Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Printemps arabe - Note d'analyse géopolitique n° 37

Printemps arabe - Note d'analyse géopolitique n° 37

Ratings: (0)|Views: 984|Likes:
Et si les révolutions du “printemps arabe” avaient avant tout des racines démographiques ? C’est la thèse défendue par l’historien Emmanuel Todd dans un petit livre d’entretien réalisé avec l’équipe de l’émission « Arrêt sur image ».
Et si les révolutions du “printemps arabe” avaient avant tout des racines démographiques ? C’est la thèse défendue par l’historien Emmanuel Todd dans un petit livre d’entretien réalisé avec l’équipe de l’émission « Arrêt sur image ».

More info:

Categories:Types, Business/Law
Published by: Grenoble Ecole de Management on Oct 14, 2011
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/12/2014

pdf

 
Printemps arabe
Des révolutions démographiques avant d’être démocra
tiques?
Et si les révolutions du
“printemps arabe” 
avaient avant tout desracines démographiques ? C’est la thèse défendue par l’historienEmmanuel Todd dans un petit livre d’entretien réalisé avec l’équipede l’émission «Arrêt sur image ». Il y développe un diagnostic poséquatre ans plus tôt dans un ouvrage rédigé conjointement avec Youssef Courbage et dans lequel, analysant les grandes donnéesdémographiques, il estimait que “
loin d’être vouées à l’intégrismeet aux dictatures, les populations arabes sont entrées de plain-pied dans la modernité, où elles ont rejoint, sans que personne n’y prennegarde, les populations dites occidentales” 
. Une analyse optimisteà envisager toutefois avec beaucoup de précaution puisque l’auteur voit également dans la révolution islamique iranienne de 1979l’événement précurseur des révolutions arabes actuelles…Autant dire que loin d’épuiser le débat sur ces événements,les observations d’Emmanuel Todd vont contribuer à le relancer,en soulignant toute la complexité des mutations actuelles…
“L
erendez-vousdescivilisations” 
:c’estsouscetitrequ’EmmanuelToddetYoussefCourbageavaientpublié,en2007,unouvragedanslequelilss’at-tachaientàcontrerlathéoriedu
“chocdescivilisations” 
fendueparlepolitologueaméricainSamuelHuntington.Àreboursdecedernier,lesauteursaffir-maientquelespopulationsarabesétaientengaesdansunedynamiquemenantiné-luctablementàlarevendicationdedavantaged’autonomieetdeliberté.Unethèsequiprend,bienentendu,unéclatparticulieràlalumièredesrévolutionsdémocratiquesquisecouentaujourd’huilemondearabeetquipeutcertainementnousaideràcryptercesdernressousunanglenouveau.
Quandl’alphabétisationbouchesurlarévolution
Eneffet,pourprévoirdetelsévénements,lesauteursn’avaientnulbesoindedonsdi-vinatoires.Commel’expliqueEmmanuelTodd,ilss’appuyaient
“surlesdonnéesclas-siquesd’uneanalysehistoriquequioublieunpeul’économie”.
Etdepoursuivre:
“lepremier paramètre,legrandmoteurdudéveloppement,l’axecentraldel’histoirehumaine,c’estdesavoirlireetécrire” 
.Pourl’historien,l’augmentationdutauxd’alphabétisationconsti-tuenécessairementunfermentrévolutionnairecar
“quandonsaitlireetécrire,onpeutlireuntract,onpeutmeenécrireun,etlaparticipationpolitiquedevientuneprocédurenaturelle.” 
L’étudedel’histoireconfirmeceprocessusquasi-mécanique.
“EnEuropeoccidentale,celas’estpasséauxXVI
e
 ,XVII
e
 ,XVIII
e
siècles.Lavolutionfrançaises’estproduitequand50%deshommesduBassinparisiensavaientécrire.Lavolutionanglaise,unpeuplusd’unsiècleplust,c’étaitdumeordre.Lavolutionrusse,mechose.” 
Or,depuisplusieursdé-cennies,lespaysarabesontvu,àleurtour,leurstauxd’alphabétisationmonterenflèche.
“Quandonsaitlireetécrire,onpeutlireuntract,onpeutmeenécrireun,etlaparticipationpolitiquedevientuneprocédurenaturelle”
C
omprendre
L
es
E
njeux
S
tratégiques
Note hebdomadaire d’analyse géopolitiquede l’ESC Grenoble.octobre 2011
 
37
CLES
- Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Note d’analyse n°37 - octobre 2011 - www.grenoble-em.com
- 1 -
Par Jean-François
Fiorina
Directeur de l’Ecole Supérieurede Commercede Grenoble
CLES
 
