Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
6Activity

Table Of Contents

0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Rapport de la mission parlementaire sur la nationalité - prérapport 21 juin 2011

Rapport de la mission parlementaire sur la nationalité - prérapport 21 juin 2011

Ratings: (0)|Views: 11,916|Likes:
Published by Egalité
http://multinational.leforum.eu
http://multinational.leforum.eu

More info:

Published by: Egalité on Jun 21, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/21/2013

pdf

text

original

 
 — 3 — 
SOMMAIRE
 ___ 
 
Pages
INTRODUCTION
..............................................................................................................
I. UNE NATIONALITÉ VIDÉE DE SA SUBSTANCE DANS UN CONTEXTEMONDIALISÉ
..................................................................................................................... 9
A. UN « ROMAN NATIONAL » À BOUT DE SOUFFLE
.................................................. 9
1. La nation : histoire d’un concept
....................................................................... 10
a) L’apparition du concept de nation sous l’Ancien Régime
.................................. 10
b) La définition et l’affirmation du concept de nation avec la Révolution française
.......................................................................................................... 11
c) La théorisation du concept de nation
................................................................ 12
d) La crise du concept de nation
........................................................................... 17
2. Les vertiges d’une nation sans passé commun et hantée par le spectred’une sortie de l’Histoire
.................................................................................... 20
a) Une mémoire absente ou « balkanisée » manifestant une exténuation dumodèle républicain de construction nationale
.................................................. 21
b) Un enseignement de l’histoire trop désincarné et peu à même de recréer letronc commun de l’appartenance nationale
...................................................... 22
B. CITOYENNETÉ DIFFUSE, NATIONALITÉ CONFUSE
.............................................. 27
1. La nationalité n’est pas la citoyenneté
............................................................. 27
a) Une distinction claire en théorie
....................................................................... 27
b) Une distinction floue en pratique
...................................................................... 31
2. Un sentiment d’appartenance n’allant plus de soi quand mondialisation etcrises sociales suscitent la tentation du repli identitaire
................................. 36
a) Un instrument à améliorer : le contrat d’accueil et d’intégration
..................... 36
b) Une intégration citoyenne tendant à prendre le pas sur l’assimilation dans lecontexte des nouveaux flux migratoires
........................................................... 40
c) L’essor d’identités particulières et la tentation de « l’entre-soi »
...................... 47
3. Un dépassement problématique du cadre national : le développementinédit de la plurinationalité
................................................................................ 51
a) Un phénomène connaissant un accroissement certes imperceptible mais réel 
... 52
b) Une source d’incertitudes nouvelles et problématiques quant la réalité desliens existant entre un État et des individus
...................................................... 53
 
 — 4 — 
c) Le vecteur potentiel de conflits d’allégeance et d’intérêts ?
............................... 58
4. Une nouvelle source de confusion : la citoyenneté européenne
................... 60
a) La concurrence entre nationalité et citoyenneté
................................................ 60
b) La primauté de la nationalité
............................................................................ 62
C. UN DROIT FROID SANS RÉELLE PORTÉE POLITIQUE ET SYMBOLIQUE
............ 65
1. La genèse du droit de la nationalité
.................................................................. 65
a) Une branche du droit privé de l’Ancien Régime à 1927 
.................................... 67
b) Une branche du droit public de 1927 à 1993
.................................................... 72
c) Le retour au droit privé depuis 1993
................................................................. 73
d) Les grands principes du droit de la nationalité en 2011
.................................... 75
2. La naturalisation : des procédures tendant parfois à ravaler l’acquisitionde la nationalité au rang de formalité administrative
...................................... 79
3. La déchéance de la nationalité : une attribution régalienne bientôtrésiduelle ?
......................................................................................................... 84
II. POUR UNE NATIONALITÉ DOTÉE D’UN SUPPLÉMENT D’ÂME
................................ 93
A. FAVORISER UNE ADHÉSION MIEUX ASSUMÉE
.................................................... 93
1. L’automaticité du droit du sol : une règle dont l’application est parfoisproblématique
.................................................................................................... 93
a) Les problèmes mahorais et guyanais
................................................................ 94
b) Les incertitudes constitutionnelles planant sur la solution d’un régimedérogatoire
...................................................................................................... 98
c) Une réponse possible à travers un droit de la nationalité plus volontariste
....... 103
2. La prestation de serment : un geste peu conforme à la culture nationale
.... 110
3. Exiger de tous les Français une manifestation de volonté à leur majorité
.... 113
a) Le principe
....................................................................................................... 113
b) Les modalités
................................................................................................... 115
4. Valoriser l’expérience du service civique
......................................................... 120
a) Préserver le caractère volontaire, et non obligatoire, du service civique
.......... 121
b) Accroître le nombre des missions financées dans le cadre du service civique
.... 122
c) Prendre en compte le service accompli lors de l’examen d’une demande denaturalisation
.................................................................................................. 125
d) Soutenir le projet de création d’un Institut du service civique
........................... 126
e) Intégrer les engagés du service civique au défilé du 14 juillet 
........................... 126
B. VALORISER L’ENTRÉE DANS LA NATIONALITÉ
.................................................... 127
1. Faire évoluer les règles d’acquisition de la nationalité pour les réfugiés
...... 127
2.
 
Étendre et donner toute la solennité qu’il convient aux cérémoniesd’accueil dans la nationalité française
............................................................. 131
 
 — 5 — 
3. Instituer un examen de naturalisation en renforçant les exigences demaîtrise de la langue française
......................................................................... 133
a) Les actuelles insuffisances de l’évaluation de l’assimilation linguistique et culturelle
......................................................................................................... 133
b) Les modèles étrangers
...................................................................................... 134
4. Étoffer le statut de résident pour rendre plus sélectif le statut de national
... 142
C. CHOISIR OU DÉCLARER UNE ALLÉGEANCE
........................................................ 145
1. Promouvoir la notion de nationalité effective en imposant une obligationde choix
.............................................................................................................. 146
a) La « nationalité effective » en droit international 
.............................................. 146
b) Le modèle allemand 
.......................................................................................... 147
c) La déclinaison possible en France
.................................................................... 149
2. Conforter l’obligation de déclarer les appartenances nationales multiples
... 154
3. Encourager l’adoption d’une convention internationale régissant lesappartenances nationales multiples
................................................................. 156
a) Le modèle de la Convention de La Haye du 12 avril 1930
................................. 156
b) Les conventions onusiennes de 1954 et de 1961
................................................ 157
c) Les conventions du Conseil de l’Europe de 1963 et de 1997 
............................. 160
d) La nécessité d’une convention-cadre onusienne régissant les appartenancesnationales multiples
......................................................................................... 163
CONCLUSION
................................................................................................................. 165
SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS
............................................................................... 167
RENOUER AVEC UN RÉCIT NATIONAL VOLONTARISTE
.......................................... 168
MANIFESTER SA VOLONTÉ
........................................................................................ 168
CHOISIR OU DÉCLARER SA NATIONALITÉ
................................................................ 168
VALORISER LE STATUT DE RÉSIDENT
...................................................................... 169
CONSACRER À LA NATIONALITÉ UN CODE ET EN MODIFIER CERTAINESRÈGLES
................................................................................................................... 169
MODIFIER LA PROCÉDURE DE NATURALISATION
................................................... 170
VALORISER LE SERVICE CIVIQUE
............................................................................. 171

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
András Bragyova liked this
Egalité liked this
Gatumel Bertrand liked this
Hamza Bk liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->