Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Alchimie Lulle Raymond - Elucidation Du Testament

Alchimie Lulle Raymond - Elucidation Du Testament

Ratings: (0)|Views: 16 |Likes:
Published by marioalves9633

More info:

Published by: marioalves9633 on May 03, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/26/2013

pdf

text

original

 
L’ÉLUCIDATION
OU
L’ÉCLAIRCISSEMENTDU TESTAMENT
DE
RAIMOND LULLE
 par lui-même
.
(Bibliothèque des Philosophes Alchimiques, Vol. IV. Paris, 1754)

uoique nous ayons composé plusieursLivres des diverses opérations de notreArt philosophique ; toutefois ce petitTraité, qui est notre dernier, est celui quenous préférons à tous les autres, parcequ’il mérite bien d’être intitulé de nous
l’Elucidation de notre Testament ;
d’autant que ce que nousavons véritablement caché en notre Testament, et en notrecodicille, par de longs discours touchant les Ecrits desPhilosophes, nous les éclaircissons ici fort nettement entrès peu de paroles : mais afin que je n’aie pas besoin decomposer d’autres Livres, puisque la composition n’estrien autre chose, et ne consiste qu’en la subtilité d’un belesprit à bien couvrir et cacher notre Art, ce qui a étédémontré abondamment en nos Livres sort maintenant deson obscurité, et est conduit en une agréable lumière ;d’autant que pas un des Philosophes n’a jamais osé fairecette entreprise.
Q
Cependant nous divisons ce Livre en six Chapitres, danslesquels tout le mystère de cet Art est éclairci par desparoles très claires, desquels Chapitres :Le premier traite de la matière de la Pierre,Le second traite de Vaisseau,Le troisième du Fourneau,Le quatrième du Feu,Le cinquième de la Décoction,Et le sixième de la Teinture, et de la multiplication de laPierre.
CHAPITRE PREMIER
 De la matière de la Pierre.
Commençons donc premièrement à faire connaître lamatière de notre Pierre ; car nous avons appliqué deschoses étrangères à notre Magistère par leurs similitudes ;toutefois notre Pierre est composée d’une seule chose,trine par rapport à son essence et à son principe, à laquellenous n’ajoutons aucune chose étrange, ni ne la diminuonspas ; nous avons décrit aussi trois Pierres ; à savoir laminérale, l’animale et la tale, quoiqu’il n’y aitseulement qu’une pierre en notre Art ; nous voulons, ôenfants de doctrine, vous signifier que ce composécontient trois choses, à savoir âme, esprit et corps. Il estappelé minéral, parce qu’il est une minière ; animal, parcequ’il a une âme ; végétal, parce qu’il croît et est multipliée,en quoi est caché tout le secret de notre Magistère, qui estle Soleil, la Lune, et l’Eau-de-vie ; et cette Eau-de-vie estl’âme et la vie des corps, par laquelle notre Pierre estvivifiée ; pour cette raison nous la nommons Ciel,quintessence incombustible, et autres noms infinis ;d’autant qu’elle est presque incorruptible, comme est leCiel dans la circulation continuelle de son mouvement ;ainsi par cette claire démonstration vous avez la matièrede notre Pierre en toute son étendue.
CHAPITRE II
 Du Vaisseau.
Nous avons résolu de parler à présent de notre Vaisseau ;ô vous, enfants de doctrine, prêtez bien ici vos oreilles,afin que vous entendiez notre sentiment et notre esprit ;quoique nous vous ayons découverts plusieurs genres deVaisseaux qui sont énigmatiquement crits en nosLivres, toutefois notre opinion n’est pas de se servir dedivers Vaisseaux, mais seulement d’un seul, lequel nousmontrerons ici par des monstrations visibles etsensibles, dans lequel Vaisseau notre Oeuvre estaccomplie depuis le commencement jusqu’à la fin de toutle Magistère ; cependant notre Vaisseau est composéainsi ; il y a deux vaisseaux attachés à leurs alambics, demême grandeur, quantité et forme en haut, où le nez del’un entre dans le ventre de l’autre, afin que par l’actionde la chaleur, ce qui est en l’une et autre partie montredans la te du vaisseau, et aps par l’action de lafroideur, qu’il descende dans le ventre. O enfants dedoctrine, vous avez la connaissance de notre vaisseau, sivous n’êtes pas gens de dure cervelle.
CHAPITRE III
 Du Fourneau.
Nous parlerons maintenant de notre Fourneau, mais ilnous fera fort fâcheux de rapporter ici le secret de notreFourneau, que les anciens Philosophes ont tant caché ; carnous avons dépeint en nos Livres divers Fourneaux :néanmoins je vous déclare sincèrement que nous ne nousservons que d’un seul Fourneau, qui est appelé Athanor,duquel la signification est d’être un feu immortel, parcequ’il donne toujours le feu également et continuel dans unmême degré, en vivifiant et nourrissant notre composédepuis le commencement jusqu’à la fin de notre Pierre. Oenfants de doctrine, écoutez nos paroles, et entendez ;notre Fourneau est composé de deux parties, ils doit être

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->