Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Pour une société éducatrice

Pour une société éducatrice

Ratings: (0)|Views: 5,545|Likes:
Published by prisclio
Europe Ecologie Les Verts Education Convention Lille Projet 2012
Europe Ecologie Les Verts Education Convention Lille Projet 2012

More info:

Categories:Types, Brochures
Published by: prisclio on Apr 27, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/19/2011

pdf

text

original

 
Document de travail- Convention de l'Éducation Projet 2012 d'Europe Écologie Les Verts - 1
Chers amis, chères amies,Vous avez accepté de participer à la convention nationale "Pour une société éducatrice", sur l'éducation et laformation, organisée à Lille le samedi 7 mai par Europe-Ecologie les Verts, et nous vous en remercions. Votreprésence est en effet précieuse, car, au-delà du recueil de votre avis, nous voulons avoir avec vous un véritabledébat, condition d'une coélaboration fructueuse du projet éducatif que nous présenterons aux Français en2012. Pour donner une base consistante à ce débat, nous vous adressons une quinzaine de notes qui, chacune,abordent un aspect fondamental de la politique d'éducation et de formation devant être débattu au cours de la journée dans une table ronde spécifique. Comme tout choix, la répartition des thèmes, la détermination deslimites et l'importance accordée à chaque problème sont critiquables, mais l'équilibre de l'ensemble nous aparu de nature à constituer un bon point de départ pour nous assurer des discussions très riches. Ces notes ne sont pour le moment que des documents de travail, dont le contenu ne saurait engager Europe-Ecologie Les Verts. La trentaine de rédacteurs bénévoles, en rassemblant ici les contributions et propositionsqui ont jalonné la déjà longue histoire de l'écologie politique, ont pu faire des choix personnels et mettre enavant des idées qui n'avaient encore été que peu discutées entre nous. Ils se sont en tout cas efforcé de mettreen évidence les points de clivage et les alternatives à trancher : c'est justement parce que bien des chosesdoivent encore être arrêtées que nous avons besoin de la contribution de tous. Souhaitant que ce premier jet suscite des réactions, des critiques et surtout des propositions, nous vousdonnons rendez-vous à Lille le 7 mai pour finaliser cette démarche de coélaboration, à laquelle nous sommestrès attachés.Cécile Duflot, Secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les VertsPhilippe Meirieu, Président du Conseil Fédéral d'Europe Ecologie Les VertsMarie-Christine Blandin, Sénatrice du Nord, ancienne présidente du Conseil régional Nord-Pas De CalaisYann Forestier, Responsable de la commission Enfance, éducation, formation d'Europe Ecologie Les VertsLaurent Audouin, Responsable de la commission Enseignement Supérieur et Recherche d'Europe Ecologie LesVertsOlivier Masson, Coordinateur de la convention "Pour une société éducatrice"Matthieu Orphelin, Vice-président du Conseil régional Pays de la Loire, correspondant du groupe "Projet" pourles questions éducatives
mail contact :education@eelv.fr
- Lille – 7 et 8 mai 2011 -
 
