Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Info CollectIf

Info CollectIf

Ratings: (0)|Views: 32,991 |Likes:
Published by Amine Bellakrid

More info:

Published by: Amine Bellakrid on Sep 23, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/08/2011

pdf

text

original

 
nistratif puisqu’ils se retrouvent
à bout : pas de récépissé pourprolonger leur titre de séjourqui arrive à expiration, des res-sources financières limitées sanspossibilité de travailler, et par-fois sans logement.
L’origine de cette précarité setrouve dans l’application de la
circulaire du ministère de
l’intérieur 
, en date
du 31 Mai
,
à destination des préfecturesdes régions et de départements.
Elle concerne l’ensemble des
étudiants étrangers non ressor-
tissants de l’Union Européenne
et qui souhaitent prolonger leurexpérience professionnelle en
France. Ce qui l’an passé n’étaitqu’une formalité de 3 semaines
est devenue une invitation àrenoncer à des choix de carriè-re et, souvent, à des choix devie.
Manque d’information, mauvaistraitement à l’accueil, délaisd’attente vagues et imprécis,
refus de la demande et invita-tion à quitter le pays. En bref,un véritable parcours du com-
battant. Voici ce qu’est devenue
la procédure imposée à ceux quiont choisi de confier leur avenirprofessionnel à une France qui
désormais ne veut plus d’eux.
Toute la France ? Non. Un seulhomme, Claude Guéant, et sa
nouvelle politique d’immigration
professionnelle qui fait désor-mais fi de tout diplôme pouraccorder le changement de
statut d’étudiant à salarié.
 Les cas de refus et les témoigna-ges de mauvais traitement se
multiplient. Les délais d’attente
trop longs et trop incertainsainsi que le durcissement despratiques des préfectures de
police pour l’obtention du CDS
sont autant de moyens de dis-suader les étudiants étrangerstitulaires de prestigieux diplô-
mes de Grandes Ecoles et d’U-
niversités de travailler en Fran-
ce. Nombre d’entre eux se
retrouvent dans une situation
telle qu’ils envisagent effective-ment de renoncer à l’emploi
pour lequel ils ont souvent dû
se battre. Une situation que l’on
pourrait qualifier de piège admi-
Les délais d’attente de récep-tion d’une réponse, la dégrada-tion des conditions de l’accueilet de l’information dans les
préfectures, ainsi que la multi-plication progressive des cas derefus dans toutes les grandesécoles et universités françaises
ont poussé beaucoup d’étu-
diants à prendre conscience
que leur situation n’était pas
isolée, mais la conséquence
d’un objectif chiffré fixé par M.
Guéant - réduire de moitié
l’immigration légale – 
et appuyépar la circulaire du 31 mai in-tervenue à la veille de la fin de
l’année universitaire.
 
Il s’agit de s’associer et d’unir
nos efforts afin de :
METTRE FIN à l’application qui
est faite de la circulaire du 31mai et aux sévères modifica-tions des pratiques des adminis-trations et régulariser les refusabusifsOBTENIR des récépissés avantexpiration des titres afin depermettre aux personnes en
situation d’urgence de pouvoirfaire face aux délais d’attente
imposés par les préfecturesDENONCER les conditions dedépôt des dossiers dans lespréfectures (informations inco-hérentes ou erronées diffusées
à un large nombre d’étudiants,
réduction des moyens danscertaines préfectures ou lenombre de dossier par jour aété limité obligeant des étu-diants à y dormir pour espérertrouver une place, incitation àeffectuer des démarches admi-nistratives supplémentaires
lourdes qui n’ont pas lieu d’ê-
tre pour certains avec notam-ment le fameux « changement
d’adresse
»)
DENONCER le délai d’attente
 
(4-5mois voire plus) lors
-
qu’un titre de séjour ne dure
 que 12 mois
Claude Guéant
Rappel de la situation
Pourquoi former un collectif ? Quels sont ses objectifs ?
BULLETIN
D’INFORMATION
 
N°
1
Collectif des EtudiantsEtrangers en CDS
REUNION
D’INFORMATION
 
ET
 
DE
 
RECRUTEMENT
SOMMAIRE :
Rappel de lasituation
Pourquoi for-mer un collec-tif ?
Organisation ducollectif 
Commentapporter votrecontribution ?
L’importance
du recensement
Fiche de ren-censement
 
Certaines écoles/
universités n’ont pas
encore de responsa-ble désigné.Manifestez-vous !
Nous sommes très nombreux et pour unir nosefforts au mieux et que chacun puisse apporter
sa participation, il s’agit de réagir rapidement et
collectivement de manière organisée en définis-sant le rôle de chacun autour des fonctions sui-vantes :
Pôle Ecoles/Universités :un référent par Eco-le/Université assure la première phase duprocessus en 3 étapes : 1) Recensement de
l’ensemble des étudiants concernés dans son
établissement (refus, attente, témoignages) 2)
 
Informer l’administration et le directeur descas recensés et l’inviter à faire remonter la
situation (à la Conférence des Grandes Ecoles
pour les écoles d’ingénieur et de commerce).
3) Activer le réseau des Anciens.
 
