Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword or section
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
GUI2002 nuisances sonores & solutions techniques _cstb

GUI2002 nuisances sonores & solutions techniques _cstb

Ratings: (0)|Views: 202|Likes:
Published by susCities
Guide technique détaillé proposant des “exemples de solutions acoustiques” conformes à la réglementation (2000) : bruits aériens, bruits de choc, bruits d’équipement, bruits extérieurs, parties communes (48pp) - Source: cstb (FR, 2002) >>> www.cstb.fr
Guide technique détaillé proposant des “exemples de solutions acoustiques” conformes à la réglementation (2000) : bruits aériens, bruits de choc, bruits d’équipement, bruits extérieurs, parties communes (48pp) - Source: cstb (FR, 2002) >>> www.cstb.fr

More info:

Published by: susCities on Dec 09, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

07/04/2013

pdf

 
Exemples desolutions acoustiques
RÉGLEMENTATION ACOUSTIQUE 2000
Isolement aux bruits aériens intérieursetisolement au bruit de chocTraitement acoustique des parties communesBruits d’équipementsIsolement aux bruits extérieurs
les outils
direction généralede l’Urbanismede l’Habitat etde la Construction
MAI 2002
 
2
I
Exemples de solutions acoustiques
Préambule
Exemples de solutions acoustiques pour bâtiments d’habitation
L’évolution de la normalisationeuropéenne a nécessité uneadaptation
1
de la réglementationacoustique du 28 octobre 1994,deux nouvelles normeseuropéennes devant être utiliséespour calculer les indices uniquesd’évaluation de la performanceacoustique des produits et desouvrages.Les valeurs réglementaires,lesnoms et notations des indicesd’évaluation de la nouvelleréglementation acoustique du30juin 1999
2
sont donc modifiés,et ceux-ci s’expriment dans uneunité différente,mais laperformance intrinsèque demandéeaux bâtiments est du même ordrequ’auparavant.La présente édition des exemplesde solutions acoustiques s’appuiesur les nouvelles exigencesréglementaires,et a par ailleurs étécomplétée par rapport à l’éditionde 1995 pour intégrer de nouvellessolutions.
í
Les exemples de solutionsprésentés dans ce document sontdes
propositions de réponses nonobligatoires aux exigences de laRéglementation Acoustique
.Certaines solutions proposéesvisent les exigences du labelQualitel ; elles sont identifiées parla mention bruit de choc à 55 dB.
í
Ce document
n’a pas decaractère réglementaire
. Seules,des mesures effectuées aposteriori suivant les normes envigueur permettent de vérifier laconformité de l’opération à laréglementation acoustique quirepose sur une obligation derésultats. L’obtention effective desrésultats reste de la responsabilitédu maître d’ouvrage qui la partageavec les concepteurs et lesentreprises de réalisation.
í
Ces solutions ont été conçuespour ne pas présenterd’incompatibilité au regard d’autrescontraintes réglementaires(thermique,feu,ventilation) envigueur à la date de leur parution.
Cependant,les exemples desolutions acoustiques ne sauraientassurer dans tous les cas lerespect des réglementationsautres qu’acoustique.
í
Ce document
n’est pas le seulguide d’aide à la conception
. Lessolutions présentées ont étécalculées de telle sorte qu’ellesconduisent à la
conformité à laréglementation acoustique danstous les cas
(petites pièces,plansd’étage variables...).
Elles peuvent donc êtreoptimisées dans chaque casparticulier par d’autres moyens.
í
La liste des exemples donnésn’est pas exhaustive ; en particuliercertains procédés de constructionne figurent pas.
1 -Voir la brochure “Réglementation acoustique,les changements de l’an 2000”,diffusée par leMinistère de l’Équipement,des Transports et du Logement.2 -Applicable aux bâtiments d’habitation ayant fait l’objet d’une demande de permis de construireou d’une déclaration de travaux relative aux surélévations de bâtiments d’habitation anciens etaux additions à de tels bâtiments,déposée à compter du 1
er
 janvier 2000.
 
Exemples de solutions acoustiques
I
3
í
Ce document est divisé en deuxparties :
La première partie présente desexemples de solutions parrubriques de la réglementation enutilisant les produits définis dans ladeuxième partie. Si nécessaire,leslimites de validité des exemples desolutions sont indiquées.Quatre rubriques sont distinguées :
bruits aériens intérieurs et bruitde choc• isolement vis-à-vis de l’extérieurtraitement acoustique desparties communes• bruits d’équipements.
Les solutions proposées prennenten compte les incertitudes liées àla dispersion des performancesdes produits (différemment selonqu’il est fait appel à unecertification,un essai de type ouune description),l’imperfectiondes méthodes prévisionnellesemployées et les variationsdes performances liées à la miseen œuvre,dans l’hypothèsed’une mise en œuvre réaliséeselon les règles de l’art.Des renseignements plus détailléssur les produits et techniques àdestination des professionnels dubâtiment sont donnés dans unclasseur édité par la DGUHC* etappelé “Nouvelle règlementationacoustique,fichesd’accompagnement”.La deuxième partie présenteun certain nombre de produits(ou systèmes) pouvant être utiliséspour satisfaire à la réglementation.La qualité acoustique des produits(ou systèmes) est appréciée surune échelle de classes deperformance croissante ESA 1,ESA2,ESA 3,ESA 4,ESA 5,ESA 6.D’une manière générale,ESA a étéchoisie de telle sorte qu’un produitESA4 utilisé avec le gros-œuvre dela solution de base conduise à uneperformance d’ouvrage justeréglementaire au regard desarrêtés du 30 juin 1999. Uneexception cependant : pour le bruitde choc,les produits ESA4conduisent au niveau du labelQualitel,soit 55 dB (alors quel’objectif réglementaire est 58 dB.)Dans chaque classe,l’appréciationde la qualité peut se faire
au choix
selon trois critères :
• la description• le résultat d’un essai de type
(essai réalisé dans un laboratoireaccrédité reconnu par le COFRAC)
• le résultat d’une certification.
Dans les deux derniers cas,leclassement se fait par référence àune performance exprimée selonles indices légaux actuels,objetsdes normes NF EN ISO 717 - 1 & 2.
Le classement d’un produitn’implique donc pasnécessairement que le produit soitcertifié.
Les annexes en fin de document(notées A1,A2,...) précisent lesméthodes d’essais (et indicescorrespondants) encore en projet etproposent des solutions d’attentepour les processus de certificationnon encore définis.Un glossaire placé également en finde document définit les termes ounotations utilisés.Pour chaque produit (ou système),la difficulté pour obtenir une miseen œuvre conforme est indiquée dela moins difficile à la plus difficile :(
C
,
CC
ou
CCC
).
* Direction Générale de l’Urbanisme,de l’Habitat et de la ConstructionMinistère de l’Équipement,des Transports et du Logement

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->