Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
MEMOIRE SUR LA MOTIVATION DES SALARIES

MEMOIRE SUR LA MOTIVATION DES SALARIES

Ratings: (0)|Views: 1,810 |Likes:
Published by MAHTOUT
MEMOIRE SUR LA MOTIVATION DES SALARIES
MEMOIRE SUR LA MOTIVATION DES SALARIES

More info:

Published by: MAHTOUT on Apr 10, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/11/2013

pdf

text

original

 
La motivationLa motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagementdans une action ou expérience. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avecl'intensité souhaitée et en assure la prolongation jusqu'à l'aboutissement ou l'interruption.Se manifestant habituellement par le déploiement d'une énergie (sous divers aspects telle quel'enthousiasme, l'assiduité, la persévérance), la motivation est trivialement assimilée à une « réserved'énergie ».Mais plus qu'une forme d'énergie potentielle, la motivation est une instance d'intégration et derégulation d'une multitude de paramètres relatifs aux opportunités d'un environnement et auxsollicitations d'une situation. Aussi le rôle de la motivation est-il proportionné aux degrés d'ambiguïté etambivalence d'une situation : elle doit dissiper la complexité voire la confusion des données (voir doxa)et leur conférer différentes valeurs avant d'en tirer une conclusion en termes de comportement : lechoix et l'investissement dans la direction préférée.« Rien n'est plus insondable que le système de motivations derrière nos actions.[1] »L'interrogation portant sur la motivation, émerge principalement dans les situations où son rôle dedélibération interne est requis prioritairement ; c'est-à-dire avant tout quand l'organisme est face à unedimension quelconque de concurrence, une priorité ou hiérarchie devant émerger pour permettrel'action. De ce point de vue, bien que les problématiques ne soient pas équivalentes, deux types deconcurrence sont identifiables : la « concurrence psychologique » des attentes individuelles, par exemple, choisir entre l'action et lerepos ; les situations collectives où  face aux mêmes exigences  les motivations individuelles sont lefacteur de différenciation des conduites : apprentissage, compétitions, activités collectives, etc.|Sommaire ||[masquer] ||1 Histoire du concept ||2 Problématique de la motivation ||3 Les modèles de motivation ||4 Les théories de la motivation humaine |
 
|4.1 La théorie de la hiérarchie des besoins d'Abraham Maslow (1954)||4.2 La théorie des deux facteurs d'Herzberg (1959) ||4.3 La théorie du besoin de réalisation de McClelland (1961)||4.4 La théorie des caractéristiques de la tâche (1968) ||4.5 Les théories béhavioristes ||4.6 La théorie V.I.E de Vroom (1964) ||4.7 La théorie de l'équité d'Adams (1963, 1965) ||4.8 La théorie du renversement (1982) ||5 La motivation entre nature et culture ||6 Bases biologiques impliquées dans la motivation ||6.1 Hormones et motivation ||6.2 Hypothalamus et motivation ||6.3 Système hédonique et motivation ||7 Sources de motivation ||7.1 Besoins ||7.1.1 Besoins physiologiques ||7.1.2 Autres motivations biologiques ||7.1.3 Buts secondaires ||7.1.4 Autres types de besoins ||7.2 Émotions ||7.3 Cognitions ||7.3.1 Autocontrôle ||7.4 Sources externes ||7.4.1 Coercition |
 
|8 Motivation de contrôle ||8.1 Programmation précoce ||8.2 Organisation ||9 Notes ||10 Voir aussi ||10.1 Articles connexes ||10.2 Bibliographie ||10.3 Liens externes |[pic]Histoire du concept [modifier][pic][pic]Buste de PlatonL'idée de motivation est déjà présente dans la division tripartite de l'âme chez Platon. Lepithumia est àl'origine du désir de manger ou de se reproduire. Siège des besoins physiques, ce ventre doit êtremaîtrisé par le thumos, l'élément moyen, au service de la raison (noos). Cette fonction appétitive ouconative s'oppose donc à la cognition. En utilisant le vocabulaire psychologique moderne, le thumospeut s'interpréter comme l'émotion, à la charnière entre le désir et la raison.Le point de vue général de la philosophie antique, exprimé particulièrement par l'eudémonisme,considère que la recherche du bonheur est l'exigence impérative à la base de la motivation ; les autresattentes n'en étant que des objectifs partiels et isolément insuffisants.Il est difficile de retracer l'histoire du concept général de motivation, du fait qu'il n'a pas vraiment étéétudié entre l'antiquité et le XXe siècle. Cependant, on peut faire un parallèle avec l'histoire del'organisation du travail, qui utilise (pas toujours de façon directe) le concept restreint de motivation autravail.Au Moyen Âge comme aujourd'hui, le type d'organisation est en relation avec le type de métierconsidéré. Ainsi, on peut prendre l'exemple de l'artisan. Le savoir-faire artisanal, lui donnait la possibilitéd'organiser son travail comme il le souhaitait. On peut penser que la motivation était donc relativementimportante, de par le fait que l'artisan menait son uvre du début à la fin, et cela à son rythme(motivation intrinsèque). Plus tard, à la fin du Moyen Âge, on assiste à la création d'ateliers et de

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Adel Akram liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->