Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Zazie

Zazie

Ratings: (0)|Views: 7,366|Likes:
Published by claire_speich

More info:

Published by: claire_speich on Apr 13, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/08/2013

pdf

text

original

 
 
Fiche de lecture : Zazie dans le métro
PrésentationZazie dans le métro est un roman écrit par Raymond Queneau en 1959.Raymond Queneau est notamment célèbre pour avoir été le co-fondateur dugroupe littéraire Oulipo, acronyme d’Ouvroir de Littérature Potentielle.Si Zazie dans le métro est l’un des derniers romans publiés par Queneau, il nefaut pas oublier que sa bibliographie comprend aussi de la poésie et des essais.Ce roman situe l’action dans un Paris contemporain à la sortie du livre, à cemoment là la France est encore en reconstruction, est n’est pas encore entréedans l’ère moderne. Pour preuve, Queneau au tout début de l’œuvre parlesuccinctement des mauvaises conditions d’hygiènes dans le Paris de cetteépoque.Le contenu de l’œuvreEn regardant le titre de l’œuvre, un néophyte pourrait se dire que le roman narreles péripéties d’une certaine chanteuse dans le RER. Que nenni ! Zazie est unepetite fille envoyée par sa mère à Paris. Cette petite fille est obsédée par lemétro, cependant celui-ci est en grève lors de sa venue à Paris. Va-t-elle réussir à le prendre ? Oui, mais endormie elle ne s’en rendra pas compte. Cependant cethème du métro n’est qu’un prétexte à d’autres thèmes et actions. Le métroapparaîtra pourtant comme une métaphore du mode des adultes dans lequelZazie tente de pénétrer. Ce n’est qu’à la fin de l’œuvre que le lecteur aura laconfirmation de ce thème du passage à l’âge adulte, en effet après moultpéripéties Zazie retrouve sa mère et que celle-ci lui demande ce qu’elle a fait,Zazie lui répond « J’ai vieilli »Un des autres thèmes prédominants est l’homosexualité présumée de L’oncleGabriel. Tout au long du roman, Zazie va demander à Gabriel s'il esthomosexuel ou non (elle dit « hormosessuel »).Résumé de l’histoireZazie, une petite fille aux manières délurées, arrive de sa province, impatiente
 
 de connaître le métro parisien. Son oncle Gabriel l'attend à la gare et, à la grandedéception de Zazie, lui annonce que le métro est fermé pour cause de grève et lajette directement dans un taxi conduit par son ami. Arrivée à la demeure deGabriel, Zazie fait la connaissance de Marceline, la femme de Gabriel, et dedivers personnages du café : Turandot, le propriétaire des lieux, Mado P'tits-Pieds... Le lendemain matin, sans fait un bruit (mis à part la chasse d’eauqu’elle hésita à tirer), Zazie s'enfuit avec l'intention de découvrir le métro.Cependant celui-ci est toujours fermé pour cause de grève et Zazie, navrée,tombe en sanglots. Pourtant lors de cette sortie, Zazie découvre le marché auxpuces, en compagnie d'un étrange personnage qui la ramène chez Gabriel, qui sefait tour à tour passer pour un commerçant et pour un policier, et qui change denom au fil de l'histoire (Trouscaillon, Aroun Arachide, etc.).Gabriel emmène ensuite Zazie découvrir la tour Eiffel. Aux pieds de celle-ci,Gabriel est embarqué par un groupe de touristes étrangers qui le prennent pour un guide. Zazie, accompagnée de Trouscaillon et d'une femme rencontrée par hasard (la veuve Mouaque), finit par retrouver son oncle. Ce dernier invite alorsle groupe de touristes puis l'ensemble de ses amis à assister au numéro de« danseuse » dans le cabaret homosexuel pour lequel il travaille. Entre-temps,Charles déclare sa flamme à Mado, puis Trouscaillon essaie de violer Marceline,qui s'enfuit.Durant la nuit qui suit le spectacle de Gabriel, les personnages finissent par dévoiler l'identité multiple et ambiguë de Trouscaillon et s'en vont manger dansun bar, que des forces armées, dirigées par Trouscaillon (alors nommé ArounArachide), encerclent. Outre la veuve Mouaque qui meurt sous les balles, lespersonnages s'enfuient par les souterrains puis par les conduits du métro grâce àMarceline (devenue Marcel), alors que Zazie s'est endormie dans les bras deGabriel. Au petit matin, Zazie est rendue à sa mère et elle reprend le train sansavoir vu les couloirs du métro.
 
 Indications sur l’œuvreDans ce roman l’action se déroule dans le Paris des années 50 sous les yeuxd’un narrateur omniscient. Plusieurs lieux de ce Paris sont visités, la gare oul’action débute, le petit quartier commerçant où Gabriel réside, la tour Eiffel, lecabaret, et bien sur le métro.Les personnages principauxZazie, fillette délurée, mal élevée et insolente, semble avoir perdu toute illusionsur les hommes, à un âge où l'innocence devrait primer: sa mère a tué son pèrequi tentait de la violer, son nouveau beau-père a lui aussi tenté d'abuser d'elle.Gabriel, l’oncle de Zazie cache son homosexualité à Zazie. Celui-ci se travestitla nuit et devient danseuse pour un cabaret.Marcelline, la femme de Gabriel se révèlera être un homme, en effet la mère deZazie la prénomme « Marcel » à la fin du livre. Ceci vient confirmer l’homosexualité présumée de Gabriel.Charles, Turandot, Trouscaillon, tantôt pervers, tantôt violeur, tantôt amoureuxromantique et qui changera de nom et deviendra Aroun Arachide, la veuveMouaque, Mado P’tits pieds.Rapport avec le thème de la séquenceLe rire est présent dans ce livre dès le premier mot « Donkipudonktan », un mottout droit sortit de l’imagination de Queneau. L’écriture phonétique est trèsprésente dans le livre et apporte le comique. Le personnage de Zazie apporteaussi une dose de comique importante par son insolence envers ses ainés, sonlangage familier, (en particulier ses « mon cul »). Zazie se moque ouvertementdes adultes. N’ayant plus aucune estime pour les hommes après avoir subi lesagressions sexuelles de son père et de son beau père, Zazie se joue d’eux, les faitpasser pour des agresseurs, etc. En fait chaque personnage semble disposer d'unnombre restreint de phrases toutes faites, de gestes convenus dont il use etabuse.

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Kévin Teissier liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->