Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LE TSL SIX MOIS PLUS TARD : APERÇU

LE TSL SIX MOIS PLUS TARD : APERÇU

Ratings: (0)|Views: 63|Likes:

More info:

Categories:Types, Business/Law
Published by: Special Tribunal for Lebanon on May 18, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

08/17/2011

pdf

 
 1
The President Le Président
 ا
LE TSL SIX MOIS PLUS TARD : APERÇU
 
1. Introduction
1. Le présent rapport vise à offrir un aperçu bref et sans fioriture des activités entreprises par le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) depuis sa création il y a six mois. Je soumets le présent rapport dans l'exercice des pouvoirs qui m'ont été conférés par l'article 10-1 du Statutdu TSL, aux termes duquel « Outre ses fonctions judiciaires, le Président du Tribunal spécial[…] est responsable du bon fonctionnement du Tribunal et de la bonne administration de la justice ».2. Le présent rapport est différent mais complémentaire des rapports mensuels que leTSL adresse au Comité de gestion et du rapport annuel que je présenterai en mars 2010 auSecrétaire général de l'ONU et au Gouvernement libanais conformément à l'article 10-2 duStatut du TSL.3. En soumettant le présent rapport, j'entends non seulement agir avec transparence etresponsabilité vis-à-vis du Comité de gestion, du Gouvernement libanais et des autres Étatsqui soutiennent les travaux du TSL, mais également susciter une évaluation interne constanteet critique au sein du Tribunal. Cette manière de prendre le pouls du Tribunal devraitcontribuer à en améliorer l’efficacité.4. Le rapport est rédigé de mon point de vue de Président, bien que je me sois fondé engrande partie sur les informations aimablement transmises par les trois autres organes, àsavoir le Greffe, le Bureau du Procureur et le Bureau de la Défense.
2. Chambres
5. Les chambres du Tribunal sont chargées de remplir trois fonctions essentielles, soitles fonctions
à caractère
 
 judiciaire
, celles de
réglementation
et celles de
 gestion
. Au cours decette première période, les fonctions judiciaires se sont limitées à la question de la détentionde quatre généraux libanais à Beyrouth dans le cadre de l'affaire Hariri. En revanche, les juges ont amplement exercé leur pouvoir de réglementation en adoptant plusieurs corpus derègles et autres instruments normatifs. Enfin, les juges ont mis fin au recrutement du
 
 2 personnel juridique et ont transféré les ressources financières ainsi économisées àl'Accusation de manière à intensifier le travail d'enquête du TSL dans l'année à venir.
A) Activités judiciaires
6. L'article 4-2 du Statut prévoit que dans les deux mois suivant l'entrée en fonction duProcureur, le Tribunal demande aux autorités libanaises de se dessaisir en sa faveur afin dedécider si les personnes détenues au Liban dans le cadre des enquêtes relatives à l'assassinatde Hariri seront mises en accusation ou relâchées. Le 25 mars 2009, le Procureur, qui étaitentré en fonction le 1
er 
mars 2009, a rapidement sollicité du Juge de la mise en étatl'autorisation de demander aux autorités libanaises de se dessaisir en faveur de la compétencedu Tribunal dans le cadre de cette affaire. Les autorités libanaises y ont donné suite et ontinformé le Tribunal que quatre personnes étaient maintenues en détention dans le cadre del'affaire Hariri. Entre le 27 mars et le 29 avril 2009, le Juge de la mise en état a délivré quatreordonnances conduisant, conformément à la demande du Procureur, à la mise en liberté desquatre personnes en question en raison du manque de preuves suffisantes pour justifier leur maintien en détention.7. Le 20 avril 2009, le Chef du Bureau de la défense a demandé, au nom des quatre personnes détenues au Liban dans le cadre de l'affaire Hariri, une modification des conditionsde détention. Le lendemain, le Président a délivré une ordonnance demandant aux autoritéslibanaises d'accorder certains droits aux quatre détenus jusqu'à ce que le Juge de la mise enétat statue sur leur sort.
B) Activités de réglementation
8. Tel qu'indiqué précédemment, les juges ont adopté, au cours de cette période initiale, plusieurs instruments normatifs posant les bases des activités judiciaires à venir:i)
 Règlement de procédure et de preuve
(ainsi qu'un Mémoire explicatif préparé par le Président afin d'établir une liste des points importants du Règlement etd'expliquer le fondement de ses principales nouveautés). Un guide sur letribunal a en outre été rédigé. Ce guide récapitule de manière brève et vivanteles principales caractéristiques de la procédure devant le TSL et offre un outilexplicatif simple et facile d'accès aux juges nationaux, aux avocats, aux juristes, aux étudiants et à toutes les personnes intéressées par le Tribunal.En juin 2009, les juges ont apporté à l'unanimité et par correspondance(conformément à une procédure d'adoption prévue à l'article 5-F du Règlement)un certain nombre de modifications au Règlement. Les objectifs de cesmodifications visent notamment à : restructurer les dispositions du Règlementet à garantir qu'ils traduisent plus justement la lettre et l'esprit des dispositions pertinentes du Statut du TSL, assurer la compatibilité des articles modifiés avecd'autres règles pertinentes, encourager, dans la mesure du possible, lacoopération des États, des organisations et des sources d'informationsconfidentielles avec le TSL, répondre aux besoins opérationnels des enquêtesen cours et protéger la confidentialité des informations pendant la phase
 