Maîtrise de la fécondité et explosion de liberté
Second paramètre déterminant : la maîtrise de la fécondité résultant elle-même de l’al-phabétisation progressive des femmes. Car pour Emmanuel Todd, ce changement derapport à la fécondité reflète et provoque une modification de la vision du monde quivient se conjuguer avec les effets de l’alphabétisation.
“Une société qui contrôle sa fécon-dité, c’est une société dans laquelle les rapports entre les hommes et les femmes sont modi-fiés. Et cette baisse de la fécondité se produit dans une société dans laquelle les jeunesapprennent à lire et à écrire. Vient donc le moment où les fils savent lire, et les pères non. Celaentraîne une rupture des relations d’autorité, non seulement à l’échelle familiale, mais, implici-tement à l’échelle de toute la société.” 
D’où les difficultés inéluctablement rencontrées, dansce type de situation, par des régimes politiques autoritaires voire dictatoriaux dont lemode de fonctionnement devient peu à peu insupportable à une frange croissante dela population. Si bien que, lorsque les institutions ne sont plus en phase avec les valeursdominantes, les tensions se multiplient. Et si elles ne s’adaptent pas, c’est l’explosion !
Du substrat anthropologique à l’expression idéologique
Même si ce modèle global se vérifie universellement, il convient donc toutefois deprendre en compte l’impact des décisions politiques, mais aussi le poids des spécifici-tés culturelles et des traditions locales. Emmanuel Todd souligne ainsi que la maîtrisede la fécondité crée des ruptures d’autant plus violentes dans le monde arabe qu’enson sein, le modèle familial traditionnel est celui de la famille endogame et patrilinéaire.Il faut donc introduire un troisième paramètre : celui des valeurs antérieurement conte-nues dans la famille.Illustration avec le cas de la Révolution française :
“Les valeurs des paysans du Bassin pa-risien entre le Moyen âge et la Révolution définissent ce que j’appelle un système nucléaireégalitaire, une famille très individualiste, déjà tout à fait ‘moderne’, c’est-à-dire papa, mamanet les enfants, partageant égalitairement l’héritage
entre garçons et filles, exactementcomme maintenant.” Si bien que
“les valeurs révolutionnaires d’autonomie, de liberté etd’égalité préexistent dans la famille. Lors de la crise révolutionnaire, elles passent simplementde substrat anthropologique familial à une expression idéologique” 
.
Déclin de l’endogamie et aspiration à l’autonomie
Dans le cas du monde arabe, un troisième facteur semble donc devoir être pris encompte pour juger des mutations en cours : celui du taux d’endogamie.
“L’idée géné-rale,
expose Emmanuel Todd
 , est que l’irruption de la démocratie, c’est l’irruption du citoyen,de l’individu libre dans l’espace public. Il y a beaucoup l’idée d’ouverture, de communication.Or, l’endogamie, c’est exactement le contraire : la fermeture du groupe familial.” 
Pour l’auteur, ce paramètre permet d’expliquer certaines
“bizarreries historiques” 
comme la longévité étonnante du régime autoritaire tunisien malgré une féconditédéjà tombée à 2 enfants par femme en 2005 et une alphabétisation presque totale dela jeunesse. En effet, la société tunisienne se signalait par un taux global de mariages en-dogames encore fort élevé, même s’il s’est récemment mis à baisser dans les nouvellesgénérations. À l’inverse, si le taux d’alphabétisation n’est pas aussi élevé en Égypte, l’en-dogamie y a chuté de façon spectaculaire pour atteindre un niveau d’environ 15 %contre 25 %, vingt ans plus tôt. C’est pourquoi, selon Emmanuel Todd,
“la société égyp-tienne est en train de se transformer d’une façon stupéfiante et qu’elle sera plus individua-liste et libérale, quelle que soit la forme transitoire du régime politique” 
. Car bien sûr, il fautcompter avec des phases de transition potentiellement chaotiques !
Inévitables troubles et tensions avant la stabilisation
En effet, il faut se prémunir de toute illusion : si – selon le modèle défendu par Todd – les données démographiques recueillies mènent mécaniquement à une libéralisationaccrue des sociétés arabes, cela ne se produira pas nécessairement à brève échéance.Un exemple permet de prendre la mesure des périls : celui de la révolution islamiqueiranienne de 1979, dont Emmanuel Todd estime qu’elle préfigure celles du
“printempsarabe” 
! De quoi doucher notre enthousiasme…
“Politiquement,
écrit-il,
l’Iran a simplementtrente ans d’avance sur le monde arabe : le taux d’alphabétisation iranien a atteint le stade de50 % dans la décennie qui a précédé le renversement de la monarchie en 1979.” 
Autant direque la prudence est de mise lorsqu’il s’agit d’envisager les conséquences à court termedes révolutions démocratiques en cours dans le monde arabe.Pour Emmanuel Todd,
“il ne faut pas avoir une vision irénique de la transition”.
En effet lessociétés en mutation dans lesquelles les fils savent lire mais pas les pères, où les femmesgagnent en autonomie et où la sexualité est modifiée sont
“certes des sociétés en marchevers le progrès, où l’efficacité économique va être plus grande, où tout est possible” 
. Mais ce sontaussi
“des sociétés perturbées et qui perdent très souvent les pédales, où il y a de la violence”.
“Une société qui contrôlesa fécondité, c’est une sociétédans laquelle les rapportsentre les hommeset les femmes sont modifiés.Et cette baisse de la féconditése produit dans une sociétédans laquelle les jeunesapprennent à lire et à écrire.Vient donc le moment où les filssavent lire, et les pères non.Cela entraîne une rupturedes relations d’autorité, nonseulement à l’échelle familiale,mais, implicitement à l’échellede toute la société.”
CLES
- Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Note d’analyse n°37 - octobre 2011 - www.grenoble-em.com
- 2 -
“Politiquement, l’Irana simplement trente ansd’avance sur le monde arabe :le taux d’alphabétisationiranien a atteint 50 %dans la décennie qui aprécédé le renversement de la monarchie en 1979.
“L’irruption de la démocratie,c’est l’irruption du citoyen,de l’individu libre dansl’espace public […].Or, l’endogamie, c’est exactement le contraire : la fermeture du groupe familial.

Activity (8)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
wadoud651 liked this
bell_30 liked this
Rajae Bary liked this
Amrhar B. liked this
Salma Bougar liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->