Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
2Activity

Table Of Contents

0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Acte d’accusation - Ayyash et autres

Acte d’accusation - Ayyash et autres

Ratings: (0)|Views: 6,009|Likes:
Published by STLebanon

More info:

Published by: STLebanon on Aug 17, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/12/2014

pdf

 
 
DEVANT LE JUGE DE LA MISE EN ÉTATTribunal spécial pour le Liban
LE PROCUREUR c.MUSTAFA AMINE BADREDDINE,SALIM JAMIL AYYASH,HUSSEIN HASSAN ONEISSI &ASSAD HASSAN SABRA
ACTE D’ACCUSATION
Déposé par : Distribution :
Le Procureur
D.A. Bellemare, MSM, c.r 
Le Greffier
M. Herman von HebelAffaire n°:
STL-11-01/I/PTJ
 Déposé par :
Juge de la mise en état
 Date du document :
Le 10 juin 2011
 Déposant :
Le Procureur
 Langue de l’original :
Anglais
 Type de document :
CONFIDENTIEL ET
 EX PARTE 
CONFIDENTIAL AND EX PARTER090606STL-11-01/I/PTJF0007/Cor/20110622/R090606-R090659/EN-FR/pvk
PUBLIC REDACTED VERSIONR091781STL-11-01/I/PTJF0007/A01/PRV/20110816/R091781-R091834/EN-FR/pvk 
 
 
STL-11-01/I/PTJ
2 de 54 Le 10 juin 2011
Traduction officielle du Tribunal - Rectificatif 
I.
 
Préambule
 
1.
 
En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés par l’article premier et l’article 11 duStatut du Tribunal spécial pour le Liban, le Procureur du Tribunal, en application desarticles 2 et 3 du Statut et, à ce titre, des dispositions du Code pénal libanais
1
et de laloi libanaise du 11 janvier 1958
 
« renforçant les peines relatives à la sédition, à laguerre civile et à la lutte confessionnelle
2
», accuse :a.
 
MUSTAFA AMINE BADREDDINE, SALIM JAMIL AYYASH, HUSSEINHASSAN ONEISSI,
et
ASSAD HASSAN SABRA,
 
individuellement et collectivement, de :
 Chef d’accusation 1 -
Complot en vue de commettre un acte de terrorisme
,
 
et b.
 
MUSTAFA AMINE BADREDDINE
et
SALIM JAMIL AYYASH,
 
individuellement et collectivement, de:
 Chef d’accusation 2 -
Commission d’un acte de terrorisme au moyen d’unengin explosif ;
 Chef d’accusation 3 -
Homicide intentionnel
(de Rafic HARIRI)
avecpréméditation au moyen de matières explosives ;
 Chef d’accusation 4 -
Homicide intentionnel
(de 21 personnes, en sus del’homicide intentionnel de Rafic HARIRI)
avec préméditation aumoyen de matières explosives
;Chef d’accusation 5 -
Tentative d’homicide intentionnel
(de 231 personnes,en sus de l’homicide intentionnel de Rafic HARIRI)
avecpréméditation au moyen de matières explosives ;
et
1
Tel que traduit de l’arabe vers l’anglais par la Section des services linguistiques du Tribunal spécial pour leLiban.
2
Tel que traduit en janvier 2011 de l’arabe vers l’anglais par la Section des services linguistiques du Tribunalspécial pour le Liban.
CONFIDENTIAL AND EX PARTER090607STL-11-01/I/PTJF0007/Cor/20110622/R090606-R090659/EN-FR/pvk
PUBLIC REDACTED VERSIONR091782STL-11-01/I/PTJF0007/A01/PRV/20110816/R091781-R091834/EN-FR/pvk 
 
 
STL-11-01/I/PTJ
3 de 54 Le 10 juin 2011
Traduction officielle du Tribunal - Rectificatif 
c.
 
HUSSEIN HASSAN ONEISSI
et
ASSAD HASSAN SABRA
,
individuellement et collectivement, de:
 Chef d’accusation 6 -
Complicité de commission d’un acte de terrorismeau moyen d’un engin explosif ;
Chef d’accusation 7
- Complicité d’homicide intentionnel
(de RaficHARIRI)
avec préméditation au moyen de matières explosives
;
Chef 
d’accusation 8
- Complicité d’homicide intentionnel
(de 21 personnes,en sus de l’homicide intentionnel de Rafic HARIRI)
avec préméditationau moyen de matières explosives ; et
Chef d’accusation 9
- Complicité de tentative d’homicide intentionnel
(de231 personnes, en sus de l’homicide intentionnel de Rafic HARIRI)
avecpréméditation au moyen de matières explosives.
 2.
 
L’Acte d’accusation expose les allégations du Procureur concernant l’attentat du14 février 2005 qui a causé la mort de Rafic HARIRI et de 21 autres personnes etinfligé des blessures à 231 autres personnes. Comme il est de règle dans toutes lesaffaires pénales, les Accusés sont présumés innocents jusqu’à ce que leur culpabilitésoit prouvée devant un tribunal.3.
 
Les charges portées à l’encontre des Accusés reposent en grande partie sur des preuves circonstancielles, qui opèrent logiquement par inférence et déduction et sontsouvent plus fiables que les preuves directes susceptibles d’être altérées par la pertede souvenirs de première main ou par la déformation de déclarations de témoinsoculaires. Il est un principe général de droit reconnu selon lequel les preuvescirconstancielles ont un poids et une valeur probante équivalents à ceux des preuvesdirectes et peuvent être plus solides que les preuves directes.
CONFIDENTIAL AND EX PARTER090608STL-11-01/I/PTJF0007/Cor/20110622/R090606-R090659/EN-FR/pvk
PUBLIC REDACTED VERSIONR091783STL-11-01/I/PTJF0007/A01/PRV/20110816/R091781-R091834/EN-FR/pvk 

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download