Document de travail- Convention de l'Éducation Projet 2012 d'Europe Écologie Les Verts - 2
Les tables rondes, leurs thèmes, leurs animateurs et leurs salles
Salle 1 - Eduquer à
1.1. Comment "éduquer à" ? L'exemple de l'éducation àl'environnement et au développement durable. /Animé parPierre Bouquet et Yann ForestierÉduquer aux médias, à la sécurité routière, à la sexualité, àla lutte contre le racisme, à la santé et à la citoyenneté... Lesdémarches d'"éduquer à" rencontrent de nombreuxobstacles. L'EEDD a une expérience qui révèle que nonseulement sa reconnaissance et son indispensabledéveloppement sont conditionnés à un renouvellement dusoutien à l'éducation populaire et au monde associatif, maisils doivent s'appuyer sur une transformation des pratiquespédagogiques et du fonctionnement de l'école. Au-delà dudéveloppement de nouveaux centres d'intérêt dans et horsde l'école, le développement durable doit devenir l'un desprincipes organisateurs de l'éducation.1.2. Éducation à la santé et à la citoyenneté. /Animé parMarie-Christine Blandin et Patrick BarangerDu développement d'une culture de la non-violence àl'organisation de la vie étudiante, en passant par la prise deresponsabilité, l'accès des enfants et des jeunes à la santé, àla citoyenneté et à l'autonomie est un enjeu fondamentalpour une société qui entend faire confiance à sa jeunesse. Levivre ensemble est suspendu à notre capacité à leur donnerles moyens d'échanger, d'apprendre, d'agir et d'avoir enviede participer à la vie sociale.1.3. Culture numérique /Animé par Caroline Jouneau-Sion etPhilippe MeirieuUne société responsable a le devoir de reprendre la mainpour que le déferlement d'images, en grande partie orchestrépar l'industrie publicitaire, puisse servir à autre chose qu'àl'abrutissement organisé de la jeunesse, cible privilégiée. Lesoutils multimédia et la télévision peuvent être un moyenformidable de mise en relation des personnes etd'enrichissement mutuel, tant par leur utilisation raisonnée àdes fins pédagogique que par la maîtrise que chacun doit enavoir.1.4. Impliquer tous les acteurs des territoires dansl'éducation : le rôle de l'éducation populaire /Animé parElisabeth BourgainL'éducation populaire se renouvelle mais a besoin, pourdonner toute sa mesure, d'un soutien institutionnelsignificatif. La multiplication des sources de savoir et des lieuxd'éducation impose qu'on la place au carrefour de l'actionéducative des différents acteurs des territoires.
Salle 2 - Apprendre tout au long de la vie
2.1. Petite enfance : un service public solidaire pour un vraiprojet éducatif. /Animé par Sylviane Goy et ChristopheNajdovskyOn a raison de penser la prise en charge de la petiteenfance en terme de temps libéré pour les parents. Mais on atort d'oublier que le rapport au petit enfant est d'abord unrapport éducatif. La mise en cohérence de l'action desmultiples acteurs de ce secteur, dont la confusion ouvre laporte à des initiatives privées à but purement lucratif, est unepriorité. Dans un service public solidaire de la petite enfance,les parents doivent trouver leur place, au côté desassociations et des institutions.2.2. Culture commune ou socle : quels moyens pour l’écolefondamentale ? /Animé par Jean-Louis Phélut-Ribéry et YannForestierRéalisation capitale de la République, l'instructionobligatoire n'a pas été repensée sérieusement depuis JulesFerry. L'élévation de l'âge de fin de cette instructionobligatoire ne s'est accompagnée qu'avec retard d'une remiseen question timide et jamais vraiment assumée del'organisation du système scolaire, pensé pour une sociétéfondamentalement inégalitaire. Assumer enfin l'ambitiond'une école démocratique requiert de s'interroger sur lessavoirs à transmettre et sur l'organisation des cursus.2.3. Enseignement supérieur : assumer l'ambition de ladémocratisation /Animé par Laurent Audouin et SandrineRousseauIl ne suffit pas de fixer l'objectif de l'obtention d'un diplômede deuxième cycle par la moitié d'une classe d'âge pourgarantir la démocratisation de l'enseignement supérieur.L'échec en premier cycle, le dualisme Université/GrandesEcoles et la misère de l'Université minent les ambitions qu'unpays peut légitimement nourrir pour une jeunesse dont il fautélever le niveau de formation. Au-delà d'une indispensableélévation des moyens humains et financiers, l'enseignementsupérieur doit changer dans ses structures et dans soncontenu.2.4. Créer un droit à la formation tout au long de la vie /Animé par Philippe Meirieu et Yannick SoubienEnfin admise dans son principe par beaucoup, la formationtout au long de la vie doit devenir autre chose qu'uneincantation rhétorique. Du lycée professionnel au congé dereconversion, de la prise en charge des chômeurs à lavalorisation des acquis de l'expérience, la formationprofessionnelle initiale ou continue, longtemps négligée dansune société qui croyait à l'emploi à vie, est devenue capitale,au croisement d'enjeux multiples, dont la coordination estdevenue urgente.
Salle 3 - Acteurs de l'éducation
