Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Lettre d'Usama ibn Ladin à Ibn Baz

Lettre d'Usama ibn Ladin à Ibn Baz

Ratings: (0)|Views: 22|Likes:

More info:

Published by: Bibliothèque : El-Muwahhîdin on May 21, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/16/2011

pdf

text

original

 
 
1
 
Lettre à Ibn Baz concernant l’invalidité de sa Fatwah surles traités de paix avec les Juifs
 Par: Usaamah bin Laadin [haafidhahullah]
Au noble savant ibn Baz,As salaamu alaykum wa rahmatullahi wa barakaatuhu,Louange à Allah, Qui a révélé le Livre des versets explicatifs, Qui a élevé les rangs de ceux quipossèdent la science, Qui a pris d’eux le serment de proclamer ouvertement la Vérité et l’expliquer,Qui les a mis en garde contre le fait de tromper les gens avec.Nous envoyons les Prières et le Salaam sur le Messager d’Allah, notre Chef qui nous a informé que « leJihad le plus vertueux est de dire la Parole de Vérité en présence d’un gouverneur tyrannique. » (SahihMusnad Ahmad).Ensuite,Certes parmi ces sujets qui sont bien connus de vous, il y a l’Amour en Allah pour les gens de science,leur haut statut et leur noble position. Et ceci n’est pas surprenant, car en vérité les Savants sont leshéritiers des Prophètes, de qui ils héritent la science du Dine, et avec cette science ils repoussent lesdéformations des extrémistes, les fausses accusations de ceux qui vont au-delà des limites, les faussesinterprétations de l’ignorant, et les dilutions des oppresseurs gaspilleurs de biens. Ils [les Savants]doivent être de bons guides et de bons exemples à suivre pour la Oumma, ainsi qu’une cause pourl’avancée de la Oumma, ils [doivent] donner la victoire à la Vérité et mener la création vers elle.Les Savants sincères des Salaf de la Oumma et des dernières générations, étaient ceux qui ont le plusexcellés dans l’accomplissement de cette tâche, [par exemple] la position prise par Sa’id ibn Jubayr quia proclamé ouvertement la vérité, face à la tyrannie de al Hajjaaj [ibn Yusuf ath-thaqafi], et lesépreuves de l’Imaam Ahmad ibn Hanbal, faites par les gouverneurs et députés tyranniques et sapatience face à l’épreuve [ou ils ont forcé les Savants à dire que] le Qur’aan est une chose créée, etaussi la souffrance d’Ibn Taymiyyah qui a passé la plupart de sa vie en prison à cause de ses [effortsconsidérables] afin de donner la victoire à la Sounnah Prophétique.Ce sont des exemples illustrant l’obligation [pour les Savants] de soutenir la Vérité et son peuple. CesImaams érudits ont donné la victoire à la Vérité et avaient de la jalousie pour le Dine, qu’Allah leurfasse miséricorde à tous.Noble Shaykh,En mentionnant les exemples ci-dessus, nous voulons vous faire rappeler vos obligations envers le Dine,et envers la Oumma et vous conseiller à propos de votre grande responsabilité, car certes « le rappelprofite au croyant… »
 
 
 
2
 
Nous voulons vous rappeler, à une époque où le mensonge gonfle [pour le faire apparaître commeétant la vérité!], et où les égarés présentent leurs faux arguments, la Vérité a été écrasée, ceux qui yappellent sont en prison, et les vertueux restent silencieux.La chose la plus étrange dans tout ça, c’est que cela ne s’est pas produit en raison de votre manque deconnaissance sur ces affaires, où dû à votre silence, mais plutôt cela s’est produit en résultat [del’exécution] de votre Fatawah et vos positions.Nous allons vous mentionner, noble Shaykh, certaines de ces Fatawah et positions, à propos desquellesvous n’avez sûrement pas dû réaliser leurs conséquences, lesquelles ont pu égarer la Oumma depuis 70automnes [ans], afin que vous puissiez réaliser avec nous, le mal de ces affaires dangereuses, et leurseffets néfastes/négatifs. Voici quelques exemples:1. L’accablant degré de corruption [en Arabie Saoudite] qui atteint tous les aspects de la vie, et où setrouvent de tellement nombreux différents maux, tout comme [ce qui a été mentionné dans la lettreouverte] précédente de conseils sincères de quelques Savants et prêcheurs pour la réforme, n’est unsecret pour personne. Parmi les sujets les plus sérieux qu’ils ont expliqué, est le fait de donner desassociés à Allah en matière de législation, et légiférer des lois forgées par lesquelles, les choses interdites[Haraam] deviennent permises [Halaal].La pire de ces choses, est le commerce répandu du Ribaa [intérêt] dans ce pays, et il est régi par lesorganisations de l’Etat et les banques de l’Etat. Les bureaux de ces banques du Ribaa sont plus grandsque les minarets des deux Mosquées Sacrées, à tel point que ces banques du Ribaa se sont répandues àtravers ce pays.Il est bien connu par nécessité, que ces institutions du Ribaa et les législations qui réglementent lecommerce, ont toutes été certifiées et approuvées par le gouvernement du régime, et [pourtant] avectout ceci, nous n’entendons rien venant de vous, excepté le fait que vous dites que le commerce avecRibaa est interdit. Cette indifférence [apparente] dans vos paroles trompe [en réalité] les gens, [à cause]du fait que vous ne faites pas la différence entre le jugement du commerce avec Ribaa uniquement, etle jugement sur le fait de légiférer des lois qui réglementent [le commerce] avec ça.L’énorme différence entre les deux est très claire. Le commerce avec Ribaa est un péché parmi lesgrands péchés, alors que celui qui légifèrent des lois pour le commerce avec Ribaa devient un apostatmécréant, qui a commis le type de mécréance qui expulse la personne de la religion dû à son acte derivaliser avec Allah et du fait de se poser comme associé avec Lui, en rendant des choses légalementpermises [Halaal] ou légalement interdites [Haraam], et nous en avons déjà expliqué les détails dans unautre document qui sera bientôt publié insha’Allah.Egalement, celui qui fait du commerce avec Ribaa et y persiste, a reçu un avertissement d’être enguerre avec Allah et Son Messager, sallallahu alayhi was salama [
« Alors l’annonce d’une guerre dela part d’Allah et de Son Messager… »
Al Baqarah 279]. Et [pourtant], nous entendons dans vosparoles des louanges accablantes envers ce régime qui ne permet pas juste le commerce avec Ribaa,mais plutôt ils forgent des lois pour ce commerce, le réglemente et le rend légalement permis.La crise économique et politique, les engagements et obstacles dans lesquels le pays est plongé, ainsique les nombreux crimes différents qui sont répandus, ne sont rien d’autres qu’un châtiment de la partd’Allah, et une part de guerre qu’Allah l’Exalté a déclaré à ceux qui persistent dans le commerce avec
 
