Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Libération - Mercredi 27 avril 2011

Libération - Mercredi 27 avril 2011

Ratings: (0)|Views: 187|Likes:
Published by ranianada
Libération - Mercredi 27 avril 2011
Libération - Mercredi 27 avril 2011

More info:

Published by: ranianada on Apr 27, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/24/2011

pdf

text

original

 
    B    A    S    S    E    M    T    E    L    L    A    W    I .    A    P
EncoreunsuicideàFranceTélécom
IMMOLATION
De la suienoiresurungrandmurbeigesans fenêtre. C’était hieraprès-midilesseulestracesencorevisiblesdugestedé-sespérédemiL.,salariédeFrance Télécom-Orange etmilitant CFDT, qui s’estimmoléparlefeutdanslamatinée au pied d’un im-meuble de l’entreprise, àMérignac(Gironde).Agéde57ans,l’hommes’estsuicivers 7 heures sur le site en-core désert. Rémi L. n’alaisaucunécritmaislelienavecsonmal-êtreautravailsembleclair:lelieudusui-cide correspond en effet àsondernierpostefixeauseindel’entreprise.
PAGE14
Lesmédecinsmoinsattirésparlecabinet
Enfind’études,lesinternessontdeplusenplusnombreuxàrefuserdeselancerenlibéral.Unetendancequifaitplanerunemenacesurladecinedeville.
PAGE12­13
Tchernobyl,quelbilan?
Alorsquelescérémoniesd’anniversairesesontdérouléeshierenUkraine,lapolémiquesurlenombredevictimesperdure:9millions,commeledonneunchiffrespectaculaireou62,commeledéclarel’ONU?
PAGES16­17ET30­31
«ANIMALKINGDOM»,FILMNOIRAUSTRAL
Leprésidentsyrien,Bacharal-Assad,faitdésormaisrégnerlaterreurdanslesvillesoùl’oppositioncontestelerégime.
TueurenSyrie
PAGES2­4ETLESSORTIESDELASEMAINE,CAHIERCENTRAL
1,40 EURO. PREMIÈRE ÉDITION N
O
9316MERCREDI27AVRIL2011 WWW.LIBERATION.FR
IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCE
Allemagne
2,10 €
, Andorre
1,40 €
, Autriche
2,80 €
, Belgique
1,50 €
, Canada
4,50 $
, Danemark
25 Kr,
DOM
2,20 €
, Espagne
2,10 €
, Etats­Unis
4,50 $
, Finlande
2,40 €
, Grande­Bretagne
1,60 £,
Grèce
2,50 €
,Irlande
2,25 €
, Israël
18 ILS
, Italie
2,20 €
, Luxembourg
1,50 €
, Maroc
15 Dh
, Norvège
25 Kr
, Pays­Bas
2,10 €
, Portugal (cont.)
2,20 €
, Slovénie
2,50 €
, Suède
22 Kr
, Suisse
3 FS
, TOM
400 CFP
, Tunisie
2 DT
, Zone CFA
1 800 CFA
.
 
