Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
2Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LE BUTEUR PDF du 30/05/2011

LE BUTEUR PDF du 30/05/2011

Ratings: (0)|Views: 1,307|Likes:
Published by PDF Journal
Journal le buteur édition PDF du 30/05/20111
Journal le buteur édition PDF du 30/05/20111

More info:

Published by: PDF Journal on May 29, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
LUNDI
MAI
2011
30
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1579 PRIX 20 DA
De nos envoyés spéciauxen Espagne, au Marocet en France
«QuandtuaffronteslesRonaldinho,Pato,DelPieroetIbra,tunepeuxpascraindrelesattaquantsalrien
«Le retour de Zianine m’inquiète pas»
reconnu notre supériorité»
«A Annaba, des joueurs
algériens ont
«Saâdane m’avaitrappelé après la CAN,mais j’ai dit non»«Je vois le Marocgagner par 1-0 ou unscore de 1-1»
L’opération vente des billets
sous haute tension à Marrakech
 Akrour
«Feghouliestunpeu
particulier,maisiladelaqualité»
La Lazio met Meghni sur la liste des libérés Ahmed Ouyahia
«L’ouverture desfrontières avec le Maroc n’est pas d’actualité»
On a eu peur pour Yebda !
Ziani
«PasquestionderaterlaCAN,aprèsavoirjouéunMondial»
Ziani
«PasquestionderaterlaCAN,aprèsavoirjouéunMondial»
Ziani
«PasquestionderaterlaCAN,aprèsavoirjouéunMondial»
Ziani
«PasquestionderaterlaCAN,aprèsavoirjouéunMondial»
Ziani
«PasquestionderaterlaCAN,aprèsavoirjouéunMondial»
Ziani
«PasquestionderaterlaCAN,aprèsavoirjouéunMondial»
 A J-5 du derby
Benatia enflamme Maroc-Algérie
 
N° 1579 Lundi 30 mai 2011
 Coup d’œil 
Équipe nationale
0
2
Premier entraînement à huis clos hier
De nos envoyés spéciaux en Espagne
MohamedSaâdFarid Aït SaâdaRedouaneBouhanikaMehdiTaffert YacineSelhaniMadjid
 Aït Abdellah
On en est venu auxchoses sérieuses ! LesVerts ont entamé hieraprès-midi les entraîne-ments tactiques sous lahoulette de Abdelhak Benchikha. Comme ilallait s’y attendre, le huisclos a été décrété par lesélectionneur national etil ne serait pas surpre-nant qu’il en soit ainsi jusqu’au match ace auMaroc. Avec l’arrivée au- jourd’hui des quatre der-niers joueurs du groupeconvoqué, c’est sur leplan de jeu prévu pour lematch de Marrakech quesera axé le travail durantles prochaines séances.En dépit du huis clos,nous avons réussi à sui- vre la séance. Cependant,en raison de l’impor-tance du match et de sonenjeu national, nous nedivulguerons ni au- jourd’hui ni dans nosprochaines éditions lecontenu tactique desséances d’entraînement.Nous nous contenteronsdes détails sommairesdes séances d’entraîne-ment afn de respecter laconfdentialité du travaildu coach national et évi-ter de publier des inor-mations dont pourraittirer proft la sélectionmarocaine.
Des vigilesaccompagnésde chiens pourfaire respecterle huis clos
Pour les besoins duhuis clos, la séance a étéprogrammée sur le ter-rain G, celui qui, enthéorie, est celui qui estle plus éloigné des re-gards indiscrets. Au por-tail du chemin y menantet tout autour, des vigilesen tenue de gardiennage,travaillant pour lecompte de La MangaClub, ont été positionnéspour veiller à ce qu’au-cun intrus ne s’approchedu terrain. Certains d’en-tre eux étaient même ac-compagnés de chiensrenieurs. Outre les journalistes, même latrentaine de supportersqui voulaient suivre laséance d’entraînementont été empêchés d’accé-der au site abritant labatterie des terrains.Benchikha était catégo-rique : pas de curieux.
