Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
42Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Magazine TOP SECRET Hors-serie Dossier Special TERRE CREUSE

Magazine TOP SECRET Hors-serie Dossier Special TERRE CREUSE

Ratings: (0)|Views: 5,830 |Likes:
Published by Geoffroy Coutellier

More info:

Published by: Geoffroy Coutellier on May 28, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/25/2014

pdf

text

original

 
              3            :            H            I            K            T            M            E            =            W            U            ^            Z            U            V            :            ?            a            @            k            @            k            @            b            @            f              ;
   M    0   9   2   4   2
  -    1    H   -
    F   :
   9 ,   5   0
    E
   -    R    D
 
TOPSECRET
-
HORSRIEN
°1
4
Selon la théorie de la Terre Creuse,les pôles présenteraient en réalitédeux immenses trous béants qui permettraient l’accès au mondeintérieur.Absurde ?...Dans ce cas :- Pourquoi la Nasa qui est trèsgénéreuse en matière de photosatellite, se montre-t-elle si avareen photographies des pôles ?- Pourquoi nous montre-elle presque toujours les mêmescurieuses images sur lesquelles onne voit rien.Il est vrai que les forts rayonne-ments qui sévissent aux pôles nefavorisent pas le survol de ceszones, mais est-ce bien la seuleraison ?Les satellites de la série Goes, sontà ma connaissance parmi les rares àdonner sur le web des images quo-tidiennes de la globalité de la Terre.Eux non plus ne montrent pas les pôles qui sont “derrière” l'hori-zon... Regardez la météo à la télé-vision.Vous verrez que les imagessont coupées aux pôles... Tout se passe comme si ces deux zones, le pôle Sud et le pôle Nord, étaientdeux territoires interdits.
“Pas du tout,
diront les veilleurs dela pensée dominante,
les explora-teurs se rendent fréquemment là-bas et ils ne sont jamais “tombés”dans le trou ! Dans le cas contraire,ils en auraient parlé.Et les astro-nautes de la navette et ceux del’ISS, ils auraient dû également voir ces trous. Comment expliquer qu’ils n’ont rien dit ?Comment  pouvez-vous croire à un si vastecomplot mettant en cause un si grand nombre de personnes auxintérêts si divergents...? Ce genrede théorie ne peut venir que d’unesprit malade, méfiez-vous.”
En fait, il n’y a pas besoin d’un sivaste complot.L’ISS et la navettene s’aventurent pas au-delà de 65-70° de latitude.Leur altitude, rela-tivement faible ne leur permetmême pas de voir la Terre dans saglobalité.Dans ces conditions, leséquipages n’ont pas l’occasiond’admirer les pôles.Depuis lesmissions Apollo, officiellement,aucun équipage n'a pu voir la Terredans sa globalité. Quant aux explo-rateurs qui se rendent sur place, letrou est si grand et la courbure si progressive, qu’ils pourraient s’yaventurer sans même s’en rendrecompte.Bref, si cette idée de Terre Creuseest vraiment si ridicule, que la Nasanous montre enfin des images des pôles dignes de ce nom, et