ExtraitsdefilmsamateurspostéssurInternetetmontrantlacontestationàDeraa,DamasetHomsleweek­enddernier.
PHOTOSREUTERS,APETAFP
En1982,leprésidentHafezal-AssadréprimaitlarévoltedelavilledeHamaauprixde20000morts.LemassacreperpétréàDeraadepuisdeuxjoursrépondàlamelogique.
Depèreenfils,laterreurpourlexemple
H
ama1982,Deraa2011.Vingt-neuf ans –et quelques mil-liers de morts pour l’ins-tant–séparentcesdeuxvil-lesquiontosédéfierlepouvoirsyrien.Maislalogiqueestlamême:punir,faireunexemple,terroriser.Larépressiondela jolie ville de Hama, sur la vallée del’Oronte, est un traumatisme majeurdansl’histoirecontemporainesyrienne.Enfévrier1982,lesFrèresmusulmans,pressésparungroupeislamisteextré-mistelocal,s’étaientsoulevéscontrelaférulebaasistedefeuHafezal-Assad,lepèredujeuneprésidentsyrien,Bachar.Al’époque,leraïssyrienavaitenvoyésonfrère,Rifaat,quidirigeaitlesredou-tées«panthèresroses»–surnomdonnéauxforcesspécialesdel’armée–écraserlavoltedanslesang.Unmoisdesiège,debombardementàl’armelourdeetde«nettoyage»systématique,rueparrue,maisonparmaison,avaitcauséunter-rible bilan, allant de 15000 à 25000morts,selonlessources,dontlescada-vresontétéenterrésàlapelleteusedansunefossecommunesouslesfondationsduplusgrandhôteldelaville.
SNIPERS.
Aucun témoin ou presquen’avaitputémoignerdu«martyre»deHama(1),mais,àdessein,lestracesdesfusilladesontétélaisséessurleminaretdelaplusanciennemosquéedelaville.PourqueleshabitantssesouviennentL’analogieestfrappanteaveclabrutalemiseaupasdeDeraa,près de la frontière jordanienne, et c’estd’ailleursbienl’undesbutsrecherchésparlepouvoir syrien, alorsmêmequ’aucunema-nifestationnes’ydéroulaitdimanche.
«Deraaestlefoyerdelacontestation,
ana-lyseCarolineDonati,auteurede
L’excep-tion syrienne 
(La Découverte, 2010).
C’estlàquetoutacommencé.Maislà,il nes’agitpastantdeprimerlacontesta-tionàDeraaquedemeneruneopératio punitive,afind’envoyerunmessageàla majoritésilencieusedesSyriensetladis-suaderdebouger.»
Pourcefaire,lepou-voirsyrienn’apaslésinésurlesmoyens,envoyant des chars et des milliers desoldatsenvahirlavillede75000âmes.Lafrontièrejordanienne,à3kmseule-mentdeDeraa,aétéfermée.Desdizai-nesdesnipersontprispositionsurlestoitslesplusélevésetdanslesminaretsde certaines mosquées. Tous ceux quis’aventurentdehorssontprispourcible.Lessnipersvisentmêmelesréservoirsd’eauinstalléssurlestoits.Impossibled’établirunbilanfiable,maisilestpro-bablequ’ilsechiffredéjàpardizaines.Tandisquelescarspatrouillentenville,descommandosfontdesdescentesdansles maisons pour arrêter ou tuer
Par
CHRISTOPHEAYAD
L’ESSENTIEL
LECONTEXTE
Lerégimesyrienaaccentdepuisdeux jourssapolitiquederépressioncontrelesmanifestants,notammentdanslavilledeDeraa,berceaudelacontestation.
L’ENJEU
WashingtonetPariscommencentàhausserletoncontreleprésidentBacharal­Assad.mesilamenaced’uneinterventioncommeenLibyen’estpasàl’ordredujour.
LescharsontenvahiDeraa.Dessniperstirentsurlespassants.Descommandosfontdesdescentesdanslesmaisonspourarrêteroutuerdescontestataires.
390
C’estlenombredemortsenSyriedepuislebutduconflit,le15mars,selondesorganisationsdedéfensedesdroitsdel’Homme.
REPÈRES
50 km
LIBANISR
Mer Méditerr.
SYRIE
TURQUIEIRAKJORD
HomsDeraa
Damas
AlepLaaquiéBanias
SYRIE
Sources : FMI, Pnud - chiffres 2010
PopulationEspérance de viePIBPIB par habitant
111
e
sur 169 pays
sur l’indicateurde développement humain
20 620 000 habitants
74,6 ans44,7 milliards d’euros2 170 euros
LIBÉRATION
MERCREDI
27
AVRIL
2011
2
EVENEMENT
 
