Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
fond hist 30

fond hist 30

Ratings: (0)|Views: 10|Likes:
Published by roseetgris4435

More info:

Published by: roseetgris4435 on Oct 19, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/16/2009

pdf

text

original

 
30/9FLTR 1410 : Fondements historiques de la civilisation occidentale IChapitre III Le monde romain de 500 à 200 ACN
I.
L’Italie et Rome : 5
ème
s. – mi 4ème s. ACNA.L’évolution sociopolitique à RomeEn 509 ACN, les Romains se débarrassent des rois étrusques. Dansd’autres cités d’Etrurie et du Latium, les rois sont chassés.
Pouvoirs du roi confiés à deux magistrats élus pour un an, lesconsuls-pouvoir militaire et judiciaire : imperium
Le pouvoir est monopolisé à Rome par les aristocrates qui sontappelés des patriciens (nobles).
Plébéiens = autres citoyens libres. Revendication première : pasparticiper à l’exercice du pouvoir politique mais d’assurer leursubsistance. Tensions plébéiens-patriciens-Nécessité pour les plébéiens de disposer de représentants-493 : 1
ère
sécession de la plèbe : plèbe abandonne la cité,s’établissent en dehors de celle-ci, forment une sorte d’état dansl’état. Le consul essaie de ramener les plébéiens et ils acceptentMAIS l’état doit reconnaître les magistrats créés pendant cettesécession => magistrats qui peuvent s’opposer à tout magistratqui impose de manière arbitraire son pouvoir judiciaire àl’encontre d’un plébéien en prononçant le petit verbe « veto » = je m’y oppose =>inviolabilité, personne ne peut contrer leurdécision = concision importante faite à la plèbe.- Création du tribunat de la plèbe (droit d’aide et d’intercession, droit deveto) Il faut une norme à laquelle tous peuvent se référer : tâche demettre le droit par écrit à une commission de 10 membres (Decemuiri)= mettre le droit par écrit => influence les romains-************Nécessité pour les plébéiens de disposer dereprésentants-Les
Decemuiri
et la Loi de XII Tables : 451
Decemuiri
: patriciens et plébéiens
Rédaction et publication de XII Tables-Evolution vers une entente entre les deux ordres : concorde ; lepoint d’aboutissement de cette évolution se situe avec el loisliciniennes.Lois liciniennes de 367 (C. Licinius Stolo, tribun de la plèbe)
Dispositions en faveur des plébéiens endettés
Obligation que l’un des consuls soit plébéien : égalité ausommet de l’état entre les 2 ordres est garantie = victoirepolitique importante pour plébéiens
 
Création de nouvelles magistratures ouvertes aux plébéiens-Fin des tensions entre plébéiens et patriciens : fin des problèmespolitique, mais pas sociaux.
Formation de la nobilitas : nouvelle« couche » dirigeante ; la noblesse = acteurs dela vie politique recrutés parmi les patriciens etplébéiens fortunésB.Les Romains face aux Latins, Italiques, Etrusques et Gaulois : entredéfense et expansion territoriale-Ligue latine entre Rome et les autres cités latines vers 496**************
Ligue latine dirigée par
dictator Latinus
(à tourde rôle un représentant des diverses cités) : cespeuples vivent dans une région des montagnes.Ils connaissent des problèmes économiques,montée démographique, famine, … =>migrations notamment vers le Latium, raids,pressions continues, raids prennent fin vers findu 5
ème
s. C’est également à partir de cemoment que les romains vont commencer àétendre leur territoire en luttant contre les citésétrusques toutes proches (ex : Véies)-Romains et EtrusquesLutes contre Véies
Victoire définitive de Rome (Camille) sur Véiesen 396Gaulois : prise de Rome. But = s’emparer des richesses. Romainsdoivent capituler et payer un lourd tribut. Chef gaulois trafique labalance pour faire payer plus. Chef dit « malheur aux vaincus »-Gaulois dans nord de l’Italie au 5
ème
s. (plaine du Po)-Prise de Rome par Brennus en 390 ou 386
Prise de Rome et incendie
Paiement d’un lourd tribut (
vae victis
: malheuraux vaincus)
Evénement marquant les mémoiresIls n’arrivent pas à s’emparer du capitole grâce au soutien des dieux auxromains (oies du capitole). Les romains estiment qu’ils doivent leurréussite à leur grande piété. Malgré la famine, ils ont épargné les oies(appartenant à la déesse Junon) et ils les ont prévenus.
II.
Rome et la Méditerranée occidentale du milieu du 4
ème
s. à la findu 3
ème
s. ACNA.La conquête romaine de l’Italie (340–264 ACN)Rome étend d’abord sa domination sur l’Italie centrale puis sur les citésgrecques du sud de l’Italie. Ensuite Rome *********Les guerres Samnites
 
-Les Samnites=un des peuples les plus puissants des peuplesd’Italie à cette époque.
Croissance démographique
Visées sur terres fertiles des plaines
Organisation en petits villages dispersés,s’assemblaient autour de lieux symbolique,sanctuaires communs.-3 guerres Samnites
343-338, ***** : Les cités latines faisant partiede la ligue latine vont s’opposer aux romains audébut de la première guerre Samnite. Lesromains gagnent et ils décident de dissoudre laligue et se retrouvent à la tête de ces cités en338. pour combattre efficacement, les romainstracent une série de routes qui contournent leterritoire des Samnites. Le long de ces routes,les romains créent des colonies qui permettentde contrôler le territoire environnant. Romefortifie différentes positions hors de sonterritoire et finit par emporter en 290 la 3emeguerre Samnite. Rome a ainsi emporté un gdnombre de victoires contre des coalitions depeuples italique et des gaulois. Elle contrôle untrès vaste territoire. Elle contrôle la Campanie,Samnium, Apulie, Etrurie, Ombrie, gaulecisalpine. Qu’une partie d’Italie du sud quiéchappe aux romains : Italie de la Grèce descités. Cités se sentent menacées parl’expansionnisme de leur voisin, notammenttarente. Elle fait appel au roi Pyrrhus d’Épire.Pyrrhus d’Épire ne demande pas mieux : ilmarche contre les romains avec des arméesbien organisées avec éléphants de combats, ilremporte une série de victoires qu’il laisseinexploitées, dont il ne bénéficie pas. Il laissedonc aux romains le temps de se ressaisir, dereprendre, reconstituer une armée, ilsvainquent Pyrrhus en 275 à Bénévent. Ilabandonne les cités grecques à leur sort, Romesort plus puissante de l’épreuve et s’empare detarente en 272.Organisation des territoires conquis-statuts variés ; dosage de droits civils et politiques plus ou moinsfavorables, + ou – équivalents à ceux des romains******-Rome diffuse son modèle de civilisation, la romanisation THEMATIQUE INTERPERIODE création de villes neuves conçuesselon le mm schéma que Rome : schéma urbanistique etidéologique (administrations et institutions comparables à cellesde Rome).

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->