nousserons alors les premiers à recon-naître que nous nous sommes lancéssur une piste délirante.Malheureusement, découvrir de“vraies”images des pôles de laTerre est quasiment un exploit !On vous trouvera bien quelquesimages mais ceux qui prendront letemps de les étudier sérieusementse rendront vite compte qu’elles necorrespondent à rien et qu’elles nesignifient pas grand chose.Vous comprenez à présent l’énor-mité de la question que soulève cedossier. L’homme moderne segausse de la naïveté des anciens quicroyaient que la Terre était plate.Serait-il lui-même, aujourd’hui,dans la même situation ?Je sais, il y a ce que pensent lesscientifiques et ces schémas très précis de la structure interne de laTerre.J’envie pour ma part cesgens qui peuvent se vanter d’autantde certitudes. Les ondes qui per-mettent d'explorer le sous-sol de laTerre sont extrêmement limitées.Et comme le plasma se rencontreassez tôt en sous-sol, autant direqu'il est impossible d’être sûr dequoi que ce soit...Petit exemple : on fore le pétrole à2000 mètres en moyenne (au-delàce n'est plus assez rentable) et oncherche les nappes grâce à desondes sismiques et des instrumentstrès performants et extrêmement précis qui donnent une vue du sous-sol en 3D jusqu'à 5000 mètres...Et bien les prospecteurs se trom- pent encore dans leurs interpréta-tions. Ils creusent à la recherche de pétrole avec un taux d’échec de30%. J'ai donc du mal à croire queles résultats à des milliers de km de profondeur soient aussi fiablesqu’on le dit...Que savons-nous de la structure denotre planète ? Jusqu’où avons-nous pu forer en profondeur ? 30 ?40 km ? Il n’est pas sûr que noussoyons allés si loin, et nos radars ne peuvent malheureusement pas nousen apprendre davantage… Or pour atteindre le cœur de la Terre, il fau-drait pouvoir creuser jusqu’à une profondeur de 6318 km. Celadevrait nous forcer à un peu plusd’humilité, non ?Vous vous demandez à présent com-ment la Terre aurait pu se formerà lamanière d’une coque creuse. Jen’entrerai pas dans le détail de lacréation de l’Univers, le dossier estlà pour ça, et je préfère laisser la parole aux auteurs qui sont parmiles plus brillants à s’être penchéssur la question.Sachez cependant que la sciencesemble ne pas tenir compte de ceque j’appellerais la force “centrifuge”dans ses théories sur la formationdes astres. Or, les planètes tournenttoutes sur elles-mêmes... Si, commele prétend la théorie, l’apparitiondes planètes est due à des conglo-mérats tourbillonnants de gaz et de particules, la loi de l’attraction a dû pousser les particules les pluslourdesvers l’intérieur, cependantque cette force “centrifuge” lesrepoussait vers l’extérieur.Ces deux forces réunies impliquentnécessairement que les planètessoient creuses. En effet, là où laforce centrifuge est la plus forte(sur la périphérie), la matièreéchappe à l’attraction et se dispersedans l’espace. Au contraire, là oùl’attraction l’emporte, les particuless’attirent inexorablement, formantun noyau de particules au centre.Toutefois, il existe une zone inter-
PRÉFACE
PRÉFACE
 