3.1. Les métiers de l'éducation : une mission à redéfinir pourun rôle qui se transforme /Animé par Patrick Baranger etJean-Louis Phélut-RibéryNulle institution mieux que l'école ne semble propice à ladivision du travail social : les fonctions de ses agents sontdéfinies avec une précision jalouse, qui, avec le temps etl'évolution des missions du système, semble perdre unegrande part de son sens. Peut-on se décider enfin à remettreà plat le maquis des statuts, des services et des fonctions,pour qu'éduquer redevienne un métier de cadre travaillanten équipe et doté d'une véritable capacité d'initiative ?3.2. Les jeunes, acteurs de leur autonomisation /Animé parCyrielle Chatelain et Laurent AudouinC’est peu de dire que la place des jeunes est marquée par ladéfiance. L’accès à l’autonomie n’est possible que s’il y aaccès à la formation, au logement, à la mobilité... Plutôt quel’inscription dans d’interminables files d’attente, si on pariait justement sur le fait que les jeunes sont les premiers acteursde leur autonomisation et qu’il faut leur confier de réellesresponsabilités ?3.3. Enseigner, un métier qui s'apprend : mastérisation etformation par alternance./Animé par Christian Alin et PatrickBarangerLa destruction du système de formation des enseignants arévélé ce que certains s'obstinaient encore à vouloir nier : ilne suffit pas de savoir pour être capable d'enseigner.L'improvisation qui a présidé à la mise en place de lamastérisation laisse un immense chantier ouvert devantnous : le mode de recrutement, les procédures et lescontenus de la formation des enseignants doivent êtreréinventés.3.4. Parents, parentalité : un rôle à reconnaître. /Animé parOlivier Masson et Lise DaleuxA l'école, définir la place qui permettra aux parents des'impliquer dans la scolarité de leur enfant et de s’y inscrireen tant que citoyen n'est pas chose facile. Mais au-delà, c'estl'exercice de la parentalité qui est en soi difficile. L'évolutiondes situations dans lesquelles se trouvent les parents,l'accélération du monde qui éloigne les générations l'une del'autre et l'affaiblissement des protectionscollectives devraient nous amener à reposer la question deprojets et de démarches où la coéducation aurait toute saplace
Salle 4 - Évaluation et pilotage
4.1. Pilotage du système scolaire : pour une redéfinition desresponsabilités des uns et des autres /Animé par PhilippeMeirieu et Claude MercierLa confusion des rôles mine le système éducatif. Habituésau zèle centralisateur de l'administration ou des discoursministériels, les acteurs de terrain ont pris l'habitude de nepas s'approprier les marges de manœuvre qui leurdonneraient des possibilités d'action non négligeables. Dansce cadre où le pilotage par les procédures conduit tout lemonde à reporter la responsabilité sur le voisin, lesinnovateurs sont considérés comme des parias. Et en bout dechaîne, les conditions d'une vie démocratique efficace sontrarement réunies dans les établissements.4.2. Pour des projets éducatifs de territoire. /Animé parOlivier Masson et Alain Thirel
L'éducation joue un rôle dans la cohésion du territoire :les débats sur l'éducation prioritaire et la carte scolaire ontsuggéré l'importance de ces enjeux. Sans se contenter destimides "contrats éducatifs locaux" et en ayant à cœur dedépasser les positions dogmatiques sur l'opposition entrepublic et privé, il est capital de donner la possibilité auxacteurs d'un bassin de vie d'organiser l'offre éducative et degarantir tant l'équité que la continuité territoriale.
4.3. Évaluation des acquis des élèves : donner un sens auxprocédures de certification /Animé par Sylvain Hannebiqueet Yann ForestierPlus que des rituels, le devoir sur table, la note, le conseilde classe ou le bac sont en France des "monuments". Mais ilsne sont souvent que cela. Le fait de les laisser dominer lepaysage n'est pourtant pas neutre : ces exercices normalisés,devenus souvent des fins en eux-mêmes, orientent toute lapédagogie en amont. Cela en fait donc un levier detransformation du système. Des finalités éclaircies, desmodalités repensées, des résultats mieux pris en compteferaient voir l'école sous un autre jour.4.4. Indicateurs européens et comparaisons internationales /Animé par Malika Benarab-AtouLa formation initiale ne fait pas partie des compétences del’Union européenne. Pourtant, l’UE a pris de nombreusesinitiatives pour tisser des liens entre les jeunes, lesenseignants, les systèmes éducatifs. Des objectifs quantitatifsont été définis en commun. Au moment où se définit lenouveau cadre financier 2013-2020, où s’amorce la créationd'un espace européen de l'enseignement, quelles sont lespriorités d’EELV ?
Salle 5 -
5.1. A l'école de la différence : quels dispositifs pour tirerparti de la diversité ? /Animé par Olivier Masson etVéronique DubarryNotre école, fondée sur l'imposition d'une norme, n'a pasencore fait le saut qualitatif qui lui permettrait de se pensercomme une institution faite pour accueillir la différence et enfaire un projet éducatif. L’inclusion demandée des enfants et jeunes handicapés amène à remettre en priorité la questionde la différentiation éducative et pédagogique, dans l’école eten-dehors.
- Lille – 7 et 8 mai 2011 -
 