 3d'enquête pour assurer l'efficacité des enquêtes et la protection de toute personne concernée.ii)
 Règlement de détention
.iii)
 Directive relative à la commission d'office de conseils de la défense
.9. Quatre instruments internationaux ont également été rédigés puis adoptés :i)
 Accord avec le CICR
(relatif au contrôle de la détention par le TSL, entré envigueur le 12 juin 2009).ii)
 Accord avec INTERPOL
(relatif à la coopération et à l’accès aux bases dedonnées et au système d’information d’INTERPOL, adopté et en attented’approbation par l’Assemblée générale d’INTERPOL en octobre 2009).iii) Accord de coopération provisoire avec INTERPOL (un accord « provisoire » aété négocié et signé fin août afin de mettre en œuvre une coopérationimmédiate avec INTERPOL).iv)
 Projet d’Accord de coopération juridique avec les États
. Ce Projet d’accord aété présenté à un certain nombre d’États (dont les États du Moyen-Orient etles États comptant une large communauté libanaise) afin de lancer desdiscussions et des négociations visant à inciter le plus grand nombre d’États possible à signer et à ratifier l’Accord.
C) Activités de gestion
10. Le Président a présenté un document visant à expliquer au Comité de gestion les basesde la philosophie sous-tendant le travail du Tribunal ainsi que les principaux objectifs visés :
les
 
 principes directeurs du Tribunal 
.11. Avec le soutien du Comité de gestion, le Tribunal a décidé, en réunion plénière, que le
Vice-Président 
, (un juge libanais) devait remplir ses fonctions dès que possible, en plus desdeux juges qui, selon le Secrétaire général, sont entrés en fonction immédiatement après ledébut des activités du Tribunal (à savoir le
 Président 
et le
 Juge de la mise en état 
). Par conséquent, seuls trois juges sur onze sont actuellement en poste à Leidschendam.12. Les juges ont réduit au minimum le nombre de membres du personnel recrutés encette première année : quatre juristes (2 P5, 1 P4 et 1 P2) travaillent pour les trois juges et unassistant, pour l’ensemble des chambres.13. Dans le cadre de ses fonctions de gestion au sein du TSL, le Président a pu assurer une approche harmonieuse entre les différents organes en organisant régulièrement desréunions du Conseil supérieur de gestion (CSG). Le CSG, qui rassemble le Président, leProcureur, le Chef du Bureau de la défense et le Greffier, s’est régulièrement réuni depuis lesdébuts du Tribunal afin de prendre une série de décisions relatives à la gestion et aux activitésdu TSL.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd