durant ce mois de mars.
Cematin,à8h30,àlAPN
JournéeparlementairesurlaccorddassociationentrelAlgérieetlUE
«LaccorddassociationentrelAlgérieetlUnionEuropéenneetsonimpactsurléconomienationale»telestlintituléexactdelajournéepar-lementairequisouvriracematinà8h30ausiègedelAssembléePopulaireNationalesouslaprésidenceduPr.AbdelazizZiari.PlusieursspécialisteschercheursuniversitairesetDGdentrepriseséconomiquesnotammentsontattendusàcettemanifestationorganiséeparlacommissiondesaffaireséconomiquesdudéveloppementdelin-dustrieducommerceetdelaplanificationrelevantdelAPN.
Aujourd’hui, de midi à 13 heures,à la Radio nationale,
Noureddine Moussa,invité de l’émission« Tahaoulat » de la Chaîne 1
M. Noureddine Moussa, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, sera l’in-vité de l’émission « Tahaoulat », diffusée par la Chaîne 1 de la Radio nationa-le, aujourd’hui, de midi à 13 h.Les nouvelles formules d’acquisition de logement promotionnel aidé et lavente par facilités au profit des jeunes, sont les principaux points soumis àdébat, lors de cette émission animée par notre consoeur Bariza Berrezag.
Ce matin à 10 h à l’APN
8 questionsà 4 ministres
L’Assemblée populaire nationale reprend ses travauxaujourd’hui, en consacrant sa séance plénière de ce matin, à 10 heures, aux questions orales. Selon le communiqué del’institution, 8 questions seront adressées à cette occasion àquatre départements ministériels concernés, en citant lesministères desAffaires religieuses et duWakfs, duTourismeet de l’Artisanat, l’Energie et les Mines, notamment.Avec 594 avions exploités, 244 destinations, 71,4 millions de passagers et un chiffre d’af-faires de 21 milliards d’euros, le groupeAir France KLM est aujourd’hui un leader mondial dutransport aérien.Ala faveur d’une conférence de presse organisée lundi dernier au Sofitel, la com-pagnie française a présenté son programme Eté 2011 au départ d’Algérie, lequel propose 4 volsquotidiens vers le Hub de Paris Charles De Gaulle et un vol quotidien vers Marseille. Les horairespratiqués à cet égard par Air France permettent également d’assurer des correspondances avecplusieurs villes dans le monde comme Montréal, Shanghai, Pékin, Washington. Dans ce contexte, les représentants de la société ont annoncé le lancement de tarifs promotionnels au départ d’Algervers plusieurs destinations, en citant l’exemple du billet vers Montréal, fixé à 84 000 dinars TTC, àbord de l’avion A380. D’autres informations relatives au développement croissant de cette compa-gnie ont été présentées à cette occasion, à l’instar de l’intégration d’Air France à l’alliance aérien-ne internationale SkyTeam qui permet aux clients d’avoir accès à un réseau mondial, bénéfi-ciant de plus de destinations, de fréquences et de connectivité.
La compagnie "Aigle Azur" vaassurer l’été prochain une desserteaérienne entre l’Euro-Airport Bâle-Mulhouse (France) et l’aéroport deBejaia "Abane Ramdane-Soummam",a-t-on appris hier, auprès de ladirection de wilaya des transports. Sonprogramme de vol, étade juin àseptembre, sera assuré par un avion detype "Airbus A320", avec une rotationd’une fois par semaine, a-t-on précisé.L’ouverture de la ligne intervient enréponse à une demande pressanted’associations d’émigrés installés dansle Haut-Rhin et qui offrent un potentielde voyageurs de plus de 36.000personnes immatriculées au consulatd’Algérie à Strasbourg, a-t-on ajouté.Son intérêt, y voit-on, se mesure enterme de réduction de désagréments etde coûts pour les voyageurs, cesderniers étant contraintstraditionnellement à transiter par Parisou Lyon pour pouvoir se rendre aupays. Les responsables de l’aéroport deBejaia, bien que n’ayant pas reçu, à cetitre, la notification officielle se disent"prêts" à faire face au complémentd’activités que cette ligne va générer."L’Aéroport de Bejaia, traitequelque 200.000 voyageurs par analors qu’il dispose d’une capacité de500.000 voyageurs. Il est sous-utiliséet l’ouverture de nouvelles lignes nepeut que nous réjouir", a souligné, àcet égard, son directeur, M. Kerrouche.Dans la perspective d’agrémenterl’accueil des voyageurs, beaucoupd’améliorations seront apportéesdurant la période estivale, a-t-ilindiqué, évoquant notammentl’inauguration d’un nouveau systèmed’affichage et d’information,l’introduction d’équipements desonorisation et de climatisation plusadaptés ainsi qu’un renfort en chariotsà bagages.
Japon:Lebilansalourdit
11.063mortset17.258disparus
LebilanprovisoireduséismesuividutsunamiquiontfrappéleJaponle11marss'estalourdià11.063mortset17.258disparusaannoncéhierlaPolicenationale.Unprécédentbilandonnéparlamêmesourcefaisaitétatde10.804mortset16.244disparusLeséismedemagnitude9quiaravagélenord-estduJaponle11marsencoursestleplusmeurtrieràavoirfrappél'archipeldepuis1923lorsqu'untremblementdeterreàTokyoavaitfaitplusde142.000morts.Legouvernementaestiméquelecoûtéconomiquedescatastrophesdu11marsdanslesseptpréfectureslesplustouchéesdupayspourraits'éleverà309milliardsdedollarsaméricainsalorsqueplusde12.250habitationsontétédétruitestotalementoupartiellement.
Aigle Azur ouvre unedesserte entre Bejaiaet Mulhouse (France)
AirFranceprésentesesnouveauxtarifspromotionnelssurlinternational
 
EL MOUDJAHID
3
Mercredi 30 Mars 2011
N
ation
L
Assembe populairenationale a repris hier matinses travaux, lors d’uneance plénre présidée parAbdelaziz Ziari, président, consacréeà la présentation au débat général duprojet de loi modifiant et complétantla loi n°83-11 du 2 juillet 1983relative aux assurances sociales dontl’exposé des motifs a été soumis audébat par le ministre du Travail, del'Emploi et de la Sécurité sociale,Tayeb Louh. La séance s’est dérouléeen présence du ministre des Relationsavec le Parlement, Mahmoud Khedri.Dans son exposé des motifs, leministre a expliqué que ce projet deloi est initdans le cadre del'adaptation du dispositif législatif relatif à la curité sociale auxévolutions socio-économiques queconnaît le pays et de la mise en œuvredu programme de réformes dusystème national de la sécurisociale. Le projet de loi, articuautour de 32 articles, intervient dansle cadre de l’adaptation du dispositif législatif relatif à la sécurité socialeet aux évolutions socioéconomiquesdu pays tout en apportant lesinstruments de la mise en œuvre desréformes sociales en matière desécurité sociale. Il comprend troisaxes principaux traitant del'amélioration de la qualité desprestations, de la modernisation ainsique de la préservation des équilibresfinanciers du système de la sécuritésociale afin de garantir sa pérennitéavec ses principes fondamentauxactuels basés sur les principes de larépartition et de la solidarité.Au plande l'amélioration de la qualité desprestations, le projet de loi prévoit,notamment, l'élargissement duchamp d'application des conventionsauxquelles peuvent souscrire lesorganismes de la sécurité socialedans le cadre de la généralisation dusystème du tiers payant et quiintègrent l'ensemble des prestatairesde soins et des services liés à cessoins. Concernant la modernisationde la sécurité sociale, il convient derappeler que la loi n° 83-11 du 2juillet 1983 relative aux assurancessociales a connu des réaménagementsimportants en 2008 à travers la loin°08-01 du 23 janvier 2008 qui aintroduit les dispositions sur lesystème de la carte électronique del'assuré social (Chifa). Donc en vertude ce présent projet de loi, denouvelles procédures ont étéintroduites dans le domaine desassurances sociales concernantl’utilisation des nouvellestechnologies de l'information et de lacommunication(TIC) et le systèmeChiffa dont les objectifs sont lapromotion de la qualité des soins etla rationalisation des dépenses desanté. S'agissant de la préservationdes équilibres financiers du systèmenational de la sécurité sociale, leprojet de loi prévoit deux types demesures visant l'amélioration desressources de la sécurité sociale et lerenforcement et la rationalisation desdépenses, notamment celles del'assurance maladie. Dans sonallocution, le rapporteur de lacommission de la santé, des affairessociales, du travail et de la formationprofessionnelle de l'APN, SlimaneSaâdaoui, a, donné sa lecture duprojet de loi en relevant que lesdispositions contenues dans le textede loi visent la poursuite etl’élargissement des réformes en coursdans le secteur de la sécurité sociale.Pour plus d’adaptation desdispositions du projet de texte aucontexte actuel, la commission,prévoit une série d’amendementsdans le fond et la forme. Les débatsqui enregistrent 35 interventions sesont focalisés sur la modernisation dusystème des assurances sociales, lefinancement des caisses nationales enrapport avec les assurances, larationalisation de la gestion et autresinterrogations se rapportant aux tarifsdes consultations, des nomenclaturesdes médicaments à rembourser ouencore des questions touchant auxpharmacies. Les travaux sepoursuivront aujourd’hui à la faveurd’une journée d’étude parlementaireportant sur la problématique del’accord d’association entre l’Algérieet l’Union européenne et son impactsur l’économie nationale.