TOPSECRET
-
HORSRIEN
°1
5
médiaire où les deux forces s’annu-lent. C’est là que se concentre lamatière, créant ainsi une enveloppede particules comme une coque. Enrefroidissant, l’enveloppe devientune coquille vide enfermant unnoyau de particules comme unsoleil magnétique en son centre.Dans cette logique, les planètessont non seulement creuses, maiselles présentent deux ouverturessituées au niveau des pôles. Eneffet, la force centrifuge étant qua-siment nulle au niveau de l’axe derotation des planètes, il est logiqueque les particules à cet endroit sesoient effondrées sur elles-mêmesavant que ne durcisse la coque.Or, si la Terre est vraiment creuse(ce que nous ne sommes pas enmesure d’affirmer) cela signifieque certaines personnes nouscachent la vérité !Depuis toujours, le véritable pouvoir repose sur la connaissance d’uneminorité maintenant la majoritédans l’ignorance.Pourquoi les choses devraient-ellesavoir changé aujourd’hui ? Croyez-vous sincèrement qu’elles aientchangé ?Une maison est faite pour qu’onvive à l’intérieur des murs et non àl’extérieur, sur le toit par exemple,soumis aux intempéries… S’il enétait de même des planètes ?Si ces dernières étaient, commed’immenses vaisseaux voyageant àtravers l’espace sidéral, conçuesnon pas pour vivre à l’extérieur,mais à l’intérieur, à l’abri des capri-ces climatiques, des astéroïdes, etdes radiations ?Si l’intérieur de la planète étaitoccupé par des êtres de grandetaille, en avance de milliers d’annéessur nous, et qui seraient à l’originede certaines manifestations d’ovnis ?Des êtres qu’en d’autres temps,l’humanité de l’extérieur auraitappelé “Les Dieux”.Tandis que ces êtres bénéficieraientdu confort intérieur : un climattempéré, une atmosphère idyllique,une espérance de vie se comptanten milliers d’années ; nous autres, pauvres passagers de troisièmeclasse, ne serions que de vulgaires“parasites” de la Terre, ayant proli-féré comme de la mauvaise herbe àla surface. Des parasites bien utilesaux “Dieux” qui auraient trouvé lemoyen d’utiliser nos penchantsnaturels afin de servir au mieuxleurs intérêts. Il est dit dans lestextesanciens que notre fonction première est de “cultiver le jardin”.C’est ce que nous faisons par laforce des choses, nous veillonsindividuellement et collectivementà la terre que nous travaillons etaménageons depuis toujours.Finalement, la poussée écologiqueinstinctive née d’une époque de pollution extrême, ne serait qu’uneréponse à ce besoin qu’ont les“Dieux” d’entretenir leur maison.Ainsi, comme toutes les autrescréatures de la surface, l’homme neserait alors qu’un “échantillontémoin” parmi d’autres.Nousavons été laissés à l’extérieur,comme une multitude, destinés àveiller, à entretenir, et à réagir encas d’alerte, comme des milliardsde micro-capteurs disposés sur toute la surface du vaisseau Terre.C’est à partir de ce postulat un peusinistre, il faut bien le reconnaître,que nous nous sommes attelés autravail, en nous appuyant sur le tra-vail de recensement et d’archivageextraordinaire accompli par notregrand ami, Fred Idylle, sans qui cenuméro Hors Série consacré à laTerre Creuse n’aurait jamais puvoir le jour.Merci Fred, de tes recherchesfantastiqueset de ton amitié !R.R.R.S.
TOPSECRET HORSSERIE. Trimestriel.Top Secret Hors Série est édité par EDEN EDITION SARLau capital de 7622,45 euros - Principal actionnaire : RochSaüquere. Directeur de la publication : Saüquere - Responsable Editorial : Roch Saüquere.Corrections :DBG.SL-Infographie : Fanny Fourcade. Imprimé par Léonce-Deprez. Ruitz France - Distribution NMPP. Numéro de CommissionParitaire : 0311 K87709. ISSN : 1638-0142 - Dépôt légal à parution.Siège social : 8, rue Pierre et MarieCurie.32600 L’Isle Jourdain- Tel : 05 62 07 38 57.Mobile : 06 61 42 34 16.Email :roch@topsecret.fr - Site web:http://www.topsecret.fr  L'éditeur décline toute responsabilité quant aux contenus et opinions formulées par les sites Internet référencés, celles-ci n'engageant que leurs auteurs. Toute reproduction, toute traduction pour tout pays et tout support, intégrales ou par-tielles, faites sans le consentement de l'auteur sont illicites. Toute copie autre que destinée à un usage personnel eststrictement interdite. Tous droits réservés sur le matériel photo qui n'aurait pas fait l'objet d'une convention antérieure àla parution en raison des difficultés d'identification liées au réseau Internet.De nombreuses photographies de ce magazine proviennent des sites Internet de la NASA, du bureau d'histoire de laNASA, du centre de l'espace de Kennedy et du centre de l'espace de Johnson. Ces photographies ont été rassembléesde diverses sources publiques, et sont entrées dans le domaine public sauf indication contraire. Toutes les photogra-phies provenant de l'appareil photo Mars Orbiter Camera sont utilisées parce que le Malin Space Science Systems le per-met. En conformité avec le règlement sur l'utilisation de ces images, l'intégralité du crédit de ces images appartient auNASA/JPL/Malin Space Science Systems. De même qu'appartiennent à la Nasa ou à l’ESAtoutes les images astrono-miques prises par les différentes sondes et engins de l'exploration spatiale. Toutes ces images peuvent être téléchargéeset employées dans n'importe quel but non interdit par loi. Elles ne peuvent, cependant, servir de label ou logo, ni laisser entendre qu'elles impliquent un partenariat commercial quelconque entre la Nasa et une autre société, dans le but d'in-citer l'approbation de toute personne sur un produit ou un service.

Activity (42)

You've already reviewed this. Edit your review.
Gad Elnekave liked this
1 thousand reads
1 hundred reads
Patrick Plantier liked this
johnny54 liked this
michael95130 liked this
Ebrahim Mahomed liked this
azabache12 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->