Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Pour une société éducatrice

Pour une société éducatrice

Ratings: (0)|Views: 25|Likes:
Published by prisclio
en open document pour amendements/ajouts/notes
en open document pour amendements/ajouts/notes

More info:

Categories:Types, Brochures
Published by: prisclio on Apr 30, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as ODT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/30/2011

pdf

text

original

 
Document de travail- Convention de l'Éducation Projet 2012 d'Europe Écologie Les Verts - 1
Chers amis, chères amies,Vous avez accepté de participer à la convention nationale "Pour une sociétééducatrice", sur l'éducation et la formation, organisée à Lille le samedi 7 mai par Europe-Ecologie les Verts, et nous vous en remercions. Votre présence est en effet précieuse,car, au-delà du recueil de votre avis, nous voulons avoir avec vous un véritable débat,condition d'une coélaboration fructueuse du projet éducatif que nous présenterons auxFrançais en 2012. Pour donner une base consistante à ce débat, nous vous adressons une quinzaine denotes qui, chacune, abordent un aspect fondamental de la politique d'éducation et deformation devant être débattu au cours de la journée dans une table ronde spécifique.Comme tout choix, la répartition des thèmes, la détermination des limites et l'importanceaccordée à chaque problème sont critiquables, mais l'équilibre de l'ensemble nous a parude nature à constituer un bon point de départ pour nous assurer des discussions trèsriches. Ces notes ne sont pour le moment que des documents de travail, dont le contenu nesaurait engager Europe-Ecologie Les Verts. La trentaine de rédacteurs bénévoles, enrassemblant ici les contributions et propositions qui ont jalonné la déjà longue histoire del'écologie politique, ont pu faire des choix personnels et mettre en avant des idées quin'avaient encore été que peu discutées entre nous. Ils se sont en tout cas efforcé demettre en évidence les points de clivage et les alternatives à trancher : c'est justementparce que bien des choses doivent encore être arrêtées que nous avons besoin de lacontribution de tous. Souhaitant que ce premier jet suscite des réactions, des critiques et surtout despropositions, nous vous donnons rendez-vous à Lille le 7 mai pour finaliser cettedémarche de coélaboration, à laquelle nous sommes très attachés.Cécile Duflot, Secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les VertsPhilippe Meirieu, Président du Conseil Fédéral d'Europe Ecologie Les VertsMarie-Christine Blandin, Sénatrice du Nord, ancienne présidente du Conseil régional Nord-Pas De Calais Yann Forestier, Responsable de la commission Enfance, éducation, formation d'EuropeEcologie Les VertsLaurent Audouin, Responsable de la commission Enseignement Supérieur et Recherched'Europe Ecologie Les VertsOlivier Masson, Coordinateur de la convention "Pour une société éducatrice"Matthieu Orphelin, Vice-président du Conseil régional Pays de la Loire, correspondant dugroupe "Projet" pour les questions éducatives
mail contact :education@eelv.fr
- Lille – 7 et 8 mai 2011 -
 
