Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Albert Failler. À propos de la promotion patriarcale d'Athanase de Constantinople. Revue des études byzantines, tome 57, 1999. pp. 237-243.

Albert Failler. À propos de la promotion patriarcale d'Athanase de Constantinople. Revue des études byzantines, tome 57, 1999. pp. 237-243.

Ratings: (0)|Views: 9|Likes:
Albert Failler

À propos de la promotion patriarcale d'Athanase de Constantinople
In: Revue des études byzantines, tome 57, 1999. pp. 237-243.
Albert Failler

À propos de la promotion patriarcale d'Athanase de Constantinople
In: Revue des études byzantines, tome 57, 1999. pp. 237-243.

More info:

Published by: Patrologia Latina, Graeca et Orientalis on Oct 08, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/01/2013

pdf

text

original

 
À propos de la promotion patriarcale d'Athanase deConstantinople
In: Revue des études byzantines, tome 57, 1999. pp. 237-243.
AbstractREB 57 1999 France p. 237Albert Failler, À propos de la promotion patriarcale d'Athanase de Constantinople. — In writing that Athanasius «reached StSophia by foot on the 14th October» (1289), George Pachymeres thereby dates the solemn transfer of the patriarch from thePalace to the Patriarchate following immediately upon his promotion by the emperor in the Palace. This date, then, is to be givento Athanasius' promotion as patriarch, not to his episcopal ordination.RésuméLorsque Georges Pachymérès écrit qu'Athanase «gagne à pied Sainte-Sophie le 14 octobre» (1289), il entend dater ledéplacement solennel qu'effectue le patriarche immédiatement après sa promotion par l'empereur au palais et qui le conduit dupalais au siège du patriarcat. Cette date doit dès lors être appliquée à la promotion du patriarche Athanase, non à son ordinationépiscopale.Citer ce document / Cite this document :Failler Albert. À propos de la promotion patriarcale d'Athanase de Constantinople. In: Revue des études byzantines, tome 57,1999. pp. 237-243.
 
A
PROPOS
DE
LA PROMOTION
PATRIARCALE
D'ATHANASE
DE
CONSTANTINOPLE
Albert
FAILLER
Résumé
:
Lorsque
Georges
Pachymérès
écrit
qu'Athanase
«gagne
à
pied
Sainte-Sophie
le
14
octobre»
(1289),
il
entend
dater
le
déplacement
solennel
qu'effectue
le
patriarche
immédiatement
après
sa
promotion
par
l'empereur
au
palais
et
qui
le conduit
du
palais
au
siège
du
patriarcat.
Cette
date
doit
dès
lors
être
appliquée
à
la
promotion
du
patriarche
Athanase,
non
à
son
ordination
épiscopale.
Le
patriarche
Athanase
Ier
de
Constantinople
(1289-1293
et
1303-
1309)
est
sans
doute
la
seule
personne
que
Georges
Pachymérès
poursuit
de
sa
vindicte
dans
lesRelations
historiques.
A
côté de critiques plussubstantielles, reproche
lui
est
fait
de
son
obstination
à
vouloir
se
dépla
cer
niquement
à
pied
dans la
capitale,
en
refusant,
par
un
prétendu
esprit
d'humilité
et
de pauvreté, de
monter
à
cheval,
comme
il
convenait
à
un
patriarche
et
comme
le
prévoyait
le protocole.
Dans
un
récit
qui
se
rapporte
à
l'année
1265,
l'historien
fait
un
portrait
flatteur
du
patriarche
Germain
III
(1265-1266),
pour
mieux
stigmatiser
en
contrepoint
la
dureté
et
l'austérité
d'Athanase.
C'est
en
effet
Athanase,
conformément
à
la
remarque
marginale
d'un
copiste,
qui
est
visé
dans
le
tableau
traçant
les
mœurs
des
«gens
d'aujourd'hui»
l.
Dans
ce
passage,
déjà,
l'historien
dénigre
la
manie
du
patriarche
de
se
déplacer
seulement
à
pied,
sans
uti
liser
le
cheval2.
On
ne
peut
éviter
d'avoir
ce
texteà
l'esprit,
lorsque,
beaucoup
plus
loin,
les
mêmes
termes sont repris
dans
le
portrait
sévère
qui
est
tracé
d'Athanase
au
moment
il
va
accéder
au
patriarcat
:
«II
voulait...
aller
à
pied
dans
la
rue»
3.
C'est
encore
à
pied
qu'il
gagnera le
1.
Pachymérès,
IV,
12
(nouvelle
édition,
II,
p.
36330)
:
οι
παρόντες.
2.
Ibidem,
p.
3652"3
:
πεζΐ)
τε
καΐ
βάδηναΐρούμενοι
διέρχεσθαι
τας
οδούς.
3.
Pachymérès,
VIII,
13
(III,
p.
15719"20)
:
πεζί)
γαρ
ήβούλετο
διέρχεσθαιτας
οδούς.
Revue
des
Études
Byzantines
57,
1999,
p.
237-243.
 
