Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
3Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
News Mili 45

News Mili 45

Ratings: (0)|Views: 1,035|Likes:
Published by youri59490

More info:

Published by: youri59490 on Nov 14, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

02/08/2014

pdf

text

original

 
 News Mili 
Semaine . 45
Recherches et mise en page
 
par
*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=
JORF n°0261 du 10 novembre 2011JOURNAL OFFICIEL "LOIS ET DECRETS"TEXTES GENERAUXPREMIER MINISTREMINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS2 Décret n° 2011-1466 du 9 novembre 2011 modifiant le décret n° 56-371du 11 avril 1956 portant création d'une croix de la Valeur militairehttp://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024771585&dateTexte=&categorieLien=id JORF n°0260 du 9 novembre 2011TEXTES GENERAUXMINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS2 Décret n° 2011-1459 du 8 novembre 2011 portant attribution dubénéfice de la campagne double aux militaires en opération en Afghanistanhttp://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024767859&dateTexte=&categorieLien=id JORF n°0259 du 8 novembre 2011PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUEORDRE NATIONAL DE LA LEGION D'HONNEUR1 Décret du 7 novembre 2011 portant nominationhttp://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024765050&dateTexte=&categorieLien=id 2 Décret du 7 novembre 2011 portant nomination
 
Aucun événement unique dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale a laissé une telle marquetraumatique sur la conscience allemande comme la défaite catastrophique sur les rives de laVolga en 1942-1943.En aout 1942, après une série d'erreurs stratégiques, la 6ème armée du Reich se retrouve seuleaux portes de Stalingrad. Hitler, qui désire plus que tout voir cette cité au nom évocateur tomberaux mains des Nazis, ordonne à ses troupes de prendre la ville. Staline, conscient de l'enjeusymbolique que revêt Stalingrad, interdit l'évacuation des civils. Il espère ainsi galvaniser seshommes et leur donner une raison supplémentaire de défendre la cité. Le 23 aout, l'aviationallemande bombarde massivement la ville. 40 000 Russes perdent la vie en cette seule journée.Stalingrad est détruite à 80%.
La débâcle
 
 
Hitler, qui désire plus que tout voir cette cité au nom évocateur tomber aux mains des Nazis,ordonne à ses troupes de prendre la ville. Staline, conscient de l'enjeu symbolique que revêtStalingrad, interdit l'évacuation des civils. Il espère ainsi galvaniser ses hommes et leur donnerune raison supplémentaire de défendre la cité. Le 23 aout, l'aviation allemande bombardemassivement la ville. 40 000 Russes perdent la vie en cette seule journée. Stalingrad est détruiteà 80%. Mais le combat ne fait que commencer : les survivants s'organisent, se terrent et livrentdes batailles de rue sanglantes à leur ennemi. Au mois de novembre, les Allemands finissent paroccuper 90% de la cité au prix d'incroyables carnages. Hitler jubile et annonce sa victoire, maisStaline prépare sa riposte et envoie un million d'hommes pour reprendre la ville qui porte son nom.
 
Général Stéphane Abrial : “L’Otan doitcombler ses lacunes”
 
Frédéric Pons le jeudi, 03/11/2011
dansMonde
Le général Stéphane Abrial, le militaire français le
plus haut placé au sein de l’Alliance, tire les leçonsdes sept mois d’opérations en Libye et des dix ans
de guerre en Afghanistan.
 
Breveté pilote de chasse en 1976, passé par l’US Air Force Academy et l’Air War College de Mont
gomery(Alabama), le général Stéphane Abrial, 57 ans, est lepatron du SACT (Supreme Allied Commander
Transformation), l’un des deux commandements“suprêmes” de l’Otan. À ce titre, il est depuis
septembre 2009 le militaire français le plus haut placé
dans la hiérarchie de l’Otan. Après une belle carrière
opérationnelle (il fut notamment le commandant de la5e escadre de chasse pendant la première guerre du Golfe, en 1991) et des responsabilités de
haut niveau à l’état
-
major particulier de l’Élysée (Jacques Chirac) et au cabinet militaire du pre
mierministre (Jean-Pierre Raffarin), il f
ut chef d’état
-
major de l’armée de l’air. Basé à Norfolk (Virginie),
le général Abrial est chargé de définir le nou
veau concept stratégique de l’Otan. À l’heure de la findes opérations en Libye, ce 31 octobre, et de l’amorce du retrait d’Afgha
nistan, il a accepté detirer les premières le
çons d’une année particulièrement riche en in
ter
ventions pour l’Al
liance.

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Cedric Masca liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->