Document de travail- Convention de l'Éducation Projet 2012 d'Europe Écologie Les Verts - 2
Les tables rondes, leurs thèmes, leurs animateurs et leurs salles
Salle 1 - Eduquer à
1.1. Comment "éduquer à" ? L'exemple del'éducation à l'environnement et audéveloppement durable. /Animé par PierreBouquet et Yann ForestierÉduquer aux médias, à la sécurité routière, à lasexualité, à la lutte contre le racisme, à la santéet à la citoyenneté... Les démarches d'"éduquerà" rencontrent de nombreux obstacles. L'EEDD aune expérience qui révèle que non seulement sareconnaissance et son indispensabledéveloppement sont conditionnés à unrenouvellement du soutien à l'éducationpopulaire et au monde associatif, mais ils doivents'appuyer sur une transformation des pratiquespédagogiques et du fonctionnement de l'école.Au-delà du développement de nouveaux centresd'intérêt dans et hors de l'école, ledéveloppement durable doit devenir l'un desprincipes organisateurs de l'éducation.1.2. Éducation à la santé et à la citoyenneté. /Animé par Marie-Christine Blandin et PatrickBarangerDu développement d'une culture de la non-violence à l'organisation de la vie étudiante, enpassant par la prise de responsabilité, l'accès desenfants et des jeunes à la santé, à la citoyennetéet à l'autonomie est un enjeu fondamental pourune société qui entend faire confiance à sa jeunesse. Le vivre ensemble est suspendu à notrecapacité à leur donner les moyens d'échanger,d'apprendre, d'agir et d'avoir envie de participerà la vie sociale.1.3. Culture numérique /Animé par Caroline Jouneau-Sion et Philippe MeirieuUne société responsable a le devoir dereprendre la main pour que le déferlementd'images, en grande partie orchestré parl'industrie publicitaire, puisse servir à autre chosequ'à l'abrutissement organisé de la jeunesse,cible privilégiée. Les outils multimédia et latélévision peuvent être un moyen formidable demise en relation des personnes etd'enrichissement mutuel, tant par leur utilisationraisonnée à des fins pédagogique que par lamaîtrise que chacun doit en avoir.1.4. Impliquer tous les acteurs des territoiresdans l'éducation : le rôle de l'éducationpopulaire /Animé par Elisabeth BourgainL'éducation populaire se renouvelle mais abesoin, pour donner toute sa mesure, d'unsoutien institutionnel significatif. La multiplicationdes sources de savoir et des lieuxd'éducation impose qu'on la place au carrefourde l'action éducative des différents acteurs desterritoires.
Salle 2 - Apprendre tout au long de la vie
2.1. Petite enfance : un service public solidairepour un vrai projet éducatif. /Animé par SylvianeGoy et Christophe NajdovskyOn a raison de penser la prise en charge de lapetite enfance en terme de temps libéré pour lesparents. Mais on a tort d'oublier que le rapport aupetit enfant est d'abord un rapport éducatif. Lamise en cohérence de l'action des multiplesacteurs de ce secteur, dont la confusion ouvre laporte à des initiatives privées à but purementlucratif, est une priorité. Dans un service publicsolidaire de la petite enfance, les parents doiventtrouver leur place, au côté des associations etdes institutions.2.2. Culture commune ou socle : quels moyenspour l’école fondamentale ? /Animé par Jean-Louis Phélut-Ribéry et Yann ForestierRéalisation capitale de la République,l'instruction obligatoire n'a pas été repenséesérieusement depuis Jules Ferry. L'élévation del'âge de fin de cette instruction obligatoire nes'est accompagnée qu'avec retard d'une remiseen question timide et jamais vraiment assuméede l'organisation du système scolaire, pensé pourune société fondamentalement inégalitaire.Assumer enfin l'ambition d'une écoledémocratique requiert de s'interroger sur lessavoirs à transmettre et sur l'organisation descursus.2.3. Enseignement supérieur : assumer l'ambitionde la démocratisation /Animé par LaurentAudouin et Sandrine RousseauIl ne suffit pas de fixer l'objectif de l'obtentiond'un diplôme de deuxième cycle par la moitiéd'une classe d'âge pour garantir ladémocratisation de l'enseignement supérieur.L'échec en premier cycle, le dualismeUniversité/Grandes Ecoles et la misère del'Université minent les ambitions qu'un pays peutlégitimement nourrir pour une jeunesse dont ilfaut élever le niveau de formation. Au-delà d'uneindispensable