Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La Vie de Jean-Paul II, Karol Józef Wojtyła

La Vie de Jean-Paul II, Karol Józef Wojtyła

Ratings: (0)|Views: 1,286|Likes:
Published by Linux Ubuntu
Vatican II, scandale d'Assise, excommunication de traditionalistes, son attentat, sa pratique secrète de la mortification de son corps, le recul du catholicisme en Europe, ses maladies, sa fin choquante.
Vatican II, scandale d'Assise, excommunication de traditionalistes, son attentat, sa pratique secrète de la mortification de son corps, le recul du catholicisme en Europe, ses maladies, sa fin choquante.

More info:

Published by: Linux Ubuntu on Oct 24, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/20/2013

pdf

text

original

 
MENSILE DI FORMAZIONE E CULTURA
DIRETTORE responsabile
:
sac.dott. Luigi VillaDirezione - Redazione - Amministrazione:
Operaie di Maria Immacolata e Editrice CiviltàVia G.Galilei, 121 25123 Brescia -Tel. e fax (030) 3700003www.chiesaviva.com
Autor. Trib. Brescia n. 58/1990 - 16-11-1990Fotocomposizione in proprioStampa: Com & Print (BS)contiene I.R.www.chiesaviva.come-mail: omieditricecivilta@libero.it
«LA VÉRITÉ VOUS RENDRA LIBRES»
(Jn.8,32)
Chiesaviva
XLème ANNÉE430SEPTEMBRE 2010
Poste Italiane S.p.a. - Spedizione in Abbonamento Postale - D.L. 353/2003(conv. L. 27/02/2004 n°46) art. 1, comma 2, DCB Brescia.
Abbonamento annuo:
ordinario Euro 40, sostenitore Euro 65una copia Euro 3,5, arretrata Euro 4 (inviare francobolli).Per l’estero Euro 65+sovrattassa postaleLe richieste devono essere inviate a:
Operaie di Maria Immacolata e Editrice Civiltà
25123Brescia, Via G.Galilei, 121 - C.C.P. n.11193257I manoscritti, anche se non pubblicati, non vengono restituitiOgni Autore scrive sotto la sua personale responsabilità
KarolWojtyla
 
Karol Wojtyla
Bienheureux?..ienheureux?..
jamais!amais!
 
Editions Saint-RemiBP 80 - 33,410 CADILLACwww.saint-remi.fr 05 56 76 73 38
 
Q
ui est
Karol Wojtyla,
ou
Jean-Paul II?
Jepense qu’on pourraitle définir la dernière
“vedette”
du siècle qui a pulvérisé tousles records de popularité.C’est certainement le trait leplus évident de son pontificat:une foule immense à chaqueétape, avec des hosannas et desalléluias à sa personne. C’estpourquoi toutes les hyperbolessemblent inadéquates, tellesque
superstar, super vedette,ayatollah,
etc. Il ne pouvaitdonc pas ne pas susciterd’étonnement un pape qui par-le, qui regarde, qui touche, quisalue comme un leader qui por-terait la soutane, un Pape skieur qui descend à skis unis etmême sur des pentes glacées, un Pape qui mit le chapeaudes chasseurs alpins, qui chantait des chansons profanes,qui escaladait des montagnes, un Pape en somme com-plexe et poète, un style qui le fit même considérer commeun histrion aux tendances théâtrales, toujours à contre-cou-rant à cause de son aversion irréductible à se conformeraux comportement extérieurs traditionnels, au point demettre fin à la grandeur des audiences générales, chantantet dansant même en public, se mêlant aux foules de tousles continents, et changeant la solitude des temps passéspar une participation personnelle aux travaux quotidiensdes hommes.Bien sûr, ce n’est qu’un aspectde son pontificat, qui cepen-dant, comme l’a écrit
GianniBaget Bozzo, «ce spectacle demasse ne sert à rien et à per-sonne. Les voyages perma-nents, la multiplicité des in-terventions, semblent cou-vrir un immobilisme sub-stantiel, et le Pape est tou- jours plus perçu comme l’au-teur d’une restauration auvisage humain graduelle».
On pourrait très bien le quali-fier de
“séducteur”,
mais sû-rement pas à la manière duChrist!Si beaucoup ne firent que deséloges de Wojtyla
,
beaucoupd’autres au contraire prirent les distances de son action,couverte d’ombres au point de laisser perplexes, comme
son incapacité à distinguer ce qui est dogme de foi dece qui est au contraire une contingence historique;
unPape aux béatifications contestées, un Pape qui, selon
Hans Küng,
est le plus contradictoire du XXe siècle, unPape que son
“dialogue” inter-religieux
fit entrer dansune mosquée et rendit très ouvert aux autres religions, unPape qui opéra le rapprochement des Juifs et des catho-liques et qui alla même jusqu’à déposer au
“Mur des la-mentations”
la prière du pardon, etc..C’est pourquoi beaucoup le virent comme un
“réforma-teur”,
un
“restaurateur”,
sans s’apercevoir cependant,
Abbé Luigi Villa Docteur en théologie
2
“Chiesa viva” *** Septembre 2010 
PrésentationPrésentation
Jean Paul II
à peine élu Pape.Traduction par le
Père Louis Demornex
 