Entraînementspécifique pourBelhadj durant45 minutes
Arrivé au stage ven-dredi avec une pointe aumuscle ischio-jambier dela cuisse gauche, NadirBelhadj, pour qui c’étaitla première séance avecballon, a commencé parun entraînement spéci-fque qui a duré 45 mi-nutes, afn que le sta technique teste son apti-tude à participer à l’en-traînement collecti.L’échauement a consistéen des tours de piste sousla conduite de l’un despréparateurs physiquesde la sélection. Ensuite, ila été soumis à des exer-cices de orce/vitessemettant à contributionles muscles de lacuisse, notam-ment des sautsd’obstacles (plotset petites bar-rières) et desmouvements demobilité. Ce n’estque lorsque sescoéquipiers ontdébut les opposi-tions d’applicationqu’il les a rejoints.Il a participé à cesoppositions leplus normalementdu monde, sansdonner l’impres-sion qu’il se res-sentait de sablessure. Visible-ment, il est com-plètement guéri etest apte pour laconrontation aceau Maroc.
Explosivité,marquageet rapiditéd’exécution
Après l’échauementd’usage et quelques exer-cices physiques sans bal-lon, la premièreséquence avec ballon aconsisté en un exerciced’explosivité, avec dé-marrage soudain en uncontre un, suivi de tir aubut. Puis, on a travaillél’explosivité oensivedoublée du marquagedéensi, avec des at-taques déclenchées parKarim Ziani commerampe de lancement, sui- vie de séances d’at-taque/contre-attaque àune touche de balle. Du-rant tous ces petits exer-cices, Benchikha a insistésur un point : la rapidité.Chrono en main, il exi-geait des attaques expresset une récupération deballe tout aussi rapide. Ily a même eu un exerciceoù le acteur temps étaitpris en considération.
Benchikhainsiste surl’application etles petits détails
L’un des aspects dutravail tactique mis enplace est la répartitiondes joueurs de champ entrois groupes (deux de 5 joueurs, portant des cha-subles jaune et vert, et unde 4, portant des chasu-bles orange) qui se re-layaient sur le terrainpour un travail spéci-fque ace aux deux gar-diens de but,Mohamed-Amine Zem-mamouche et AzzedineDoukha. Sans entrerdans le détail de ce qui aété ait, discrétion oblige,nous pouvons juste ar-mer que Benchikha a ététrès à cheval sur l’appli-cation stricte desconsignes, n’hésitant pasà rappeler à l’ordre les joueurs qui ne se mon-traient pas assez appli-qués. Conscient quel’issue du match contre leMaroc peut se décidersur un rien, il insiste jus-tement sur les petitsriens qui pourraient coû-ter beaucoup.
Petit matchà 7 contre 7en conclusion
La séance a étéconclue par un mini-match d’application à7 contre 7. La premièreéquipe, portant des cha-subles jaunes, étaitconstituée de Zemma-mouche, Mesbah, Yahia,Bougherra, Lemmou-chia, Ziani, Matmour etDjebbour, alors que laseconde, en chasubles verts, comprenait Dou-kha, Belhadj, Bouzid,Guedioura, Lacen,Yebda, Hadj Aïssa etSoudani. Là aussi, untravail tactique a étémené dans ce match plu-tôt intense qui a vul’équipe des jaunes l’em-porter 2-0, avec notam-ment un très beau butd’un tir lointain signéKhaled Lemmouchia. Anoter la bonne prestationde Doukha, auteur debelles parades de cematch d’application.La séance d’entraîne-ment, qui a duré uneheure et quarante-cinqminutes, s’est achevée,comme d’habitude, pardes étirements. La séancede cet après-midi s’an-nonce tout aussi intense,avec la présence de SbaaMehdi-Motea et CarlMedjani, arrivés hiersoir, et peut-être celled’un ou de plusieurs joueurs attendus pouraujourd’hui.
F.A.-S.
Enfinlatactique!
 Yebda légèrement touché à la cheville
qq
Aucoursdel’undesmatchesd’oppositionquiontémaillélaséanced’entraînementd’hier,HassanYebdaaprisuncoupàsachevilledroite.Ilestrestéausoldurantunpetitmoment,puiss’estrelevéensetenantlacheville.Lekietlemasseuronttoutdesuiteaccouruversluipours’as-surerquecen’estpasgrave.MêmeBenchikhas’estapprocdeluipours’enquérirdesonétat.Finalement,lemilieudeterraindeNaplesareprislaséance.Ilamêmeparticiaumatchd’oppositionà7contre7,maisenboitillantàcertainsmoments.