Depuislebutdestroubles,lesservicesderenseignementintérieurrecrutentàtoutva.
Serveurs,coiffeuses,taxis…tousindics
D
ès qu’il la voit tendre sa mainmanucuréepourécrasersaciga-rette, le serveur s’avance pourremplacerlecendrier.Iln’apasquitdesyeuxlesquatrefemmesélégantesinstalléesàlaterrasseducafédansunquartiercossudeDamas.Pendantqu’ilépoussettequelquescendresavecunelenteurappuyée,lesclientesinterrom-pentleurconversationetéchangentdesregardsentendus.Toutlemondelesaitici: la plupart des garçons travaillentpourlesrenseignementssyriens.Ilsnes’encachentpresquepasd’ailleurs,cu-mulantsouventleurmétierdusoiravecun poste de fonctionnaire. La sur-veillancefaitpartiedeleursobligationsetsontlabasedeleursrapportsdulen-demainàleursupérieurhiérarchique.
«Garçons de café, chauffeurs de taxi,coiffeusesoumêmemendiantshandica- pés…Faitestoujoursattention à ce que vous dites!,
pré-vient-onlevisiteuràDamas.
Ils sont tous 
moukhabarat[termegénériquepourdési-gner les services de rensei-gnement,ndlr].
»
Leshabi-tantsdeDamassonthabituésdepuisdesannéesàvoirdeshommespostésjouretnuitdevantchaqueim-meuble résidentiel, une mitraillettecourteàpeinecachéesousleurveste.Maiscesdernierstemps,leursconcier-gesontétéarmésdebâtonssoi-disant
«pourveilleràleursécurité»
.
Sauvette.
Lasurveillanceprendunvi-sageinéditdepuisledébutdelavaguedeprotestations,enmars.Interditsdesoukdepuisdesannées,lesvendeursàlasauvetteontfaituneréapparitionre-marquée.D’unboutàl’autredeHami-dyeh,lesoukhistoriquequimèneàlamosquéedesOmeyyades,ilsontins-tallé à même le sol leurs étalages de jouets chinois ou de chemises de nuitféminines.Leuralignementsépareendeuxlagranderuemarchandeoùavaiteulieuenfévrierunbrefmouvementdeprotestationdescommerçantscontreles abus de la police. Contre le droitd’exercerleurcommerce,cesvendeursontpourmissiond’empêchertoutat-troupementetderapportertoutinci-dentauxforcesdel’ordrepostéesnonloindelà.Ilsgardentunœilsurlesma-gasinsetsurlespassants–bienmoinsnombreuxqued’habitudeencesjourstendus.Lesdifférentsservicesdesécurité,diri-gésnotammentparlefrèreetlecousinduprésidentBacharal-Assad,recru-tent à tout va informateurs, indics etvigiles.Uneaubainepourleschômeursetjournaliers!S’inquiétantdenepasvoirrevenirsursonchantierdeuxjeu-nesmenuisiers,unarchitected’inté-rieurs’estvuexpliquerparsesautresouvriersqu’ilsavaientétéembauchésdansles«comitéspopulaires»pourun10000 livres syriennes (15euros)par jour,soitplusdudoubledeleursalairehabituel.
«Malfaiteurs».
Formésd’hommesar-mésdefusilsouderevolversdegrosca-libres, ces
«comités»
se multiplientdanslesquartiersdepuisledébutdelaprotestation.Sousprétextedeprotégerleshabitantscontreles
«malfaiteurs»,
ilsinterviennentenamontpuisauxcô-tésdesforcesdesécuritépourréprimerlesmanifestants.Ladissolutiondecescomitésestd’ailleursdevenuel’unedesrevendicationsdesprotestataires.La surveillance tous azimuts touchebienévidemmentleslieuxderassem-blementincontournablesquesontlesmosquées.Selonleshabituésdespriè-res du vendredi, près d’un fidèle surtroisestun
moukhabarat 
.
«Onlesrepère  facilement,
affirmeunpieuxseptuagé-naire damascène.
Surtout à la sortie,quandilss’interposententrenousetnous bousculent pour hâter notre disper-sion.L’autrejour,jemesuisemportécon-tre l’un d’entre eux qui m’empêchait de discuter avec mon voisin. Je lui ai dit:“Mon fils, je sais que c’est ton travail,maistuvoisbienquejen’ainil’âgeniles  jambesdefairelavolution!”»
Autreoccasionderassemblement,lescortèges funéraires verraient leursrangsgrossirétrangementcesdernierstemps,mequandilnes’agitpasdel’enterrementd’un
