Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LOGIQUE_TD

LOGIQUE_TD

Ratings: (0)|Views: 417|Likes:
Published by rhita_tita

More info:

Published by: rhita_tita on Apr 19, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/11/2014

pdf

text

original

 
UFR Sciences et Techniques
Licence S&T – 2° année
 Logique pour l'informatique
T
RAVAUX
D
IRIGÉS
Enseignant
Jean-Yves ANTOINE
(Jean-Yves.Antoine AT univ-tours.fr)
 
 Logique pour l’informatique
Introduction à la logique
QUESTIONS DE COURS
Exercice 1 — Les profs de maths de lycée sont-ils menteurs ?
(contrôle 2001 – Objectif 1.1.2.)
Tout au long de votre scolarité, on vous a parlé en mathématiques de théorèmes. Mais en utilisant cette notion, nevous aurait-on pas menti par omission ? Que pensez-vous en particulier des assertions suivantes :
1
— 
 Pour être
 
un théorème il suffit qu’un énoncé mathématique soit toujours vrai
vrai
faux
2
— 
Un théorème peut-être faux
vrai
faux
Exercice 2 — La vérité est toujours relative
(contrôle 2007-2008 – Objectif 1.1.6.)
On considère un système logique qui est sain (consistant) mais pas complet
.
Que pensez-vous des deux affirmationssuivantes, prises globalement :a)
 Dans ce système, tout théorème est vrai
 b)
 Dans ce système, tout ce qui est vrai n’est pas forcément un théorème
En utilisant les atomes
Est_Theoreme
et
Est_Vrai
, donnez la représentation
la plus simple
possible de cetensemble de deux affirmations en logique des propositions.©
 J-Y Antoine et J. Villaneau
 — 2 — 
 
 Logique pour l’informatique
Logique des propositions (LP)
QUESTIONS DE COURS
Exercice 3 — Foules Sentimentales...
(objectif : 2.1.1. et 2.1.2)
On considère les propositions atomiques B, R, C et S représentant respectivement les assertions "Angelina J. est belle", "Angelina J. est riche", "Angelina J. est célèbre" et "Nous vivons dans une société du paraître"1 — Enoncer des phrases simples qui traduisent chacune des propositions suivantes :a)
Bb)
B
 
Rc)
(B v R)d) ( B
R )
Ce) C
(B
R)f) S
( B
C )g) ( (B
R)
 
C )
 
S2 — Quels sont les propositions dans lesquelles les parenthèses sont inutiles ?
Exercice 4 — Météorologie logique
(objectif : 2.2.1)
Traduire dans la logique des propositions les énoncés suivants :1)
S’il pleut et que le soleil brille en même temps, alors il y a un arc en ciel 
2)
Si le vent d’ouest amène la pluie, on n’a jamais vu qu’un vent d’est soit porteur de pluie.
3)
Typhon et ouragan sont deux noms différents pour exprimer le même phénomène.
Exercice 5 — Nécessaire ou suffisant ?
(contrôle 2001-2002 ; 5’ ; objectifs 2.2.1 et 2.1.3)
On considère la citation suivante, extraite d’un mémoire de doctorat (E. Campione, 2001,
 Etiquetage semi-automatique de la prosodie dans les corpus oraux
, Doctorat Université de Provence, p.261) :
« [il y a]
absence defrontières conclusives ailleurs qu’à des pauses. Cependant, la réciproque n’est pas vraie : les pauses peuvent constituer 
[autre chose que des]
frontières conclusives »Représenter en logique des propositions la relation existant entre existence de pauses et existence de frontièreconclusive. On utilisera pour cela deux atomes
pause
et
conclusive
.
TRADUCTION EN LP : EXERCICES
Exercice 6 — Petit précis de géométrie euclidienne
(objectif 2.2.1)
Représenter dans le formalisme de la logique des propositions les théorèmes de géométrie suivants :a — 
Si un triangle est équilatéral alors il est isocèle.
 b — 
Un triangle rectangle n'est jamais équilatéral.
c — 
Un rectangle est à la fois un parallélogramme et un quadrilatère rectangle.
d — 
Un losange n'est ni un quadrilatère rectangle ni un triangle.
e — 
 Deux droites coplanaires sont soit sécantes, soit parallèles.
f — 
 Dans l'espace
 R
3
 , deux droites non sécantes sont parallèles ou non coplanaires.
g — 
 Dans le plan
 R
2
 , deux droites non sécantes sont parallèles.
h — 
 Deux droites ne peuvent être à la fois sécantes et parallèles.
©
 J-Y Antoine et J. Villaneau
 — 3 — 

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Eli Donyo liked this
franzcharles liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->