Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword or section
Like this
6Activity
P. 1
Prévention des risques psychosociaux - Analyse des accords signés dans les entreprises de plus de 1000 salariés. Avril 2011

Prévention des risques psychosociaux - Analyse des accords signés dans les entreprises de plus de 1000 salariés. Avril 2011

Ratings: (0)|Views: 1,458|Likes:
Published by L'Usine Nouvelle

More info:

Published by: L'Usine Nouvelle on Apr 19, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/08/2013

pdf

text

original

 
 
Direction Générale du Travail
Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé
ANALYSE DESACCORDS SIGNESDANS LESENTREPRISES DEPLUS DE 1000SALARIES
 
Prévention des Risquespsychosociaux
AVRIL 2011
 
2
PLAN
1.
 
PRESENTATION DU CONTEXTE DE L’ETUDE.........................................................................3
 
1.1
 
Plan d’urgence mis en place en octobre 2009..........................................................................3
 
1.2
 
Suivi des négociations dans les entreprises de plus de 1000 salariés.......................................4
 
2.
 
METHODOLOGIE DE L’ANALYSE DES ACCORDS CONCLUS..............................................6
 
2.1.
 
Elaboration de la grille d’analyse.............................................................................................6
 
2.2.
 
Méthode d’analyse....................................................................................................................6
 
3.
 
RESULTATS DE L’ANALYSE : DONNEES GENERALES.........................................................8
 
4.
 
RESULTATS DE L’ANALYSE : DONNEES THEMATIQUES..................................................10
 
4.1.
 
Les préambules.......................................................................................................................10
 
4.2.
 
Le niveau de la négociation et le périmètre des emplois couverts..........................................12
 
4.3.
 
L’engagement des directions générales..................................................................................14
 
4.4.
 
Le pilotage et le suivi des étapes............................................................................................15
 
4.5.
 
L’information des salariés......................................................................................................18
 
4.6.
 
Le pré-diagnostic et les indicateurs........................................................................................18
 
4.7.
 
Le diagnostic proprement dit : l’évaluation des facteurs de RPS...........................................20
 
4.8.
Les axes du
programme d’actions........................................................................................26
 
4.9.
L
es dispositions relatives à l’encadrement.............................................................................30
 
4.10.
 
L’expression directe des salariés............................................................................................37
 
4.11.
 
La prise en compte de la problématique des changements.....................................................39
 
4.12.
 
Les modalités de suivi de l’accord et/ou du programme d’actions........................................43
 
5.
 
CONCLUSIONS..............................................................................................................................46
 
6.
 
PERSPECTIVES.............................................................................................................................49
 
7.
 
ANNEXES.......................................................................................................................................53
 
 
3
1.
 
PRESENTATION DU CONTEXTE DE L’ETUDE1.1
Plan d’urgence mis en place en octobre 2009
Confronté en 2009 à l’actualité des suicides au sein de France Telecom, mais aussi danscertaines autres grandes entreprises, le ministre du travail a lancé un plan d’urgence pour laprévention du stress au travail qu’il a présenté au Conseil d’Orientation sur les Conditions deTravail (COCT) du 9 octobre 2009.Ce plan était structuré autour des éléments suivants :
 
Incitation à l’ouverture de négociations sur la prévention du stress dans toutes lesentreprises de plus de mille salariés avant le 1er février 2010Il s’agissait d’accélérer la transposition de l’accord national interprofessionnel (ANI) sur lestress au travail du 2 juillet 2008, étendu par arrêté du 23 avril 2009, et de développer ledialogue social au niveau le plus opérationnel : celui de l’entreprise.Les pouvoirs publics ont souhaité privilégier l’incitation et la concertation plutôt quel’institution de nouvelles contraintes règlementaires.
 
Développement d’actions d’information et d’accompagnement des PME sur les RPSAfin de relayer les orientations du plan et de sensibiliser également les entreprises de moins demille salariés à la prévention des risques psychosociaux (RPS), des séminaires ont été organisésdans chaque région par les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de laconsommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) en lien avec le réseau régional del’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT), les servicesrégionaux des Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) et les services desanté au travail. Ces séminaires ont visé prioritairement les entreprises et établissements de plusde 200 salariés. 5500 participants ont été réunis.Parallèlement, un espace dédié aux RPS a été créé sur le site du Ministère du travail,travailler-mieux.gouv.fr, en vue d’outiller les entreprises sur la compréhension et la prévention des RPSet de mettre à leur disposition des points de repères, questionnaires, témoignages, casd’entreprise, etc. Le site est régulièrement mis à jour et fait actuellement l’objet de 300 visitesquotidiennes.
 
Prise en compte des RPS lors de tout processus de restructuration engagé dans lesentreprisesLes restructurations et plus généralement les changements dans l’entreprise, sont clairementidentifiés comme porteurs de RPS de par le sentiment d’insécurité qu’ils génèrent.Afin de préserver la santé des salariés, le ministre chargé du travail a demandé que cettedimension soit prise en compte, en amont, par les entreprises qui s’engagent dans un processusde restructuration.En cas de plan social, les actions doivent viser non seulement les salariés dont le contrat detravail est rompu mais aussi ceux dont le contrat est maintenu.

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Wafa El Ouarzazi liked this
DAGHAYRACHID liked this
joserand liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->