«martyr»
,commeondésigneicilesvictimesdelarépres-sion.alitéouparanoïa?Lesyeux,lesoreillesetlesarmesbraquéssureuxserévèlentparticulièrementefficacespourentretenirlapeurchezlesDamascènes.Mais cette omniprésence contribueaussiauressentimentenversunrégimequi doit acheter et armer une grandepartiedesapopulationpoursurvivre.
HALAKODMANI
Correspondance à Damas 
Par
VINCENTGIRET
Indulgence 
«Il faut que tout change  pour que rien ne change»,
ditleprinceSalinadans
le Guépard 
deLampedusa.ChezlesAssad,lemassacreestunetraditionfamiliale.Ilyaprèsdetrenteans,letyranHafezal-Assad,épauléparsonfrèreRifaat,réprimaitdanslesanglesoulèvementd’Hama,unevilleentièreentréeenrébellion,entreDamasetAlep.Troissemainesd’insurrectionetunterriblehuisclosquifit20000morts.Cesjours-ci,sesdeuxfilsBacharetMaherdémontrent,endépitdeleurvernis«moderniste»,qu’ilssontlesdigneshéritiersdeleurpère.LesAssadmatentaveclamêmesauvagerielacitédeDeraa,berceaud’unevoltequiagagtoutlepays.Commeilyatrente ans,descharstirentsurunefouleauxmainsnues.Al’époque,ledictateurAl-Assad,membreautoproclaméducamp«progressiste»etamidel’URSS,avaitbénéficiéd’uneindulgencecertaine.Leschancelleriesdumondeentieravaientpréféfermerlesyeux:lastabilitédupaysetdelagionprimaitsurledestindesFrèresmusulmans,ferdelancedel’insurrection.Aujourd’hui,au-dedesprotestationsofficielles,lemêmeembarrastétaniselesOccidentaux.Lesunsredoutentl’éclatementdupays,lesautresl’embrasementrégional,touss’inquiètentdescoupsfourrésiraniens.MaislesimagesterriblesdelarépressiontournentenbouclesurlaToile.Lesilenceetlacompliciténesontpluspossibles.Entrel’impossibleinterventionetlescommuniquésincantatoires,lesOccidentauxsurtoutlaFrancequiabeaucoupfaitpourBacharAl-Assadsontmisaudéfid’inventeruneautrepolitiquequelelaisser-faire.
ÉDITORIAL
LESRESSORTISSANTSOCCIDENTAUXAPPELÉSÀQUITTERLEPAYS
Lesunsaprèslesautres,lespaysoccidentaux
«conseillentvivement»
àleursressortissantsdequitterlaSyrieenraisondesviolencesencours.Hier,c’étaitletourdel’Allemagnequi
«déconseillaittoutvoyage»
danslepaysetincitaitlesAllemandsprésentsenSyriesurplace
«àenvisagerunesortieduterritoire pardesvolscommerciaux».
LaBulgariealancéunappelsimilaireàsesquelque200ressortissantsvivantenSyrie.L’administrationaméricaineaparailleursordonnéhierauxfamillesdesesdiplomatesetaupersonnelnonessentieldesonambassadeàDamasdequitterlepays
«enraisondel’instabilitéetdelasituationincertaine».
Lasurveillancetousazimutstoucheleslieuxderassemblementquesontlesmosquées.Selonleshabituésdesprièresduvendredi,prèsd’unfilesurtroisestun
moukhabarat 
.
Regardez
lesvidéospostéessurleNetpardesprotestataires
Consultez
notresélectiondecomptesTwitterd’opposantssyriens
SUR LIBÉRATION.FR
500 ARRESTATIONS EN CINQ JOURS
Larépressions’estintensifiéecesderniersjours.Lesdémonstra­tionsdeforcedugimedepuisvendredisesontsoldéesparlamortdeplusde120personnesetprèsde500arrestations.L’intellectuelQassemAzzaouifiguraitparmilesmilitantsinter­pellésvendrediàDeirEzzor,dansl’Est.Parailleurs,l’opposantcommunisteMahmoudIssa,aràHomsle19avril,aététrduitdevantlajusticepour
«possessiondetéléphonesatellitaire».
«Lasituationestdevenueinacceptable.Onn’envoiepasfaceàdesmanifestantsdeschars,l’armée.Onneleurtirepasdessus
NicolasSarkozy
hier,ausommetfranco­italiendeRome
LIBÉRATION
MERCREDI
27
AVRIL
2011
3

Activity (4)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Demel96 liked this
Demel96 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->