Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Carlat

Carlat

Ratings: (0)|Views: 1,006 |Likes:
Published by camisard
source : http://cantal.liens.free.fr/V2-histoire.php
source : http://cantal.liens.free.fr/V2-histoire.php

More info:

Published by: camisard on Jul 06, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/07/2011

pdf

text

original

 
 
Université de Toulouse II Le Mirail
Le Carladez de l’Antiquité au XIIIe siècle
Terroirs, hommes et pouvoirsThèse de doctorat Nouveau régimePrésentée par Jean-Luc BoudartchoukSous la direction de Monsieur le Professeur Pierre BonnassieToulouse, 1998[extrait du manuscrit en 6 tomes présenté lors de la soutenance]
 
 
 Avant-propos et remerciements
A l'issue d'un travail débuté en novembre 1989 faisant suite à une recherche préliminaire effectuéel'année précédente, que dire de ces dix années ?Ce laps de temps a permis une évolution de notre perspective de recherche, d' une histoire dupeuplement vers une histoire globale de la vicomté et du pays de Carlat.Ceci dit, ma gratitude va tout d'abord au professeur Pierre Bonnassie qui a assuré la direction de cettethèse, alliant comme dans ses travaux rigueur et humanité.Je remercie également le professeur Gérard Pradalié qui m'a fait profiter de son expérience du terrainet de sa sagacité ; le professeur Gabriel Fournier de son amical et efficace soutien.Les Services Archéologiques de Midi-Pyrénées et d'Auvergne qui m'ont permis de consulter leursarchives ; le musée Jean-Baptiste Rames à Aurillac ; les services des Archives Départementales du Cantal etde l'Aveyron, les Archives du Palais de Monaco où le travail a été particulièrement facile et agréable.Les associations d'archéologues du Cantal : Association pour l'Etude de la Châtaigneraie Cantalienne,Groupe de Recherches Historiques et Archéologiques de la Vallée de la Sumène.Les nombreux chercheurs en histoire locale du Carladez et du Barrez.Mes amis, archéologues, historiens, amis de toujours, ma
 familia
et en particulier ma femme,Sandrine, pour beaucoup.
 
 
 INTRODUCTION 
Les cadres de l'étude
 Le cadre territorial 
Ce qui fut le Carladez médiéval s'étend aujourd'hui à cheval sur les départements du Cantal (régionAuvergne) et de l'Aveyron (région Midi-Pyrénées). Il se développe essentiellement dans le centre et le sud-ouest du Cantal (cantons de Murat, Vic-sur-Cère, Aurillac, Maurs, Montsalvy, Saint-Mamet, Laroquebrou) etoccupe l'extrémité nord-ouest de l'Aveyron (cantons de Mur-de-Barrez et Entraygues), soit 84 communesactuelles, 75 en Auvergne et 9 en Rouergue.Ce territoire d'un seul tenant, comme le notait M. Boule (
 H.V.C.
II-XIX sq.) "
ne correspond nullement à une région naturelle du Cantal
(...)
de sorte que la constitution géologique du Carladez est aussi variéeque celle du Cantal lui-même. Tandis que les hautes montagnes sont d'origine volcanique, les parties bassessont formées de granites, de schistes et autres roches cristallines. Entre ces deux grandes divisions, une zoneintermédiaire montre des affleurements de roches sédimentaires, argile, marnes et calcaires
". Cette diversitéde la zone étudiée nous a conduit à mener notre étude en tenant compte des spécificités de chacun de cestrois principaux terroirs, dont nous allons rappeler ici les caractéristiques principales d'un point de vue degéographie physique puis de géographie humaine.
 Eléments de géographie physique
1
 
- Les hautes terres du Carladez : région de Dienne et du Plomb du Cantal (communes de Laveissière, Dienne, Lavigerie, Chastel-sur-Murat).
Les hautes vallées glaciaires de l'Allagnon et de la Santoire convergnent vers le Plomb du Cantal (alt.1855 m) et le Puy Griou (alt. 1690 m). Les altitudes sont importantes et vont croissant vers l'ancien volcancantalien : elles sont la plupart du temps supérieures à 1000 m en fond de vallée, alors que les crêtes latéralesse situent entre 1300 et 1500 m. Les deux vallées se terminent au pied des crêtes par des cirques dominés pardes cols peu pratiquables qui permettent de joindre, par-delà le volcan central, la vallée de la Cère àl'Allagnon et celle de la Santoire à la Jordanne. D'une manière générale le cratère d'effondrement du volcancantalien constitue un véritable verrou, à tous points de vue. A ce relief glaciaire correspond un solexclusivement volcanique, issu des différentes phases de fonctionnement du volcan cantalien, puis del'activité glaciaire. Le paysage est parsemé de coulées mais aussi de necks basaltiques, notamment autour deMurat, qui sont des cheminées tronquées par l'érosion. L'action des glaciers a tapissé la brèche volcaniqued'un manteau de dépôts morainiques complexes.La végétation est caractéristique de l'étage montagnard froid (on rencontre le hêtre et surtout le sapin) jusqu'à une altitude de 1300 à 1400 m, au-delà de laquelle se développent la lande et la pelouse montagnarde.Enfin le climat montagnard (versant nord) est très inhospitalier, avec un enneigement important et persistantassocié à des températures très rigoureuses.
1
Pour plus de détail l'on pourra se rapporter à : C.A.G. 15 p.38-40 ; Farges 1928 p. 9-77 ; Bril 1987 ; Chamina 1989 et 1990 ; Granet 1955 ; Delpuech et Fernandes 1983 ; Inv. Vic 1984.

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->