Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
3Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LA DOUZIÈME PLANÈTE

LA DOUZIÈME PLANÈTE

Ratings: (0)|Views: 9,310|Likes:

More info:

Categories:Types, Research, History
Published by: Edden Ahaut Fred Akichi on Aug 10, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

03/25/2012

pdf

text

original

 
1
LA DOUZIÈME PLANÈTE
 
La surprenante et véritable Première Chronique de la Terre !
 
de Zecharia Sitchin , Louise Courteau Editrice , 1988
 
traduction française par François Fargue et Patricia Maré revue par l'auteur 
 
Cette extraordinaire histoire, la nôtre depuis 500.000 ans, n'est pas de la science-fiction !
 Aujourd'hui, elle révèle que des astronautes bien plus sophistiqués que les nôtres sont venus etrevenus sur Terre et ont fait chaque fois brusquement évoluer l'humanité.Une vision de Nostradamus du passé ? Non, Zecharia Sitchin est l'un des rares spécialistescapables de lire et de comprendre l'écriture cunéiforme et, en se basant sur les archivessumériennes d'il y a 6.000 ans, il déclare en 1976 : « Il y a une planète de plus dans notresystème solaire ! ». En 1982, le satellite IRAS signale la course vers la Terre d'un large astre« inconnu jusqu'alors »... En 1988, les ordinateurs de la NASA calculent que son orbite passeentre Mars et Jupiter, exactement comme l'auteur l'avait déduit des documents astronomiquesles plus anciens de notre planète.Qui étaient ces dieux d'antan qui dans leurs vaisseaux sillonnaient le Ciel et la Terre ?Ils firent l'Eden et Adam, furent amoureux des filles des hommes, protégèrent Noé, interdirentl'achèvement de la « Tour » de Babel, et enrichirent l'humanité de leurs mathématiques, deleur agriculture, de leurs lois, de leur organisation sociale et religieuse, et de l'histoire de leurvaisseau spatial principal :
« LA DOUZIÈME PLANÈTE »
.Remerciements|Note de l'auteur|Prologue : Genèse|Liste des sources  1 - L'éternel recommencement 2 - La soudaine civilisation 3 - Dieux de la Terre et du Ciel 4 - Sumer : Terre des Dieux 5 - Les Néfilim : Le peuple des fusées de feu 6 - La douzième planète 7 - L'épopée de la création 8 - La royauté du Ciel 9 - L'atterrissage sur la planète Terre 10 - Les cités des Dieux 11 - La mutinerie des Anounnaki 12 - La création de l'Homme 13 - La fin de toute chair 14 - Quand les dieux s'enfuirent de la Terre 15 - La royauté sur Terre 
 
2
Remerciements
L'auteur tient à exprimer sa reconnaissance aux nombreux érudits qui, pendant plus d'unsiècle, ont découvert, déchiffré, traduit et interprété ce qu'il reste des écrits et de l'art del'ancien Proche-Orient, et également aux divers établissements et à leur personnel pourl'aimable et précieuse mise à disposition des textes et documents iconographiques à partirdesquels ce livre a pu étre réalisé.L'auteur voudrait particulièrement remercier la New York Public Library et son Départementdu Moyen-Orient; la Research Library (salle de lecture et salle des études orientales) duBritish Museum à Londres; la Research Library of the Jewish Theological Seminary à NewYork; et pour l'assistance graphique, les administrateurs du British Museum et le conservateurde Assyrian and Egyptian Antiquities; le directeur du Vorderasiatisches Museum, StaatlicheMuseen à Berlin-Est; l'University Museum à Philadelphie; la réunion des musées nationauxde France (Musée du Louvre); le responsable du Museum of Antiquities à Aleppo; et enfin laNational Aeronautics and Space Administration (NASA) des États-Unis.
Note de l'auteur
L'Ancien Testament a été la source principale des versets bibliques cités dans
 La DouzièmePlanète
. Il ne faut pas perdre de vue que toutes les traductions consultées — dont il est faitune liste essentielle à la fin du livre — ne restent que des traductions ou des interprétations.En fin d'analyse, ce qui compte est ce que dit l'hébreu d'origine.Pour la version finale citée dans
 La Douzième Planète
, j'ai tout d'abord comparé lestraductions disponibles entre elles, puis avec l'hébreu d'origine, et enfin avec les textes et lescontes sumériens et akkadiens parallèles, pour établir ce que je crois être la version la plusexacte et précise.L'interprétation des textes sumériens, assyriens, babyloniens et hittites ont occupé, pendantplus d'un siècle, une légion de savants. L'écriture et la langue furent tout d'abord déchiffrées,puis translittérées et enfin traduites.Dans bien des cas, il ne fut possible de choisir entre telle ou telle traduction ou interprétationdivergente qu'en vérifiant les transcriptions et translittérations plus anciennes.Dans d'autres cas, seule l'inspiration de dernière heure du savant contemporain que je suis, mepermit de réinterpréter une traduction précédente.A la fin de l'ouvrage, se trouvent une bibliographie complémentaire, classant les sourcesbibliques et celles du Proche-Orient — des plus anciennes aux plus récentes —, suivie d'uneliste des publications savantes, qui permirent une meilleure compréhension des textesessentiels.
 