 
3
 
intérêts et d’autres choses similaires parmi les grands péchés, comme Allah a prescrit qu’Il anéantira leRibaa,
« Allah détruira l’intérêt et Il augmentera la charité. »
[Al-Baqarah 278].2. Et lorsque [le Roi Fahad] a mis la croix [qui lui a été donné par la Reine d’Angleterre] sur sapoitrine, le dirigeant ‘global’ était heureux de la porter ouvertement. Vous avez émis une Fatwah luipermettant [ainsi qu’aux Musulmans] de le faire, [passage audio de Ibn Baz
 
] et permettre ceci est unechose repoussante et hideuse. Malgré le fait qu’il soit clairement évident qu’un tel acte soit de lamécréance [claire], il apparaît des actes de Fahad qu’il était content [de porter la croix] et a choisi de laporter en connaissance de cause.3. Durant la première guerre du Golfe, lorsque les armées de la coalition des croisés Juifs et Chrétiensont décidé, en complicité avec ce régime [Saoudien], d’envahir le Koweït au nom de la « libération »,vous avez émis une Fatwah irresponsable pour justifier leurs actes abominables qui insultaient la dignitéde la Oumma, diffamaient son honneur, et dénigraient son caractère sacré, en disant que leur aideavait été demandé par nécessité, et en négligeant les principes / les clauses et règles [de la nobleShari’ah] dans le fait de chercher une telle aide.4. Et durant le soutient du régime Saoudien fourni aux chefs communistes apostats en vue del’agression du Yémen contre les Musulmans [du Yémen] lors de la récente guerre, vous êtes restésilencieux!Puis, lorsque les communistes ont été placé au gouvernement, sur l’engagement de ce régime vous avezdonné une « Nasihah », dans laquelle vous avez invité chacun à la réconciliation et à la cordialité endisant d’eux qu’ils étaient Musulmans, et en donnant la fausse impression que les communistes étaientMusulmans, que leur sang était préservé, les communistes de maintenant seraient-ils donc Musulmans?N’avez-vous pas auparavant émis une Fatwah qui dit que les communistes sont des apostats et qu’il estobligatoire de les combattre en Afghanistan? Ou y a-t-il une différence entre les communistes du Yémen et les communistes en Afghanistan? Comment donc avez-vous perdu votre compréhension dansles sujets de ‘Aqidah et les principes du Tawhid [Monothéisme Islamique] et les avez confondu à cepoint?Et ce gouvernement abrite toujours ces dirigeants mécréants dans de nombreuses villes de ce pays,pourtant nous n’entendons aucune désapprobation de vous concernant ceci, et pourtant le Prophète,sallallahu alayhi wa salam, a dit, « Allah a maudit celui qui accueille un innovateur. » [Sahih Muslim].5. Lorsque le régime oppressif a décidé de transgresser contre Shaykh Salman al Awdah et Shaykh Safaral Hawaali, qui appelaient à la Vérité et qui ont souffert de beaucoup de tords dans la voie d’Allah,vous avez émis des décrets juridiques qui ont autorisé quiconque qui était en conflit avec [les deuxShaykhs] de les opprimer et les maltraiter ainsi que ceux qui étaient avec eux parmi les autres Savants,prêcheurs et jeunes de la Oumma… Qu’Allah les libère et les protège de l’oppression des oppresseurs.
 
Nous avons mentionné uniquement quelques exemples, car ce que nous voulons mentionner avanttout [pour cette occasion] est la Fatwah précédente sur la soi-disante « paix » avec les Juifs, qui a étéune catastrophe pour les Musulmans. Dans laquelle, vous avez répondu aux passions politiques durégime, lorsqu’ils voulaient manifester ce qu’ils dissimulaient auparavant. Entrant dans la comédie de serendre aux Juifs, par votre Fatwah sur le fait d’entrer dans un accord de paix continuelle avec eux,avec [quelques] restrictions.Le Premier Ministre de l’ennemi Sioniste et son parlement l’ont applaudit et loué, et le régimeSaoudien a annoncé son intention d’appliquer encore plus la normalisation avec les Juifs.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->