Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
CCI du Gers - Guide teletravail 2011

CCI du Gers - Guide teletravail 2011

Ratings: (0)|Views: 141 |Likes:
Published by SohoSoloGers
Guide

L

l

e

G

U

I

D

E

d

u


Télétravail
nouveau mode d’emploi à destination des entreprises, de leurs salariés et des indépendants.

A

V

A

I

www.zevillage.net
UE/EU - FEDER ERDF

zevillage

introduction

Télétravail

point sur le télétravail
a-chiffres-clés b-loi et réglementations c-bénéfices du télétravail d-risques du télétravail

nouveau mode d’emploi

c’est quoi le télétravail ?
a-définitions (salariés, indépendants) b-métiers concernés c-mobilité ou distance
Guide

L

l

e

G

U

I

D

E

d

u


Télétravail
nouveau mode d’emploi à destination des entreprises, de leurs salariés et des indépendants.

A

V

A

I

www.zevillage.net
UE/EU - FEDER ERDF

zevillage

introduction

Télétravail

point sur le télétravail
a-chiffres-clés b-loi et réglementations c-bénéfices du télétravail d-risques du télétravail

nouveau mode d’emploi

c’est quoi le télétravail ?
a-définitions (salariés, indépendants) b-métiers concernés c-mobilité ou distance

More info:

Published by: SohoSoloGers on Apr 06, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/24/2014

pdf

text

original

 
Guide
Télétravail
nouveau mode d’emploià destination des entreprises,de leurs salariés et des indépendants.
 
UE/EU - FEDER ERDF
zevillage
www.zevillage.net
le GUIDE du TéléTRAVAIL
 
3
Télétravail
nouveau mode d’emploi
 
introduction
a-
chiffres
-
clés
b-
loi
 
et
 
réglementations
c-
bénéfices
 
du
 
télétravail
d-
risques
 
du
 
télétravail
 
point
 
sur
 
le
 
télétravail
a-
définitions
(
salariés
,
indépendants
)
b-
métiers
 
concernés
c-
mobilité
 
ou
 
distance
 
c’
est
 
quoi
 
le
 
télétravail
?
a-
les
 
salariés
b-
les
 
indépendants
 
c
omment
 
se
 
mettre
 
au
 
télétravail
?
a-
 
télétravailler
?
b-
quels
 
équipements
?
c-
philosophie
:
travailler
 
avec
 
d
autres
 
à
 
distance
 
c
omment
 
s
organiser
?
a-
la
 
tendance
:
always
 
connected
 
et
 
cloud
 
computing
(
explications
)
b-
pour
 
communiquer
(s
kype
 
le
 
pivot
 
de
 
votre
 
téléphonie
, g
mail
, b
uzzee
)
c-
pour
 
travailler
 
en
 
réseau
(g
oogle
d
ocs
, d
ropbox
, g
oogle
 
agenda
, z
oho
, d
im
-d
im
)
d-
améliorer
 
sa
 
productivité
(d
oodle
, e
vernote
, p
rezi
)
e-
gérer
 
son
 
activité
(
facturation
 
en
 
ligne
 
i
s
criba
,
compta
 
en
 
ligne
 
e
-
tag
)
f-
se
 
former
 
et
 
de
 
faire
 
aider
(w
engo
, s
parkangels
)
g-
s
informer
 
et
 
veiller
(n
etvibes
,
i
g
oogle
)
h-
organiser
 
des
 
événements
(a
miando
, 1001
salles
)
i-
assurer
 
sa
 
promotion
(J
imdo
, w
eebly
, g
oogle
 
sites
, s
nipemail
, o
oprint
)
j-
vendre
 
en
 
ligne
(J
imdo
, 42
stores
)
k-
se
 
faire
 
connaître
 
dans
 
les
 
réseaux
 
sociaux
(f
acebook
, t
witter
,
réseaux
 
professionnels
)
l-
divers
 
l
es
 
outils
 
du
 
télétravailleurw
ebographie
b
ibliographie
e
xemples
 
d
avenant
 
au
 
contrat
 
de
 
travail
 
et
 
d
accords
 
d
entreprise
 
Annexes
 
45
E
n France à peine 9% des salariés pratiqueraient le
télétravail
au moins un jour par mois.
1
Mais bien que ce chiffre n’intègre pas le “télétravail gris” réalisé sans aucun cadre juridique, les usages français sont trèsen dessous de la moyenne européenne qui est supérieure à 18 %.Or, plus de 3 salariés sur 10 se déclarent prêts à télétravailler selon une enquête du CREDOC de juin 2009.D’autre part, ces statistiques n’intègrent pas les non-salariés en télétravail qui n’entrent pas dans la dénition dutélétravailleur stricto sensu de l’Accord national interprofessionnel de 2005 qui encadre le télétravail sur le plan juridique.De quelque manière qu’on aborde les statistiques, la France est en retard pour le développement du télétravail. Elle privedonc les salariés, les entreprises et la société de tous les avantages de ce mode d’organisation du travail à distance.Ce retard trouve son origine, pour une bonne part, dans la méconnaissance du télétravail par les managers. Uneméconnaissance qui engendre des craintes. Crainte que leurs salariés ne travaillent pas, crainte de perdre du pouvoir oucrainte de ne pas savoir manager à distance.Ce petit guide propose donc de mieux faire connaître le télétravail et ses avantages aux entreprises et à leurs salariésmais aussi à tous les indépendants qui gagneraient à développer leurs compétences pour travailler à distance.Vous y trouverez des conseils pour passer au télétravail sans risque en évitant les pièges de ce mode d’organisation. Vousy trouverez également des recommandations d’outils, pour la plupart gratuits, pour travailler plus efcacement à distanceet pour développer votre activité.Enn, en annexe, vous trouverez une bibliographie et une webographie sur le télétravail.Ce guide a été réalisé dans le cadre du projet
e-Incorporate
(Programme Interreg IVB SUDOE). Le programme de coopérationterritoriale de l’espace Sud-ouest européen (SUDOE) soutient le développement régional à travers le conancement deprojets transnationaux par le biais du FEDER (Fonds européen de développement régional).
introduction
1
 Rapport du Conseil d’analyse stratégique de novembre 2009
Les données les plus récentes sur le télétravail sontfournies par le Rapport sur le développement du télétravaildans la société numérique de demain publié en novembre2009 par le Centre d’analyse stratégique. Ce travail s’appuiesur une mission de comparaison internationale de dixpays de l’OCDE, sur une enquête auprès des ambassadesd’une vingtaine de pays de l’OCDE et sur une analyseprospective du potentiel de télétravailleurs à l’horizon desdix prochaines années. Les résultats de ces comparaisonsmettent en évidence que la France est loin d’être dans lepeloton de tête pour le nombre de ses télétravailleurs.Parmi les 10 pays étudiés, seule l’Italie (5,6 %) fait moinsbien que la France avec ses 8,9 % de salariés pratiquantle télétravail plus de 8 heures par mois pour une moyenneeuropéenne de 18,3% sur la période 2000-2010.Les taux de télétravailleurs dans les pays étrangers commela Finlande (32,9 %), la Belgique (30,6%), les USA (28 %), laSuède (27,2 %), le Japon (25,1 %), le Royaume-Uni (22,8 %) oul’Allemagne (19,5 %) montrent que la France se singularisepar son retard.
 
A - Chiffres clés
point
 
sur
 
le
 
télétravail
En France, le télétravail salarié est réglementé par l’Accord-cadre européen du 16 juillet 2002, adapté en droit français parl’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 19 juillet 2005 signé àl’unanimité par les partenaires sociaux.L’ANI dénit précisément le télétravail :« Le télétravail est uneforme d’organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant lestechnologies de l’information dans le cadre d’un contrat de travailet dans laquelle un travail, qui aurait également pu être réalisédans les locaux de l’employeur, est effectué hors de ces locauxde manière régulière. »Un texte précis qui assimile les télétravailleurs nomades auxautres télétravailleurs. Rappelons que depuis l’abrogationde l’article L.120-3 du Code du travail, un travailleur, mêmeimmatriculé au registre du commerce ou au répertoire desmétiers, aura la qualité de salariés’il doit se conformer à desordres et subir un contrôle approfondilors de l’exécution de saprestation de travail.Le télétravailleur salarié est avant tout un salariéde l’entreprise, et il bénécie donc à ce titre des mêmes droits queles autres salariés (salaire supérieur ou égal au SMIC, durée du travailencadrée, congés payés, formation, etc.) :l’afliation au régime général de la sécurité sociale, au régime deretraite complémentaire et le bénéce de l’assurance chômage, nechangent pas pour les télétravailleurs qui bénécient effectivementdes mêmes droits que les autres salariés.le télétravail s’exerce sur la base du volontariat pour les 2 parties(employeur et salarié) avec une réversibilité possible pour chacun. Ilest déni par un accord individuel et/ou collectif (avenant au contratde travail et accord négocié)tous les frais liés à l’exploitation des tâches du télétravailleur sontpris en charge par l’entreprise. Le télétravailleur n’a donc aucuninvestissement à fairel’employé se conforme aux règles édictées par l’employeur enmatière de protection des données. De son côté, celui-ci doit exercerune surveillance proportionnée, respectueuse de la vie privée dusalariél’employé en télétravail doit se voir coner des charges de travailéquivalentes à celles des autres employésl’employeur prévient l’isolement du télétravailleur (rencontresrégulières) et il doit le former aux équipements que le salarié utiliserapour travailler à distance.En 2009, plusieurs députés ont déposé une proposition de loi sur letélétravail, non encore votée par le sénat plus d’un an après. Ce quine gêne guère les projets de télétravail car ce texte n’apportait pasgrand chose de plus à l’ANI déjà extrêmement précis sur les droits etles devoirs de l’employeur et du salarié.De son côté,le travailleur indépendantn’a pas à se poser de questionsjuridiques par rapport au télétravail.Le choix de télétravailler ou pas concerne son organisation de travailmais n’a pas d’incidence sur le choix de son statut juridique et scal(société, profession libérale, portage salarial, auto-entrepreuneuriat,etc.) qui se fera en fonction d’autres critères professionnels etpersonnels. La question du statut du télétravailleur se poseraéventuellement s’il emploie des salariés dans le cadre de sa structure.S’il exerce en libéral, ce sont les règles de son métier qui s’appliquent. Lefait qu’il produise ou distribue des produits à distance n’a strictementrien à voir avec son statut social personnel.
 
B - Loi et réglementations

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Jean Gabin liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->