Houria A.
Reprise des séances plénières
Examenduprojetdeloisurlesassurancessociales
L
e projet de loi modifiant etcomplétant la loi n°83-11 du2 juillet 1983 relative auxassurances sociales, présenté hier, àl'Assemblée populaire nationale(APN), s'inscrit dans le cadre de lamise en oeuvre du programme deréformes du système national desécurité sociale.Le programme comprend troisprincipaux axes : l'amélioration de laqualité des prestations, la moderni-sation ainsi que la préservation deséquilibres financiers du système desécurité sociale aux fins de garantirsa pérennité.En matière d'amélioration de laqualité des prestations, le projet deloi prévoit l'élargissement du champd'application des conventions aux-quelles peuvent souscrire les orga-nismes de sécurité sociale dans lecadre de la généralisation du systè-me du tiers payant, qui intègrentl'ensemble des prestataires de soinset de services liés aux soins.Le projet de loi prévoit égale-ment le maintien de l'accès gratuitdes assurés sociaux et de leursayants droit aux établissementspublics de santé dans le cadre de lacontractualisation des soins dans leshôpitaux.Il s'agit aussi de la couverture desfrais d'hospitalisation dans les éta-blissements publics de santé des per-sonnes assurées sociales ou ayantsdroit d'assurés sociaux ne remplis-sant pas les conditions d'ouverturede droit aux prestations en nature enmatière d'assurances sociales par lefonds d'aide et de secours.Concernant la modernisation dela sécurité sociale, il convient derappeler que la loi n° 83-11 du 2juillet 1983 relative aux assurancessociales a connu une évolutionimportante en 2008, à travers la loin° 08-01 du 23 janvier 2008, qui aintroduit les dispositions relatives ausystème de la carte électronique del'assuré social Chifa.Aussi, le présent projet de loiintroduit de nouvelles procéduresdans le domaine des assurancessociales utilisant les nouvelles tech-nologies d'information etde com-munication et le système Chifa, dontles objectifs sont la promotion de laqualité des soins et la rationalisationdes dépenses de sanà traversnotamment le développement de latélétransmission des documents deremboursement des frais de soins desanté et la téléconsultation à distancedes historiques de consommationdes soins.S'agissant de la préservation deséquilibres financiers du systèmenational de sécurité sociale, le pro-jet de loi comporte deux types demesures visant l'amélioration desressources de la sécurité sociale et lerenforcement et la rationalisationdes dépenses, notamment celles del'assurance maladie.S'agissant de l'amélioration desressources visant le renforcementdu financement du système nationalde sécurité sociale, il convient desouligner notamment que le princi-pe de sources additionnelles, autresque les cotisations, est confirmé,après la mise en œuvre des pre-mières mesures à travers la loi definances de 2010.Ces mesures permettront d'aug-menter la capacité de financementdes soins de santé du système natio-nal de sécurité social et, par consé-quent, d'augmenter ses capacitésd'amélioration de la qualité des pres-tations en faveur des citoyensConcernant la rationalisation desdépenses de l'assurance maladie, leprojet de loi intègre des dispositionsportant sur l'amélioration descontrôles administratifs et médicauxdans le cadre du renforcement de lalutte contre les abus et fraudes mul-tiformes dans le domaine des assu-rances sociales.Il prévoit également de nouvellesmesures relatives à l'indemnisationdes arrêts de travail, notamment àtravers l'obligation de notificationaux employeurs concernés des déci-sions relatives à l'indemnisation desarrêts de travail, qui incombera auxorganismes de sécurité sociale.Cette procédure vise à dissuaderles travailleurs qui utilisent lesarrêts de travail de complaisancepour des raisons autres que cellesliées à