Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
These MarineSoichot

These MarineSoichot

Ratings: (0)|Views: 227|Likes:
Published by Marine Soichot
Marine Soichot's PhD Thesis
"Science museums and science centres facing climate change. What science communication modes for a socioscientific issue?
Marine Soichot's PhD Thesis
"Science museums and science centres facing climate change. What science communication modes for a socioscientific issue?

More info:

Categories:Types, Research, Science
Published by: Marine Soichot on Jul 17, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/19/2014

pdf

text

original

 
 
MUSEUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLEECOLE
 
DOCTORALE
 
« SCIENCES
 
DE
 
LA
 
NATURE
 
ET
 
DE
 
L’HOMME
»
 
(ED
 
227)Année 2011 attribué par la Bibliothèque|_| |_| |_| |_| |_| |_| |_| |_| |_| |_| |_| |_|THESE
 
Pour obtenir le grade de
DOCTEUR DU MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE
 
Spécialité : Sciences de l’information et de la communication
- Muséologie
 
Présentée et soutenue publiquement par
Marine Soichot
Le 26 janvier 2011
« L
ES MUSEES ET CENTRES DE SCIENCES FACE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE
.
 
UELLE MEDIATION MUSEALE POUR UN PROBLEME SOCIOSCIENTIFIQUE
Sous la direction de
: Monsieur le Professeur Yves Girault
JURY
Mme Amy Dahan-Dalmedico Directrice de recherche, CNRS, Centre Alexandre Koyré, Paris (075) Présidente du juryMme Joëlle Le Marec Professeur, École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines,Lyon (069)RapporteurM. Alain Legardez Professeur, Université de Provence, Aix-en-Provence (013) RapporteurM. Roland Schaer Directeur Science-Société,
Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris
(075)ExaminateurM. Yves Girault Professeur,
Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris (075)
Directeur de thèse
 
2
 
3
Avant-propos
Cette thèse est l’aboutissement d’un parcours d’études supérieures, commencé il y a dix ans en
classe préparatoire maths-
bio. Plutôt qu’une école d’ingénieurs, j’ai préféré intégrer l’
École Normale
Supérieure de Cachan, par goût pour la biologie et par attrait pour l’enseignement et la recherche.J’ai pu y approfondir divers domaines comme la génétique moléculaire ou encore la biologie despopulations, mais également explorer d’autres voies au travers d’enseignements ou d’activitésassociatives. Après cinq années d’études en
sciences dures
, conclues par le concours de l’agrégationen Sciences de la Vie et de la Terre, j’ai alors négocié un virage vers les
sciences douces
et plusparticulièrement, vers les études sociales des sciences et techniques. Sciences et société, sciences en
société, j’étais également intéressée par leur communication et leur médiation. Un stage au Palais de
la découverte avait aiguisé mon intérêt pour les musées et centres de sciences. Après deux ans
d’étude au niveau Master en histoire et sociologie des sciences au Centre
Alexandre Koyré (CAK) puis
en muséologie au Muséum, j’ai associé ces deux aspects dans cette thèse : une question sciences
-société vue par les musées
et centres de sciences. Pourquoi le climat ? Parce que c’était un sujet qui
explosait
dans les agendas politiques et médiatiques, que je souhaitais m’éloigner un peu dessciences de la vie (j’aurais pu étudier les OGM ou encore la biodiversité). Un pied au
Muséum, un
pied au CAK, j’ai débuté cette thèse en octobre 2007, entre STS (
Science and Technology Studies
),
sciences de l’éducation et science de l’information et
 
de la communication. Elle aboutit aujourd’hui,
trois ans et quelques mois plus tard. Au cou
rs de ces trois années, j’ai poursuivi ma
révolutionculturelle
entre
sciences dures
et
sciences douces
, mais aussi entre enseignement, recherche et divers
modèles de communication et médiation des sciences. Je me suis investie dans la création d’un
média web sur les sciences et techniques. Projet parallèle et complémentaire de ma thèse, Pris(m)ede tête, qui
s’intègre aujourd’hui à
tout un écosystème émergent de nouveaux médias sur les
sciences. C’est aujourd’hui
dans cette voie que je pense poursuivre. Finalement, que retenir de cesdix années ?
Ne pas suivre l’autoroute, prendre les chemins de traverse quitte à faire des détours,
mais toujours avancer : on arrive forcément quelque part.
 

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->