3
Prologue : Genèse
Qui
sommes-nous ?
Que
sommes-nous ?
 Pourquoi
sommes-nous sur cette planète, la Terre ?
 D'où
vint ce monde qui est le nôtre ?
Comment
tout cela commença-t-il ?
Y a-t-il 
d'autres vies ailleurs ?
Sommes-nous
un cas unique ?
Sommes-nous
seuls ?Voilà des questions qui ont toujours existé. Pour un astronaute posant le pied sur la lune, pourJules Verne qui, lui, y alla de toute son imagination, pour les astronomes de la NASAanalysant les données fournies par les sondes spatiales enfin arrivées au voisinage desplanètes les plus lointaines, pour Copernic fouillant les cieux, pour Hamlet face à un crânehumain, pour les philosophes grecs dissertant sur l'eau, le feu, la terre et l'air, pourNostradamus prédisant le futur de l'humanité, pour les prophètes hébreux annonçant la parolede Dieu, pour les pharaons d'Égypte à la poursuite de la vie éternelle, pour une mère aupremier cri de son enfant, pour vous, et aussi pour moi dans ces longues nuits où cesréflexions me tinrent en éveil...Chaque jour apporte une nouvelle réponse des savants; en apparence tout au moins, car cesréponses ne font que relancer plus avant les questions. Nous avons appris, par les recherchessur le code génétique propre à tous les hommes, que l'humanité toute entière descend d'uneseule femme qui vivait il y a 300.000 ans; mais qui était-elle ? Les plus récentes étudesconfirment que toutes les langues sont dérivées d'une source unique; mais qu'elle est-elle ?Nous lisons que toutes les formes de vie sur notre planète ont évolué à partir du même germegénétique; mais quand ce germe fit-il son apparition sur Terre ?Et maintenant, pourquoi toutes ces découvertes nous semblent-elles si familières ?N'avons-nous pas déjà lu cela ? Assurément,... dans la Bible.D'une incroyable manière, plus s'accroît notre savoir sur la Terre et tout ce qui y vit, plus lascience moderne corrobore ce que le livre de la Genèse nous a toujours conté...Il y a à peine plus de cent années que furent mises au jour, en Mésopotamie, des tablettesd'argile couvertes d'écriture. Datant de plusieurs millénaires, elles ébranlèrent les convictionsscientifiques, culturelles et religieuses du XIXe siècle : en effet, elles montraient, sans l'ombred'un doute, que les histoires bibliques concernant la création de la Terre et de la vie, lacréation de l'Homme, le Jardin d'Éden, le Déluge, la Tour de Babel... étaient en fait des récitsécrits pour la première fois par des Sumériens, il y a 6.000 ans, en Mésopotamie.Il y a un siècle, les archéologues prouvèrent que les informations bibliques concernant lesrois, les cités, les voies d'échanges commerciaux, les coutumes patriarcales, étaient toutesvéridiques et parfaitement décrites. De nos jours, les recherches des biologistes assurent lebien-fondé de la description sumérienne de la « création » d'Adam : un bébé-éprouvette !Quant aux astronomes, ils ont encore à rattraper la connaissance céleste des mêmesSumériens. Les vaisseaux de la NASA ont apporté la preuve qu'une planète peut avoir

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
gherrou liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->