Des supporters ont escaladéle grillage
qq
Ayantétéempêchésd’accéderàlamaincouranteduterraind’entraînement,dessuppor-tersontréussiàescaladerl’undesgrillagesentou-rantleditterrain.Arborantl’emblèmenational,ilsontmêmeréussiàescaladerun…postedecontrôle.Delà,ilssesontmisàhélerlesjoueursetàentonnerdeschantsàlagloiredesVerts.
Les vigiles les ont éconduits
qq
Malheureusementpourlessupportersintrus,ilsontétéviterepérésparlesvigilesprésentssurplace.Ilsontétégentiment,maisermementreconduitsverslasortie.Déçus,ilsontmaniesleurmécontentemententrouvantanormalqu’ilssoientempêchésdesuivrel’entraînementdelasélectiondeleurpays.
Des Algériens surveillent les espionsmarocains
qq
Conscientsdel’éventualitédelaprésenced’espionsmaro-cainsparmilesvisiteursdeLaMangaClub,surtoutquelacommu-naumarocaineenEspagneestimportante,desAlgériensontleguetpourlesrepérer.Hier,desspectateurssurprisentraindesui- vrelaséanced’entraînement,téléphoneportableàl’oreille,ontétéapprochéspardesAlgériensquileurontdemandéleuridentité.Finalement,ils’agissaitd’Algériens.Bravoquandmêmepourlavigilance!
Benchikha insistesur la déshydratation
qq
Achaquepausedurantlaséanced’en-traînementd’hier,AbdelhakBenchikhade-mandaitàsesjoueursdeboiredel’eauabondamment.Ilinsistesurcepointlorsdechaqueséanced’entraînement,conscientdesrisquesdeladéshydratation,surtoutencettepé-riodedechaleurs.
Hilal est désormais connu
qq
Alorsqu’ilétaitplutôttimideàsonarrivéeaustagedimanchedernier,duaitqu’ilestnouvellementconvoqué,HilalSoudaniestdésormaisadopparlegroupe.Pourpreuve,toutlemondel’appelleparsonprénom,Hilal,durantl’entraînement.
Le déjeunerdéplacé versune autre salle
qq
Hier,lesVertsontprisleurdéjeu-nerdansunesalleautrequecellequileurestdédiéedurantlestage.Lacause:ungrandbanquetétaitprogrampourhier,avecpasmoinsde500invités,cequianécessitéd’yconsacrertouteslesgrandessallesdel’hôtelPrinceFe-lipe,dontcelleoùlesjoueursprennentleursrepas.
 
0
3
N° 1579 Lundi 30 mai 2011
 Coup d’œil 
Équipe nationale
Mehdi, après cette longueet riche saison avec Udi-nese, comment vous sen-tez-vous ?
Ça va ! Oui, elle ut longuecar on a dû jouer jusqu’à ladernière minute pour attein-dre nos objectis. Je suis unpeu atigué, mais content caron décroche une quatrièmeplace synonyme de tour pré-liminaire de la Ligue deschampions. Je suis satisaitcar cette perormance nousait entrer dans l’histoire duclub avec mes coéquipiers.
Tu es considéré commeune des belles surprises duchampionnat d’Italie ; est-ce que tu imaginais un telscénario, alors que la sai-son dernière tu étais àClermont en Ligue 2, etque par le passé tu as ac-cumulé les embûches ?
C’est vrai que j’ai beaucoupgaléré. Mon parcours a étécompliqué avec pas mal demalchance. J’ai pris montemps avant de me régaler etd’arriver au haut niveau.Cette saison, il m’arrive debelles choses, mais ce n’estpas fni. Ce n’est qu’un début, je dois viser plus haut. Avecl’Udinese, je joue dans unclub qui m’ore beaucoup degaranties au niveau du travailet de l’am-biance. C’estun club ami-lial, et sur leterrain, ça seressent.
Chez nosconrères de
 L’Equipe
, JoséAnigo a re-connu s’être«planté» de nepas vous avoirgardé à l’OM.Avec ce qui vous arrive, ressentez-vousunsentimentde revanche?