la maladie, et ce, au détri-ment notamment de la sécurisociale et des entreprises publiquesnationales.Le texte aborde, en outre, lesconditions de prise en charge dessoins de santé et les formalités detransmission des dossiers médicauxà l'organisme de sécurité sociale,dont l'application a été élargie auxprestataires de soins en raison de laperspective de généralisation de lacarte Chifa.Dans ce cadre, la possibilité desanctions prévues à l'encontre desassurés sociaux qui ne respectent pasles délais fixés et qui mettent l'orga-nisme de sécurité sociale dans l'in-capacité d'exercer son contrôle estégalement élargie aux prestatairesde soins.Enfin, le projet de loi procède àl'adaptation des dispositions de laloi 83-11 du 2 juillet 1983 en vued'une redéfinition équitable du mon-tant minimum de l'indemnité journa-lière au taux de 100 % en fonctiondu contrat de travail, une meilleureorganisation du contrôle médicalexercé par le médecin conseil del'organisme de sécurité sociale etune clarification du concept des rela-tions contractuelles entre les orga-nismes de sécurité sociale et les éta-blissements publics de santé.
Le projet de loi relatif aux assurances sociales s'inscrit dans le cadre de la réforme de la sécurité sociale
L
es conditions d'applicationdes nouvelles mesures gou-vernementales en matière decréation de micro-entreprises sont entrain d'être mises en place danstoutes les structures locales del'Agence nationale de soutien à l'em-ploi de jeunes (ANSEJ), a-t-onappris auprès de cette Agence. Cesannexes s'emploient, pour commen-cer, à réorganiser les conditionsd'accueil afin d'améliorer la prise encharge des flux très importants dejeunes promoteurs, a assuré à l'APSM
me
Samira Djaider, chef du départe-ment de l'accompagnement et de laformation à l'ANSEJ. C'est ainsi quepour mieux informer et orienter lespostulants sur les nouvelles mesuresrelatives aux dispositifs d'emploi desjeunes, des supports de communica-tion diversifs (prospectus,dépliants...) expliquant ces mesuresont été distribués dans les 48antennes et 70 annexes de l'Agenceopérationnelles à l'échelle nationale,a-t-elle ajouté.A l'accueil, ce sont des diplômésde l'enseignement supérieur et de laformation professionnelle qui ont étéplacés dans certaines annexes del'ANSEJ par le biais du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle(DAIP).Cette insertion, explique-t-on,vise à consolider les moyenshumains chargés d'assurer l'accom-pagnement des jeunes promoteurs del'ANSEJ bénéficiaires de nouvellesmesures sur l'emploi.L'ANSEJ avait lancé, il y a deuxmois, un programme de formationau profit de ses agents chargés del'accueil et de l'orientation. Cetteformation est encadrée par l'Institutinternational de communication(IICOM). D'autre part, la conventiontripartite regroupant les représen-tants de l'ANSEJ, des banques et duFonds de garantie a été revue derniè-rement pour adapter ses clauses aucontenu des nouvelles mesures.M
me
Djaider a aussi affirmé quetoutes les activités gelées auparavantétaient actuellement ouvertes auxjeunes pour la création de leursmicro-entreprises, et qu'unedémarche était entreprise en vued'alléger les dossiers administratifsrelatifs à la création de ce type d'en-treprise. M
me
Djaider a affirmé quetous les promoteurs ayant déposéleurs dossiers de projets d'activités àl'ANSEJ, avant le 6 mars, et quin'avaient pas bénéficié de prêts nonrémunérés (PNR) de l'Agence avantcette date étaient concernés par lesnouvelles mesures sur l'emploi.Les conditions et le niveau d'aideapportée auxjeunes promoteurs ontété fixés par un décret exécutipublié au Journal officiel.Selon ce texte, le seuil minimumdes fonds propres des jeunes promo-teurs dépend du montant de l’inves-tissement de création ou d'extensionprojeté.Il est fixé à 1% du montant glo-bal de l'investissement lorsque