238
ALBERT FAILLER
patriarcat
à
l'issue
de
la
cérémonie
de
la
promotion
au
palais,
alors
que
le
protocole
prévoyait
un
cortège
solennel
autourdu patriarche
monté
sur
un
cheval
caparaçonné
de
blanc.
Voilà
le
trait
que
l'historien
veut
souli
gner
dans
le
passage
qui
fait
la
substance
de
cet
article
et
dont
voici la
traduction
:
«C'est
le
14
du
mois
d'octobre
que
le
nouveau
promu
gagne
à
pied le
temple
divin,
et il
est
ordonné
un
peu
plus
tard»
4.
Comme
on
va
le
voir,
l'interprétation
de
ce
court
extrait
n'est pasaussi
évidente
qu'il
peut
y
paraître
de
prime
abord.
Dans
ce
chapitre
(VIII,
15),l'historien
traite,
comme
il
l'annonce
dans
le
titre,
«de
la
pro
motion
d'Athanase
au
patriarcat». Il
a
indiqué
dans
les
chapitres
précé
dents
les
phases
antérieures
de
l'action
:
élection
des
trois
candidats
synodaux5,
notification signifiée
àAthanase
et
acceptation
de
l'élu6.
Puis,
après
avoir
intercalé
un
portrait
peu amène
d'Athanase
7,
l'historien
passe à l'étape
suivantede
l'accession
au
patriarcat
:
la
promotion de
l'élu
par
l'empereurau
palais
8.
Celle-ci
eut
lieu
au
Grand
Palais,
dans
le
triklinos
de
Justinien.
C'est
la
cérémonie
d'investiture
du
nouveau
patriarche,
et
elle
marque le
début
officiel
du
patriarcat.
L'historien
intro
duit
alors une
incise
:
un
tremblement
de
terre
secoue
la
ville,
et
unenfant
en est
victime
à
la
Néa
9,
tout
près
de
,
puisque
l'église
de
la
Néa
est
accolée
au
palais.
Le
patriarcat
d'Athanase
commençait mal
!
La
phrase
suivante,
revenant
dans
la
ligne
du
récit,
rapporte
ce
qui
suit
la
promotion
du
patriarche
au
palais,
c'est-à-dire son
départ
immédiat
en
cortège pour
Sainte-Sophie
;
puis
vient
la
mention
de
son ordination
épiscopale,
qui
se
déroula
plus
tard.
Voici
le texte
grec
10,
dont
la
traduc
tion
été
donnée
plus
haut
:
Τετάρτη
δέ
και
δεκάτη
μηνός
έλαφηβολιώνος
ό
προβληθείς
πεζή
καταλαμβάνει
το
θείον
τέμενος,μικρόν
δ'
ύστερον
καΐ
χειροτονείται.
Pour
interpréter
ce
passage,
il
convientavant
tout
de
se
référer
au
Pseudo-Kôdinos,
qui, dans
son
Traité
des
offices,
consacre
un
chapitre
à
4.
Pachymérès,
VIII,
15:
III,
p.
16320"22.
Successeur
de
Grégoire
de
Chypre
(1283-1289),
Athanase
devient
patriarche
le
14
octobre
1289.
Les
circonstances
ne
seront
pasidentiques
et
le
symbolisme
ne
sera
plus
le
même,
lorsqu'Athanase
gagne
une
nouvelle
fois
à
pied
Sainte-Sophie
à
son
retour
au
patriarcat
en
juin
1303
:
πεζή
και
βάδην...,
την
έκκλησίαν
καταλαμβάνουσι
( Pachymérès,
XI,
7
:
IV,
p.
41920'22).
5.
Pachymérès,
VIII,
13
(III,
p.
1575)
:
ψηφίζονται
τρεις.
6.
C'est
par
le
mot
μήνυμα
(«notification»)
qu'est
désignée
officiellement
la
seconde
phase
après
l'élection
synodale
de
l'accession
au
patriarcat.
L'historien
emploie
des
termes
plus
littéraires,
lorsqu'il
indique
d'abord
que
le
premier
candidat
«reçut
la
notifica
tion»
Διαμηνυθέντος
:
ibidem,
p.
15713),
mais
refusa,
et
rapporte
ensuite
comment
Athanase
fut
«convoqué»
à
son
tour
(προσκληθείς
:
ibidem,
15716)
et
«accepta
la
convo
cation»
(την
πρόσκλησιν
δέχεται
:
ibidem,
p.
1571819).
Sur
les
phases
de
l'investiture
du
patriarche, on
peut
consulter
A.
Failler,
La
déposition
du
patriarche
Calliste
Ier
(1353),
REBÏl,
1973,
p.
139-146.
7.
Pachymérès,
VIII,
13-15
:
ÏII,
p.
15719-16310.
8.
Pachymérès,
VIII,
15
(III,
p.
16310)
:
επειδή
'έδει
και
παρά
βασιλέως
προβάλλεσθαι
;
p.
16318
:
ώς
έδει πατριαρχην
προβάλλεται.
9.
Ibidem,
p. 1631920.
10.
Ibidem,
p.
16320"22.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->