élévation des moyens humains etfinanciers, l'enseignement supérieur doit changerdans ses structures et dans son contenu.2.4. Créer un droit à la formation tout au long dela vie /Animé par Philippe Meirieu et YannickSoubienEnfin admise dans son principe par beaucoup,la formation tout au long de la vie doit devenirautre chose qu'une incantation rhétorique. Dulycée professionnel au congé de reconversion, dela prise en charge des chômeurs à la valorisationdes acquis de l'expérience, la formationprofessionnelle initiale ou continue, longtempsnégligée dans une société qui croyait à l'emploi àvie, est devenue capitale, au croisement d'enjeuxmultiples, dont la coordination estdevenue urgente.
Salle 3 - Acteurs de l'éducation
3.1. Les métiers de l'éducation : une mission àredéfinir pour un rôle qui se transforme /Animépar Patrick Baranger et Jean-Louis Phélut-RibéryNulle institution mieux que l'école ne semblepropice à la division du travail social : lesfonctions de ses agents sont définies avec uneprécision jalouse, qui, avec le temps et l'évolutiondes missions du système, semble perdre unegrande part de son sens. Peut-on se décider enfinà remettre à plat le maquis des statuts, desservices et des fonctions, pour qu'éduquerredevienne un métier de cadre travaillant enéquipe et doté d'une véritable capacitéd'initiative ?3.2. Les jeunes, acteurs de leur autonomisation /Animé par Cyrielle Chatelain et Laurent AudouinC’est peu de dire que la place des jeunes estmarquée par la défiance. L’accès à l’autonomien’est possible que s’il y a accès à la formation, aulogement, à la mobilité... Plutôt que l’inscriptiondans d’interminables files d’attente, si on pariait justement sur le fait que les jeunes sont lespremiers acteurs de leur autonomisation et qu’ilfaut leur confier de réelles responsabilités ?3.3. Enseigner, un métier qui s'apprend :mastérisation et formation par alternance./Animépar Christian Alin et Patrick BarangerLa destruction du système de formation desenseignants a révélé ce que certains s'obstinaientencore à vouloir nier : il ne suffit pas de savoirpour être capable d'enseigner. L'improvisationqui a présidé à la mise en place de lamastérisation laisse un immense chantier ouvertdevant nous : le mode de recrutement, lesprocédures et les contenus de la formation desenseignants doivent être réinventés.3.4. Parents, parentalité : un rôle à reconnaître. /Animé par Olivier Masson et Lise DaleuxA l'école, définir la place qui permettra auxparents de s'impliquer dans la scolarité de leurenfant et de s’y inscrire en tant que citoyen n'estpas chose facile. Mais au-delà, c'est l'exercice dela parentalité qui est en soi difficile. L'évolutiondes situations dans lesquelles se trouvent lesparents, l'accélération du monde qui éloigne lesgénérations l'une de l'autre et l'affaiblissementdes protections collectives devraient nousamener à reposer la question de projets et dedémarches où la coéducation aurait toute saplace
Salle 4 - Évaluation et pilotage
4.1. Pilotage du système scolaire : pour uneredéfinition des responsabilités des uns et desautres /Animé par Philippe Meirieu et ClaudeMercierLa confusion des rôles mine le systèmeéducatif. Habitués au zèle centralisateur del'administration ou des discours ministériels, lesacteurs de terrain ont pris l'habitude de ne pass'approprier les marges de manœuvre qui leurdonneraient des possibilités d'action nonnégligeables. Dans ce cadre où le pilotage par lesprocédures conduit tout le monde à reporter laresponsabilité sur le voisin, les innovateurs sontconsidérés comme des parias. Et en bout dechaîne, les conditions d'une vie démocratiqueefficace sont rarement réunies dans lesétablissements.4.2. Pour des projets éducatifs de territoire. /Animé par Olivier Masson et Alain Thirel
L'éducation joue un rôle dans la cohésiondu territoire : les débats sur l'éducationprioritaire et la carte scolaire ont suggérél'importance de ces enjeux. Sans secontenter des timides "contrats éducatifslocaux" et en ayant à cœur de dépasser lespositions dogmatiques sur l'oppositionentre public et privé, il est capital dedonner la possibilité aux acteurs d'unbassin de vie d'organiser l'offre éducativeet de garantir tant l'équité que la continuitéterritoriale.
- Lille – 7 et 8 mai 2011 -
 