Pôle Associations :ses membres sont chargésde contacter et de travailler en permanenceavec les associations concernées, en particu-
lier le GISTI (Groupe d’Information et de
Soutien des Immigrés) association spécialistedu droit des étrangers qui assure des perma-nences juridiques. Autres associations àcontacter par les respos associations : la DIEM
(Droit et Immigration Europe Maghreb) asso-
ciation spécialisée dans le droit des étrangers
(œuvre pour l’accès aux droit, et contre tou-
tes formes de discrimination), la CIMADE
(
apporte son expertise et ses conseils auxétrangers afin qu'ils puissent faire respecterleurs droits).
 
Pôle médias :le relai de notre situation parles médias peut si elle véhicule un messageclair nous permettre de gagner des appuis ànotre cause et espérer des réactions de lapart du gouvernement pour arrêter la vaguede refus et permettre la révision rapide descas. La couverture par les médias peut per-mettre aussi de dénoncer une politique duchiffre totalement aveugle qui ne recule de-
vant rien à l’approche de la campagne prési-
dentielle de 2012.
 
Pôle Gouvernement :en pleine course à laprésidentielle, rares sont les candidats de
l’opposition qui refuseraient de dénoncer la
politique organisée en catimini par N. Sarkozy
et qui est dénonciable par nombre d’argu-
ments économiques. Néanmoins, beaucoupde précautions doivent être prises par lesresponsables de ce pôle (les élèves de Scien-ce Po sont naturellement invités à candida-ter!) pour éviter certains écueils. Envisager lapossibilité de contacter le maire de Paris.
 
Pôle Juridique et Urgences :se mettre en
contact avec l’ensemble des appuis juridiques
qui nous ont déjà proposé leur soutien aux-
quels viendront s’ajouter les juristes spéciali-
sés des Associations (GISTI,...). Les membres
du pôle se chargeront d’appuyer les person-nes en situation d’urgence (cas de refus, expi-
ration du titre) dans leurs procédures.
 
Marouane HAJJI (ESSEC)Fatma CHOUAIEB(HEC)Reda ZAHIR (EDHEC)Sara BELGHITI (ESCP)Younès BENMOUMEN (Sciences Po) Amine BELLAKRID (Ponts)Hajer GORGI (ENSAE)Reda BENATYA (Centrale Paris)
Pour nous contacter, nous rejoindre et nous adresser propositions, témoignages et informations :
collectifetudiantsetrangers@gmail.com 
Référents Ecoles :
Organisation du collectif
N’hésitez
pas à nouscontacter 
Ali HMEID, Hajar Elmountassir
(SUPELEC)
Ayoub ELASSAD (Grenoble EM)Saad MIKOU (Centrale Lyon)Sara BENANI (ISC Paris)Rida HAIMAR (Arts et métiers)Maryem BOUSSOUIS (Télécom Bre-tagne)
PAGE
2
 
Contacter le collectif
Salma SALIM (Paris XI Sud)Asmaa HJIEJ (ESC Grenoble)Anass KHALLOUDI (ESC Toulouse)Othmane ZEROUALI (ESC Montpel-lier)
 
Nous insistons par ailleurs sur le faitque les règles de confidentialité àl'égard des données personnelles se-ront préservées.Il est impératif que nous disposionsde cas concrets pour illustrer lesconséquences de la circulaire deGuéant.Il est même primordial que le recen-sement des cas soit le plus exhaustif possible pour montrer qu'il ne s'agitpas de situations isolées. C'est lamasse qui va révéler le sentimentd'injustice et appuyer notre mouve-ment.Nous avons besoin de crédibilitépour avancer et cela passe notam-ment par le recensement et la mobili-sation.
PAGE
3
 REUNION
D’INFORMATION
 
ET
 
DE
 
RECRUTEMENT
L’importance du recensement des cas
 
Apporter chacun son
poids à l’action com-
mune pour pouvoir 
parler d’une seule
voix qui se fera enten-dre
Collectif des EtudiantsEtrangers en CDS
Fiche d’information pour le recensement de votre cas (refus, attente de CDS) :
 
Nom : …………………………...
 
Les informations renseignées dans ce bulletin sont uniquement destinées au recensement de l’ensemble desinformations qui nous permettront d’appuyer une démarche collective. Elles fourniront un état des lieux global
et par école/universités aux responsables compétents (universités et conférence des grandes écoles) ainsi queles associations que nous contacterons pour une action groupée.
Prénom : ……………………...
 
Nationalité : ………………………….
 Dossier de CDS non encore déposéVotre situation actuelle :
En attente d’une réponse de la préfecture Temps écoulé depuis dépôt du dossier : ……..
CDS refusé
Votre promesse d’embauche prévoit un contrat de travail en :
 
Domaine du poste concerné : …………………………………………………………………………………………….
 
CDICDD
Vous souhaitez apporter des informations complémentaires sur les difficultés que vous avez rencontré ousouhaitez témoigner de votre expérience des conditions de dépôt et de traitement des dossiers à lapréfecture :
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
 
Ecole(s) / Université(s) fréquentées : ………………………...
 
Date de fin de validité du titre : .…………………..
 
Adresse mail : …………………………………………………..
 
Tél (facultatif) : .……………………………………..
 

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->