que
Wojtyla trahissait peu à peula tradition catholique, suivantles conseils de collaborateurs infi-dèles, de marque moderniste etprogressiste.
Et le voilà en train d’excommunier
l’orthodoxe archevêque Le-febvre,
oublieux de ce que ditSaint Paul:
«Même si un Ange im-posait un Évangile différent decelui qu’il prêchait, il ne faut paslui obéir».
Et pourquoi n’a-t-il paspuni ni excommunié d’autres ecclé-siastiques effrontés et sans scru-pules, rebelles au Christ, qui écri-vaient et approuvaient des caté-chismes hérétiques
,
et pourquoilaissa-t-il sur les chaires des uni-versités catholiques et des sémi-naires, des
théologiens qui niaientla divinité du Christ, qui falsi-fiaient la Sainte Écriture, quiniaient la Virginité de la trèsSainte Vierge Marie,
et qui en-seignaient tant d’autres héré-sies?..Et pourquoi a-t-il signé desconcordats qui ne protégeaientplus
l’Eglise, la Religion catho-lique, les valeurs chrétiennes,
et qui mettaient toutes les reli-gions sur un pied d’égalité aupoint qu’on pouvait les appeler
“des États athées”?
Et que dire de son
“hérésied’Assise”,
de cette
“prière com-mune”, avec tous les
représen-tants de toutes les fausses reli-gions, éliminant ainsi
la Primau-té de l’Eglise Catholique, Apos-tolique, Romaine, Mère et Maî-tresse de toutes les âmes
et met-tant en difficulté les
Mission-naires
dans l’évangélisation despeuples car aujourd’hui ils nepeuvent pratiquement plus dé-fendre la religion catholique mi-se sur un pied d’égalité avec lesautres auxquelles il a reconnu lesmêmes valeurs de foi?..Et ne fut-ce pas une grave erreurque d’entrer dans une
“syna-gogue”
et dans l’
”église luthé-rienne”?
Et les
Juifs
sont-ils pasencore obstinés à
ne pas recon-naître Jésus-Christ commeDieu et comme Messie?
Et est-ce qu’ils ne persécutent plus
l’Église du Christ?
Et Jésusn’a-t-il pas été toujours sévère avec eux, au point de ne ja-mais dialoguer avec eux? Jésusn’a-t-il pas dit:
«Qui n’est pasavec moi est contre moi»?
C’est également une faute très gra-ve que d’avoir permis aux diffé-rents Épiscopats de pouvoir donnerla
“Communion dans la main”,
provoquant ainsi une grave profa-nation de la
Sainte Eucharistie,Lui enlevant le respect qui lui estdû, respect que tant de Papess’étaient efforcés
d’augmenter aulong de tous les siècles de l’Eglise!Après cette esquisse sur l’hommeet le
Pape Jean-Paul II,
sur sesorientations de son pontificat, ilfaut bien admettre qu’à sa mort, ila laissé
en héritage au Catholicis-me une Église certainement dif-férente de celle qui lui avait étéconfiée le 16 octobre 1978.
Il est donc clair, que
Jean-Paul II
était opposé au
“passé”, à laTradition de l’Eglise, au travailaccompli par ses prédéces-seurs.Il a travaillé dans la directionopposée
au point de transformerla fixité du trône pontifical en unSiège mobile et itinérant d’unbout du monde à l’autre. On sedemande donc s’il est possibled’imaginer un
“autre” Wojtylaqui ne soit pas cette scène mé-diatique
permanente, acclamépar les foules des
Amériques, del’Afrique,
de l’
Asie,
de la
vieilleEurope
et de sa
Pologne
même,en sorte que de tous les points dela terre, tous ont pu voir de près,à travers les puissants zooms de
la télévision satellitaire, lesgestes de ses mains, ses yeuxétincelants, son visage contrac-té, son sourire rare et presqueinsaisissable, le tremblementde la maladie de Parkinson, lemalade et le convalescent à lafenêtre de l’hôpital, les gestesœcuméniques grandioses, in-terreligieux, les “mea culpa”du 12 Mars 2000 au “Mur desLamentations”,
etc..Son pontificat fut long et contra-dictoire et pour le connaître,nous avons donné lieu à un cer-tain nombre de
“cas”
qui font émerger, en toute vérité,
l’autre Wojtyla.
Jean Paul II
posa, dans une fente au
“Mur desLamentations”,
une feuille avec une prière de pardonpour les fautes passées de l’Église envers les Juifs.
Jean Paul II,
à la rencontre de prière interreligieuse d’As-sise en 1986, empêcha la statue de Notre Dame de Fatimad’entrer dans la basilique
pour ne pas “offenser” les autresreligions,
et permit de
poser une statue de Bouddha sur leTabernacle qui contenait Notre Seigneur Jésus-Christ.
“Chiesa viva” *** Septembre 2010 
3

Activity (8)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 thousand reads
1 hundred reads
Adso179 liked this
taytachawan liked this
souizo liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->