Document de travail- Convention de l'Éducation Projet 2012 d'Europe Écologie Les Verts - 3
4.3. Évaluation des acquis des élèves : donner unsens aux procédures de certification /Animé parSylvain Hannebique et Yann ForestierPlus que des rituels, le devoir sur table, la note,le conseil de classe ou le bac sont en France des"monuments". Mais ils ne sont souvent que cela.Le fait de les laisser dominer le paysage n'estpourtant pas neutre : ces exercices normalisés,devenus souvent des fins en eux-mêmes,orientent toute la pédagogie en amont. Cela enfait donc un levier de transformation du système.Des finalités éclaircies, des modalités repensées,des résultats mieux pris en compte feraient voirl'école sous un autre jour.4.4. Indicateurs européens et comparaisonsinternationales /Animé par Malika Benarab-AtouLa formation initiale ne fait pas partie descompétences de l’Union européenne. Pourtant,l’UE a pris de nombreuses initiatives pour tisserdes liens entre les jeunes, les enseignants, lessystèmes éducatifs. Des objectifs quantitatifs ontété définis en commun. Au moment où se définitle nouveau cadre financier 2013-2020, oùs’amorce la création d'un espace européen del'enseignement, quelles sont les prioritésd’EELV ?
Salle 5 -
5.1. A l'école de la différence : quels dispositifspour tirer parti de la diversité ? /Animé parOlivier Masson et Véronique DubarryNotre école, fondée sur l'imposition d'unenorme, n'a pas encore fait le saut qualitatif qui luipermettrait de se penser comme une institutionfaite pour accueillir la différence et en faire unprojet éducatif. L’inclusion demandée des enfantset jeunes handicapés amène à remettre enpriorité la question de la différentiation éducativeet pédagogique, dans l’école et en-dehors.
Salle 1 - Eduquer à
1.1. Comment "éduquer à" ? L'exemple de l'éducation à l'environnement et audéveloppement durable. /Animé par Pierre Bouquet et Yann ForestierEduquer aux médias, à la sécurité routière, à la sexualité, à la lutte contre leracisme, à la santé et à la citoyenneté... Les démarches d'"éduquerà" rencontrent de nombreux obstacles. L'EEDD a une expérience qui révèle quenon seulement sa reconnaissance et son indispensable développement sontconditionnés à un renouvellement du soutien à l'éducation populaire et au mondeassociatif, mais ils doivent s'appuyer sur une transformation des pratiquespédagogiques et du fonctionnement de l'école. Au-delà du développement denouveaux centres d'intérêt dans et hors de l'école, le développement durabledoit devenir l'un des principes organisateurs de l'éducation.1.2. Education à la santé et à la citoyenneté. /Animé par Marie-Christine Blandinet Patrick BarangerDu développement d'une culture de la non-violence à l'organisation de la vieétudiante, en passant par la prise de responsabilité, l'accès des enfants et des jeunes à la santé, à la citoyenneté et à l'autonomie est un enjeu fondamentalpour une société qui entend faire confiance à sa jeunesse. Le vivre ensemble estsuspendu à notre capacité à leur donner les moyens d'échanger, d'apprendre,d'agir et d'avoir envie de participer à la vie sociale.1.3. Culture Numérique. /Animé par Caroline Jouneau-Sion et Philippe MeirieuUne société responsable a le devoir de reprendre la main pour que ledéferlement d'images, en grande partie orchestré par l'industrie publicitaire,puisse servir à autre chose qu'à l'abrutissement organisé de la jeunesse, cibleprivilégiée. Les outils multimédia et la télévision peuvent être un moyenformidable de mise en relation des personnes et d'enrichissement mutuel, tantpar leur utilisation raisonnée à des fins pédagogique que par la maîtrise quechacun doit en avoir.
- Lille – 7 et 8 mai 2011 -

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->