Anigo… Quand il dit qu’ils’est planté, je ne pense pasque cela soit le cas. J’ai aussibeaucoup progressé par rap-port à l’époque où j’étais àMarseille. A 18 ans, je ne re- vendiquais pas le ait de vou-loir être titulaire dans unclub comme l’OM. En re- vanche, Il s’est manqué. Il nem’a pas respecté. Quandl’OM envoie les minots aceau Paris-SG (Ndlr, le clubolympien avait boycotté lematch ace au PSG, et avaitenvoyé son équipe réserve auParc des Princes en mars2006), là, il m’a mis à la cave.J’étais titulaire et surclassédans toutes les catégories de jeunes de l’OM. Et s’il y en abien un qui devait y aller,c’était moi. A la fn, je suis leseul à être resté sur le car-reau…
On vous sent en-core remonté…
(Il s’emporte…) Ils’est moqué de moiet il a ait du mal àma amille. Quand j’ai compris quec’était fni pour moià l’OM, j’ai voulupartir. Mais Anigone me voulait pas debien. Il ne voulaitpas que je partedans des bons clubsde Ligue 1 commeSaint-Etienne car il avaitpeurque jebrilledans cesclubs, etqu’on disepourquoi on nel’a pasgardé àMarseille.Alors il m’adit, tu ne parspas ou alors c’esten Ligue 2. Il nem’a pas respectéune deuxièmeois. Alors cespropos d’au- jourd’hui ne ontplus rien. Je suis juste content de voir que Mar-seille ait ait unebonne saison.
Aimeriez-vousrevenir un jour àl’OM ?
S’il n’y a pasAnigo, je revien-drai.
Ce Maroc-Algérie du 4 juin prochain est unmatch particulier pour vous. Votre père est maro-cain, votre maman algé-rienne. Alors commentcela s’est passé dans la a-mille lors du premiermatch, le 27 mars dernier?
Ma mère était pour lematch nul. Mais en réalité,elle n’était ni pour moi, nipour l’Algérie. Elle m’a dit, j’espère que ça se passerabien, car on avait peur desdébordements qui pouvaientavoir lieu autour du match.Elle était donc hypercontente de savoir qu’on avaitété bien reçus. Après, quandelle a vu ma déception suite àla déaite, elle m’a dit qu’elleaurait prééré que je gagne f-nalement.
Aurait-elle aimé vous voirchoisir l’Algérie ? Et lorsde ce match, est-ceque vous vousêtes dit que vousauriez pu êtredans l’autrecamp ?
M’imagi-ner avec l’Al-gérie, pourquoipas ? Mais ça ne veut rien dire. L’Al-gérie, je ne connaispas. Je ne peux pasdire que je me verraisbien jouer avec eux.C’était la premièreque je voyais cepays. Je ne savais pasà quoi cela ressem-blait. Le Maroc, j’y  vais tous les ans. Jeme considéraiscomme Marocain. J’aipris le côté de mon père. J’ai voulu représenter les cou-leurs du Maroc. Ma mère nem’en veut pas plus que cela.De toute açon, elle suit leoot de loin, et encore c’estparce que j’y suis.
Le match du 27 mars der-nier ut un véritable com-bat ; pensez-vous que lescénario sera lemême à Marra-kech ?
Je suisconvaincu qu’on aune très belleéquipe avec untrès grand entraî-neur, et qu’on estcapables de aireun très grand ré-sultat à domicile.(Ferme…) Sur lematch, ce que j’es-père surtout c’estqu’on n’aura pas lemême arbitre qu’àl’aller. On aura plusde acilités pouraire le jeu avec unarbitre qui va aumoins essayer deprotéger les joueurs. Pascomme ce qui s’est passé enAlgérie, où au bout de 20 mi-nutes, ils peuvent déjà être à9. Dans ces condi-tions, c’était com-pliqué en attaquede créer quelquechose. Car tu sensqu’à tout moment,tu peux te airepéter la jambe etle tout sans cartonpour ton adver-saire.
La ligne d’at-taque del’équipe d’Algé-rie vous ait-ellepeur ?
Non, je ne lacrains pas. C’estsûr que je ne lacrains pas du tout.Cette année, j’aieu la chance de jouer contre desIbrahimovitch,Pato, Robinho, Vucinic,Ménez, Del Piero et j’enpasse. Tu as de quoi être ner- veux. Là, je sais que le retourde Ziani va leur aire du bien.Mais je n’ai aucune crainte,car je sais qu’on est capablesde aire des grandes choses.Et pour avoirparlé avec des joueurs algé-riens à la fn dumatch, ils m’ontdit que ça sesentait qu’onétait largementmeilleurs. Onavait plus dequalités pour jouer au ballon.Même si on n’apas ait ungrand match là-bas, ce qui estclair et net, c’est qu’ils n’ontrien montré de plus quenous.