Document de travail- Convention de l'Éducation Projet 2012 d'Europe Écologie Les Verts - 3
Salle 1 - Eduquer à
1.1. Comment "éduquer à" ? L'exemple de l'éducation à l'environnement et au développementdurable. /Animé par Pierre Bouquet et Yann ForestierEduquer aux médias, à la sécurité routière, à la sexualité, à la lutte contre le racisme, à la santé et àla citoyenneté... Les démarches d'"éduquer à" rencontrent de nombreux obstacles. L'EEDD a uneexpérience qui révèle que non seulement sa reconnaissance et son indispensable développementsont conditionnés à un renouvellement du soutien à l'éducation populaire et au monde associatif,mais ils doivent s'appuyer sur une transformation des pratiques pédagogiques et du fonctionnementde l'école. Au-delà du développement de nouveaux centres d'intérêt dans et hors de l'école, ledéveloppement durable doit devenir l'un des principes organisateurs de l'éducation.1.2. Education à la santé et à la citoyenneté. /Animé par Marie-Christine Blandin et Patrick BarangerDu développement d'une culture de la non-violence à l'organisation de la vie étudiante, en passantpar la prise de responsabilité, l'accès des enfants et des jeunes à la santé, à la citoyenneté et àl'autonomie est un enjeu fondamental pour une société qui entend faire confiance à sa jeunesse. Levivre ensemble est suspendu à notre capacité à leur donner les moyens d'échanger, d'apprendre,d'agir et d'avoir envie de participer à la vie sociale.1.3. Culture Numérique. /Animé par Caroline Jouneau-Sion et Philippe MeirieuUne société responsable a le devoir de reprendre la main pour que le déferlement d'images, engrande partie orchestré par l'industrie publicitaire, puisse servir à autre chose qu'à l'abrutissementorganisé de la jeunesse, cible privilégiée. Les outils multimédia et la télévision peuvent être unmoyen formidable de mise en relation des personnes et d'enrichissement mutuel, tant par leurutilisation raisonnée à des fins pédagogique que par la maîtrise que chacun doit en avoir.1.4. Impliquer tous les acteurs des territoires dans l'éducation : le rôle de l'éducation populaire /Animé par Elisabeth BourgainL'éducation populaire se renouvelle mais a besoin, pour donner toute sa mesure, d'un soutieninstitutionnel significatif. La multiplication des sources de savoir et des lieux d'éducation imposequ'on la place au carrefour de l'action éducative des différents acteurs des territoires.
- Lille – 7 et 8 mai 2011 -

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->