celui-ci est inférieur ou égal à 5 millionsde dinars, et à 2% du montant del’investissement lorsque celui-ci sesitue entre 5 millions de dinars et 10millions de dinars. Le montant desprêts, variant en fonction du coût del’investissement, est fixé à 29% ducoût global de l’investissementlorsque celui-ci est inférieur ou égalà 5 millions de dinars, et à 28% ducoût global de l’investissementlorsque celui-ci est situé entre 5 mil-lions de dinars et 10 millions dedinars. Des prêts non rémunérés sup-plémentaires de 500.000 DA desti-nés à l’acquisition de véhicules pourl'exercice de l'activité ou pour laprise en charge du loyer du localdestiné à la création de cabinetsgroupés médicaux, d’auxiliaires dejustice, et d’expertise comptablepeuvent être accordés, selon le texte.Outre les avantages prévus par lalégislation en vigueur, les jeunespromoteurs bénéficient d’une bonifi-cation des taux d’intérêt fixée à 80%du taux débiteur pour les investisse-ments réalisés dans les secteurs del’agriculture et de la pêche, duBTPH ainsi que de l’industrie detransformation.Elle est fixée à 60% du taux débi-teur appliqué par les banques au titredes investissements réalisés danstous les autres secteurs d’activités.Lorsque les investissements sontsitués dans les wilayas des hauts-plateaux et du Sud, les bonificationsprévues sont portées respectivementà 95% et à 80% du taux débiteur.
Les structures locales de l'ANSEJ se dotent des moyens d'appliquer les nouvelles mesures sur l'emploi
APN
Quelque 80 journalistes des sec-teurs public et privé se sont ras-semblés hier à Alger pour débattred'une plate-forme de revendicationssociales et professionnelles qu'ilsenvisagent de soumettre aux autori-tés et parties concernées.Répondant à une initiative dejournalistes appelée "Initiativenationale pour la dignité de la pres-se", les personnes rassemblées à lamaison de la presse Tahar-Djaoutentendent adresser leur canevas derevendications, samedi prochain,au Premier ministre, au ministre dela Communication, aux présidentsdes Groupes parlementaires et auxdirecteurs de publication des entre-prises de presse nationales.Les participants, dont c'est lesecond rassemblement après celuide samedi dernier, ont convenu dese rencontrer à nouveau samediprochain, sur les mêmes lieux, pourdésigner les délégués des diffé-rentes journaux appelés à remettrela plateforme de revendications.Un coordinateur provisoire del'initiative sera également désignélors de la même réunion, selon unjournaliste qui fait partie du groupeà l'origine de cette action entrepri-se, au départ, à travers le réseausocial facebook. Ce journaliste aestimé nécessaire de bien encadrerle mouvement afin d'éviter lesdérapages pouvant surgir à l'avenir,citant, à ce titre, une "fausse" infor-mation publiée dans un quotidiennational, selon laquelle "le départde l'actuel ministre de laCommunication" figure parmi lesrevendications des initiateurs."L'initiative ne vise aucun respon-sable", a-t-il dit à ce sujet, tout enconsidérant qu'il s'agit d'une"réflexion d'un journaliste qui n'en-gage pas tous les journalistes pré-sents lors du sit-in de samedipassé". Les participants ont enfininsisté sur la nécessité de pour-suivre la campagne de sensibilisa-tion et de mobilisation au sein de lacorporation.Ils réclament notamment la pro-mulgation d'un nouveau statut par-ticulier du journaliste, l'ouvertured'un "débat officiel" avec la pressealgérienne, la création d'un Conseilsupérieur de l'information, la réacti-vation du Conseil de l'éthique et dela déontologie, la dépénalisation dudélit de presse, ainsi que l'adoptiond'une grille de salaires nationale quisoit "digne du métier de journalis-te".
Des journalistes des secteurs public et privé débattentd'une plate-forme de revendications
Ph. : Nacera

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->