Eric Gerets vous a installéen déense centrale avecAhmed Kantari depuisquelques matches, Il s’estblessé assez gravement.Son absence est-elle préju-diciable à la sélection ma-rocaine ?
On aurait aimé qu’Ahmedsoit disponible. Il va nousmanquer sur et en dehors duterrain. Entre nous deux, leeeling passe à l’extérieuraussi. C’est un garçon très in-telligent qui sent le jeu. Il aapporté sa combativité et s’estait sa place. Même si je l’aieu au téléphone, je profte decette occasion pour lui sou-haiter encore une ois boncourage. Je pense aussi àMehdi Carcela, qui est aussiabsent. J’espère qu’il n’aurapas de séquelles, et qu’il re- viendra vite. Maintenantconcernant la charnière cen-trale,El Kaoutari vient de nous re- joindre. J’ai vu quelquesmatches de lui et c’est un trèsbon joueur.
Cette rencontre est-elleune fnale de groupe ?
C’est une fnale. C’est unmatch plus que décisi, celuiqui le gagne est à 80 pourcent qualifé. Là il ne aut paspenser à autre chose que la victoire.
Avec Udinese, vous jouez àtrois derrière, unpeu comme l’Al-gérie version Saâ-dane ; quepensez-vous decette manière dese positionner ?
C’est diérent.C’est certain quec’est une habitudeà prendre. AvecUdinese, on at-taque beaucoup,donc je suis sanscesse au marquagede mon attaquant,pour éviter que le mec se re-tourne. Tactiquement, çachange un peu, même si jereste un joueur de déense à4 car c’est ma ormation ini-tiale.
Depuis Naybet, le Marocn’a pas retrouvé de grandsdéenseurs. Ce rôle, voussemblez être capable del’assumer. Qu’en pensez- vous ?
Pour les gens, c’est vrai quedepuis mes débuts, on mecompare à lui. Mais si je aisla moitié de son parcours,des matches qu’il a joués ouqu’il a gagnés, je serai déjàtrès heureux. Ça a été ungrand joueur, et pas pour leMaroc, c’est l’un des plusgrands déenseurs qu’on aitconnus. Il y a 3 jours (entre-tien réalisé le 27 mai), j’ai unpeu discuté avec lui. Il esttrès gentil. Aujourd’hui pourma part, j’essaye de aire macarrière et de donner uneimage positive, après au ni- veau de Naybet, c’est uneautre histoire.
 Entretien réalisé par  Nabil Djellit 
Révélation défensive du championnatd’Italie, Mehdi Benatia vient de réussir unesuperbe saison avec Udinese. Quatrièmesur le fil de Serie A, le défenseur central jouera le tour préliminairede la Ligue championset plus siaffinités.Formé àl’OM, cedéfenseurcentral a connu pas mal degalères avant de pouvoirs’épanouir. Gravement blessé augenou, il s’est refait la cerise enLigue 2, un passage délicat qui luia forgé un mental à toute épreuve. A 23 ans, aujourd’hui, cecaractère trempé et affirmé, ilcompte le mettre au profit de lasélection marocaine le 4 juinprochain à Marrakech, face àl’Algérie. En colère après lapremière confrontation entre lesdeux pays, le 27 mars dernier à Annaba, Mehdi Benatia n’hésitepas à mettre le pied quand il faut.Udinese, Marseille ou Algérie,son intervention estefficace et elle glisse surtous les sujets. Entretien.
«Ouimamèreestalgérienne,maisje
mesuistoujourssentimarocain»
«Quand tu affrontes les Ronaldinho, Pato,Del Piero et Ibra, tu ne peux pas craindreles attaquants algériens»
«Le retourde Zianileur fera dubien, maisça nem’inquiètepas plusque ça»«A Annaba, j’ai parléavec des joueursalgériens etils ontreconnunotresupériorit黫Celui quigagne cematch seraqualifiéà 80%, c’estpour ça quela victoire nedoit pasnouséchapper»
 
Benatia enflamme Maroc-Algérie

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->